Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Réveil après coma [Libre]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Cabinet médical
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 - 10:14    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

[Suite de Retour mouvementé]


Les sensations étaient dispersées. Un voile flou semblait s'accrocher sur tous ses sens, comme après une gueule de bois particulièrement virulente. La moindre pensée lui apportait une sensation nauséeuse, et sa conscience dû abandonner plusieurs fois la partie. Entre deux flashs noirs, des sons lui parvenaient, quelques bips agaçants, des pas inconnus, et cette voix à qui elle s'efforçait de répondre, sans trop savoir pourquoi.

- Elle est polie votre amie dis donc, mais c'est la 3ème fois qu'elle me dis bonjour.

La conscience comprend, puis s'insurge. Qui ? De quoi ? J'ai rien demandé qui se fout de moi là ? Et la politesse élémentaire cher Watson, hein ? Et la politesse ?

Héléna ouvre les yeux, perplexe, et regarde autour d'elle sans comprendre. Un jeune homme en blouse blanche discute avec une personne qu'elle connait. Ce visage lui dit quelque chose... Alors que son cerveau se met en branle, tentant de réveiller la mémoire, un mal de crâne atroce prends le dessus, comme s'il avait sournoisement attendu son réveil pour se manifester. Les nausées, ses grandes copines, en profitent pour revenir à la charge, et la jeune femme referme les yeux. Le tangage s'estompe, et sa conscience, trop sollicitée, repart dans les lymbes.

La douleur la réveille quelques heures plus tard. En voulant relever son bras vers sa tête, celui-ci se met à transmettre à son tour, suivie de près par son compagnon gauche, ainsi que par les jambes, le torse, les pieds et les mains. Son corps entier la torture, et lorsqu'elle ouvre les yeux, elle reconnait l'une des chambres blanches du cabinet médical. Une main tient la sienne, là où les bandages s'arrêtent, mais elle ne peut tourner la tête.

Ainsi doivent se sentir les momies dans leur sarcophage. Prisonnières à jamais d'une carcasse artificielle. Voulant parler, elle ne réussit qu'à émettre un grognement sans signification. Bordel, mais qu'est-ce qui s'était passé ?
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 - 10:14    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 - 14:20    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

(Moi, moi, MOI !!)

Aveugle, enfermée dans ta tête, sensible au silence qui t'entoure, tu restes muette, immobile. Chaque petit bruitage de la vie qui s'écoule au dehors de ton monde te paraît exacerbé par ton mutisme et ta cécité, le moindre clapotement devient alors un tintement sourd, digne du bourdon des plus grandes cathédrales. Et puis le silence se rompt, quand un de ces bip que tu connais et apprécie retentit dans la pièce. C'est la sonnerie qui indique qu'une de tes petites abeilles a trouvé un renseignement digne de retenir ton attention. Tu allumes l'ordinateur qui réceptionne les données, lit le message en question laissé par un jeune homme qui te suit depuis plusieurs années déjà: la Reine Rouge aurait été échauffée, et la Reine rouge se serait vengée. Tu ne connais pas encore les circonstance, mais très tôt d'autres messages afflueront pour t'expliquer plus en détails. Hélas, les détails ne seront jamais assez suffisant, car le pauvre garçon a eu quelques moments d'inattention. Mais les faits sont là, et tant pis pour les détails, tu sais que tu te chargeras de les trouver par toi-même.
Insatiabilité. Tu agis différemment. Ce genre de renseignement laisse en général un sourire fin orner tes douces lèvres, mais cette fois-ci, rien, pas même l'ombre d'un rictus. L'information n'amène rien de satisfaisant, rien qui puisse te permettre d'installer des ficelles et de jouer les marionnettistes. Alessa a attaqué une trop importante sous-fifre de Julian. Les choses peuvent se corser. Julian peut retirer son entente avec les Dashingers. Alessa peut perdre un allié de taille. Rien qui ne te convienne. Car de cette alliance tu as besoin pour parvenir à tes fins. Evidemment, tu sais parfaitement qu'Alessa n'attendait que cette opportunité pour s'émanciper de ce lien stupide avec Julian, mais il est encore trop tôt, comme toujours, elle se hâte trop.

