Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige]
Aller à la page: <  1, 2, 3
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hige Cooper



Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281

MessagePosté le: Ven 1 Juin 2012 - 23:33    Sujet du message: More =3 Répondre en citant

Revue du message précédent :

Hige soupira, mais sans être impolie, elle s’en voulait, jamais elle n’aurait dû l’embrasser, selon elle, c’était une erreur, erreur qu’elle avait pourtant tan appréciée… un peu comme un fruit défendus. Afin de détendre l’atmosphère, elle rit doucement, restant contre lui :
-c’est toujours meilleur quand nous devons travailler pour l’avoir, attendre, c’est une belle qualité, que malheureusement je n’ais pas, mais… mais j’ai tout de même une faveur… Restons… restons amis, proche, je n’ai pas envie de vous perdre…

En voyant Julian dans cet état, les yeux brumeux, la jeune femme, lorsqu’il l’enlaça le retiens, et le garda tout contre elle. Caressant ses cheveux, délicatement, venant ensuite lui embrasser la joue pour relever la tête et la poser sur la sienne. Elle vînt même resserrer l’étreinte pour le laisser s’étendre de nouveau. Elle se releva, l’aida à faire de même, l’Entraina sur le lit, s’assit sagement pour mieux le prendre dans ses bras.

-vous m’êtes cher, je comprend, vous avez tan de problèmes, j’aimerais tellement pouvoir vous aidez mais… je ne sais point comment faire… surtout que je suis mal placée… vous avez eue de mauvaises histoires avec les femmes, même si vous ne voulez pas faire de mal, vous avez l’impression d’en crée, mais elles devraient comprendre, que c’est normal, quel que soit la personne que nous sommes, de… de s’écarter du droit chemin… que c’est normal… vous avez faits des erreurs, et après?

Sur ces paroles, la jeune blondinette descendit sa main dans la nuque de Jul pour la lui masser du bout des doigts. Les sentiments…si complexes…

-je… donc depuis le début, nous nous séduisons…


Pour laisser un temps de réflexion à Julian, elle fit une pause pour reprendre.
-Vous saviez que le mot séduction venait de ‘’ seducere ‘’, c’est du latin, c’Est-ce que l’on peut traduire par séparer, emmener à l’écart et détourner. Pour séduire, il faut le charme d’une personne qui vas permettre de plaire à la victime pour mieux l’égarer, la corrompre, la tromper et la perdre. Cependant, lorsque les deux individus sont les victimes et les….séducteurs ce petit jeu tombe en miette…
N’étant pas certaine qu’il ait comprit où elle voulait en venir, la jeune femme reprit de plus bel, en caressant l’épaule de son ami :

-en me voyant, vous m’avez emmené chez vous, me réchauffer, merci d’ailleurs, et aussi, sans vraiment le vouloir, j’ai usée de mes atouts féminins pour vous séduire, la danse par exemple…ensuite, tour à tour, nous avons donnés quelques qualités à l’autre. Je veux donc en venir à… peut-être que… qu’en fin de compte tout ça n’était qu’un petit jeu? Vous, vous avez vos problèmes avec Alexis et… clairement une autre femme, vus vos agissement, notre situation vous a beaucoup rappelé l’une ou l’autre, j’en sais rien, donc, en essayant de vous rapprochez de moi, peut-être vouliez-vous simplement de la compagnie, quelque chose qui ne soit pas compliqué, qui soit saint, quelque chose… que vous n’aviez pas vécus depuis longtemps j’imagine…? Dites-moi tout de suite si je me trompe…

