Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Take a second to look awesome.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Café Bleu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lagertha Teller
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 11
Féminin
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Sam 17 Oct 2015 - 19:56    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant


Lagertha frôlait le sol du nord avec ses bottes à talons hauts. Pensive, elle tentait tant bien que mal à imaginer comment trouver de meilleurs indices. Sa petite enquête, qui avait stagné pas mal, avait pris une nouvelle tournure dès qu'elle avait fait la connaissance d'un petit revendeur. Un vraiment tout petit qui ne vendait qu'à ses amis. Elle avait réussi à prendre contacte avec lui lors d'une soirée où il avait pas mal trop bu. Bon, elle avait pas mal aidé, en lui payant sans cesse des verres, mais ça, shut. Mais, maintenant, c'était de trouver comment il se procurait cette cochonnerie.

La belle botta une roche tout en avançant dans le quartier nord. Elle commençait de plus en plus à le connaitre et cela allait à son avantage. Son nouveau tuyau souhaitait justement la rencontrer dans un café. C'est donc en tournant dans la rue appropriée qu'elle s'y rendit, un peu nerveuse, se demandant de ce qu'il souhaitait lui parler.

La tête rousse fit son entrée, faisant tourner quelques têtes et se rendit vers la table où il l'attendait, l'air nerveux. Le bruit de ses talons sur le sol semblait être le seul audible pendant cet instant...et elle adorait ça. Laggy adorait sentir qu'elle avait l'attention de tous. C'était un peu comme une drogue. Une fois qu'elle fut bien assise en face du junky qu'était le petit revendeur, elle constata vraiment son état et il n'était pas très beau à voir. Il déglutit bruyamment alors que les conversations reprenaient.
-C'est d'ta faute conasse.... c'est d'ta faute...

Lagertha pencha un peu la tête en regardant autour d'elle. C'était une blague ? Mais il poursuivit en lui expliquant le reste de l'histoire. Son vendeur à lui avait appris qu'une nouvelle c'était incluse dans le groupe et avait stoppé la distribution pour le moment, ou jusqu'à ce qu'elle fasse ses preuves : consommer. Elle avait arqué un sourcil et demandé au serveur de lui apporter un Irish coffee. Elle sentait que la soirée serait longue.
-Écoute, je suis désolée si ton patron n'a pas confiance.

Un sourire en coin était apparu sur ses lèvres avant qu'il ne se lève et ne la traite de quelques noms avant de dire plutôt fort qu'il retournerait vers son patron pour lui dire qu'elle n'était plus dans la bande. Lagertha lâcha un long soupire avant de rouler les yeux et croiser les jambes. Elle portait un jeans noir avec un chandail de laine plutôt long avec une ceinture sous la poitrine afin de mettre en valeur sa taille. Elle détonnait qu'un peu dans le décors des brainstormers qui étaient présents.

La belle prit une gorgée de la boisson que le serveur venait de poser devant elle, les joues un peu rouge, timide. Elle lui offrit un beau pourboire et s'appuya le coude sur la table en réfléchissant. La seule piste qu'elle avait lui avait maintenant filée entre les doigts. Il lui avait bien remis une adresse où elle pourrait se présenter afin que les gens l'initie, mais c'était hors de question. Elle avait vu ce que cette merde pouvait faire et cela ne lui disait rien de l'essayer.

Lagertha soupira longuement avant de croiser encore une fois les jambes. C'était incroyable comment il était difficile de s'introduire dans leur univers.

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Oct 2015 - 19:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 18 Oct 2015 - 11:35    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

Du haut de l'immeuble abritant le Café Bleu, on pouvait remarquer si on y prêtait suffisamment attention la présence d'une personne à la fenêtre. L'homme en question était vêtu de noir et un insigne brillant était pendu à sa chemise. Equipé de lunettes à vision nocturne - très pratiques en ce soir d'automne où la luminosité commençait à faire défaut - l'homme surveillait les faits et gestes du petit revendeur local. Pas une proie très intéressante, mais une piste potentielle tout de même.

Le surveillant remarqua alors l'arrivée de la jeune femme rousse. Tout d'abord sublimé par la beauté de cette femme, il se reprit et déclencha l'appareil photo de son téléphone pour l'identifier. Le résultat ne fit que quelques secondes à arriver, avec la fiche signalétique de la demoiselle: Lagertha Teller, Dashinger. Etrange qu'une Dashinger vienne au café en cette heure si tardive, mais pas impossible. Cependant, elle alla se poster à la même table que le dealer, ce qui donnait une toute autre tournure à cette affaire. L'homme se tourna et interpella discrètement son collègue, légèrement en retrait.
- On a du neuf, une certaine Lagertha Teller, Dashinger. Elle accoste la cible. On fait quoi ?

Le second homme s'empara du téléphone portable et fit défiler le profil de la jeune femme. En bas du profil figurait l'inscription "Reporter activité suspecte à J.H". L'homme, un peu surpris, lâcha:
- On averti le patron... regarde.

