Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Élément impromptu.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Centre-ville -> Place des pigeons
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexander Taylor



Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252

MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 19:58    Sujet du message: Élément impromptu. Répondre en citant

Revue du message précédent :

Le niveau de la pinte qu'il avait commandée commençait à descendre doucement alors que la gosse se ruait sur son plat. Et profitant d'un instant de calme, de silence, il repensa à tout ce qu'elle lui avait dit jusqu'alors, à son attitude envers lui.
Elle n'avait pas vraiment changé depuis le temps, à part qu'elle était peut-être plus ouverte pour se rire de lui qu'elle ne l'était auparavant. Et le Chef Sinewyer n'était pas dupe, il savait que si elle se laissait aller de la sorte, c'était parce qu'elle pouvait s'affirmer, maintenant qu'il n'était plus la propriété exclusive d'Elizabeth, maintenant qu'il semblait ne plus se défendre de ses railleries de gamine. Il était devenu une personne quelque peu différente de l'époque où ils s'étaient connus. Si dans le fond il était toujours nonchalant et plus en retrait des conflits, il était désormais le seul maître de lui-même. Il ne se pliait plus aux ordres de quiconque, et il semblait s'être d'autant plus affirmé. Aussi, le poids de la vie semblait peser plus qu'à l'époque où tous deux étaient adolescents. Les conséquences d'une vie de troubles à Pseudo City, ou de drames personnels plus conséquents. Le temps avait fait son oeuvre.
Il regarda un instant la jeune fille, se rappelant qu'elle était devenue bien plus tactile qu'elle ne l'était alors. Plus ouverte, plus gaie, plus affirmée elle aussi, finalement.

Plus tôt, alors qu'il lui avait recommandé de ne pas tomber amoureuse de son Chef, elle lui avait donné une réponse qui, sur le moment, l'avait amusé. Elle, une fille qui n'aimerait pas sortir avec son supérieur direct ? C'était une sacré blague. Il était bien placé pour savoir que le statut jouait un grand rôle, mais surtout que si elle devait tomber amoureuse, qu'il soit chef ou mendiant n'y aurait rien changé. Seulement, il fallait avouer que ce statut privilégié rajoutait au charisme. C'était un fait.

« Pour ton information, la majeure raison pour laquelle je me retrouves toujours dans des situations pas possible en m’en sortant in extremis c’est que je suis complètement incapable de me débrouiller avec quelque arme que ce soit. J’suis complètement nulle… et je sais aussi que de te dire ça est un net désavantage stratégique… Mais bon. Au moins, ça te donne une bonne raison de me reluquer. »

Ça aussi ça l'avait amusé. Sur le coup, il l'avait simplement fixée, à moitié surpris, avant de rajouter un " N'importe quoi " en riant. Abelle avait toujours été une gamine au minois agréable, et pourtant elle doutait encore qu'on puisse vouloir la regarder pour cette raison. Il semblait se souvenir qu'elle avait toujours manqué de confiance en elle, d'une façon ou d'une autre, d'ailleurs c'était une des principales raisons de sa malchance (ou au contraire de sa chance).
Ça faisait un effet bizarre de la voir à la même table que lui. Elle ramenait tellement de choses à la surface, tellement de souvenirs enfouis. C'était à la fois revigorant et effrayant et Taylor ne savait plus s'il devait se contenter de profiter de la chaleur de ses souvenirs, ou craindre que leur amertume ne lui tourne de nouveau la tête et ne le ramène vers son bourreau. Mais les choses étaient ainsi faites. S'il devait revenir sur la route d'Elizabeth, alors ça devait être de son plein gré, ça devait être son propre choix.

« Pourquoi tu dis que j’ai l’air d’un chien galleux ? Tu ne trouves pas mon look sauvage et sexy plutôt? Je t’aurais cru, chef d’un clan de barbare, capable d’apprécier la grâce d’une femme qui se roule dans la boue. »

La pinte à la main, le Chef en question manqua de s'étouffer en ingurgitant le liquide à la couleur obsidienne. Il avisa la gosse en souriant, emporté par son côté jovial, et amusé de l'entendre dire des trucs pareils.
Pourtant, elle n'avait pas tout à fait tort. D'une, le côté sauvage, fallait avouer que ça lui allait bien, mais surtout sa dernière petite remarque qui le faisait rire. Une femme qui se roule dans la boue ? Oui, c'était tout à fait ça. Instinctivement, c'était l'image d'une petite eurasienne trempée et dégueulasse qui lui revenait en tête, celle d'une gosse qui n'avait alors que 16 ans et qui pourtant n'hésitait pas à se rouler dans la boue pour apprendre à manier une arme que même les adultes peinaient à manipuler. Un petit sourire. Un court moment de tristesse. Qu'est-ce qu'elle faisait depuis quelques temps, où elle était, il n'en savait rien. Il n'avait visiblement pas le droit de savoir. Lui qui apparemment n'était rien.
Et il regarda Abelle, et esquissa un petit sourire amusé.

