Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Battlefield [ Libre 1 personne]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Centre-ville -> Centre scolaire -> Couloirs & Toilettes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Ven 13 Avr 2012 - 21:54    Sujet du message: Battlefield [ Libre 1 personne] Répondre en citant

Une journée comme les autres au lycée de Pseudo City, un ennui habituel, quelquefois agité par des élèves différents de l’uniformité ambiante. Certains ne rentrent pas dans le moule de la ville, ils font ce que bon leur semble, sans trop se soucier des autres. Le Corbeau à la tête des Haughters de Pseudo-City est de ceux-là. Contrastant avec la plupart des lycéens, et des pseudo-citoyens, lui était je-m’en-foutiste et bagarreur. Les études ? Il s’en fiche, même sans diplôme on peut toujours s’en sortir. Shinji venait au lycée parce qu’il y était obligé, il avait promis à sa sœur qu'il viendrait la chercher. La politesse ? Du temps perdu en général, bien qu’il faille de temps en temps s’en servir. Le jeune Maeda est quelqu’un de plutôt direct dans ses paroles. Les autres élèves ? Des casse-pieds pleurnichards. Il y avait bien ses amis, mais on ne pouvait pas changer de classe comme on le souhaitait, malheureusement.

Une fois la journée finie, tous les élèves sortirent et se séparèrent au fur et à mesure, pour rentrer. En train d'attendre Sora, Shinji jette son mégot par-dessus une barrière. D’un pas nonchalant, le Corbeau se dirige vers le portail de l'établissement. Il n'y avait que quelques retardataires. Des grandes gueules, des petits cons. Le genre de mioches qui cherchaient la bagarre.
Il marchait tranquillement, la tête dans ses pensées, avançant comme à son habitude. Sans rouler des mécanique, mais il montrait inconsciemment qu’il n’était pas le genre de mec à emmerder si on n’était pas à la hauteur. Et malheureusement, depuis qu’il était ici, il avait fini par épuiser le stock d’adversaires réellement à la hauteur. Ou alors ces derniers n’étaient pas du genre à chercher le défi. Quoi que, avec le temps, le Corbeau en avait trouvé pas mal. Presque tous. Mais un jour, il les aurait tous battus. Un jour, il trouverait quelqu’un qui serait à sa mesure, du genre Taylor. En attendant, il continuait sa petite vie de bagarreur. Dans la rue, dans les bars,… Partout où il le pouvait en quelque sorte…

Un élève arriva à sa hauteur, un grand décoloré, ou aux cheveux blancs, bref, un original. Une sorte d’armoire sur pattes, il avait vaguement entendu parler de lui. Il faisait craquer pas mal de filles, mais ce n’était pas ça qui intéressait Shinji. Il paraitrait qu’il savait se battre. Pour une fois que le jeune japonais tombait sur quelqu’un qu’il n’avait jamais combattu, il n’allait pas laisser passer l’occasion. Nul ne sait d’où lui venait son tempérament qui le poussait à constamment se battre, mais c’était ainsi. Il aimait la sensation que ça lui apportait. L’adrénaline, la sensation de puissance. Ce n’était pas grand-chose, mais l’euphorie procurée était telle qu’il cherchait toujours plus fort que lui. Non pas qu’il voulait perdre, mais un affrontement contre quelqu’un d’aussi fort que lui devait être un excellent stimulant. Enfin bref, il voulait se battre contre ce gars là.
Lorsqu’ils se croisèrent, malgré la différence de taille, Shinji fit exprès de le bousculer de son épaule, du genre « accident ». Il se retourna aussitôt après, et interpela le lycéen


- Hé blondasse, t’excuse-pas !