# Tu ne me laisses jamais de répit, hein, ma douce... Toujours à avancer de deux cases quand on ne te demande que d'en avancer d'une... #

Tu réponds à ton contact, le notifiant qu'il n'est plus sur l'affaire. Tu envoies deux personnes récupérer la Wilhazen et l'embarquer au nord, puis tu t'apprêtes à faire de même. Laissant ton bureau et tes dossiers seuls avec eux-mêmes, tu prends simplement le temps de laisser quelques annotations sur l'amas de dossiers rassemblés sous le nom "Brainstormer", puis tu quittes la pièce, ferme comme à ton habitude, avant de quitter ton appartement.

Tu ne mets pas plus d'une petite demi-heure pour rejoindre l'hôpital, souhaitant presque à ton insu que Julian n'ait pas été mis au courant avant toi. Tu sais que tu as le privilège du scoop sur lui, mais quand les choses ont trait à son clan, il a souvent tendance à être le premier sur les lieux. Et tu détestes ça. Parce que cette fois, tu voudrais pouvoir être seule avec la chère et charmante Héléna, la tendre fille du Général Wilhazen. Tu connais déjà son monde, et tu sais que cette proximité peut t'être utile.
Tu n'as que rarement eu à faire à cette Brainstormer, parce que Julian aimait la garder sous son aile, et tu savais aussi qu'elle se complaisait dans cette situation, à travailler sur ses projets fous, seule dans ses locaux. Mais son absence n'a été que trop remarquable. Et comme toutes deux, à votre façon, êtes similaires, tu veux chercher à mieux la connaitre. Enfin... Tu la connais déjà plutôt bien, et elle te connaît sans doute au moins aussi bien. Elle a de grandes capacités, et tu ne les as jamais ignorées. Que vous ne vous soyez entretenues qu'à de rares occasions importe peu, car tu sais que l'une comme l'autre vous étiez aussitôt portées un intérêt mutuel.

A ton arrivée, tu te renseignes immédiatement sur sa condition et ce que les médecins sont en train de lui faire subir. Pour l'instant, rien de vraiment bon, un traumatisme assez important pour qu'elle perde connaissance et sombre dans le coma. Elle était en train de passer les examens usuels, après quoi il l'enverrait sans doute en neurochirurgie s'il était possible de faire quoi que ce soit.
Tu savais qu'ici les moyens étaient limités, que si elle avait véritablement besoin de soins il faudrait l'envoyer dans un véritable hôpital, avec de véritables médecins.
Mais les choses s'étaient finalement bien passées. Tu avais veillé sur les manipulations des "médecins" et ils avaient tous bien fait leur travail. Au final, sa vie avait été mise entre de bonnes mains, et ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle ne se réveille.

Tu finis par passer la majeure partie de ton temps à l'hôpital à attendre patiemment son réveil. Lors de son enregistrement, tu avais faussé son nom et ses informations personnelles. Tu savais d'où elle venait, et tu savais qu'elle n'était pas revenue à Pseudo City parce qu'elle affectionnait la ville. Fuite, évasion, les possibilités étaient grandes, mais tu te doutais que nul n'avait besoin de savoir où elle était et dans quel état. De plus, cette situation te permettait de garder Julian à l'écart, le temps au moins qu'elle se rétablisse un peu.

Chaque jour tu te tenais à ses côtés, attentive aux divers messages de tes abeilles qui continuaient de te mettre au courant de ce qu'il se passait en ville. Nul besoin d'être sur le terrain, ta famille était déjà devenue assez grande pour t'éviter d'avoir à faire tout le travail. Tu pouvais te permettre de rester là, avec la Wilhazen, la fille de ce Général qui connaissait bien ta famille. Tu la suivais lorsque les médecins lui faisait ses tests, et tu passais ton temps au contact avec elle.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux pour la première fois, ce jour-là, le médecin déblatérait encore un de ses charabias inutiles que tu connaissais déjà bien avant qu'il ne vienne et tente de te l'expliquer. Assise, jambes croisées, sur le fauteuil à côté de la malade, ton poignet allait et venait sur une des feuilles de ton carnet à dessins, esquissant de nouveau les traits fins d'Héléna, tandis que ton autre main se trouvait, presque par habitude, tenant celle de ton sujet. Tu n'écoutait pas le médecin, tu te fichais de ce qu'il disait, parce que tout ce qu'il croyait t'apprendre, tu le connaissais déjà. Ton regard ne prenait pas même la peine de se poser sur lui. Tu n'attendait qu'une chose, qu'il reparte de cette chambre, ce cocon d'intimité, pour que tu puisses de nouveau lui parler, seule, lui susurrer des mots qu'elle s'insurgerait certainement d'entendre, lui meumeumer quelques indicibles chants, meublant le silence de plomb qui d'habitude tenaillait la chambre.
Tu l'incitais à se réveiller. La fixait de tes prunelles océan, d'un regard que tu savais brûlant. Déposait de temps à autres ta main chaude sur son visage, le caressait doucement.