- Tu ne sais pas si bien dire, ma vieille. Les filles qui ne font qu'un avec la boue c'est mon fantasme le plus grand. D'ailleurs, la prochaine fois, veille à te tartiner un peu plus la figure, c'est teeellement plus sexy à mon goût ! Et qui sait, si tu te débrouilles, peut-être que je te ferai même pas payer de loyer.

Il but une gorgée de sa pinte, un tantinet amusé, alors qu'elle en profitait pour relancer le sujet sur les appartements et accepter l'offre. Une surprise de plus pour le caïd de l'Ouest qui visiblement n'en finissait pas d'être surpris.
Un peu plus sérieux sur le sujet, il rétorqua alors:

- Quand tu passeras les frontières du quartier, fais gaffe à ce que t'as dans tes poches et sacs. N'importe quel con pourrait se servir de toi pour faire entrer des armes ou d'autres merdes, et vue que t'es Brainstormer, ça ne ferait que compliquer la situation. Toute à l'heure on passera ensemble alors ça devrait aller, on te cherchera pas d'emmerdes, mais dès que tu seras seule ça deviendra plus chaud pour toi. Mais quelle que soit la situation, pas d'armes. Quand on sera à l'appart, je te filerai quelques numéros utiles à connaître en cas de besoin. Et je te filerai les clés de ton appart là-bas, tu te doutes bien que je les ai pas sur moi. Si t'as besoin de quoi que ce soit qui soit pas trop chiant à te fournir, t'auras qu'à me demander. Et demain ou dans la semaine t'iras te renseigner pour un appart au Nord, mais je pense pas que Julian t'emmerderas trop. Niveau loyer, on est tous dans la même merde alors peut-être qu'il te fera quelques cadeaux.

Il l'avisa un instant puis termina sa pinte tranquillement. L'idée qu'elle loge dans le même immeuble que lui ne le dérangeait pas vraiment en soi. Ce qui le dérangeait c'était ce que les autres en penserait. Ce que les Brainstormers penserait d'elle, ce qu'il feraient d'elle si ils savaient qu'elle pouvait être un pion à utiliser contre Taylor, ou, plus personnellement, plus égoïstement même, ce que Morgan pouvait en penser. C'était idiot de se dire qu'elle pourrait être jalouse ou lui en vouloir, mais dans le fond, peut-être qu'il espérait que ça l'emmerde autant qu'il avait été emmerdé en apprenant pour Cassebriques et elle.
Et l'humeur se mit lentement à changer. Sans qu'il n'ait rien vu venir, Abelle avait viré de la frivolité au blues. Et sans qu'il n'ait rien vu venir, la soirée allait prendre un tout autre tournant, et il allait découvrir une Abelle qu'il n'avait jusque là que soupçonner, mais qui était pourtant bel et bien vraie.

« Tu veux la vérité ? Tu veux savoir pourquoi je suis comme ça, horrible de maigreur à courir dans les villes pour y trouver mon ombre? Non, surement pas hein, tu dois simplement me prendre en pitié et avoir hâte de pouvoir te débarrasser de moi, comme la majorité des personnes dans ce monde. »

Il l'avisa un instant, cachant sa stupeur derrière un masque d'indifférence. Alors, il se leva de sa chaise et se dirigea vers l'unique sortie de la pièce, invitant un serveur à le rejoindre, récupérant une seconde pinte de Guiness et en profitant pour lui glisser ces quelques mots: - Si possible, j'aimerais qu'on ne nous dérange pas pour le moment. Et une fois que la requête fut formulée et acceptée, il referma la porte et revint s'assoir à la table.
Silencieux, il tira une cigarette de son paquet, l'alluma d'une flamme de son zippo d'argent, tira une latte ou deux dessus puis expira la fumée sombre quelques secondes plus tard.

- La majorité des personnes de ce monde ne me compte pas en son sein. Je t'ai connue sous un meilleur jour c'est vrai. Et ton état m'a intrigué, c'est aussi vrai. Mais la question que je me pose vraiment depuis que tu m'es tombée dessus, c'est pourquoi tu as finie ici alors que tu étais supposée avoir le plan parfait pour ne jamais finir dans ce coin merdeux ?

Alors qu'elle avait déposé ses couverts pour entamer son discours, il lui tendit de nouveau son paquet de clope, puis retira la chaîne qui tenait son zippo de son cou pour le lui tendre.

- Je te garantis pas de pouvoir te consoler, parce que je suis plutôt mauvais pour ça. Mais si t'as besoin de parler, considère que j'ai encore une pinte à finir alors... Autant rentabiliser ce temps.

Ne pas montrer qu'on est compatissant, mais se montrer assez clair pour qu'elle se sente en état de parler. Taylor connaissait ces besoin-là, et il était loin de pouvoir les nier.
Il avait connu cette fille alors qu'ils étaient encore presque que des gosses. Alors, d'une certaine façon... Elle était u peu une amie d'enfance, elle aussi.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 6 Fév 2013 - 19:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Centre-ville -> Place des pigeons Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 2 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com