Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

└New Born┐
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hige Cooper



Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281

MessagePosté le: Ven 4 Avr 2014 - 19:10    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

Revue du message précédent :

La jeune femme posait son regard partout. La demoiselle sourit en coin en écoutant attentivement les réponses de Julian, son cœur battant plutôt vite, comparé à d’habitude. Hige sourit en coin avant de baisser les yeux sur un paquet de feuilles empilé sur la photo d’une femme qui lui semblait avoir déjà vue. Elle fronça les sourcils, un geste assez discret pour la plupart des gens, mais pas pour un expert en synergologie, un tic presque imperceptible. La belle brune se tassa d’une fesse tout en lançant un regard semi-attentif à Jules. Elle était maintenant beaucoup plus près du paquet et l’effleurait des doigts. Hige cherchait dans sa tête à qui cette femme lui faisait penser. Une cliente du bar ? Pourtant, non. Un nom ressortit du plus profond de son esprit. Alexis. Ce mot avait sortit de sa bouche sans même qu’elle ne s’en rende compte. Un souffle, un soupire, un coup de vent. Elle reporta son regard sur Jules qui lui demandait, il y avait quelques secondes au par-avant, si elle avait d’autres questions. Le regard qu’elle lui jeta répondait à la question de Julian. Oui. Hige prit la photo en question, laissant tomber un ou deux papier et l’approcha de ses yeux vert lime. Elle savait que Jules était fatigué – extrêmement, même – mais elle devait poser des questions. Elle se souvenait maintenant où elle avait vue cette dénommée Alexis. Une autre photo dans le bureau de Jules, si elle se souvenait bien. Hige s’étira et inclina la tête pour faire craquer sa nuque. Elle se mise à genoux sur le bureau et face à Jules pour lui tendre la photo, la lui coller sur le nez.
«Alexis, pas vrai?»
Elle avait tellement de questions à lui poser. Il y avait tellement une grande intrigue autour de cette fameuse fille…Hige sourit en coin et reprise la photo avant que Jules ne puisse la toucher.
«C’est ton ancienne femme? Petite amie? Vous l’avez fait ensemble?»
Une vraie peste cette brunette.
«Vous avez eue des bébés?»
Elle observait la jeune femme su le bout de papier et son expression changea légèrement. Cette Alexis était tellement belle. Pas tonnant que Jules gardait une photo d’elle.
«Comment une fille comme elle peut sortir avec un gars comme toi?»
L’alcool avait aussi ses effets sur la petite Hige, elle devenait…sans filtres!
«C’est pas méchant, juste que je doute que se soit une fille de ton clan! Comment vous vous êtes rencontré?»
Hige lui sourit et haussa une épaule en rigolant innocemment. Une vraie peste, oui, mais une vraie enfant. À croire qu’elle ne grandirait jamais. Elle prit la photo délicatement entre ses dents pour descendre du meuble et sortit du bureau pour se rendre à la cuisine, ayant remit la photo dans sa main droite.
«Je te fais un café?»
On aurait pu croire qu’elle avait elle-même inspiré l’expression de faire comme chez nous. La petite brune se pencha dans le frigo, son poids sur la porte, les fesses sorties et la tête dans la fraîcheur de l’électroménager.
«Juuuuuuules, tu n’as pas de crème? Viens ici! Parles moi d’elle!»



[H.J : Désolée du délais et de la petiteste du post.]
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 4 Avr 2014 - 19:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 6 Avr 2014 - 11:27    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

Tandis que la jeune femme fourrait discrètement son nez dans ses affaires, Julian, exténué, laissa échapper quelques bâillements. Il avait terriblement envie d'aller se coucher alors que, gentiment, l'effet revigorant de l'alcool s'amenuisait. Conservant toujours Hige sous surveillance - bien que plutôt maigre au vu de son état -, il n'avait pas remarqué qu'elle s'était emparée d'une photo. Il ne le vit que trop tard, lorsqu'elle lâcha ce prénom dont il aurait préféré ignorer l'existence en ce jour. Alexis. Ce prénom sonna doucement dans sa tête jusqu'à en devenir un insupportable tintamare lui faisant presque l'effet d'une migraine. Une montée d'adrénaline le sortit temporairement de sa léthargie et, alors qu'il observait la photo que la Dashinger lui montrait, lança d'un ton désinvolte:
- Cette jeune femme s'appelle en effet Alexis. Maintenant, si tu voulais bien remettre cette photo là où elle est censée y rester, ça m'arrangerait. C'est une affaire classée, rien de bien intéressant.