Oui, elle tentait de faire une brève analyse du comportement de Julian…mais qu’en était-il d’elle? Une enfance… peut-être pas des plus merdique, mais certainement pas la plus joyeuse non plus. Un grand problème avec toutes relations humaines. Ce qui semblait des plus osé pour quelqu’un lui semblait bien normal. Elle n’a jamais réussie à trouver une limite à ses actes, pour elle, avoir embrassé Julian la première fois, ne lui semblait pas si… pour elle, c’était normale, elle c’était sentie près de lui, elle l’avait donc embrassé. Rien de plus simple, mais c’était en le voyant réagir qu’elle avait bien vite comprit que ce qu’elle avait fait pouvais avoir de lourdes conséquences. Mais sa façon d’interagir aussi physiquement avec les personnes lui venait de son très grand problème de communication, pas seulement du fait qu’elle contrôlait mieux l’anglais que le français, mais du fait qu’elle n’avait que très rarement les mots juste ou qu’elle les exprimait bien souvent mal. Sans vouloir blesser quelqu’un, avec les mots choisis, l’effet pouvait quand même se faire, ça lui avait value tellement de peine et de moqueries… Mais Hige ne trouvait pas dans son esprit d’autres excuses… peut-être était-elle simplement dérangée, si c’était le cas, elle vit très bien avec ce fait. De toute façon, ce n’Est pas à Pseudo city que les psychologues courent les rues, et qu’en plus, les gens vont y faire réellement attention.

En réfléchissant, la jeune fille n’avait pourtant pas égaré son attention de Julian, lui massant toujours la nuque délicatement. Elle déposa un doux baiser sur sa joue.

-et… pour tout vous dire… le premier baiser… il ne signifiait pas réellement un engagement…vous savez…je suis plutôt … chaleureuse et…j’apprécie les caresses qu’elles viennent de n’importe qui, alors voilà, ne vous en faites pas… je ne vous en veux point, personne n’en mourra, et je tien à v…toi Jul… si je suis pour te perdre en cause d’un simple malentendu… c’est que je ne te mériterais pas.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Juin 2012 - 23:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Sam 2 Juin 2012 - 13:52    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

La situation avait été des plus appréciables, pourquoi avait-il voulu y mettre fin ? Pourquoi avait-il tant espéré de cette union naissante alors qu'il n'était pas capable de l'assumer ? Tant de questions supplémentaires qui venaient s'ajouter à une liste déjà bien trop longue à son goût. Julian éprouvait beaucoup de souffrance et de tristesse en cet instant alors qu'il aurait dû éprouver l'inverse. Pourquoi n'arrivait-il pas simplement à être heureux, à refléter la joie de vivre qu'il avait l'habitude comme compagne ?

Cependant, Hige paru comprendre la situation, à son grand soulagement. Elle ne le prit pas mal et vint se blottir à nouveau contre lui. La sensation du corps chaud de la demoiselle contre lui était tant agréable. Ce contact humain, si simple soit-il, lui procurait beaucoup de bien. Il en vint presque à oublier ses problèmes une nouvelle fois, mais tâcha de ne pas se laisser aller à l'imprudence de recommencer son manège. Il n'était pas capable d'offrir son amour à une autre femme, certes, mais il était encore capable d'apprécier, d'aimer simplement un être pour ce qu'il était. Soulagé par ce contact, il rendit l'étreinte qu'elle venait de lui offrir, la serrant lui aussi dans ses bras.
- Vous n'imaginez pas combien je suis soulagé que vous ne le preniez pas mal. Et quant à votre faveur, je ne pouvais rêver mieux en ce moment. Restons de proches amis, si cela vous suffit pour l'instant.

Julian écouta les paroles sages de la Dashinger et se laissa faire lorsqu'il s'agit de se déplacer. Cette fille était tout simplement prodigieuse et très douée pour trouver les paroles qui rassurent, qui soulagent. Elle avait tellement à offrir alors qu'il ne lui avait rien proposé ! Durant le monologue de la jeune femme, il ne trouva pas l'énergie à répondre quoi que ce soit, ni même à acquiescer. Il était bien, tout simplement, et ne voulait pas couper Hige dans son élan. Il écouta sa théorie sur la séduction, qu'il trouva à son goût et bien étoffée. Toujours un peu triste, mais nettement moins qu'avant, il eut un petit sourire pour la Dashinger à ses côtés et acquiesça:
- Vous êtes très cultivée et vous avez beaucoup de talent pour analyser les personnes. Vous auriez fait une excellente Brainstormer. Il y a beaucoup de justesse dans vos explications. Je souhaitais simplement un peu de compagnie et vous aider dans la situation qui était la vôtre. A chaque relation amoureuse que je débute, une fin abrupte m'attends. C'est le cas avec Alexis, ça a été de même avec mon ex petite amie. Au final, tout ce que je voudrais, c'est avoir une relation simple et durable. C'est sans doute ce que vous pourriez m'apporter, mais que je ne peux accepter en ce moment.