Tandis que le surveillant retournait à son observation, le second homme avertissait Julian. Quelques minutes plus tard, devant le Café Bleu, le dealer se leva en envoyant des noms d'oiseaux à la jeune femme et s'éclipsa. Ce que les Brainstormers présents remarquèrent immédiatement, ce fut le passage de trois hommes en tenue de miliciens qui se levèrent de leur table pour suivre l'homme. Quelques secondes plus tard, on entendit un coup sourd, puis le bruit d'un corps qui tombe, assommé probablement.

Alors que la femme rousse reprenait ses esprit aux côtés de son irish coffee, un homme à la silhouette bien connue de tous s'approcha de la table et s'assit en face d'elle. Tout sourire, Julian Hawksbury venait de faire son apparition.
- Mlle Teller, je présume ? Veuillez excuser mon irruption soudaine, c'est très mal poli de ma part, j'en suis conscient.

Julian fit signe au serveur, qui hocha de la tête et partit chercher le breuvage habituel du chef de clan.
- Je m'appelle Julian Hawksbury, j'imagine que vous avez déjà dû entendre mon nom quelque part dans cette ville.

Le serveur arriva en quatrième vitesse avec le cappuccino de Julian et s'éclipsa tout aussi vite, pour ne pas déranger la conversation. Julian le gratifia d'un "merci beaucoup" alors que le serveur repartait. Il prit une gorgée du liquide chaud et poursuivit:
- Harvey m'a beaucoup parlé de vous, vous lui êtes très importante. Aussi m'avait-il demandé de veiller à ce que rien de fâcheux ne vous arrive.
Revenir en haut
Lagertha Teller
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 11
Féminin
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Dim 18 Oct 2015 - 15:44    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

La jeune femme relâcha un long soupir en fixant la fumée s'échappée de son breuvage. De la main qui ne soutenait pas son menton, elle tenait un petit bout de papier carton qui venait d'un paquet de cigarette sur lequel était inscrit l'adresse. Sa seule chance était de se présenter, mais elle n'avait nullement l'intention de consommer. Elle devrait trouver un moyen, peu importe lequel.

Elle redressa la tête légèrement, croyant avoir entendue un truc à l'extérieur, mais se dit que c'était sûrement dans sa tête, elle retourna donc son attention au café. Elle était rarement venue ici, c'est sûre que ce n'était pas son quartier, mais quand même. Il était tranquille et elle appréciait ces moments en ces temps plus difficiles. Avec cette histoire de drogue, justement, elle avait rarement l'esprit au calme. Elle se redressa et s'adossa contre la banquette, l'air sérieuse. Lagertha, d'un geste lent et presque calculé, passa une main dans ses cheveux en regardant l'homme s'approcher de sa table.
-Je n'attends personne, prenez place, Julian. Et je n'ai pas seulement entendue votre nom entre ces murs...


Elle afficha un sourire en coin et se mordilla la lèvre.
-Il m'a beaucoup parlé de vous, en bien, évidemment.


Mais elle resta surprise de la petite révélation de la fin. Il lui aurait vraiment demander de veiller sur elle ? Mais Laggy était bien capable de s'occuper d'elle même... Elle sourit, poliment mais tiqua un peu.
-Je vois, c'est son genre mais...rien de fâcheux m'est arrivé jusque ici, alors je suis curieuse de savoir la raison de votre venue jusqu'à moi.

Elle n'avait pas l'air fâchée du tout, surtout amusée. La belle penche un peu la tête vers lui, pour mieux l'entendre.
-Alors je rencontre enfin ce fameux Julian. Si vous saviez à quel point j'ai entendue vos histoires, Harvey vous appréciait vraiment.

Et c'était totalement vrai. Harvey avait souvent mentionner Julian dans ses histoires et cela amusait grandement la demoiselle de se trouver en face de lui en ce moment. Il était bel homme, elle ne pouvait pas le nier. Il avait de la classe et son style lui allait à merveille. Lagertha lissa son chandail de laine et repositionna la ceinture à sa taille avant de reprendre une gorgée de son Irish Coffee. La chaleur de la boisson lui fit un bien fou et le whisky descendit sans problème. Elle était ce genre de fille supportant bien l'alcool sans jamais en abuser. Le contraire de son frère. Bien qu'il était considéré comme l’intello de la famille, cet homme là avait tellement survécu à des cuites peu croyable qu'il semblait impossible de lui faire apprendre la leçon. Elle se rappela alors des nombreuses fois où - plus jeunes - ils avaient bu, lui plus qu'elle, comme de raison, et où elle avait été de le ramasser, de prendre soin de lui. Cela lui avait fait étrange à chaque fois parce que ce n'était que dans ces cas-là où les rôles étaient inversés.

Ce petit souvenir la fit sourire en coin avant qu'elle ne rapporte toute son attention sur Julian. Pourquoi avait-il décidé de se présenter à elle maintenant et aussi tardivement ? Cela la faisait tiquer un peu, elle aurait voulut le rencontrer plus tôt mais n'y pouvait rien. Elle repensa aussi à sa rencontre avec le dealer qui c'était plutôt mal terminée, compte tenu qu 'il avait levé les voiles en lui laissant seulement une adresse.