Il fallait à tout prix qu'il retire cette image de la tête de la jeune femme, mais aussi et surtout de la sienne. Combien de nuit avait-il gâchées rien qu'en rêvant d'Alexis ? Une telle beauté, un intellect plutôt intéressant pour une Sinewyer et surtout, une histoire qui finissait très très mal. Comme pour enterrer cette histoire, il sortit d'autres dossiers d'une pile et illustra ses propos:
- Regarde, il y a un tas d'autres dossiers similaires ici. Des hommes, des femmes et même des groupements de dealers. Mais attend... tu penses sérieusement que je couche avec tout le monde ?

Julian marqua une pause et offrit à la Dashinger un regard faussement outré. Hige sortit une quantité astronomique de questions, de réflexions plutôt mal placées en ce moment et pour le moins intrusives. Tant que questions auxquelles il ne voyait pas l'intérêt de répondre... et surtout, trop de questions intimes. Il voulait oublier cette Sinewyer qui lui avait brisé le coeur comme il l'avait pourtant fait à plusieurs reprises. Il voulait l'enterrer au plus profond de sa mémoire pour que jamais plus ce fichu souvenir ne vienne l'embêter. Mais pourtant, cette photo ressortait toujours, inlassablement, et il ne pouvait se résigner à la détruire. Ce serait comme de vouloir supprimer ses parents pour oublier sa jeunesse et passer à l'âge adulte !

Finalement, sans lâcher une réponse de plus mais en ne lésinant pas sur les soupirs exaspérés, la jeune demoiselle sortit du bureau, malheureusement accompagnée de cette satanée photo. Hige l'interpella ensuite depuis la cuisine pour l'inviter à boire un café mais aussi pour trouver de la crème. Après avoir murmuré un "j'arrive" plutôt peu enjoué, il éteignit la lumière dans le bureau puis verrouilla à nouveau la porte comme c'était d'usage. Il se dirigea vers la cuisine et retrouva Hige dans une position plutôt osée. Après s'être passé la main sur le visage, un peu las de retrouver la jeune femme toujours dans des situations pareilles sans pouvoir jamais oser quoi que ce soit - puisqu'il savait que cette histoire n'aurait aucun avenir.

L'alcool aidant dans ces situations, il se rapprocha de la jeune femme, lui offrit une petite tape amicale sur les fesses et indiqua, d'un air à nouveau plus ensommeillé:
- Ecartes-toi un peu, tu veux ? C'est ici, dans la porte. Et c'est gentil, mais je préfère quelques heures de sommeil à un café, en ce moment.

Il se pencha à son tour et attrapa la crème pour la passer à la jeune femme, puis s'en alla dans le salon, se coucha sur le canapé et attrapa une couverture qui passait par là - il avait l'habitude de dormir au salon de temps à autres, lorsqu'il s'endormait sur un dossier. Cependant et malgré la fatigue qu'il éprouvait, il ne s'endormit pas tout de suite, sachant la jeune femme encore dans la cuisine à s'affairer pour dieu sait quoi.
- Hige ? Rends-moi un service: oublie cette histoire de photo, ça vaudra mieux pour la qualité de ton sommeil, et du mien aussi.

Julian se sentait coupable de ne rien lui dire à propos d'Alexis, mais il n'était pas sûr de pouvoir en parler sans jurer. Et s'il jurait, il avouait implicitement que cela l'avait touché, et il se refusait d'admettre qu'il avait perdu les pédales alors qu'il était en train de la perdre. Le Brainstormer ferma les yeux et s'efforça de faire le vide. Mais des visages venaient sans cesse le tourmenter... il lui faudrait quelques minutes de méditation encore pour pouvoir s'endormir paisiblement. Enfin, c'était sans encore envisager le comportement de la jeune femme qui allait dormir dans son appartement cette nuit. Allait-elle insister ? Si oui, quand? Maintenant ou le lendemain matin ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mer 9 Avr 2014 - 04:26    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

Hige avait la tête dans le frigo, sa tignasse brune châtaine encadrant son visage. Lorsqu’elle se redressa, la jeune femme accrocha un peu Jules. Un rire franc et un regard baissé, elle se recula rapidement. Remarquant la fatigue du chef Brainstormer et son envie qu’elle lâche le morceau – ici nommé Alexis – Hige rebaissa les yeux et attrapa la crème pour aller la remettre dans l’électro ménager.
«Jules … Allons nous coucher…»