Le massage de la nuque que Hige lui offrait était tout ce qu'il avait besoin. Il gardait un contact avec elle et ne désirait pour rien au monde le perdre, même s'il était conscient qu'il lui faudrait cesser un jour ou l'autre.
- Cela dit, vous restez bien énigmatique pour moi, je n'arrive que difficilement à vous cerner. Mais ce n'est pas grave, je ne m'en plaindrai pas. Et vous massez agréablement bien, merci.

Il resta finalement sans voix face aux paroles de Hige concernant leur baiser et les sentiments qu'elle avait pour lui. Cela le fit d'ailleurs un peu rougir. Julian la prit une nouvelle fois dans les bras en un câlin agréable.
- Ce baiser était parfait, tu n'avais rien à te reprocher. C'est simplement que je n'étais pas prêt à le recevoir. Il en faut plus pour me perdre...
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Lun 11 Juin 2012 - 13:26    Sujet du message: Suite :3 Répondre en citant

Elle sourit au compliment sur le massage qu’elle lui offrait. Elle était bien avec lui, Hige. Tout était si simple.
Dans l’étreinte de Julian, Hige stoppa son massage et vînt blottir sa tête blonde dans son cou.

-Jul, restons amis… mais je pourrais venir te voir… souvent je veux dire? Où serai-ce trop confondant pour votre image? Je vous inviterais bien…à venir, mais j’aurais beaucoup trop peur que vous vous faisiez mal en gravissant les marches de mon appartements, il est assez dangereux, mais le bon côté, c’est que je suis la seule à y vivre, alors je peux donc écouter la musique, chanter et jouer de la guitare en paix!

Sur ces paroles amusées, la petite blondinette se mise à rire son corps tremblant sous les spasmes du rire contre Julian.

-Mais donc, tu aimes toujours ces deux femmes?

Même si le sujet n’enjouait pas Hige, restait que Jul était maintenant son ami et qu’elle se devait de l’aider dans cette impasse.

-tu à fais des choses avec elles? Je suis désolée si c’est indiscret, mais pour te montrer l’utilité de cette question, je vais donc t’expliquer d’avance. Si tu réponds non à cette question, peu importe que tu n’es jamais rien fait avec une et l’autre ou juste une et pas l’autre ainsi que vice-versa, c’est que, soit vous n’étiez pas prêt mais vus comme tu es, j’imagine que tu ne voulait pas blesser l’autre et que ces deux relations ce sont superposées, je me trompe? Tu fréquentais les deux simultanément, non pas comme un sot, mais… l’une t’a séduit, alors que ton cœur était toujours amoureux de ton amante, car j’en suis certaine que…bon…

Elle sourit en coin en se mordillant la lèvre inférieure.

- Je vais changer de sujet tu veux? Moi, je n’avais jamais embrassée personne! Fit-elle en riant comme une enfant.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 12 Juin 2012 - 22:09    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

[HJ: Post durant un "break" de mes examens. J'espère que ça t'ira... désolé pour la fin, je savais pas trop comment rebondir pour pas trop te bloquer Confused ]