Ses yeux c'étaient baissés sur sa main qui tenait toujours le bout de papier. Elle déglutit et glissa sa main se la table jusqu'à ses cuisses en plongeant son regard dans celui de Julian.
- Je suis ravie de faire votre conaissance, pardonnez mon manque de politesse à moi aussi.

Elle se leva un peu de son banc et lui tendit la main, petite formalité à laquelle elle tenait.



_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 26 Oct 2015 - 19:20    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

Julian sourit tout en prenant place. La ruelle avait retrouvé un peu de calme après l'arrivée pressée de la milice et c'était tant mieux. Il aimait ce quartier pour sa tranquillité et sa sérénité, rares étaient celles et ceux qui venaient perturber son calme olympien. La jeune femme était redoutablement belle, il n'était pas difficile de deviner pourquoi celle-ci avait préféré les Dashingers aux autres clans. Il y avait décidément des personnes pour lesquelles le choix était vite fait. Il ne répondit pas aux louanges que la belle chantait, il n'en était pas moins flatté mais n'aimait pas le montrer publiquement. Sa réputation n'était plus à faire, mais il ne l'étalait pas partout non plus.

Lagertha mentionna que son frère avait également beaucoup parlé de lui, en bien visiblement, et que rien de fâcheux ne lui était arrivé jusqu'à aujourd'hui fort heureusement. Bien sûr, si elle avait su que les Brainstormers avaient un programme de surveillance braqué sur elle, elle l'aurait vu sous un autre angle. Mais bien heureusement, l'existence de ce système restait l'un des secrets le mieux gardé. Tout le monde s'en doutait, mais personne n'avait de preuve à avancer, et c'était mieux ainsi.
- Qu'il ait parlé de moi ne m'étonne pas, nous nous estimons beaucoup l'un l'autre. Et ne vous vexez pas pour cela, vous savez comment sont les grand frères, n'est-ce pas ?

Le chef de clan adressa un nouveau sourire, rieur celui-ci, avant de plonger ses lèvres dans la tasse de café et d'en avaler une petite gorgée. Le liquide fumant réchauffait bien, c'était agréable dans cette fraîcheur automnale, même si l'on tenait encore aisément sans veste dans les rues. D'une humeur professionnelle, Julian - qui ne prêtait plus autant d'attention au physique de la jeune femme que n'importe quel homme hétérosexuel - remarqua une légère esquive de la main de la jeune femme. Probablement avait-elle cherché à cacher quelque chose. Son oreillette pratiquement invisible grésilla un instant et l'interlocuteur posté à sa fenêtre lui faisait parvenir quelques informations.
- La raison de ma visite, mademoiselle Teller, c'est que vous êtes à un carrefour dangereux dans votre vie dans cette ville. Je ne vous apprend rien en vous disant qu'elle est dangereuse, pas vrai ? Jusque là, vous vous êtes toujours formidablement bien débrouillée, mais aujourd'hui vous étiez à quelques pas de faire le grand saut dans... disons... l'abysse des plus mauvaises décisions de votre vie. Rien de moins. Harvey m'en aurait voulu de ne pas intervenir, j'en suis certain.

D'un air sérieux, il laissa la jeune femme apprécier l'aspect tragique de sa phrase, puis poursuivit:
- J'ai la nette impression que vous souhaitiez rencontrer cet homme - à ma place quelques minutes plus tôt - pour vous engager dans une entreprise des plus périlleuses. Vous savez que cet homme est un petit dealer et je vous prie de me croire assez informé en la matière. Alors passons directement à une discussion plus intéressée.

Julian reposa sa tasse de café et plongea ses yeux dans ceux de la Dashinger en face de lui. Il savait cette manoeuvre un peu intimidante parfois, mais d'après ce que Harvey lui avait dit de sa soeur, elle ne mettrait sans doute pas trop de temps à reprendre ses esprits. Il tentait de ne pas la froisser non plus, mais la raisonner était un impératif. Le Brainstormer se pencha en avant pour accroître la sensation de pression.
- Dites-moi, que cherchez-vous à faire et pourquoi vous intéresser à la Xinose ? Êtes-vous prête à plonger dans ce monde ?

Revenir en haut
Lagertha Teller
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 11
Féminin
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Mar 27 Oct 2015 - 02:41    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

La jeune femme ne jouait évidemment pas le tout pour le tout. Harvey lui avait apprise dès le début à ne jamais montrer son meilleur jeu dès le premier tour. Elle se contentait de charmer que poliment l'homme en face d'elle. Il fallait dire que ce n'était pas très difficile comme elle avait hérité du charisme de la famille Teller.

Lagertha avait sourit poliment. Effectivement, elle savait comment les grands frères étaient. Harvey devait être le grand frère le plus stéréotypé de l'univers. Du genre protecteur envers sa petite Laggy, rieur, loyal, violent pour défendre ses proches... Vraiment, il était le grand frère parfait.