" Arrête de faire l'enfant, Héléna... Réveille-toi. "



_________________
Revenir en haut
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 - 15:27    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

[Houla tu me sors une amoureuse transie là ? xD ]


Encore 5 minutes.

Les réflexes ont la vie dure. D'habitude, lorsque le réveil sonne Héléna se lève tout de suite, file checker ses projets en cours avant de prendre une douche, et se sert à bol de céréales qu'elle retourne manger devant ses écrans. Cela fait des années qu'elle ne s'est pas faite réveillée par quelqu'un. Lorsqu'elle faisait son entrainement, le Général la tirait du lit à l'aube, toujours un peu plus énervé chaque jour. Mais la main chaude et la voix douce qu'elle semble entendre n'ont rien à voir avec la rudesse de la voix de son père et la violente lumière du jour due aux rideaux arrachés.

Cette voix, elle appartient à une femme. Maman ? Non quelle idiote, tu sais bien qu'elle est morte ! Quel rêve agaçant. Pourtant elle a raison cette voix, il faut se réveiller.

Mais pour faire quoi ?

Un sentiment d'urgence reprend le dessus. Le clan...la ville...quelque chose d'important...

Héléna ouvre les yeux, cherchant à se redresser. Les pansements la gênent, et elle veut arracher ce tube entrant dans son nez. Mais ses bras, enrubannés eux aussi, sont lourds et la sensation de liberté privée se fait plus forte. Elle ne peut pas bouger, et se contente donc de serrer la main tenant la sienne.

Cette main, à qui est-elle ? Avec douleur, elle arrive à tourner la tête.


*Oh merde*

Sa gorge se fait sèche, et elle inspire deux fois avant de tenter de parler.


_ El... Elizabeth ? Mais que...qu'est-ce que tu fais là...?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2012 - 16:15    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

( Comment ne pas tomber sous le charme d'une Wilhazen ? Rolling Eyes )

Tu sens une légère pression sur ta main, les machines émettent d'intéressants tintements sonores, et tu décolles ton regard de ton dessin. Les paupières de la Wilhazen s'agitent. Un faible sourire intéressé naît sur tes lèvres, que tu effaces presque aussitôt. Tu reportes tes prunelles à ton oeuvre, tire quelques esquisses supplémentaires, affine les détails. Une nouvelle pression sur ta main. Cette fois c'est elle toute entière qui s'agite un peu, puis redevient immobile. Tu la sais qui s'éveille enfin, ouvre les yeux, se questionne, s'habitue à la lumière du jour estompée par les rideaux tirés, tente de capter quelques bruits, mais rien hormis le bruit du grattement du graphite sur le canson et les bip réguliers des machines.
Ne décollant pas ton regard de ton esquisse, tu l'entends prendre des inspirations. Est-ce qu'elle va bien ? Les machines ne s'affolent pas, seul son rythme cardiaque semble accélérer quelque peu. Rien d'anormal. Et sa voix se fait enfin entendre.

- El... Elizabeth ? Mais que...qu'est-ce que tu fais là...?

Tu stoppes le tracé de ta mine sur la page désormais assombrie de ton oeuvre, dépose ton crayon, replace tes longs cheveux retombant sur ton visage vers l'arrière, puis reprend ton crayon en main. Pas une fois tu ne lui auras adressé un seul regard, alors que pourtant tu l'avais si bizarrement bien veillée.