Oui, c’était lui le fautif, mais tout prétexte était bon pour déclencher ce qu’il cherchait…
_________________


Dernière édition par Shinji Maeda le Sam 14 Avr 2012 - 17:09; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Avr 2012 - 21:54    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Sam 14 Avr 2012 - 09:04    Sujet du message: Battlefield [ Libre 1 personne] Répondre en citant

Douce mélodie, presque sinistre, amère et funèbre. Oppressant et onirique à la fois. Mais d'une beauté telle, que même le plus grand des hommes ne succomberait pas à son charme, mélodie mortuaire aux accents macabres. On dit même qu'Huxley la choisit pour ses propres funérailles. Quelle douce ironie... Toi qui as déjà tout prévu de ta vie, de la façon dont elle se terminera, pourras-tu aller jusqu'à penser à la mélodie qui t'arrachera définitivement à ce monde ? Il y a tant de beautés musicales, seras-tu seulement capable de faire un choix ? Que ce soit cette Ciaccona, si bien connu de Bach, ou n'importe quel autre air qui ferait l'affaire, la descente aux enfers de Rachmaninov dans son second concerto, ou même l'impensable Adagio d'Albinoni, seras-tu capable alors de ne pas transformer la cérémonie en concerto à elle-seule ?
Douce ironie. Amère galéjade.
Les lamentations du violon dansent encore dans ta tête alors que tes pas te guident au dehors de la bibliothèque de ce lieu qui ose encore se prétendre centre scolaire. Les choses que l'on enseigne ici sont inutiles, souvent incomplètes, parfois fastidieuses et même erronées. Pas une seule fois tu n'as jugé utile de venir te perdre mon temps en ces lieux pour les mêmes raisons que tous ces pitoyables élèves venus se donner bonne conscience, croyant prendre leur avenir en main. Stérile, insignifiant, futile. Voilà à quoi tout cela ressemblait.
Tu ne venais ici que pour les livres que la bibliothèque avait à t'offrir, dont certains ne se trouvaient pas au Quartier Nord. Et puis, tu devais bien avouer que tu n'avais pas grande envie de retourner dans cette grande bibliothèque pour l'instant.Tu ne voulais pas voir Julian. Ni aucun de ses hommes. Parce que Dieu seul savait comment tu pourrais réagir en les voyant, tous ces êtres ingrats et superflus. Tu les haïssais alors qu'il n'agissait pas bien différemment de toi, mais les choses étaient différentes. Julian mettait beaucoup de choses en péril avec ses enfantillages, et tu te surprenais à te détester toi-même pour avoir cru qu'il serait de tout temps un homme réfléchi. Ne jamais se fier aux autres, Liz, c'est ce en quoi tu as toujours cru, et ce en quoi tu devrais toujours croire. Sinon, le moindre écart, et tout ce à quoi tu aurais dévoué ta vie n'aurait servi à rien. Stérile, insignifiant et futile. Voilà ce qu'il en serait alors. Et tu ne pouvais pas le permettre.

- Hé blondasse, t’excuse-pas !

Tes pas ralentissent, puis tu t'arrêtes. Tu connais bien cette voix, et tu regrettes bien ce ton. Tu soupires, vaguement. Quel grand nigaud est-il allé chercher, cette fois, pour satisfaire ses besoins de coups ?
Tu avances, le pas modéré, pour avoir finalement les deux jeunes hommes à vue. En retrait, tu les observes un instant, alors que la blondasse en question répond à Shinji, sans même se soucier de savoir qui il est. Et tu soupires encore. Fatiguée de voir le même scénario se répétait encore et toujours. Pourquoi faut-il qu'il cherche la bagarre ? Pourquoi faut-il toujours qu'il assoie sa suprématie par les poings, qu'il se rie du bas peuple d'en bas...?
Tes livres dans les bras, tu t'écartes un peu plus de la scène, t'adosses contre un mur. Et tu observes, silencieuse, presque inexistante, comme tu le fais si bien. Tu regardes la scène qui se déroule devant tes yeux loin d'être innocents. Et tu attends. Tu attends de voir si le combat va s'engager ou pas, si Shinji va s'amuser ou pas...
A le voir ainsi à chercher toujours à se battre, on croirait presque qu'il cherche un sens à sa vie. La fatalité des gens qui ne souffrent pas, ou peu. Il s'ennuient. Plus que toi, ma douce, ce qui n'est pourtant pas chose aisée.
Peut-être qu'un jour il te faudrait forcer le destin et le mettre en face d'Alex. Après tout... Qu'est-ce que cela pourrait donner ? Ce ne serait même pas une déclaration de guerre. Peut-être même que ces deux ahuris finiraient par s'entendre et s'apprécier quand viendrait le moment de se battre.
Mais à ce que tu en sais, Alex semble s'être calmé ces derniers temps... On n'entend plus parler de lui que pour des choses sensées et réfléchies, alors qu'il n'y avait que sang et violence dans les premiers mois de son règne.
Tu baisses un instant la tête. Il y a des événements dans la vie qui changent un homme. Ces événements t'ont même changée, toi. Ironie.
Le premier coup s'envole, entre les deux combattants. Déception. Tu aurais préféré qu'il ne se batte pas. Tu n'aimes pas le voir agir comme ça. Même si tu sais qu'il en as besoin. Que c'est viscéral...
Tu es comme lui, dans le fond. Souviens-toi de ton altercation avec le Sidney Jenkins. Tu cherches les ennuis, tu cherches les blessures. Les marques bleutées de ton dernier jouet restent encore fraîches sur tes poignets. Je ne pense pas qu'on puisse dire que tu aimes ça. Disons simplement que c'est un besoin. Comme Shinji et ses poings.
Tu restes distantes, à les observer. Je te sais qui n'interviendra que quand tu jugeras le moment opportun, peut-être même qu'à la fin du combat. Et en attendant ce moment, une question te vient à l'esprit: Que fait Shinji dans un endroit pareil...?