Julian lui adressa un sourire qui lui fit remarquer à quel point il était bel homme, vraiment. Le sourire des hommes étaient franchement un point faible de la belle rousse. Elle l'observa prendre une gorgée, l'imitant, et glissant la main le long de la table jusqu'à sa cuisse, tenant toujours le bout de paquet de cigarette. Croyant ne pas avoir été remarquée, elle fit mine comme si de rien n'était, écoutant ce que Jules avait à dire.

Elle hésita. Comment faisait-il pour savoir ? Harvey lui avait bien déjà parlé - lors de la veille du départ de sa cadette pour pseudo - que le quartier Nord avait des oreilles partout. Mais comme son frère avait pas mal abusé de la boisson - comme à son habitude - elle ne l'avait pas vraiment prit au mot. Mais le problème, en ce moment, c'était que Jules semblait réellement croire que le but de la belle était de se lancer dans la prise de la Xinose.

Elle ouvrit grand les yeux et se braqua.
-C'est un terrible mal entendu...

Elle se retenait de rire de nervosité. Lagertha ne c'était pas sentie oppressée par Julian, par le passé, elle avait vue des hommes plus intimidants que lui. Elle se mordilla les lèvres - comme pour se retenir de lui dire de reculer - et soupira en reculant dans sa banquette. Ce n'était pas le temps ou même l'endroit pour faire de l'attitude au chef du Nord.
-D'accord...Alors êtes-vous sûre que l'endroit où nous nous trouvons présentement est sécuritaire pour parler d'un tel sujet ?

Elle regarda autour d'elle et décida de s'approcher de Julian elle aussi, ayant une aura beaucoup moins imposante, et plongea son regard lime dans le sien.
-Je ne comptais pas consommer cette merde, Julian. Je menais ma petite enquête et je semble avoir effrayé le revendeur du petit dealer. Il m'a posé un ultimatum...

La rousse n'était qu'à quelques centimètres du chef et rien dans son visage pouvait trahir sa sincérité. Après tout, depuis un bon moment, elle disait enfin la vérité. Elle n'avait guerre eue le choix ou Julian aurait tout fait foiré, probablement. Elle dévia le regard la première, perdue dans ses pensées.
-Demain...à cette adresse... sur le papier...

Sous la table, elle glissa sa main du genoux jusqu'au haut de la cuisse de Julian afin qu'il attrape le bout de carton.
-Ils m'attendent afin que je prouve mon implication dans le groupe...

Elle se recula rapidement, croisant les bras sur sa poitrine. Elle était peu fière.
-Je voulais attendre avant d'en parler, attendre d'avoir quelque chose de gros... pour vous aider, mais, malheureusement, je n'arrives qu'avec ça...

La belle avait un air faussement déçue. En fait, elle était en colère contre elle-même et un peu contre peu importe qui avait dit à Jules qu'elle était sincèrement impliquée dans quoi que ce soit ayant rapport avec cette cochonnerie.
-J'espère bien que vos hommes sont fière de m'avoir dénoncée d'aucun crime.... parce que j'imagine que vous avez des ninjas pas mal partout...

Plus elle sentait la colère monter, plus elle semblait agir comme une petite fille. Pas très différente de son frère dans le fond, lui qui agissait comme un véritable adolescent lorsqu'un truc ne lui allait pas. La rousse soupira bruyamment et lança un regard blasé à Julian. Son attitude changea radicalement.

*Voyon, Lagertha... Ce n'est pas une façon de se conduire en tant que personne de haut rang...*

-Pardonnez-moi...j'ai tendance à m'emporter lorsqu'un projet ne se porte pas comme je le souhaites....

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 24 Nov 2015 - 20:12    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

Une pointe de satisfaction émergeait dans un coin reculé de son cerveau: la discussion prenait une tournure intéressante et il avait l'avantage. Il devrait maintenant tâcher de ne pas le perdre, surtout maintenant. Bien qu'il n'eut pas vraiment vu une menace en la jeune femme, elle n'en restait pas moins redoutable à n'en pas douter. Le seul fait qu'elle ait pu approcher un dealer sans se faire tirer dessus ou se faire kidnapper était déjà une preuve de son ingéniosité. Cela lui rappelait Harvey, à lui aussi. A sa manière, elle lui ressemblait étrangement, sans qu'il ne sache si ça faisait partie du domaine des avantages ou des inconvénients.

Lagertha se crispa soudainement alors qu'il entrait dans le vif du sujet. Visiblement, il avait tapé juste et au bon endroit avec elle. Même si elle ne s’apprêtait pas à faire le grand saut dans la drogue, elle s'apprêtait tout de même à s'engager dans un monde dangereux et sans pitié. La Xinose n'était pas de la rigolade. Un simple contact sanguin avec cette saleté et vous voilà devenu un zombie condamné à disparaître quelques heures - voire pour les plus chanceux quelques jours - plus tard. Et il n'était pas question que la soeur d'Harvey soit mise en danger pareillement.