Jules se dirigea alors vers le sofa et elle vers la chambre. La belle brune referma la porte sans précautions et colla son front contre celle-ci, l’air morose. Pour le moment, elle ne s’en faisait pas pour ce qu’elle ne savait pas, mais plutôt pour ce qu’elle voyait et elle voyait un Julian démoralisé, assommé par l’alcool, un Julian qui aurait bien aimé pouvoir ne pas entendre parler de ce passé qui semblait tant le ronger. Elle ferma les yeux, laissant un petit coup de poing lui échapper et rencontrer la porte. En colère contre elle-même, la jeune Dash’ s’acharna sur la paume de ses mains, entrant ses ongles pour s’empêcher de frapper le mur. Une petite fille, voilà ce qu’elle était. Une pauvre petite fille qui doit avoir ce qu’elle veut quand elle le veut. Comment avait-elle réussie à devenir comme ça ? Elle soupira avant de se rendre jusqu’au lit et de grimper dessus pour attraper deux oreillers et une grosse couverture. Après quelques minutes d’attentes, Hige ouvrit délicatement la porte, prenant soin de ne pas faire de bruits, et se dirigea vers le salon, espérant y trouver un Julian endormit. Elle passa donc devant le sofa en catimini et alla s’asseoir sur le fauteuil, ouvrant l’extension pour y appuyer ses pieds, et s’entoura des oreillers avant de s’enrouler dans la couverture. Elle sourit en coin, espérant que Julian aille mieux le lendemain matin.

Hige fronça les sourcils, grogna et serra un oreiller contre-elle. En plein rêve, elle ressassait un peu de son passé à elle aussi. Encore ce même rêve. Son père qui rapetisse. La maison qui, elle aussi, devient de plus en plus petite… Et la voilà, à bord d’un train, même pas prête à partir vers cette ville d’adolescents… et puis soudain, tout change. Elle se retrouve dans une ruelle de Pseudo City. Elle mord l’oreiller. Elle entend des pas qui s’approchent et son souffle devenir plus fort, autant dans son rêve qu’en réalité. Elle se sent mal dans son illusion, elle regarde autour d’elle, environ quatre-cinq seringues. Elle tente de se relever mais son bras est engourdit par un élastique. Elle voit ses veines gonflées à bloc et un homme s’approchant d’elle. Elle manque de tomber dans la ruelle et se secoue un peu sur le fauteuil avant de se réveillée, toute en sueur.
« uh…»


{{{Vous devez répondre à ce sujet pour voir la partie cachée}}}

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 13 Avr 2014 - 19:24    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

Contrairement à ce qu'il avait pensé, le sommeil vint rapidement s'emparer de l'esprit de Julian. A peine la jeune femme eut-elle fermé la porte de la chambre qu'il avait disparu, emporté par Morphée. Il fallait dire à sa décharge que la journée avait été longue et que l'alcool n'avait probablement rien amélioré. S'il pouvait se réveiller sans ce mal de crâne redouté de toutes les personnes qui forçaient un peu trop sur la bouteille, il pourrait s'estimer chanceux. Mais à l'heure où il s'endormit, ce n'était plus réellement un soucis pour lui. Toute sa nuit se résuma en deux temps: le premier, vide et noir, reposant. Le second, en revanche s'était révélé beaucoup plus chaotique.

Il se retrouva assis sur un tabouret dans une pièce face à un corps de femme sans tête. Ce corps s'orienta avec une visible facilité jusqu'à une armoire dont il ne vit pas distinctement les traits, cela n'avait pas d'importance. Il l'ouvrit et prit une tête pour se la fixer sur le haut des épaules. Lorsque le corps de femme apparu à nouveau distinctement à Julian, il portait la tête de Hige, un regard pétillant et un sourire enfantin. Elle s'approcha de lui, se pencha et s'apprêta à l'embrasser. Au dernier moment, elle le gifla. Sans réellement comprendre, légèrement sonné, il la regarda jusqu'à ce que ce visage se transforme en celui d'Alexis, les traits durs et mécontents. Alors qu'il cherchait désespérément à lui expliquer qu'il était désolé, elle se mit à pleurer et son visage changea en celui d'Harmony. Un visage triste, une attitude égarée. Alors il voulu se lever pour la prendre dans ses bras et la consoler. Lorsqu'il l'atteignit et l'étreignit, il sentit une vive douleur dans son dos. S'écartant brusquement, il tâta le manche d'un couteau qui dépassait de sa peau. Les yeux plein d'incompréhensions, il leva les yeux pour constater que le visage avait encore changé et qu'il s'agissait maintenant d'Elizabeth, un pistolet à la main. Tiraillé par la douleur de la lame froide dans son dos, il tenta vainement de comprendre ce qui se passait. Mais son rêve ne lui laissa pas cette chance. La femme à la tête d'Elizabeth leva son arme et fit feu sur lui. Ce fut à ce moment qu'il se réveilla en sursaut, le front perlant de sueur.