" La véritable question, c'est plutôt qu'est-ce que toi tu fais là... "

Tu tires encore quelques traits, le poignet lâche, le tracé fluide, habile, exercée, douée. Tu entames les finitions, peaufine les détails. Depuis que tu as prononcé ces premiers mots devant la Wilhazen réveillée, tu as relâché l'étreinte que tu exerçais sur sa main et a récupéré la tienne, alors plus à l'aise pour terminer ton "portrait d'une entubée" (xD).
Ce n'était certainement pas le réveil le plus affectueux du monde pour Héléna. Tu te tenais là, pas forcément froide, mais sûrement indifférente à son réveil. Comme toujours, la tête haute, une présence charismatique, une certaine prestance, tu prononçais alors de nouvelles paroles, donnant les derniers détails à ton dessin.

" J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais j'ai veillé à ce qu'on ne connaisse pas ton identité. Il paraît qu'on te cherche ardemment à un certain endroit... Je me suis dit qu'il valait peut-être mieux garder ta présence ici secrète. Evidemment, ça me permet aussi de préserver un temps soit peu les relations Dashingers et Brainstormers ; tu ne m'as pas rendu les choses faciles... Cela dit, si tu veux prévenir Julian que tu es de retour et dans un sale état parce que tu as joué aux plus dures avec la Reine Rouge, libre à toi... Mais... J'imagine qu'il est inutile de te dire que Julian, étant une personnalité importante de Pseudo City, est certainement très surveillé lui aussi... Et, ce qu'il sait, des personnes haut placées peuvent le savoir aussi... "

Héléna et toi étiez toutes deux des personnes très informées, à la seule différence que tes sources étaient inconnues et visiblement intarissables, alors qu'elle semblait plutôt travailler seule, ne prêtant confiance qu'à ces propres petits joujoux de technologie...
Tu savais qu'elle savait que tu étais un des meilleurs, si ce n'était la meilleure, informatrice de Pseudo City, et tu savais qu'elle n'ignorait pas non plus que tu avais à ta disposition d'innombrables moyens de manipuler l'information.
Tu ne savais pas vraiment à quoi t'attendre lorsqu'elle se réveillerait, mais rien qu'avec ces mots, tu allais savoir dans quel état son cerveau se trouvait réellement, et surtout, dans quelle situation critique la Wilhazen t'avait potentiellement traînée...
Que du bonheur... Twisted Evil



_________________
Revenir en haut
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Mar 23 Oct 2012 - 09:34    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

[Portrait d'une entubée...sadique va x) J'aime !]

Héléna fronça les sourcils, cherchant à comprendre de quoi parlait la jeune femme. Elle n'avait pas encore trouvé la réponse à la première question de celle-ci qu'elle continuait déjà son monologue. On la cherchait... La chef des Dash... Julian...

BORDEL JULIAN !

Elle avait un truc à lui dire, quelque chose d'important... Mais impossible de se souvenir quoi. Une chose qui concernait la ville... Elle ferma les yeux, cherchant à se rappeler au moins ce qu'elle faisait là... Son mal de crâne ne l'aidait pas. Elle avait quitté pseudo-city pour rencontrer un de ses contacts en dehors de la ville... Et tout avait chaviré. Des anciens collègues de son père avaient su pour son arrivée et l'avaient "récupérée" avant qu'elle puisse repartir.

C'est pour ça qu'elle détestait se fier au genre humain. Contrairement à Eli, qui avait des contacts partout, elle-même ne faisait aucune confiance aux informations qui n'étaient pas traités par ses serveurs, ses caméras et son dispositif de surveillance. Elle l'avait sécurisé elle-même, mieux qu'elle n'avait sécurisé le système militaire de son père à l'époque. Deux hommes seulement avaient trouvé grâce à ses yeux, et suite à cette affaire, il semblerai bien que ce chiffre repassait à 1.

Elle regarda de nouveau Eliz, concentrée sur son dessin.

Leurs familles se connaissaient. Elles s'étaient croisées plusieurs fois, avant de devoir émigrer vers PC. Héléna avait même un vague souvenir d'une chasse au trésor organisée pour un anniversaire huppé, où elles avaient réussies à elles deux à mettre la main sur le coffre remplit de chocolats et de billets de banque, et à le remettre à sa place, vide, plusieurs heures avant que les adultes de le trouvent enfin. Une journée faîte de rires, assez rare durant son enfance pour qu'elle en garde un souvenir particulier.