Cependant, plus elle s'exprimait, plus elle devenait sincère, et aussi plus il comprenait que la mission que la Dashinger s'était fixée était importante à ses yeux. Elle voulait sans doute prouver à tout le monde sa capacité, ou peut-être même faire montre que son statut de femme n'était pas à prendre à la légère, qui sait ? Le visage de Julian se détendit et s'adoucit au fur et à mesure que la jeune femme exprimait ses motivations. Lorsqu'elle avait évoqué le fait que cet endroit n'était peut-être pas très approprié, il avait balayé cette idée d'un geste de la main et l'avait invitée à poursuivre. Le bar était trop bruyant pour que qui que ce soit ait pris la peine de les écouter attentivement. Et puis, il n'avait pas vu de personne "louche" dans les environs depuis le départ du dealer, c'était bon signe.

Le chef de clan prit dans ses mains le papier que Lagertha lui transmit et en consulta l'inscription avant de le lui rendre.
- Cette planque n'est pas vraiment une planque. Ce n'est pas bien gardé et nous la connaissons déjà depuis un moment. ça nous permet d'intercepter quelques brebis égarées avant qu'elles ne se fassent égorger par des adversaires qu'elles ont sous-estimé.

Julian tendit sa main et la posa délicatement sur l'épaule de la jeune femme, en signe d'apaisement. Il poursuivit:
- Vous êtes adorable lorsque vous réagissez comme votre frère. Cela vous va bien mieux qu'à lui d'ailleurs, je l'avoue. Mais si vous voulez mon avis, vous n'avez pas besoin de prouver votre valeur. Vous en avez déjà suffisamment à mes yeux, sinon je ne serais même pas apparu ce soir. Quant à la surveillance de mes hommes...

Il désigna d'un geste discret la fenêtre d'où elle avait été observée. Naturellement, il n'y avait plus personne. Les observateurs s'étaient éclipsé depuis bien longtemps, alors même que Julian arrivait sur les lieux avec ses gardes du corps, qui avaient pris leurs positions. Après s'être brièvement interrompu, il poursuivit en replongeant son regard dans celui de la jeune femme:
- ... vous m'excuserez s'ils vous ont importuné, c'est de ma faute si vous êtes surveillée. C'est pour vous empêcher de tomber dans des situations regrettables que je n'aimerais pas avoir à expliquer si cela devait mal se terminer.

Julian se détendit à nouveau et prit une nouvelle gorgée de son breuvage tout en observant silencieusement la demoiselle en face de lui. Certes, elle était des plus intéressantes physiquement et psychologiquement parlant. Dommage qu'il ait tiré un trait sur ses va-et-viens amoureux et qu'elle fusse la soeur d'un de ses amis. Brisant le silence qu'il avait lui-même apporté, il demanda:
- Mais vous n'avez pas à vous excuser, je sais ce que l'on ressent à ce moment-là. Enfin... je suis déjà plutôt impressionné par vos résultats. Vous êtes seule et vous réussissez fort bien pour le moment. Mais dites-moi: qu'auriez-vous bien voulu me présenter ? Pensez-vous que votre jeu en vaille la chandelle ? Et puisque je suis là, y a-t-il quelque chose que je puisse faire ou un discussion qui vous tiendrait à coeur et que nous puissions avoir ?
Revenir en haut
Lagertha Teller
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 11
Féminin
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Jeu 3 Déc 2015 - 01:01    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

La jeune femme avait reprit le dessus d'elle même. Elle avait reprise contrôle de cet état d'esprit calme et sérieux qu'elle usait souvent lors de négociations. Laggy lui avait fait confiance, s'il avait jugé que personne n'aurait l'occasion de les écouter, elle avait alors bien fait de tout lui dire immédiatement.

Elle n'avait jamais eue la mâchoire plus basse que lorsque Julian lui avait prit qu'ils connaissaient déjà la planque et que ce n'était franchement pas un ''bon coup''. C'est pourquoi lorsqu'il posa sa main sur l'épaule de Lagertha cette dernière ouvrit la bouche pour la refermer ensuite, bouche-bée... Et il en rajoutait une couche !


La belle rousse arqua un sourcil lorsqu'il l'accusa d'être adorable. Ce n'était franchement pas l'effet escompté, surtout qu'elle était plus vieille que lui. Mais le fait qu'il référa à son frère la fit sourire en coin. Il était vrai que ce gros bêta n'était pas de tout repos lorsqu'il agissait comme un adolescent.

Elle opina lorsqu'il s'adressa à elle après avoir désigné la fenêtre:
- Vos excuses sont acceptées, Julian.

Elle croisa les bras sur sa poitrine et inclina légèrement la tête, il reprenait paroles et, cette fois, la questionnait sur son projet - qui venait pratiquement de tomber à l'eau - et sur les discussions qu'elle aurait voulu avoir avec lui.
- Eh bien....

Elle se mordit la lèvre, s'il avait vu tous les documents qu'elle avait à son appartement, en plus de ce fameux tableau reliant tous les personnes qu'elle avait rencontrée....
- J'aurais aimée me présenter à vous dans une autre tenue et dans un endroit plus approprié...