Après avoir constaté que ce n'était qu'un mauvais rêve, il se laissa retomber gentiment sur le coussin du canapé en soupira. Heureusement, pensa-t-il, que l'esprit ne pouvait représenter dans un rêve que ce qui était déjà arrivé au moins une fois dans la vie d'un être et que la mort ne pouvait que provoquer un réveil. Il resta dans cet état comateux un moment avant qu'il s'avoue vaincu, que le sommeil ne reviendrait pas de suite. Il se redressa sur le canapé et eut un haut le coeur, sa tête lui tourna et il s'agrippa les cheveux. Bon dieu, quel mal de chien ! La douleur disparut légèrement après quelques instants interminables, ce qui lui permit d'émerger un peu et de constater que la belle Dashinger était à ses côtés sur le deuxième canapé. Il sourit légèrement, attendri par le fait qu'elle ait voulu venir dormir vers lui plutôt que de rester sagement dans sa chambre.

Soudain, la jeune femme émit des gémissements et se réveilla également. Elle aussi devait avoir passé par un cauchemar. Il lui sourit et demanda d'une voix un peu rauque:
- Bonjour, vous. Toi aussi ton esprit te joue des tours ?

Julian consulta sa montre et remarqua qu'il était près de 6h00 du matin. Bon, au moins ils avaient dormi quelques heures ! Décidé à aller faire un peu de café, il esquissa un mouvement pour se lever mais dû se raviser très rapidement. A peine avait-il fait la moitié du chemin pour se lever qu'une violente décharge parcourut son échine pour terminer sa course dans sa boîte crânienne. Il manqua de justesse de tomber dans les pommes et se rassit lourdement en se tenant la tête. C'était comme si le sang de sa tête avait refusé de le suivre, préférant largement rester au niveau du canapé.
- Ah punaise, pourquoi j'ai autant bu hier soir ? ça fait tellement mal... Le petit déj, ça sera pour plus tard je crois...

Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mer 16 Avr 2014 - 21:55    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

La jeune femme, qui venait tout juste de se réveiller d’une nuit agitée, sourit en coin, ayant l’air de rien. Elle lança un regard curieux à Jules et haussa les épaules.

«Boarf, tu sais, j’vais bien, ce n’était rien…par contre toi…»

Après avoir attentivement observé son interlocuteur, Hige remarqua les perles de sueur sur son front et son air de lendemain de veille. La petite brune se leva, en meilleure condition que le chef près d’elle et lui sourit en venant tendrement passer sa main dans ses cheveux tout trempé de sueur.

«Tu avais besoin de t’amuser j’imagine ?»

Elle lui sourit, un joli sourire de jeune femme qui a encore toute la vie devant elle.

«Tu sais Jules…»

Elle croisa un peu les jambes, l’air gênée. La petite brune passa rapidement une main dans sa nuque pour secouer sa longue chevelure.

«Tu m’y fait beaucoup penser…»

Elle rougit un peu avant de se mordiller la lèvre inférieure. La belle vint s’asseoir entre les jambes de Julian, dos à celui-ci et posa la tête sur le bout de sofa qu’il y avait.

«Vraiment beaucoup»

Elle sentit un long frisson l’envahir avant qu’elle ne ferme les yeux et ne sourit doucement avant de verser une larme de joie.

«Jules, peux-tu me promettre quelque chose? Reste comme tu es, un homme bon.»

