Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Je te regrette toujours [ Libre, thème : mouchoirs ]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Café Bleu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mar 10 Juil 2012 - 22:26    Sujet du message: Je te regrette toujours [ Libre, thème : mouchoirs ] Répondre en citant

Une véritable routine. Le travail que faisait Ben au Café Bleu était devenu une véritable routine. En tout cas, les jours de la semaine puisque le week end tout pouvait arriver. Quand les gestes deviennent machinaux, monotones, vides d'émotions, il arrive qu'on pense. Ainsi, de vieux souvenirs refirent surfaces alors que Ben servait les clients et débarrassait les tables.

"D'abord il se mit à sourire. Il repensait à cette longue soirée passée avec ses amis. Ils étaient assis au restaurant et il se revoyait encore entrain d'écouter les vieilles blagues aussi vulgaires que spirituelles. Il se retenait de recracher son vin parce qu'il éclatait de rire... Elle seule avait remarqué qu'il ne pleurait pas de rire."

Son sourire s'effaça rapidement pour laisser place à une mine quelque peu défaite. Ben se demandait pourquoi il s'acharnait... Ses souvenirs lui faisaient mal. En temps normal, ce qu'il en tirait de positif suffisait largement pour compenser la douleur qui surgissait en même temps. Pourtant, cette fois-ci, rien ne pouvait apaiser la déchirure interne qui s'ouvrait au fur et à mesure qu'il se remémorait les traits de son visage.

"Il tournait le dos à certaines convenances, il n'était pas vraiment fier de lui. Il était immature, de mauvaise foi et allait jusqu'à mélanger   ses références. Il agaçait. Bref, le mec qu'on aime pas beaucoup. Pourtant, elle, elle était là. Toujours présente, chantante et de tapageuse bonne humeur. Elle ne coupait jamais la parole, c'était une oreille attentive... sauf quand ils s’engueulaient."

Un torrent d'émotions vives surgit. Ben se sentit si mal qu'il prit la fuite aux toilettes pour y trouver refuge et s'y abandonner "corps et larmes".

"Elle lui souriait tout le temps, elle était ravissante et respirait la joie de vivre... sauf quand ils s'engueulaient. Ils avaient fini leur repas, avaient payé l'addition. Ce jour là, c'était différent des autres fois.
Ce jour là... Il a compris, par un regard, qu'elle ne l'aimait ...plus."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 10 Juil 2012 - 22:26    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 01:09    Sujet du message: Suite :3 Répondre en citant

- Sweet Dreams Are made of this, Who am I to disagree~?


 
La jeune blondinette chantait sous la douche, laissant l’eau froide couler le long de son dos.  Hige ferma les yeux un instant avant d’arrêter l’eau de la douche et sortir en enfilant une serviette autour de sa poitrine.  Elle se dirigea d’un pas léger vers sa penderie, y prit une jupe carottée noire et violette, un haut sans manche noir avec deux lignes violettes à la verticale et, pour finir, une veste noire en laine à l’intérieur.


Elle s’avança vers la porte et s’asseyait sur le sol afin d’enfiler ses bottes. Ses longues bottes, lui arrivant en haut des genoux, avec des semelles hautes, en cuir noir.


Elle descendit les escaliers deux par deux, mais glissa sur un morceau de bois mouillé par une fuite d’un tuyau. Elle tomba de quelques marches. La jeune fille se cogna la tête violement contre le sol. Il lui prit quelques instants pour retrouver tout ses sens.


Elle se redressa, et se prit la tête entre les mains, voila maintenant qu’Hige c’était prit un mal de crâne. Pensant qu’un bon café ne lui ferait pas de mal, elle s’avança vers la porte, ayant mal à la cheville, c’était tout un plongeon qu’elle avait fait!


La blondinette se dirigea vers le café des Brain.S. Décidément, ces derniers temps, elle s’y rendait souvent dans ce quartier!