Elle haussa les épaules, se trouvant bien simplement vêtue pour rencontrer le chef des Brain'.
- Des documents sur les vas-et-viens de plusieurs personnes impliquées dans l'histoire, des photos de lieux étant - à mon avis - susceptible d'être le refuge de quelques autres dealers... mais malheureusement, je suis bien en retard....

Elle haussa les épaules encore une fois avant de décroiser les bras et de ramener sa jambe droite sous elle. La jeune femme se trouvait bien ridicule dans la situation actuelle.
-Quant à mon jeu, oui, il en vaux vraiment la chandelle. J'ai mes propres raisons qui me tiennent à coeur...

Elle sourit en coin. Ne montres pas tout ton jeu d'un seul coup, Lagertha. Surprends-les.

-Je souhaite avant tout aider Pseudo....Moi et mon frère sommes passés ici et y avons vécu les années les plus noires de notre vie de jeune adultes. Vous connaissez déjà les déboires de mon aînés, les miens quant à eux ne vous regarde pas...

Elle baissa son regard sur sa boisson qui ne semblait pas vouloir se rafraichir. Elle avait fait beaucoup de démarches pour survivre - et vivre - à Pseudo city. Des trucs plus violents que d'autres. Elle était reconnue pour être une femme qu'on ne veux pas faire chier.
-En fait...
Elle se mordit la lèvre, derechef, et redressa son regard lime vers les yeux pénétrant du chef.
-Puisque vous êtes là...j'ai bien quelques questions pour vous...Julian. Pourquoi ne me rencontrer que maintenant ? Vos espions ne m'avaient pas vue effectuer les démarche ? Leur avais-je échappé ? Je suis curieuse aussi de savoir comment cela ce fait-il que vous n'avez pas encore bouger votre regard du mien pour bifurquer sur mon décolleter ? Une madame Hawksbury ? Et pourquoi cette enquête est-elle si compliquée? Vous croyez vraiment que ce sont....

Elle posait vraiment beaucoup de questions. Elle baissa un peu le ton, une dernière...
-Et vous pensez vraiment que se sont des gens de....l'extérieur ?

Elle semblait frémir. Ce sujet la mettait alerte et rien ne pourrait la faire quitter le café avant d'avoir une réponse.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 18 Jan 2016 - 17:54    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

La Dashinger ne semblait pas prête à reprendre le dessus sur la conversation, et c'était peut-être mieux comme cela pour Julian. Elle avait de nombreuses qualités qu'il aurait voulu voir dans son propre camp, mais les Dashingers n'étaient pas des ennemis, loin de là. Il considérait presque ses qualités comme acquises à sa cause. C'était peut-être une erreur, mais ayant connu son grand frère, il aurait été mal placé d'estimer qu'elle valait moins bien que lui. Elle avait vraisemblablement été éduquée de la même manière et possédait donc les traits de caractère qu'il recherchait.

Lorsque Lagertha eut accepté ses excuses et qu'elle se fut passablement remis de la démonstration de connaissance que le chef de clan venait de lui faire subir, elle exprima sa première pensée vis-à-vis de cette rencontre. Cela le fit sourire et il répondit poliment:
- J'aurais également préféré que nous nous rencontrions lors d'une autre occasion. Ma foi, je serai ravi de vous revoir dans d'autres circonstances qui vous seront peut-être plus confortables. Rassurez-vous, je suis certain que la réputation des Dashingers ne pourra pas être mise à mal par votre tenue.

Julian découvrit brièvement les éléments que la Dashinger avait rassemblé concernant leur affaire commune, non sans un certain étonnement. D'après ce qu'elle disait, ce qu'elle connaissait avait déjà une certaine valeur. D'autant plus à ses yeux, car bien que très renseigné, il n'avait jamais assez d'informations tangibles pour épingler plus de quelques petits dealers à la fois. Les gros poissons s'échappaient toujours on ne sait où.

Le Brainstormer fit un hochement de la tête d'un air très sérieux avant de se replonger brièvement dans sa tasse afin d'en siroter quelques gouttes.
- Je comprends. J'imagine que votre frère serait fier de vous voir foncer pareillement vers les embrouilles, il a toujours adoré ça. Cependant... je souhaiterais honorer ma parole et vous apporter un peu d'aide dans votre quête, si vous me le permettez ? J'ai également quelques bons tuyaux, notamment où vous pourriez peut-être trouver une planque plus intéressante. Je n'ai malheureusement pas d'homme supplémentaire à mettre sur l'affaire. En contrepartie, je serais intéressé de voir votre travail un peu plus en détail.

Puis Julian éclata de rire lorsqu'elle débita son flot de questions. Elle lui rappelait une autre Dashinger qui, bien qu'elle ait disparu depuis un moment maintenant, avait la même manie de ne plus pouvoir s'arrêter une fois la curiosité chatouillée. Elles se seraient probablement bien entendues si elles s'étaient rencontrées. Il laissa volontairement un instant de silence s'installer, afin de faire monter le suspens, puis entreprit de répondre:
- Vous me rappelez une ancienne connaissance qui s'emporte également lorsqu'on lui laisse l'occasion de questionner. Vous êtes plus drôle que vous ne le laissez le croire ! Je vous rencontre maintenant non pas parce que j'ignorais votre position ou votre existence, mais parce que jusqu'ici, vous n'aviez pas tenté quelque chose de plus imprudent que la moyenne. Aujourd'hui, comme je vous l'ai dit plus tôt, vous alliez vous embarquer dans quelque chose dont la valeur n'aurait pas valu la chandelle.