Depuis ce jour, elle ne l'avait pas revu, et avait juste noté l'information lorsqu'elles s'étaient retrouvées toutes les deux à Pseudo-City. La ville des pseudos-adultes, des pseudos-lois, et des pseudos-relations. La ville où des enfants arrivaient en pleine guerre, où le plus fort se faisait manipuler par le plus intelligent. La ville où tout était permis. Avant de revenir parmi les "grands", ces gens si raisonnables qu'ils envoyaient leurs enfants faire leur crise d'adolescence ailleurs.

Bande d'hypocrites.

Héléna se mit à rire, légèrement, d'un petit rire désabusé.

Ouais. Des hypocrites. A croire que partir de PC et arriver dans le monde faisait même des anciens d'ici des hypocrites, des "adultes". Des pourris.

Refusant de répondre à Eliz, Héléna se ferma comme une huître. Il n'y aurait plus que Julian. Un chef, une personne digne de confiance. Un guide pour tous ces gosses abandonnés par leurs géniteurs n'assumant pas quelques heures de plaisir. Un guide pour elle-même.

Elle regarda ses bandages, essayant d'évaluer l'état de son corps, et commença la joute verbale qui allait présider les prochaines heures dans la pièce.


_ Quel jour sommes-nous ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Mer 24 Oct 2012 - 18:29    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

(Je te laisse le choix de préciser dans ton post combien de temps elle est restée dans le coma, vu que je veux pas trop choisir tout pour toi XD)

Imperméable à chacun de tes propos, elle se referme sur elle-même, dans un mutisme confondu à celui qui la tenait quand elle était inconsciente. Tu la sais qui cogite, pense, réfléchis, s'agite intérieurement. Elle essaie certainement de se souvenir de ce qu'il s'est passé avant tout ça, de se souvenir ce qu'elle faisait, pour quelles raisons, et comment elle avait fini par en arriver là. Et toi pendant ce temps tu l'observes, toute aussi silencieuse, ton regard océan posé sur son visage blafard. Tu te questionnes aussi, sur les circonstances qui avaient pu pousser Alessa ou un de ses sous-fifres à battre Héléna de la sorte. Et les réponses n'étaient pas rares, la Reine Rouge était loin d'être un ange de pacifisme, et tu étais bien placée pour le savoir. Il aurait pu suffire de pas grand chose. Non... Vu l'étendue des dégâts, c'était sans doute quelque chose d'important. Car quand bien même Alessa pouvait être très violente, depuis qu'elle était Chef, elle était devenue responsable envers son clan. Même si elle cherchait la merde régulièrement avec les autres chefs de la ville, tu savais qu'au fond d'elle subsistaient bon nombre de sentiments tout à fait humains. Elle n'aurait pas envoyé une gosse à la morgue pour une histoire de goût vestimentaires divergents, ou autre connerie du genre... Héléna avait certainement dû avoir la langue trop pendue, et Alessa l'impulsivité irréfléchie. Comme toujours. Fidèles à elles-même. Héléna n'avait pas vraiment changé depuis la première fois où elle et toi vous étiez rencontrées. Les premiers propos n'avaient été autres qu'une joute verbale assez particulière et inhabituelle pour des gamines de votre âge, et finalement, très vite, vous aviez convenu d'une entente. Quelle douce ironie, se retrouver là, quelques années de plus, en proie à ce qui serait visiblement une autre de ses rixes verbales qu'elle et toi maîtrisiez si bien.
Tu détourna un instant le regard, esquissant un vague sourire désabusé, alors même que l'ex-inconsciente se mettait à émettre un étrange rire porteur de ce qui semblait être les mêmes émotions.
Alors que tu reporta ton regard sur elle, ne laissant transparaître ta curiosité, elle finit par ouvrir la bouche, évitant clairement de répondre à tes précédents propos.

- Quel jour sommes-nous ?

Sourire en coin, tu la fixes un instant, puis réponds.

" Tiens, je ne sais pas... Et si on disait jeudi ? "

Tu émets un petit soupir moqueur, ce sourire mesquin flottant toujours sur tes lèvres, puis détourne finalement le regard. Si elle ne voulait pas jouer ton jeu, tu ne jouerais pas non plus au sien.
Tu savais bien entendu que sa question visait à savoir combien de temps elle était restée là, dans cet état végétatif, aussi digne qu'un poireau qu'on aurait oublié d'arracher à la terre (WTF xD), mais si elle voulait se fermer, alors autant que ça se fasse dans les deux sens. Si elle refusait de donner des informations, pour quelle raison serait-elle en droit d'en demander ?