_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Sam 21 Avr 2012 - 00:39    Sujet du message: Battlefield [ Libre 1 personne] Répondre en citant

Le blond se retourne et jette un regard de défi à Shinji, qui lui sourit d'un air hautain. Il li répond un truc bateau, genre faut pas le chercher et tout le tralala. Ce qui fait encore plus sourire le Corbeau. Assurément, l'inconnu ne sait vraiment rien sur Pseudo-City. Dire que personne ne le prévient de qui il a en face de lui. Très vite, le premier coup part. Shinji l'encaisse pour jauger la puissance de l'autre. Il recule de quelques pas. Décevant, vu la carrure de la blondasse, il s'attendait à mieux. L'asiatique sourit et lance un pied en direction du ventre de son adversaire, qui n'a pas le temps de l'éviter. Il tombe à terre le souffle coupé, mais se relève. Il revient à la charge, mais le leader des Haughters se prépare et lui envoie un uppercut qui l'envoie une nouvelle fois à terre. Le combat semblait sur la bonne voie, mais une voix se fit entendre à la porte de la classe.

- ANI ! Nani a tendaro ?!

La voix d'une petite brune aux traits asiatiques. Il avait pris un gros risque en venant en personne chercher Sora, sa petite sœur. Mais normalement, personne ne parlait japonais dans cette ville. Personne de présent ici en tout cas. Il lui sourit avant de l'inviter à partir.

- Ikkouso...

Il la laisse lui jeter son regard réprobateur, bien qu'elle sache pertinemment que ça ne changerait rien à ce qu'il était. Il sait de plus qu'une fois en dehors de l'établissement, une fois arrivés, elle lui ferait la morale, et qu'il la couperait avec peut-être de nouvelles raisons. Le Corbeau avance et passe à côté du blond en lui souriant hautainement, histoire de bien lui faire comprendre qu'il ne faisait pas le poids. Il se permet même de glisser un petit mot.

- Faible...

Ce qui a pour effet de l'énerver. Il marmonne quelque chose en se rapprochant de Shinji. Il tente de lui mettre un coup, mais le Haughter l'empoigne par le col et le plaque au mur. Un regard suffit à le calmer. Shinji soupire et le relâche. Pour la baston, c'était pas la meilleure journée, il avait connu mieux quand il était un nouveau à Pseudo-City, ou dans les premiers mois de son "règne". Même s'il y avait toujours de bons adversaires, ils étaient difficiles à trouver. Mais bon, Shinji voulait un plus gros poissons que ce que l'on pouvait trouver dans ce coin de la ville.

- Arrêtes-ça Maeda. T'as eu ce que tu voulais, non ?
- ... Laisse tomber... C'est pas le moment.