Julian hocha de la tête de guise d'acceptation de la demande de Hige. Pouvait-il seulement refuser d'être simplement ami avec cette demoiselle, lui refuser de le voir et de mériter de l'attention ? Non, certainement pas. Il n'avait pas le coeur à la décevoir encore une fois. La repousser avait dû être difficile pour elle aussi, peut-être plus que pour lui-même. Alors il ne pouvait pas repousser encore les barrières plus loin, au risque de devenir vraiment ce qu'il redoutait et ne tolérait pas: créer un réel fossé entre un chef de clan et un simple membre. D'ailleurs, cette notion de clan ne l'enchantait pas plus que cela à vrai dire. Tandis que la jeune femme blonde adoptait une position plus confortable, plus câline, il précisa:
- Bien sûr, on pourra se voir. Peut-être pas toujours ici, les gens risqueraient de se poser trop de questions. Mais un autre quartier ou le centre ville feront l'affaire. Le lieu ne doit pas être le plus important. Par contre, vu mon physique d'athlète olympien, je pense qu'il est préférable que j'évite les endroits trop "inaccessibles". Et je ne voudrais pas te déranger dans ton chez-toi.

Le chef de clan n'appréciait pas trop de parler de sa vie privée, mais pourtant Hige semblait y tenir, sans doute pour mieux le comprendre et identifier la source de ses problèmes. Elle s'inquiétait, cela était clairement visible dans son comportement. Elle ne semblait pas mentir et son sentiment était positif, pourquoi douter alors à répondre ? Bon, ce n'était pas son sujet fétiche, mais il ferait un effort, pour la rassurer peut-être.
- Ma première "petite amie" n'était pas prête à passer aux choses sérieuses, et je n'avais pas envie de la forcer. Ce n'était pas le but. Une ancienne amie est revenue vers moi au moment où j'ai éprouvé un petit faible, et c'est devenu ma maîtresse en quelques sortes. J'ai quitté ma première compagne assez maladroitement, je le regrette toujours. Et maintenant, c'est la femme avec laquelle j'ai été le plus loin qui me fait faux bond. Je ne l'ai pas volé en même temps... Mais pour conclure, je les aime toujours les deux, enfin, pour la deuxième c'est plus "compliqué" maintenant.

Ayant terminé son explication, la jeune femme déclara qu'elle allait changer de sujet. L'ambiance devenait très lourde dans la chambre et ce n'était pas de refus. Il lui sourit et la remercia silencieusement de son entreprise. Hige lui avoua alors que c'était la première fois qu'elle embrassait quelqu'un. Son étonnement se lut alors sur le visage de Julian, qui rétorqua:
- Vraiment ? J'en suis honoré alors ! Et, de toi à moi, tu t'en es très bien sortie pour une première fois. C'était... juste... hum... agréable. Je te remercie.

Les joues du Brainstormer prirent quelques couleurs face à son émotion et à sa gêne. Ce genre de discussions n'étaient réellement pas sa tasse de thé. Avait-il froissé la jeune femme ? Avait-il encore dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Il n'en savait trop rien pour l'instant. Un peu gauchement, il tenta de réorienter une nouvelle fois cette discussion qui semblait toujours en revenir au même point.
- Au fait, je me demandais quelque chose. Tu danses vraiment très bien, je me demandais si tu avais appris par toi-même ou si tu avais pris des cours ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Ven 29 Juin 2012 - 04:42    Sujet du message: :3 Répondre en citant

Bougeant les épaules, Hige, amusée, lui tira la langue.

-bah voilà! S’Exclamait-elle. C’est ça le problème! Vous pensez trop! Peut-être que si votre maitresse ne recherchait que la chaleur, ainsi que vous aussi, like in … grosse faible. Un…un gros faible, vous recherchiez simplement quelque chose qui vous réchaufferais, et elle était là… you understand what I mean? Seulement…la chaleur…l’amour… c’est difficile, compliqué, c’est le plus fantastique ou le plus horrible sentiment que l’on peut vivre…

Le regard d’Hige se perdit un instant. Elle soupira longuement avant de passer une main rapide dans sa tignasse blonde.

-des cours? Nah, je suis simplement le tempo, c’est…quelque chose de naturel pour moi…

Elle fixa Julian pendant une fraction de seconde avant de décrocher et se mordre l’intérieur de la joue.

-vous saviez qu’il y a beaucoup de chats errant à pseudo city?