" Il va te falloir t'habituer à ma présence, ma belle, parce que je ne compte pas te laisser partir d'ici dans l'immédiat. Alors si tu veux faire ton boudin et ne pas me parler, c'est ton choix. Mais je t'apprendrais que tu es seule, sans aucun matériel ici, et sans aucun contact sur l'extérieur. Je me suis arrangée pour que tu n'aies rien dans cette maudite chambre qui te permette de construire quoi que ce soit, et tant que les médecins ne donnent pas leur accord, tu ne quitteras pas cette endroit. Ah, et je crois qu'il est inutile que je précise que j'ai les connaissances nécessaires pour truquer tes dossiers, et ranger les médecins de mon côté... Autrement dit, tu es enfermée ici, avec moi, et ce pour une durée indéterminée.
Cela dit, je veux bien te servir de contact avec le monde extérieur... Tout dépend de ce que tu me proposes, et des intérêts que j'y trouverai.
En fin de compte... Tout dépend de toi. "


Sourire cynique, regard mesquin, ton sournois. Les choses n'étaient pas forcées d'avancer sur ce chemin là, mais Héléna avait éveillé en toi ce désir malsain d'autodestruction qui te hantait. Tu te fichais désormais d'avoir des ennuis, tu te fichais d'être battue, humiliée, souillée. Tu te fichais bien des méthodes qu'elle utiliserait pour s'échapper ou, au contraire, pour survivre dans son mutisme jusqu'à ce que toi tu te lasses. La seule chose qui t'intéressait désormais... C'était de voir qui avait le plus d'audace, qui avait la tête la plus brûlée.



_________________
Revenir en haut
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Dim 7 Déc 2014 - 00:33    Sujet du message: Réveil après coma [Libre] Répondre en citant

Jeudi. 

Une information sans doute fausse, inutile pour répondre à la réelle question de la jeune femme. Qu'importe, Héléna se servirait de sa seule ouverture vers le monde extérieur : la fenêtre. Elle regarda au dehors pendant qu'Elizabeth lui parlait de séquestration, de solitude, sans raison apparente. Faisant mine de refuser le dialogue, elle se concentra sur le peu d'informations que pouvait lui donner la météo derrière cette vitre d'une propreté impeccable. Le soleil brillait haut dans le ciel, et le bout des cimes des arbres qu'elle pouvait apercevoir ne bougeaient pas. Une période chaude et sans vent, une, journée à l'heure bien avancée, et une chambre d'hôpital situés dans les plus hauts étages. Il n'y avait presque aucun bruit lui parvenant de l'extérieur de sa chambre, ce qui signifiait qu'elle se trouvait réellement très loin de toute activité quotidienne. Elizabeth avait raison : Héléna était totalement isolée. Elle ne voyait même pas ses affaires dans la pièce quasi-stérile. Mais la solitude pouvait être utile, tout dépendait la façon de s'en servir.

Décidant de jouer la montre, elle fit de nouveau face à celle qui avait décidé de prendre le contrôle. Elle commençait à en avoir assez d'être contrainte, de devoir répondre aux voeux des autres et d'être parfois torturée pour cela... D'ailleurs, Eliz était-elle la responsable de sa venue à l'hôpital et de la douleur dans ses membres ? Une vague réminiscence de bave, de chien et de bagarre dans une ruelle sombre lui revint. Elle ne pensait pas Eliz capable de violence, et dieu savait qu'il y avait de sacrés cas de psychopathes dans cette ville, il était possible qu'elle l'ait simplement ramassée dans la rue. 

Qu'importe, si Eliz voulait jouer, elles allaient jouer. Ce serait à celle qui trouverait la faiblesse de l'autre en premier, et elles excellaient toutes les deux à ce jeu là. 

Un sourire narquois apparut sur le visage d'Héléna, tirant sur les fils qui aidaient une plaie sur son menton à cicatriser.


- Quel trésor cherches-tu donc cette fois-ci petite fille? Des pièces en chocolat ? Ou un poney peut-être ? Dis moi petite princesse, qu'est-ce qui répondra à ton cruel manque d'amour cette année pour Noël ? 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:31    Sujet du message: Réveil après coma [Libre]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Cabinet médical Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com