Elle s’avança vers la porte mais vue Ben sortir, les yeux rougit par, elle en était sûre, des larmes. Courant maladroitement pour rattraper son ami, Hige tenta plutôt de l’interpellé, sa cheville la faisant souffrir.


 -Ben….Ben!


Il ne devait pas l’entendre, elle tenta de nouveau.


-BEN! 



La jeune fille s’avança vers lui en boitant et le prit dans ses bras – pour se tenir debout et le réconforter.


-Ben…qu’est…qu’est ce qui vas pas….?
_________________
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Dim 29 Juil 2012 - 19:26    Sujet du message: Je te regrette toujours [ Libre, thème : mouchoirs ] Répondre en citant

Ce soir là, le patron fut clément en acceptant que Ben parte plus tôt. Peut être avait-il comprit ce qu'il se passait à la vue des yeux rougis de son employé. Quoi qu'il en soit, Ben prit sa veste, l'enfila et sorti aussitôt du café bleu pour rejoindre son appartement. La rue était déserte mais par peur qu'on n'aperçoit sa triste mine il s'enfuit le visage à l'intérieur de son col. Cela faisait longtemps que le brainstormer n'avait plus été dans un tel état. Il plongea une main dans la poche avant de son jeans et y en sorti des clés. C'étaient celles de son appartement... Il ne pensait qu'à cela : s'enfermer et ne voir personne jusqu'à nouvel ordre. Malheureusement, sa volonté, si futile soit-elle, ne fut pas respectée. En effet, une voix s'écria derrière lui... On l'avait reconnu.

La jeune femme le gagna à sa hauteur. Il pencha la tête sur le côté, fronça les sourcils et finit par reconnaitre son visage : Hige. Sa peine s'intensifia mais contre toute attente, plutôt que de la saluer ou de partir, il s'approcha lentement d'elle. Sa respiration s'intensifia, ses pupilles se dilatèrent et il posa une main sur la joue de la jeune femme. D'un geste précis, il écarta une mèche de cheveux et d'un autre il lui frotta la tempe :


*- Je ne veux voir personne jusqu'à ce que j'en ai décidé autrement. Pas la peine de me chercher, ni même de s'inquiéter. Après tout, si jveux me foutre en l'air je le fais. Sur ce ...

Il s'approcha davantage, posa son front contre celui d'Hige et la fixa les yeux mi-clos. Lorsqu'elle cligna des yeux, il la poussa presque méchamment et parti sans se retourner. Ben était méconnaissable... De dos, on aurait dit un de ces passants que l'on ose aborder par peur de déranger.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû 2012 - 23:11    Sujet du message: :3 Répondre en citant

Hige le fixa, droit dans les yeux, venant frotter son visage à la main de Ben.
-B-ben…?
En un clignement des yeux, la jeune fille se fit violement repousser sur le trottoir. Froid. Glacial. Non pas le ciment. Mais l’attitude du jeune homme.
Elle se redressa rapidement et courut jusqu’à lui.
-quoi que tu dise, j’vais te suivre, j’vais te parler, je ne peux pas tout bonnement partir en te sachant triste…Ben…
Elle était sincère, ses yeux pétillaient. Elle vint prendre la tête de ben tendrement entre ses mains et colla son front au sien avant de sentir la pluie tombée sur leur deux corps.
-Ben, s’il te plaît…laisse moi… laisse moi te tenir compagnie…
Inquiète, Hige déglutit, cherchant désespérément le regard du jeune homme.
-on peux aller chez toi, ça nous évitera de tomber malade... aller Ben, sois raisonnable... nous sommes amis non? Les amis ça s’entre-aide! Aller…tu me parlera de tes problèmes et on prendra même un p’tit coup, je veux revoir ce sourire que j’ai vue à notre première rencontre…
Le vent se levait, il faisait froid, Hige attrapa même un frisson qui fit trembler tout son corps et qui créa un petit choc électrique où elle touchait Ben.