Elle fit un epic facepalm, pourquoi avait-elle dit ça?!
Afin de ce trouver une justification, elle poursuivit.
-c’….lorsque je suis arrivée ici, j’étais perdus, et… j’ai vus un…un énorme et magnifique chat noir… j’en suis restée retournée, il avait réussit à survivre seul? Il m’a donné la force, je l’ai suivit, dans cet appartement misérable, je le nourris et je lui donne de l’affection. C’est à cause de lui si je me suis retrouvée dashigner…

Elle n’avait pas reposé ses yeux sur Julian, elle avait gardée la tête baissée tout le temps.
-Il essai aussi de m’aider, il m’apporte de l’argent qu’il trouve je ne sais où et..Parfois des souris mortes, mais… je… les lui laisse…

Elle se tapa le front.

-pour…en revenir… au début, dans un faible, vous aviez recherché la chaleur… quelque chose de simple, tu a trouvé ta maitresse, ça c’est mal tourné, mais… comme le dit Shakespeare : « Tout nuage n'enfante pas une tempête. » je suis certaine que cela ne vous arrivera pas deux fois… j’y veillerais personnellement…


°HJ: désolée pour avoir été longue et de la courteur de mon post :/°
_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 9 Juil 2012 - 17:12    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Julian ne fit qu'opiner de la tête. Ce qu'elle disait coulait de source ! La jeune femme l'avait bien cerné pour cette fois-ci et semblait comprendre le problème qu'il rencontrait. C'était compliqué, c'était effrayant, c'était déboussolant. Quoi de pire pour un être qui aime contrôler ce qui l'entoure, qui y est habitué ? Il aurait tellement aimé être plus simple. Ne pas réfléchir et embrasser cette jeune femme pour la faire sienne. Mais voilà, la réalité des choses en était autrement: il n'était pas simple ! Il était même très complexe et nul ne pouvait prétendre comprendre entièrement ce qui se passait en lui-même. Il n'était d'ailleurs pas toujours certain de bien comprendre comment il réagissait.
- Tu as entièrement raison. Et la seule manière de me faire arrêter de réfléchir, c'est de... répondre à des besoins primaires tel qu'avoir une relation amoureuse. Mais je crains qu'une fois de plus ce ne soit pas si simple.

Lorsque Hige mentionna le fait qu'elle n'avait jamais pris de cours de danse et qu'elle suivait simplement le tempo, cela lui fit une sorte de choc. Pas bien conséquent, mais il fut étonné tout de même. Cette jeune femme avait un sens du rythme très poussé pour réussir à adopter les bons gestes au bon moment ! Certes, il adorait la musique et la comprenait très bien. Il avait un bon sens du rythme, mais il n'aurait jamais pu, au grand jamais, apprendre de tels gestes, se fondant parfaitement dans le décor.

Immédiatement après, la jeune Dashinger fit remarquer qu'il y avait beaucoup de chats errants à Pseudo City. En soit, cette déclaration n'avait rien de bien étonnant, puisque là où il y a de la vie, ces félins adorent venir et profiter d'une présence humaine. Par contre, Julian n'avait pas réellement compris où elle voulait en venir. La suite de son histoire lui fit comprendre pourquoi elle était là, à Pseudo City, et comment elle y avait survécu. Attendrit par ce discours, il eut un petit sourire chaleureux puis indiqua:
- Ton histoire est vraiment très touchante. Je n'aurais pas pu imaginer que ce soit cela qui te fasse tenir, lutter et entrer dans le clan des Dashingers. J'espère que ce chat va bien maintenant. Tu as l'air de t'en occuper en tout cas.

Julian lâcha un rire franc lorsqu'elle mentionna que, de temps à autres, il rapportait des souris et qu'elle les lui laissait. Il s'était imaginé un instant ce qu'elle aurait pu en faire et s'imaginait très mal les cuisiner. Puis ils retournèrent sur leur ancienne conversation. Hige avait l'air de tenir dur comme fer à l'aider, peu importe la situation. Balbutiant un petit "merci" un peu gêné, il se reprit et demanda:
- Comment comptes-tu t'y prendre pour que cette situation ne m'arrive plus ? Je suis très touché par ta générosité et... par bien d'autres aspects de ta personnailté bien sûr, et je... je dis à nouveau des choses... un peu embarrassantes, désolé.