Elle ouvrit les yeux pour ensuite fixer ceux de Jules. Cet homme, il lui avait tellement donné. Cet homme était bon. Elle le connaissait bien. Elle savait qu’il n’avait – et ne ferait – jamais rien de mal. Hige étira sa main pour lentement caresser sa joue réchauffé par sa panique nocturne en descendant, aimant sentir cette peau, pour arriver à son menton. Rendu là, elle l’agrippa doucement, ayant toujours son regard plongé dans celui du jeune homme. La brunette le fit s’approcher d’elle lentement et frôla ses lèvres de son index pour finalement lui laisser un tendre baiser sur le nez.

«Tu me fait beaucoup penser à ce garçon, il était comme un frère pour moi tu sais…»

Les commissures de ses lèvres s’étirèrent en un sourire plus qu’angélique. Elle se redressa avec un peu de mal – compte tenu de sa position précédente – et pencha la tête vers le sol pour ébouriffer ses cheveux, son tatouage d’emprunte féline bien visible à la nuque, et se redressa pour une posture plus convenable.

«As-tu besoin de quelque chose mon petit pépère?»

Elle se mise à rigoler, s’en suivit des petits pas de danse – un jeu de pied en fait – et une grimace offerte à Julian. Hige se dirigea alors vers la salle de bain et ouvrit la pharmacie, cherchant un médicament pour son hôte. Une fois qu’elle l’eut trouvée, Hige revint vers ce dernier, accompagnée évidemment d’un verre d’eau pour plus de facilité à avaler pour Julian, et lui tendit le duo choc anti-lendemain de veille pour ensuite attendre qu’il le prenne.
Lorsqu’elle fut bien assurée que son ami eut ingéré ce qu’elle lui avait emmené, Hige fit une moue en coin avant de se regarder et de soupirer.

«À la lumière du jour, ton t-shirt sur moi ce n’est pas si classe t’sais… ce n’est pas très glamour»

La belle se mise à rire, pourquoi pensait-elle à ça en ce moment? Elle rougit légèrement et baissa le chandail, jusqu’à l’étirer, les deux compagnons purent entendre le bruit des fils se cassant assez facilement. Au son, Hige arrêta tout mouvement et se dirigea vers la chambre du propriétaire des lieux pour en ouvrir tout grand la porte et retirer le t-shirt qu’elle avait piquée à Julian la veille pour se retrouver en sous-vêtements. Attention, les sous-vêtements à la Hige Cooper : en partant du bas, il y avait de longs bas noir, que probablement Jules n’avait pas vue, car il faisait très noir la veille. Ceux-ci étaient attachés au porte-jarretelles en dentelle de la même couleur. Montant plus haut, Hige abordait un soutient gorge parfait pour sa poitrine généreuse, totalement ajusté pour elle. Cet accoutrement mettait très bien ses rondeurs de femmes en avant, elle n’en avait plus honte depuis longtemps. Finit l’époque où elle enviait ces filles toutes minces sans formes, maintenant, elle était – ou avait simplement l’air – d’une femme.

«Juuuulian ?»

Elle avait parlée assez fort pour qu’il l’entende. Mais la belle ne finit pas sa phrase, elle prit une pause pour chercher ses vêtements avant de s’asseoir sur le lit, l’air pensive.

«Ah, non laisse tomber, j’ai trouvée ! N’entre pas, n’entre pas !»

Elle ne savait pas s’il était proche ou pas, mais elle préférait l’en aviser. Oui, elle était à l’Aise avec ses formes, mais pas encore assez pour que quelqu’un d’autre ne les voit. Elle devait avoir plus confiance en elle que ça. Elle ramassa ses morceaux de vêtements, un jeans pâle troué aux genoux et un long chandail de laine noir. La belle brunette les enfila avant de revenir vers l’hôte de la maison.

«Tu vas un peu mieux j’espère?»

Elle ne voulait pas lui faire peur, mais elle avait un tas de questions de la veille, surtout –surtout ! – sur cette dénommée Alexis.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 21 Avr 2014 - 13:56    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

Bien que sa tête lui tourna encore quelques instants et que cela l'avait un peu sonné, il avait distinctement entendu la réponse de la jeune femme. Rien d'inquiétant, seulement un mauvais rêve d'après elle. Le problème avec les cauchemars, c'est quand ils s'insinuent dans votre vie de tous les jours, vous déconcentrant, vous détruisant petit à petit en diminuant la qualité de vos nuits, jusqu'à vous rendre totalement chèvre. Il espérait sincèrement que Hige ne soit pas dans ce genre de schéma; il lui avait tout de même mis beaucoup de pression pour sa mission et elle ne devait pas avoir une vie des plus aisées, ici comme à Mighan - comme la plupart des jeunes exilés.