Le chef de clan marqua une nouvelle pause alors qu'il allait répondre aux questions plus personnelles. Non pas qu'y répondre l'eut ennuyé, c'était plutôt qu'il lui fallait réfléchir un petit peu avant de s'aventurer sur ce terrain glissant. Il ne voulait pas non plus révéler toute sa mécanique en deux phrases, ça aurait gâché la surprise.
- J'imagine que votre beauté doit en faire chavirer plus d'un, c'est un fait. Mais ce serait très mal poli de ma part que de risquer aussi facilement un pareil regard. Vulgaire envers vous et envers votre frère. Et non, il n'y a pas de madame Hawksbury. Pourquoi, seriez-vous intéressée ?

Sa dernière question, il l'avait posée d'un air amusé. Jouer sur ce terrain-là également était risqué, mais un peu d'humour ne ferait sans doute pas de mal, surtout lorsqu'il s'agissait de retourner les armes d'une femme contre elle de telle manière. Il savait que ça les rendait folles. Une fois la blague passée, il redevint sérieux et poursuivit sur un sujet qui semblait effrayer la jeune femme.
- Cette enquête est compliquée car le réseau est extrêmement bien organisé. Coupez un bras et il repoussera. La thèse de l'extérieur n'est pas écartée, je crois qu'elle est même claire. Mais il y a des organisateurs ici, en interne également. N'importe qui autour de nous, dans ce café, pourrait bien en faire partie. Mais mes espions ici présents ont l'autorisation de tirer sur n'importe qui présentant quelques signes distinctifs, nous devrions être tranquilles face aux fuites éventuelles pour l'heure.

Revenir en haut
Lagertha Teller
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 12 Oct 2015
Messages: 11
Féminin
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2016 - 07:01    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

La dashinger sourit en coin. Une blague d'un humour douteux lui passa en tête, elle se rapprocha juste un peu de Julian, sourire moqueur aux lèvres.
- Je ne crois pas que tu...Vous voudriez vous retrouver dans des circonstances qui me rendront plus confortable...

Elle se retint de rire tout en captant le regard du chef et de se mordre la lèvres inférieure. Elle adorait ses propres blagues, elle était complètement un cas désespéré.

Ce qui suivi intrigua Laggy au plus haut point. Non seulement il ne lui faisait pas la morale mais il proposait aussi son aide. Elle absorbait littéralement tous les mots qu'il prononçait en hochant la tête à chacun d'eux.

Elle poursuivit quand même avec sa tournades de questions, plus indiscrètes les unes que les autres, attendant presque sagement - non sans se mordre les lèvres - qu'il y réponde. Elle se sentait comme une toute petite fille devant une star. Mais elle n'était plus une petite fille, et il n'était guère une star hollywoodienne. Seulement... Un haut placé.

Une place aussi haute dans les rangs de PC faisait rêver Lagertha chaque nuit et était l'une des raisons qui l'a poussait à se lever certains matins. Alors comme ça il n'ignorait en rien sa location, il n'avait simplement pas estimer qu'elle en valait la visite. Cela ne manqua pas de la faire soupirer bruyemment avant de redresser la tête vers lui. Venait-il de...?
- Intéressée ? Je suis une femme indépendante Monsieur Hawksbury. On ne me demande pas simplement d'être sienne, on doit m'impressionner pour ça, et comme je ne vous ai vue que...

Elle regarda alors une montre imaginaire à son poignet avant de rire, joueuse.
-... Dix minutes ? Mais oui, merci, on me connait bien à ma beauté, malheureusement, c'est l'alcool que les hommes boivent avant de me voir qui les font chavirer !

S'il pensait clouer le bec de la belle rousse, il se trompait totalement. Mais son visage redevint sérieux et elle ne tarda pas à faire de même tout en se mordillant les lèvres. Que quelqu'un de l'extérieur soit derrière tout ça était possible, même très possible, il venait tout juste de valider le doute qu'elle avait. Julian semblait dire qu'il avait vraiment beaucoup d'hommes dans le coup, et des hommes bien entrainés et informés.
-J'avais effectivement remarqué que ce réseau était extrêmement complexe. En rien il ne sera facile de le démanteler. Mais... Je me demande...avez-vous des hommes en dehors de Pseudo qui sont aussi sur l'enquête? je veux dire, si vous n'écarter pas l'idée que tout cela partent de l'Extérieur de la ville...ce serait pratique, non ?

Lagertha se dressa bien droite, le claquement de son talon haut se fit entendre alors qu'elle reposait son pied au sol.
- Tu - je peux vous tutoyer? - as mentionné des signes distinctifs...lesquels ?