Comme pour fuir cette situation qui dégénérait encore une fois, il gratifia son invitée d'un câlin réconfortant. Après quelques instants de silence, il avoua tristement:
- Je suis vraiment désolé, je donne l'impression de ne pas savoir ce que je me veux. Je n'aime pas donner une image faible de moi, mais c'est trop fort aujourd'hui. J'ai trop de choses qui me pèsent sur les épaules pour y résister. Je ne suis pas comme ça, pas la plupart du temps... mais il a fallu que ça arrive maintenant.

HJ: A mon tour de m'excuser pour la lenteur de post. J'ai enfin terminé mon travail de Bachelor et je suis en vacances. Cela devrait être à peine mieux maintenant !
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 05:31    Sujet du message: :3 Répondre en citant

La jeune fille sourit en se blottissant dans ses bras.

-tout le monde à des moments comme ça, you know?

Hige resta comme ça, sans parler, bougeant son corps contre celui de Julian pour être plus confortable, tel un chat.
Elle leva les yeux vers lui. Son attention se reporta sur la musique, qui avait semblée s’arrêter durant leur conversation.

<<Deftones- Digital Bath>>

Hige captura le regard de Julian, se redressa pour frotter le dessus de sa tête contre le menton de ce dernier. Elle était bien, là. Sans soucis, l’impression d’être protégée de tout.

La jeune fille prit la main de Julian contre son cœur. Ses yeux se fermant peu à peu tous seuls. Son souffle ralentit, sa tête devînt plus lourde. Peu à peu, le sommeil vînt la rattraper.

Hige se cambra pour se défaire de l’étreinte de Julian et remonta à la tête de lit pour se mettre sous les couvertures du lit du chef des Brainstormers. Elle posa sa tête contre l’oreiller et invita Julian à faire de même. En faite, elle l’obligea en le prenant par les épaules et le tirant vers elle.

Une fois allongé à ses côté, Hige vînt se blottir contre lui.

-vous savez, je ne ferais jamais une bonne petite amie…simplement…une bonne …compagnie…
Murmurait-elle, à peine si sa voix était audible.


HJ: ce post est pas beau je sais mai sla je sais vraiment plus quoi écrire x3 on peux toujours demandé a lexi de se joindre a nous?)
_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 09:14    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Julian offrait une étreinte douce à la jeune femme, et celle-ci semblait n'attendre que ça. Elle se blottit dans ses bras et la sensation de chaleur contre lui était tout ce qu'il avait besoin. Elle ne le repoussa contrairement à ce qu'il redoutait. Il sourit tout en fermant les yeux, savourant chaque seconde de ce contact physique. Il soupira d'aise et resserra gentiment ses bras autour de la jeune demoiselle qui se mettait à l'aise.

Soudain, après quelques minutes de confort et de tendresse, Hige se dégagea puis s'allongea sur son lit avant de le tirer et de l'inviter à se joindre à elle. La demoiselle n'avait sans doute aucune idée mal tournée dans sa tête, elle voulait simplement un contact avec lui. Il était soulagé de cela. Il n'aurait pas voulu avoir de relation plus compliquée ce jour-là. Il s'allongea à ses côtés, passant lui aussi sous les draps et se préparant à passer sa nuit là, avec elle. La chaine stéréo s'arrêterait tantôt, car elle était sur un minuteur. Sans ordre, elle s'arrêtait dans les trente minutes.

Intrigué par la phrase que la Dashinger venait de prononcer, il voulu lui demander pourquoi elle disait cela. Mais la jeune femme semblait tellement fatiguée qu'il n'eut pas le coeur à la réveiller. Elle ne tarda sans doute pas à s'endormir. Lui non plus d'ailleurs. Enlâssés, ils passèrent une nuit paisible, sans plus de complications.