Alors qu'il retrouvait un peu ses esprits, la jeune femme eut des mots étranges. Il lui faisait penser à quelqu'un qui, d'après sa manière d'agir, était très proche d'elle. La Dashinger se leva de son lit de fortune et vint trouver une petite place à ses côtés, ce qui ne le mettait pas des plus à l'aise. Non pas qu'il n'eut pas apprécié, au contraire, c'était plutôt gênant de savoir la demoiselle si proche de lui, si tôt le matin et surtout dans une tenue qui n'était pas pour le mettre en valeur. Le pyjama n'est pas vraiment un vêtement adapté à la proximité de deux êtres qui ne sont pas intimes. Mais Hige ne semblait en avoir cure. La gorge un peu sèche après la nuit, il demanda d'une voix toujours un peu rauque:
- À qui ? À qui te fais-je penser ?

Elle attrapa gentiment son menton et lui laissa un baiser sur le nez avant de se lever comme si de rien n'était. Cette fille était vraiment étrange et donnait parfois l'impression de ne pas trop savoir ce qu'elle voulait. Elle ne pouvait pas penser à une relation stable avec lui mais ne pouvait pas se décider à l'abandonner. Enfin, en y repensant, Julian aussi était dans ce genre et il n'était en rien plus facile à aborder. Elle devait parfois avoir la même réflexion que lui en ce moment, elle n'aurait bien entendu pas tort. Tandis qu'elle revenait à un comportement déjà plus enfantin, Julian avait commencé à rougir. Cette fois, il ne pourrait pas motiver un résidu d'alcool, il savait que ce qui restait dans son sang en ce moment n'était pas suffisant pour faire cet effet là. C'était plutôt l'attitude de la jeune femme qui le mettait dans cet état-là.
- Je ferai tout pour rester comme je suis, c'est promis et... euh... non, je n'ai pas besoin de grand-chose pour le moment.
*... rien que tu puisse m'offrir dans l'immédiat, en tout cas. Un nouveau cerveau un peu moins malade peut-être...*
songea-t-il.

La Dashinger s'en alla sur un ton bien léger jusqu'à la salle de bains où elle dénicha le nécessaire pour s'occuper de son mal de cheveux. Sans se faire prier, il s'empara du médicament et du verre d'eau lorsqu'elle les lui tendit puis avala leur contenu sans cérémonie. Il la gratifia d'un sourire fatigué, mais d'un sourire tout de même, puis reposa le verre sur la table et se frotta les tempes, essayant par ce geste d’apaiser la douleur qui régnait dans son crâne. La jeune femme se dirigea vers la chambre pour se changer en commentant que son t-shirt sur elle ne faisait pas vraiment fière allure. Il trouva ça drôle qu'elle se préoccupe pareillement de son look alors que lui-même n'était pas vraiment très bien habillé en ce moment. Fierté de Dashinger sans doute.
- Il te va toujours mieux qu'à moi. Tout te va en fait... c'est marrant.

Un léger craquement venu du tissu du t-shirt parvint à ses oreilles alors qu'elle jouait avec le vêtement. Ce n'était pas très encourageant, elle s'en alla alors pour se changer puis l'appela quelques secondes plus tard. Prenant son courage à deux mains, il tenta de se lever gentiment. La tête lui tournait toujours un peu, mais en y allant gentiment ce serait bien mieux. Le chef de clan s'approcha de la chambre et appuya sur la poignée de la porte alors que la jeune femme à l'intérieur se ravisait et l'intimait de ne pas rentrer. La porte était déjà ouverte d'un quart, rien de bien méchant et surtout pas assez pour voir quoi que ce soit. Il eut un petit sourire et laissa la porte entre-ouverte tout en s'appuyant sur la paroi et en lâchant:
- C'est drôle cette panique que j'entends dans ta voix. Fait amusant...