_________________
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mer 5 Sep 2012 - 22:56    Sujet du message: Je te regrette toujours [ Libre, thème : mouchoirs ] Répondre en citant

Ben n'avait aucune envie de se confier. D'ailleurs, cela ne lui avait même pas éfleuré l'esprit. Ainsi, il repoussa une seconde fois la jeune femme et se remis à marcher en direction de son appartement. Et au fur et à mesure qu'il marchait, il entendait les pas d'Hige le suivre. Chaque pas qu'il entendait l'énervait et chaque fois qu'il s'énervait, le brainstormer s'empêchait de se retourner pour sermonner la jeune femme.

Une fois qu'il fut devant son immeuble, Ben s'immobilisa. Il pleuvait de plus en plus fort et bien qu'il fut déjà trempé, Ben hésita à poursuivre la marche. Cela lui avait fait du bien en lui permettant de se défouler physiquement. Seulement, Hige était de nouveau derrière lui et il n'eut plus la force de contenir sa colère. Il se retourna, lui saisit les deux bras fermement... trop eut être et lui dit :

*- J'crois que tu n'as pas compris Hige...


Il serra les dents et approcha son visage de celui de la jeune femme :

*- Si je dois me confier, ce ne sera pas à toi. Je ne te supporte plus, toi et tes allures de nympho !

Et il relâcha l'étreinte pour se reculer de quelques pas. Tout en fouillant dans ses poches pour trouver ses clés, il se rendit compte qu'il avait été trop dur. Même si elle ne comprenait pas et faisait preuve d'une naïveté horripilante, elle n'avait que de bonnes intentions. Par conséquent, Ben reprit :


*- Désolé... C'est pas ce que ...

Une force inconnue le plaqua contre la demoiselle et ses lèvres vinrent frôler les siennes. Mais contre toute attente, Ben ne ressenti rien. Il fuit aussitôt ce rapprochement physique des plus inattendus ( et involontaire ). Il alla jusqu'à la porte de l'immeuble et se retourna une dernière fois, dans l'espoir qu'elle ne le suivrai pas il fit mine de lui dire au revoir.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Jeu 6 Sep 2012 - 00:49    Sujet du message: suite :3 Répondre en citant

Hige le suivait, même s’il la repoussa encore une fois, sa chevelure blonde trempée par la pluie lui provoqua quelques frissons. La jeune fille tenait à ce qu’il crache le morceau. Il n’allait pas bien et c’était navrant à voir.
Une fois rendus à l’appartement de Ben, celui-ci se retourna vers elle pour la sermonner. Les mots lui avait fait mal. Même qu’elle s’énerva à son tour.

-And you!? Que crois-tu qu’t’es ?! Hein?! Un…Un ho…Un gamin aux sentiments refoulés qui doit toujours suivre son chef, Un gamin qui a surement eu une mauvaise expérience avec une femme, un gamin qui c’est fait avoir par une salope, un gamin….!?


Elle n’eue pas le temps de finir sa phrase qu’il vînt frôler ses lèvres des siennes. Elle leva les bras en l’air pour le repousser et fronça le nez mais toutefois sans le repousser réellement.
Ce fût lui qui recula soudainement et sortit ses clés pour entrer dans son appartement, elle baissa la tête.
-connard…embrassé une fille et s’enfuir?
Elle leva son regard de braise vers lui. Était-elle fâchée ou simplement sous le choc?
Les mains d’Hige se levèrent en l’air et elle fit un pas en avant, venant attraper Ben, Oh non, ce ne se finirait pas comme ça!
Elle agrippa Ben et se rapprocha de lui, le faisant entrer dans son appartement par le même mouvement.
-Explique-moi! Qu’est-ce que je t’ais fait?! J’ai toujours essayée d’être gentille avec tout le monde, mais comme je vois ça ne sert jamais à rien! Ils se retournent toujours contre moi! Je veux juste savoir si j’y suis pour quelque chose, Ben Mormax. Parce que bien que je ne te connaisse pas depuis si longtemps, je ne t’ai jamais vue dans un état pareil!