Son ton suffit à faire taire l'autre Maeda dans le couloir. Enfin, pour tout le monde elle s'appelait Himura, c'était Shinji qui avait décidé qu'en tant que leader, on pouvait utiliser sa famille contre lui. Malgré tout, des rumeurs couraient sur une Maeda en ville. Il espérait que personne n'y prêterait attention. Bref... Pour les personnes présentes, elle pouvait très bien passer pour sa conquête du moment. Il n'en avait cependant rien à faire.
Shinji s'avance dans le couloir avec cette fois un air neutre, en direction des escaliers. Sa sœur marche silencieusement à ses côtés. Elle savait que pour le moment, il ne chercherait pas à se battre. Elle savait se défendre, mais il restait toutefois assez protecteur envers elle. Dire qu'elle était presque dépendante de lui. Heureusement qu'elle avait ses amies du lycée, certaines seraient jalouses de la voir partir en compagnie du leader des quartiers de l'Est, ce qui la fit sourire, étant donné le véritable lien qu’ils avaient.

Ledit frère, se déplaçait d'un pas nonchalant, comme s'il attendait quelque chose, le blond qui vienne l'attaquer, ou quoi que ce soit. Perdu dans ses pensées, sur son clan, sur la ville, sur lui, sur Liz, sur tout et rien, et plus encore... Il commençait à en avoir légèrement marre du calme apparent actuel, toutes les fois où il y avait eu ce calme, quelque chose avait dégénéré. Il devait se défouler comme il le pouvait, comme cette ville le permettait... Triste réalité pour les gens de sa trempe...


Désolé, c'nul

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Lun 21 Mai 2012 - 08:51    Sujet du message: Battlefield [ Libre 1 personne] Répondre en citant

Les coups pleuvent. Le bruit sourd du martellement de la chair te fait tressaillir. Bien sûr, tu détestes que Shinji se batte. Mais tu aimes observer cette violence, tu t'en délectes même. La blondasse s'en sort pas trop mal, même si face à Shinji il n'a absolument aucune chance. Evidemment, contre quelqu'un d'autre, il s'en serait sans doute mieux sorti, on lit l'expérience du combat dans ses mouvements. Mais Shinji est bien plus expérimenté que lui. Bien plus talentueux. Il ne peut rien contre lui, forcé qu'il est de se soumettre à son indicible puissance, peut-être inégalée. Quelle idiotie. Inégalée ? Tu sais pertinemment que Taylor pourrait facilement pimenter un combat contre Shinji, tu connais leur façon de se battre à tous deux, impitoyables. Un clash entre chefs, ce ne serait sans doute pas la meilleure façon de conclure des alliances. Ou peut-être serait-ce au contraire parfait si tout était organisé par tes soins. De toute façon, les choses n'étaient pas encore aussi avancées. La ville bougeait, petit à petit, et il était temps de commencer à placer ses pions, pas encore d'attaquer.
Tu pensais continuer d'observer ton petit chef un instant puis aller le rejoindre pour éventuellement faire un bout de chemin avec lui. Mais avant même que tu n'aies pu esquisser l'ombre d'un pas, une voix féminine te coupe dans ta lancée. Et quelle voix...
Ces mots qu'elles prononce te font bouillir intérieurement, et lorsqu'elle finit par apparaître dans ton champ de vision, tu la maudis, ou plutôt tu le maudit pour être aussi idiot.
Ce n'est ni la jalousie ni une haine quelconque qui t'émeut ainsi. C'est seulement elle, et lui. Tous les deux, ensemble, dans un lieu public.

# Tu peux pas être un poil plus vigilant, Shin... #

Tu serres tes livres contre ta poitrine puis soupire vaguement. Tu n'as pas encore eu le temps de totalement protéger les arrières de cette fille que déjà il se montre en public avec elle. Si seulement il était plus patient, plus prévoyant... Il pourrait au moins éviter de lui parler en japonais, les gens verront vite qu'il est plus proche d'elle qui ne le devrait. Shinji ne s'attache pas aux filles, et il ne prend pas le temps de leur parler dans une langue étrangère, même si pour lui c'est sa langue maternelle. Il ne devrait pas faire tout ça. Imbécile. Irréfléchi.
Adossée contre le mur, ils finissent par s'éloigner de l'autre caïd et se dirigent dans ta direction. Tu attends, patiente, cachant avec une extrême aisance ton agacement. Et lorsqu'ils arrivent à ta hauteur, tu te décolles de ton mur et te présente devant Shinji, un demi sourire dessiné sur tes lèvres. Tu ne comptes pas lui dire maintenant que tu sais qui est la personne à ses côtés. Pas ici. Tu comptes faire ça plus tard, dans un endroit sûr, après que lui-même t'ait dévoilé la vérité sans doute. Pour l'instant, tu te contentes de rejoindre les propos de la jeune Maeda, sans rien laisser transparaître.