Le Brainstormer laissa courir un instant de calme puis continua:
- Je veux dire, tu es une fille très agréable à regarder, qui se met en valeur autant que possible, qui joue le jeu du plus malin avec moi, qui n'a pas peur d'embarrasser. En revanche, tu es très pudique. N'est-ce pas un peu contradictoire ? Ne t'y méprends pas, je respecte totalement ta pudeur, mais je trouve ça étrange. C'est juste que... je ne comprends pas tout ce qui se passe entre nous deux et je m'y perds. Je veux juste que tu sache que - de manière générale - je ne suis pas celui qui te jugera négativement. Je t'apprécie trop pour ça.

L'hôte des lieux n'était pas en mesure d'aller beaucoup plus loin dans ses déductions logiques pour l'heure. Ce ne serait d'ailleurs probablement pas aujourd'hui qu'il serait capable de prouesses intellectuelles. Il en avait déjà d'ailleurs trop dit et risquait d'avoir mis mal à l'aise la jeune femme également. Comment prendrait-elle ses paroles ? Alors qu'il retournait vers le salon, la jeune femme fit irruption de la chambre, vêtue de ses vêtements de la veille. Julian la toisa rapidement et ajouta:
- Qu'est-ce que je disais plus tôt ? Tout te va, c'est affligeant.

Julian avait cependant l'air amusé. Il retourna s'assoir sur son canapé et répondit à la question de la jeune fille avant de lui en retourner une autre:
- Je vais bien, j'ai la tête qui tourne encore et j'ai la fâcheuse tendance d'avoir envie de te confier mon âme si tu me le demandes, mais je vais me reprendre, t'inquiète pas. Et toi ? Comment tu vas ? Ta soif de connaître ce qu'il y a dans mon bureau s'est enfin tarie ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mar 17 Juin 2014 - 20:14    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

La jeune femme, prise dans la chambre en train de se changer, revêtissant ce fameux jeans pâle troué et son chandail de laine noire, soupira en écoutant parler Julian. Lui et ses déductions…
«Ava ? Finit papa?»

Elle rigola et sortit finalement de la chambre. Elle le regarda, l'air de dire ''prépare toi, tu va passer un mauvais quart d'heure'', et sourit vilainement.
« j'attends.»

Après quoi attendait-elle ? Après… en fait, elle attendit que Jules finisse de répondre à la première question. Son...âme ? Elle pensa que c'était encore une de ses manières intelligente de dire quelque chose de con, mais prise de curiosité – comme toujours – elle posa quand même la question qui brûlait ses lèvres. La petite brunette commencerait donc son interogatoire sans laisser le temps à Jules de se ''préparer d'avantage''.
«Oui je vais bien et j'avoue que je me sens déjà un peu moins curieuse...mais...De quoi tu parle?»

Réfléchissant à sa question, la jeune femme jugea qu'elle n'était pas très claire.
« Me confier ton âme? Que veux-tu dire par là?»

Elle se sentait touchée. Si Jules l'avait dit et que c'était exactement ce qu'il voulait dire, elle se sentirait émue. Quelqu'un lui ferait-il vraiment confiance ?

Elle attendit sagement la réponse de Julian, sans même avoir prise le temps d'évaluer ce qu'il venait de dire, elle se lança sur une nouvelle question.
«Tu m'a parlé d'Alexis, dis-m'en plus, tu ne t'en sortira pas sinon...»

Elle le gratifa d'un sourire amusé, sachant pourtant très bien qu'il peinait d'en parler. Elle ne savait pas pourquoi, mais elle mourait d'envie d'en savoir plus à son sujet. Hige ne savait pas encore si c'était pas jalousie, admiration ou autre chose…

Elle joua avec les mèches brunes et bouclées de ses cheveux en portant cepandant très attention aux moindres mots prononcés par le chef du clan des Brainstormers. Elle avait tellement de questions à lui poser. Tellement de choses à savoir ! Hige lui fit ses yeux de biche. En voilà une nouvelle question ! '' Que penses-tu de notre relation ? Elle te va ? Tu veux que je sorte de ta vie ? Tu n'es pas frustré que je ne veuille rien avec toi autre exellente amitié ?'' elle sourit alors que Jules parlait, totalement dans sa tête. Lorsqu'elle eut reprit ses esprits, Hige fixa Julian directement, comme jamais au par-avant. Elle déglutit et en moins D'une seconde revint vraiment totalement à elle.
«wow, je m'excuse j'étais...vraiment dans la lune….continue...désolée encore»

Alors qu'il pu reprendre, Hige observa ses propres mains crispées sur ses cuisses. La petite brune fronça les sourcils et se dit que c'était lié à la fatigue ou bien qu'elle avait seulement faim. Elle tremblait un peu mais rien de plus. Son ventre gronda. Elle avait faim, voilà tout. Afin de ne pas interrompre Jules, la belle attendit qu'il ait finit au moin sa phrase pour se lever et aller chercher un truc à manger.