La jeune fille le relâcha violement, se tourna et sen repartit, en remontant le col de sa veste pour cacher ses larmes, qu’une oud eux avaient roulées sur ses joues. La blondinette fourra ses mains dans ses poches et se dirigea vers une fontaine dans le quartier bleu, s’asseyait sur le rebord et regarda l’eau coulée.
Mais qu’est-ce qu’il avait à la fin? Sûrement que ce n’était pas elle le problème, elle s’en doutait, peut-être avait-elle dit ça pour le faire sentir coupable? Sous la colère nous pouvons dire bien des choses…bien des choses….
Elle releva violement la tête avant de se mettre à courir vers l’appartement de Ben, évidemment, il était déjà monté pensait-elle. Hige se fit ouvrir la porte par une jolies demoiselle en faignant d’avoir perdue ses clés, et se dirigea tout droit vers la porte de Ben, elle savait laquelle c’était, comme elle était affiché sur le mur du hall. Elle toqua timidement avant de se laisser glisser le long du mur d’à côté.
-Ben…Ben ouvre…c’est pas ce que je voulais dire et…et je comprend un peu … S’il te plait Ben…tu m’inquiète…..ben….Ben…? Dis moi que tout vas bien….je t’en supplie….
Sa voix tremblotait, les larmes lui montèrent aux yeux.
-Ben…

_________________
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Jeu 6 Sep 2012 - 09:43    Sujet du message: Je te regrette toujours [ Libre, thème : mouchoirs ] Répondre en citant

Alors que Ben s'apprêtait à ouvrir la porte du hall d'entrée de l'immeuble, il se fit bousculer sans rien comprendre. Il eut à peine le temps d'entendre les paroles de la jeune femme qui était occupée de l'injurier contre ce fameux baiser volé. Un baiser ? Ça ? Il ricana de satisfaction. Il avait réussi. En effet, pour parvenir à se débarrasser de la jeune femme, Ben avait jusque là tout essayé. D'abord, il lui avait expliqué calmement qu'il ne voulait pas en discuter. Puis, plus fermement. Et voilà qu'il venait d'inverser les rôles, retournant la situation à son avantage afin que ce soit la dashinger qui s'énerve.

Au grand dam du brainstormer, ce n'était pas fini. Il se retrouva nez à nez avec Hige. Il fronça les sourcils pour mieux saisir l'importance de son monologue. Visiblement, elle se posait plus de questions concernant sa propre attitude que concernant les soucis de Ben. C'était une bonne chose. Oui, c'était un bon début pour qu'elle le laisse tranquille. Puis, il assista à une scène des plus étranges. Elle retroussa le col de sa veste et enfuit son petit nez à l'intérieur de celui-ci avant de partir sans explication. Désemparé, Ben ne put s'empêcher d'esquisser un sourire mesquin. Il avait réussi. Ainsi, il gravit les escaliers de l'immeuble avant de s'enfermer dans son appartement. Il pouvait dorénavant repenser à ses propres soucis... seul !

Après avoir pris soin d'accrocher sa veste au porte manteau, Ben s'orienta vers le salon où il s'affala sur le divan. Son regard se fixa aux fenêtres sur lesquelles venaient se poser des gouttelettes de pluies. Une larme vint alors couler le long de sa joue rouge. Il se leva ensuite pour aller jusqu'au frigo. Sa large en main en sorti une bière fraiche qu'il décapsula.