Le matin arriva finalement et réveilla Julian avec les premiers rayons de soleil qui traversèrent la fenêtre de la pièce. Ouvrant les yeux, il découvrit une Hige endormie, aux traits si doux, presque enfantins. Il sourit puis tenta de se lever en faisant le moins de bruit possible et en ne la réveillant pas. Il quitta discrètement la pièce pour aller préparer le petit déjeuner dans la cuisine. Il lui restait quelques croissants de la veille, qu'il réchauffa au four, tout en tirant du café. Ce fut à ce moment-là qu'il cru entendre quelque chose venant de sa chambre. La jeune fille devait s'être réveillée. Il tira la porte et découvrit Hige en train de se réveiller. Il demanda calmement:
- Bonjour. Bien dormi ?

Julian revint s'asseoir sur le lit, à côté de la jeune femme. L'odeur des croissants chauds vint gentiment leurs chatouiller les narines.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mer 29 Aoû 2012 - 01:20    Sujet du message: More :3 Répondre en citant

Elle courait. Plus vite. Plus vite encore. Se jetant au sol pour éviter un projectile.
-M-Mais arrêtez!
Lançait-elle à la femme qui la visait d’un Ak 47.
Elle ouvrit grand les yeux, seule, dans la chambre de Julian.
Les quelques rayons de soleils pénétrait la chambre avec une douceur hors du commun. Déjà seulement de voir le soleil traverser la fenêtre et non les murs lui était étrange.
Toujours habillée d’un chandail en laine, très confortable sois-dis en passant, la jeune fille s’assit sur le lit, respirant calmement en attente d’un son qui trahirais la présence de Julian dans les alentours. Hige l’entendit, il devait être dans la cuisine. La jeune dashigner se leva et s’aventura dans le couloir pour aller à la rencontre de Julian. Tout juste avant d’aller à la cuisine, elle tourna pour entrer dans la salle de bain, referma à moitié la porte pour s’approcher du miroir, ouvrit le robinet du lavabo et s’aspergea le visage d’eau afin de bien se réveiller.
Un léger sourire apparu sur son visage.
-O-oui! Bi-bien dormis! E-et vous?
Elle rougit légèrement avant de fermer l’eau et aller rejoindre l’ Hawksbury, toute souriante.
-Mmh! Ça sent si bon!
Elle posa ses deux mains sur l’épaule de Julian afin de regarder par-dessus celle-ci.
-Des croissants! Et un café! Miam!
La jeune fille lui piqua deux croissant et sa tasse de café avant d’aller rapidement s’assoir à table.
-Merci~
Chantonnait-elle avant de prendre une belle grosse bouchée de son croissant.
-miam, miam…
Elle leva ses grands yeux verts vers Julian.
-Vraiment…Merci pour ce petit déjeuner!

Suite à l’engloutissement de son repas, Hige se leva en vitesse pour se rendre à la chambre, retirant le chandail de laine pour se rhabiller.
-E-et Merci pour la nuit! M-Mais je…je dois vraiment partir, je...je ne voudrais pas vous importuner!
Elle s’avança vers la porte avant de croiser une fenêtre. Tout de suite, elle s’arrêta, ses ardeurs tout à coup, refroidies!
Une tempête, comme jamais vue, à pseudo city. La neige tombait, tombait et tombait. Sans fin. S’y mêlant quelques grêlons, ronds et gros comme des billes. La jeune fille se retourna vers son hôte.
-o-ou…s-si je ne vous dérange pas trop…je…pourrais attendre que la tempête passe?
Elle joua un moment avec ses propres doigts, gênée de demander une telle chose.