H.J : je n'ai pas d'excuses… désolée pour la lenteur et la disparition subite sans nouvelles… j'aimerais savoir si tu avais une idée d'où tu veux aller avec le RP ?

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 22 Juin 2014 - 19:41    Sujet du message: └New Born┐ Répondre en citant

Alors qu'il se perdait encore dans des explications, il n'avait pas fait attention au fait que la jeune femme avait terminé de s'habiller et qu'elle ouvrait la porte pour se dévoiler, le coupant un peu dans son élan intellectuel. Hige semblait attendre une réponse, réponse qu'il n'avait d'ailleurs en effet pas encore donnée. Elle voulait savoir de quoi il en retournait lorsqu'il avait parlé de lui laisser son âme. Il est vrai que la tournure de phrase qu'il avait utilisé n'était pas des plus courante et pouvait laisser planer un doute sur ses intentions. Il allait préciser sa pensée, cela allait de soi. Julian lâcha un petit rire lorsqu'elle l'appela "papa". Visiblement, elle était d'humeur joueuse - à son grand damne - et était décidée à obtenir des réponses sans trop le laisser argumenter sur sa manière de faire. Très bien, il ne pourrait donc pas donner de leçons, ça attendrait. Il haussa les épaules et précisa:
- Je voulais dire par là que je te fais confiance, Hige. Je sais que je peux compter sur toi si besoin et ça veut dire beaucoup pour moi.

Le chef de clan laissa paraître un petit sourire gêné et détourna le regard. Il n'avait pas de problème à faire des compliments, mais celui-ci était fort pour lui et il savait que la jeune femme le recevrait comme tel. Il ne savait pas quelle serait sa réaction mais il préférait ne pas le savoir. Elle avait le droit à son intimité, comme il l'avait déjà dit plus tôt. Si elle voulait revenir dessus plus tard, elle en aurait l'occasion. Julian se redressa et se dirigea vers le salon, suivi par la Dashinger. Ils retournèrent s'installer un peu plus confortablement puis Hige lui posa une nouvelle fois une question sur Alexis. Il grimaça à nouveau, n'ayant pas très envie de revenir sur le sujet. Malheureusement, la jeune femme n'avait pas l'air d'avoir envie de lâcher le morceau.
- Qu'est-ce que tu veux savoir sur elle, précisément ? Tu as le droit de me poser trois questions à propos d'elle, après il faudra plus que tes yeux de biche pour me tirer les vers du nez ! Et en passant, je ne suis pas le seul à ne pas répondre aux questions... tu ne m'as pas dit à qui je te faisais penser, ça m'intéresse...

Julian termina sa phrase sur un ton un peu plus absent. Hige semblait soudainement perdue dans ses propres pensées et un peu plus tendue que précédemment. Elle s'en aperçu, s'excusa brièvement et l'incita à poursuivre. Il soupira, un peu inquiet de cette absence soudaine, mais décidant de ne pas relever le fait.
- Alexis était ma petite amie et je l'ai aimée profondément jusqu'à ce que les événements prennent des proportions bien trop importantes. En plus, et même si ce n'est pas exactement pour cela que je l'ai quittée, elle me trompait. Mais dis-moi, est-ce que cet intérêt pour elle n'est pas un peu... de la jalousie ?
 
Le Brainstormer sourit un peu en regardant Hige, qu'il espérait voir se détendre un peu. Il entendit le ventre de la jeune femme gronder et eut un nouveau sourire alors qu'elle se levait pour aller inspecter dans la cuisine. Sans bouger de là où il était, il indiqua:
- Ne t'en fais pas, les croissants sont en route. En revanche, puisque tu y es, pourrais-tu mettre la machine à café en marche ? Merci.

HJ: On devrait peut-être en discuter de "vive voix" (sur le chat par exemple) mais pour l'instant, je me vois uniquement répondre à tes questions. On pourra clore après si d'autres idées ne viennent pas. Et pas de soucis pour le délai d'attente, j'ai eu moi-même beaucoup à faire.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:06    Sujet du message: └New Born┐

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4
Page 4 sur 4

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com