" Allons, Shin, je ne t'ai jamais vu parler aussi sèchement à une jeune fille aussi charmante. Fais attention, on dirait que tu deviens aigri et prétentieux. "

Le ton de la taquinerie. Tu sais qu'il n'est pas d'humeur, mais tu sais aussi qu'il te connait. Le sourire en coin que tu arbores est bien assez explicite.

" Si tu tiens tant que ça à te battre avec quelqu'un de taille, pourquoi tu ne vas pas chercher Taylor ? Ça règlerait le problème. Je crois que ça m'embêterait et que ça l'agacerait elle aussi, mais... Nos avis ne comptent pas vraiment, n'est-ce pas Chef ? "

Vous reprenez la marche, tu imagines aisément vers où ils vont et pour l'instant ça n'est pas tout à fait problématique. Tes livres serrés contre ta poitrine, tu viens au contact de Shinji, marche tout près de lui, puis vient porter quelques mots, tout bas, à son attention, bien moins sur le ton de la taquinerie et de la plaisanterie.

" Il faudrait qu'on parle plus tard... Il y a des choses que tu dois savoir sur ce qu'il se passe en ville en ce moment, Shin. Je sais que ce n'est pas à moi de te le dire, mais tu devras revoir ton attitude. Tu comprendras bien assez vite pourquoi... "

Tu marques un arrêt, fixe Shinji sans même adresser un regard à sa petite soeur, puis reprend à voix audible, presque froide.

" Notamment, tu devrais éviter de t'enticher de Dashingers pour l'heure. La Reine Rouge n'aime pas qu'on touche à ses petits soldats. Et elle ne serait certainement pas la seule à ne pas aimer te voir roucouler avec l'une des siennes. "

Tu feins la jalousie alors que tu ne fais que le prévenir du danger. Tu connais Alessa par coeur, et lien de sang ou pas, elle détestera voir un de ses Dashingers traîner constamment dans les pattes du pitoyable petit chef de l'Est. Et pour l'heure, les événements jouaient en votre faveur, vous, Haughter. Taylor avait coupé les ponts avec le Nord, et il te serait aisé de briser l'alliance entre Julian et Alessa.
Tu avais de bons arguments. De très bons arguments. Quant à Shinji... S'il jouait les bonnes cartes, il parviendrait sans doute très bientôt à un résultat plus que prometteur dans sa carrière de Chef. Et si pour l'heure il devait éviter d'être vu avec sa soeur, aussi inconnue soit-elle du monde extérieur, alors soit, c'était le prix à payer.
S'il pensait pouvoir la protéger en restant avec elle, il se trompait bien...



_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Mer 19 Juin 2013 - 19:17    Sujet du message: Battlefield [ Libre 1 personne] Répondre en citant

Pas du grand art, mais ça fait avancer le schmilblick... un an pour de la merde TT Sorry



Elle surgit devant lui, en silence. ... Mais aujourd'hui, il n'est pas d'humeur pour ce genre de taquineries. Le Corbeau ferme les yeux quelques secondes et prend son souffle pour éviter de lui répondre sèchement. !il se contente de jeter ses yeux dans les siens, lui faisant comprendre le fond de sa pensée. Mais il l'accompagne d'un léger sourire, car la voir est toujours un plaisir pour lui. Tout en marchant, il lui répond tout de même quand elle touche la corde sensible. Tout le monde sait que ce sujet-là lui est désagréable. Son orgueil veut toujours prendre le dessus en général. Mais pour le moment, il s'en soucie comme de sa première cigarette.