Le pschiit le surpris mais pas autant que le bruit qu'il entendit ensuite. On venait de toquer à la porte. Ni une ni deux, il pria les dieux pour qu'ils existent et qu'ensuite pour qu'ils fassent en sorte que ce ne soit pas Hige. Il se dirigea vers le salon. Tout en écoutant attentivement vers la porte d'entrée, il s'assit cette fois-ci sur l'accoudoir et bu une gorgée de sa bière. Les inquiétudes de la dashinger ne l'énervait plus. Le fait d'être rentré chez lui lui avait fait le plus grand bien. Mais avant d'intervenir, il s'enfuit le visage au creux de ses mains pour réfléchir un instant. Puis, il prit la parole :


*- Nous avons tout deux dis des conneries sous le coup de l'énervement. Et je te prie de ne pas tenir compte des miennes comme je ne prendrai pas compte des tiennes. Mais écoute moi bien Hige, ce que je vais te dire est loin d'être une futilité à prendre à la légère. Je NE veux PAS discuter ! Si tu insistes encore, aussi navrant que cela va-t-il être, je vais en venir aux mains. Et pourtant crois moi, je n'en ai pas envie...


Le brainstormer s'était montré on ne peut plus clair. Il fallait qu'elle parte avant qu'un débordement ne surgisse. S'il venait à se lever, ce serai pour ouvrir la porte de son appartement, saisir la jeune femme et la balancer dans les escaliers en lui hurlant dessus de ne plus jamais revenir.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mer 12 Sep 2012 - 03:36    Sujet du message: suite Répondre en citant

Hige s’énerva et toqua comme une défoncée dans la porte de l’appartement d’Ben.
-Ben tu ne comprends donc pas!? Je veux juste t’aider! Tu ne seras même pas obliger de me parler ou de dire quoi que ce soit! Je te le promets! Mais…
Elle s’arrêta de cogner dans sa porte pour se laisser glisser contre celle-ci et fixer le vide. Allait-il vraiment la frapper? Mais qu’est ce qui l’avait mit dans un état pareil? C’était dur pour la dashigner de comprendre.
Elle ferma les yeux quelques secondes, des images de sont passés remontant à la surface…
‘’Lâcher moi! Je….Je veux être seule! J’veux la paix! Allez-vous-en! Lâcher moi!’’
Le cri déchirant de sa propre voix fit trembler Hige qui ramena ses jambes contre elle-même. Reniflant légèrement en passant une main découragée dans sa crinière blonde.
Elle se redressa et posa lentement son front contre la porte pour poursuivre, tout bas :
-Ouvre-moi la porte…
Elle attendit un signe de la part de Ben. Mais rien ne se produisit immédiatement. Elle détourna la tête et tourna dos à la porte pour partir pour de bon.
La jeune fille descendit les marches silencieusement et quitta l’appartement pour se rendre dans les coins un peu moins fréquentables pour finalement passer près de la bibliothèque. Elle se glissa derrière le bâtiment pour se trouver un coin tranquille mais tomba sur une bande de junky détraqués.
Hige voulut reculer de quelques pas, mais trop tard, ils l’avait vue.
Ceux-ci foncèrent vers elle à grand pas :
-Heeeey! Ma jolie! Viens ici! N’Est pas peur!
Elle secoua la tête vivement de gauche à droite :
-Ne…Ne m’approchez pas!
Un garçon lui sauta dessus :
-on sait que tu a de l’argent, aller, donne nous-le!
Il la bouscula et la fit se heurter contre le mur de brique, elle resta sonnée et ferma à moitié les yeux, les rebelles s’approchant encore dangereusement d’elle. Elle reçut un choc et puis plus rien…

À son réveil elle se retrouva au sol, les vêtements imbibés de sangs, la lèvre inférieure fendue, plusieurs entailles sur les bras, les cuisses et au visage. Elle laissa les larmes couler le long de sa joue, ayant mal et sans avoir la force de crier pour que quelqu’un vienne l’aider.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:36    Sujet du message: Je te regrette toujours [ Libre, thème : mouchoirs ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Café Bleu Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com