La belle appuya ses coudes sur la tables tout en plongeant son regard lime dans celui de Julian, se demandant réellement quel pourrait être ces signes dont il parlait.

Cet homme ne semblait pas facile à percer. Cela la rendait presque folle. Elle se mordit les lèvres sans quitter son regard. Il semblait brisé de l'intérieur, mais dans cette ville, qui ne l'est pas ? LE regard de la jeune rousse descendit sur ses lèvres, se demandant quels secrets elles gardaient bien scellés. Elle inclina un peu la tête, enroulant une mèche de cheveux sur son index. Curieuse, elle décida cette fois de ce taire. Il y avait plus important pour l'instant que toutes les magouilles des hauts dirigeants de PC
savoir.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 16 Fév 2016 - 20:22    Sujet du message: Take a second to look awesome. Répondre en citant

Julian sourit poliment à la blague de la jeune femme. L'humour était graveleux mais pas déplaisant. Sa voix semblait rendre bien des choses plus acceptables, choses qui dites par une autre personne auraient été complètement déplacé. Le Brainstormer ne releva pas le trait d'humour à la limite de la grivoiserie, se disant que tout le monde a le droit de s'amuser un peu dans la vie. La suite se passa comme si Julian avait été en train de parler à une petite fille dont la tête fourmillait de questions. Elle buvait chacune de ses paroles et semblait en apprécier toujours plus la contenance. Il se savait bon orateur, mais à ce point cela devenait flatteur.

Puis un tournant dans la discussion arriva. Elle sembla se braquer car il lui avait renvoyé sa propre blague en pleine figure. Certes, cela l'avait beaucoup amusé et elle l'avait cherché, il en apprécia donc la petite tempête qu'il avait déclenché dans la tête de son interlocutrice, non sans esquisser un petit sourire au coin de ses lèvres. Elle voulait qu'il l'impressionne ? Pourtant cela semblait déjà être le cas. Elle surjouait clairement en ce moment même, mais qu'importe, il n'était pas du genre à vouloir s'emparer de son coeur. Du moins, il ne l'était plus totalement. Probablement que le fait de connaître son frère lui faisait s'imposer des règles plus strictes. Qui sait ?
- Je comprends, vous souhaitez être impressionnée... enfin, plus que ce que vous ne l'êtes maintenant j'imagine. J'espère que lorsque vous aurez toutes les cartes en vues, vous aurez la décence de ne pas vous jeter à mes pieds et me supplier. Il sera alors trop tard. Ah, mais voilà que je vous teste, ne relevez pas tout ce que je dis au pied de la lettre, je serais bien embêté de vous avoir comme femme.

Le chef de clan émit un clin d'oeil à l'attention de la jeune femme, souhaitant souligner qu'il n'était pas sérieux et qu'il se jouait d'elle. Elle s'avérait facile à manipuler avec un sang bouillonnant comme le sien, ce serait un atout pour la suite, à n'en pas douter.

En revenant à l'affaire qui les occupait, il remarqua - non sans tiquer - qu'elle venait de s'autoriser à le tutoyer en émettant une fausse question. A vrai dire et même si ce n'était pas très poli de sa part, il aurait bien été obligé d'y arriver un jour si elle l'avait demandé. Etant plus âgée que lui, ce droit lui revenait implicitement. Il hocha donc de la tête pour signaler son accord muettement afin de ne pas l'interrompre et ainsi passer pour un malotru lui-même.
- J'ai en effet quelques contacts à l'extérieur de la ville, mais de là à dire qu'ils peuvent intervenir, c'est s'avancer sur une pente glissante à grandes enjambées. Nous ne pouvons compter sur une aide extérieure pour l'instant, même si j'y travaille. Quant aux signes distinctifs...
 
Il passa rapidement en revue chaque individu du bar, faisant monter le suspens, puis revint poser ses yeux sur son breuvage pour terminer sa phrase avant d'en boire une nouvelle gorgée:
- ... disons que tu n'es visée en ce moment par aucun de ces critères. En revanche, ton petit dealer en avait tout un assortiment, à croire qu'il cherchait à être débusqué. En plus d'être une de mes connaissances, tu devrais être à l'abri de quelques espions avec un corps comme le tiens. Particulièrement cette zone-là, tu vois de quoi je parle ?

Comme s'il expliquait la morphologie humaine à un petit enfant, il désigna vaguement la zone de la poitrine de la jeune femme. A l'exception qu'il semblait ravi d'avoir pu placer sa blague dans cet instant et de passer pour un gros lourd. Il reposa sa tasse vide sur la table et demanda, d'une voix naïve:
- Bien, je me demandais, est-ce que tu préfères que je t'expose la manière dont je peux t'aider ce soir encore, ou préfères-tu attendre une autre fois ?

A n'en pas douter, Julian cherchait à se faire prier. Cela semblait l'amuser particulièrement de se frotter à une femme un peu plus sanguine que d'habitude.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:07    Sujet du message: Take a second to look awesome.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Café Bleu Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com