- J'explose ce minable quand il veut. Si un jour il se sent pousser une paire... Enfin... ça presse pas. J'ai autre chose à faire en ce moment. Mais un jour, peut-être, on saura lequel frappe le plus fort…

Fanfaronnade ou réalisme ? Difficile à dire. Même le Corbeau ne connaissait la réponse. Qui était le plus fort entre les deux… Il n’y aurait qu’une seule façon de le savoir. En attendant, chacun des deux leaders avait des choses plus urgentes à gérer. Tant de chose qu’il ne saurait les lister. Il en avait certaines en tête, pour le reste, il s’en occupait comme ça venait. S’il avait su à l’époque, il aurait dédaigné ces fonctions. Mais personne n’avait jamais osé venir prendre sa place depuis qu’il était sur le trône des Haughters. Cela aurait-il été différent avec un autre chef que lui. Des suppositions, comme pour la situation actuelle dans les rues de la ville. Il y avait vraiment des jours où Shinji aimerait tout laisser de côté et partir. Tout simplement.
Sauf que pour le moment, ça risquait d’être impossible, avec toutes les emmerdes que Pseudo-City connaissait. Quant à son attitude, il savait ce qu’il devait en faire. Mais il s’en foutait pas mal. Il en avait marre de cette situation. Il sentait qu’il devait rapprocher sa sœur pour sa sécurité. Avait-il peur que quelqu’un découvre leur lien ? Oui. Impossible de dire quand, mais il préférait prendre les devants et la ramener à l’Est avant qu’Alessa ou autre l’utilise contre lui.


- Plus tard, Liz’, plus tard…

Au nom de Liz, Sora sembla réagir, mais préféra ne rien dire. Elle ne voulait pas se mêler de leur conversation. Cependant, son grand frère vit bien que cela la démangeait. Ledit frère se surprit à sourire quand « Athéna » lui dit d’éviter de roucouler avec une Dashinger, qu’Alessa ne serait pas la seule à ne pas aimer. Liz savait très bien les sentiments que Shinji avait pour elle, et que malgré son goût prononcé pour les jolies filles, il était assez fidèle. Et qu’il se foutait de l’opinion d’Alessa, elle qui avait sans doute pas mal de Haughters dans ses relations.

- Allons, Liz, je pensais que tu me connaissais mieux que ça…

Jouait-elle la comédie sur ce point ? C'était toujours difficile d'en être sûr avec elle. Au fond, l'aimait-il vraiment lui-même ? Peut-être plus qu'elle. C'était l'un des points ambigus de la relation. Il ne savait jamais si elle se jouait de lui pour ses plans ou non. Et pourtant, il avait besoin d'elle dans sa vie. Et pas seulement dans son rôle pour le clan...
Il en saurait peut-être plus un jour. Il espérait tout de même un dénouement heureux...


... Et que tes informations étaient à jour, même sur ce que tu n’es pas censé savoir…

Il gratifia le dernier point d’un sourire. En tant que Reine des Infos en ville, il y avait peu de chances que cela lui ait échappé. Mais pourquoi ne lui avait-elle jamais rien dit à ce propos ? Il se rapprocha d'elle et lui dit à voix basse.

- Depuis combien de temps t'es au courant pour elle ?

S'éloignant à nouveau, il se dirigea vers les escaliers. Elle voulait parler ? Très bien. Ils parleraient. D'ailleurs, il était temps, tant de choses se passaient actuellement. Sora passa devant lui, descendant les marches jusqu'à l'étage inférieur. Karl était certainement en bas, il la prendrait en charge avec d'autres Haughters. Une fois seul face à Elizabeth, il planta son regard dans le sien, son visage affichant un air sérieux.

- Je sais que c'est pas le plus indiqué, mais je préfère prendre les devants avant que quelqu'un l'apprenne et que je ne puisse rien faire... Il fit un pas vers elle, puis se ravisa et se tourna vers les marches. Mais c'est pas le plus gros problème de la ville... On en discutera lorsque nous serons un peu plus au calme...

Il n'attendait plus que de savoir ce qu'elle souhaitait pour le moment...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:05    Sujet du message: Battlefield [ Libre 1 personne]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Centre-ville -> Centre scolaire -> Couloirs & Toilettes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com