Hige Cooper sourit en coin, avant de s’assoir dans le salon, reprenant sa tasse de café et se penchant sur la table basse pour feuilleter un livre.
Elle regardait surtout les mots, un mot par ci, un autre par là :
-‘’L’amour, la trahison, le besoin affectif, La chaleur d’un corps, le goût du baiser (le dernier)…’’
Elle lisait en fait les noms des différents chapitres du livre.
-Julian… que ….que lisais-tu…?
LA jeune fille leva doucement la tête vers lui, intriguée.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Sam 1 Sep 2012 - 15:30    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Hige avait visiblement passé une bonne nuit et avait recouvré toutes son énergie. Décidément, elle n'en manquait pas. Cela changeait Julian d'avoir quelqu'un d'énergique chez lui, puisqu'il était lui-même plutôt calme: ça mettait de l'ambiance ! Il fut ravi qu'elle accepte (pour ne pas dire qu'elle s'empare avidement) du petit déjeuner qu'il avait préparé. Il sourit, amusé par la réaction un peu enfantine de la jeune femme, et déclara:
- Ce n'est rien. Je n'ai pas eu le coeur à sortir chercher des croissants frais... j'espère que ceux d'hier ont encore leur saveur et leur croustillant. Le four doit normalement aider, mais... visiblement ça se passe assez bien.

Il lâcha un grand rire alors qu'elle dévorait son repas. Julian prit le soin de se verser du café à lui aussi et de prendre un croissant, qu'il dégusta plus gentiment. Le chef de clan aimait prendre son temps pour manger, même lorsqu'il avait très faim. Il détestait être stresser le matin au réveil et ne pas avoir le temps de profiter un peu.
Soudainement, Hige sembla être prise d'un sursaut et commença à s'agiter, comme si elle était très en retard. Julian, n'ayant pas terminé son petit déjeuner, la regarda s'affairer dans tous les coins jusqu'à ce qu'elle reparte dans sa chambre pour se changer. Sans trop se presser - du moins pas plus que cela était nécessaire - il débarrassa ses affaires à la cuisine. Il laverait tout cela plus tard de toute manière, il avait assez de vaisselle pour ne pas s'y affairer tout de suite. La jeune Dashinger revint dans le couloir puis partit vers la porte, le remerciant vivement pour tout et prétextant qu'elle ne voulait pas le déranger plus.

Hige s'arrêta soudainement vers la fenêtre et observa le temps qui faisait dehors. Julian avait déjà remarqué ce détail quelques minutes plus tôt, alors qu'il se levait. Le temps était exécrable au-dehors, si bien qu'il serait difficile pour la jeune femme de s'en aller. Déjà qu'elle n'était pas vraiment vêtue pour l'hiver, elle serait gelée au bout de quelques mètres en sortant de chez lui. La rejoignant, il s'arrêta à quelques centimètres d'elle et hocha de la tête.
- Sage décision, je crois. Si vous aviez tenté de sortir malgré tout, je vous en aurait empêché. Mais vous m'avez évité la délicate situation de me battre avec une demoiselle, et je vous en remercie. Et comme je vous l'ai déjà dit plus tôt, votre présence me fait beaucoup de bien. Vous ne m'importunez aucunement. Restez autant qu'il vous plaira.

Julian afficha un grand sourir avant de retourner sur ses pas à la cuisine pour reprendre un peu de café et la rejoindre dans le salon. Lorsqu'il pénétra dans la pièce, il découvrit la jeune Dashinger en train de lire quelques extrait d'un livre qu'il était en train de lire. Hige lui adressa un regard un peu curieux et lui demanda ce qu'il lisait. Un peu embarrassé, il sentit ses joues s'enflammer quelques peu. Il n'aurait su dire s'il avait rougit ou non, mais il était très probable que ce soit le cas, malheureusement.
- Hé bien... comment dire... c'est que...

Le Brainstormer soupira bruyamment, comme pour extraire toute la "panique" qu'il avait soudainement accumulée. Il jeta un oeil à la couverture du livre, puis plongea ses yeux dans ceux, d'un vert intense, de la demoiselle qui devait commencer à trouver le temps long et soupçonner l'arrivée d'un mensonge très peu convainquant.
- J'avoue avoir un peu cherché le réconfort dans des livres romantiques ces derniers temps. Ce n'est pas très virile, et je ne comptais pas trop mettre au courant les gens... D'autant plus qu'avec la bibliothèque que j'ai, j'ai l'embarras du choix quant aux sujets.

Julian semblait un peu mal à l'aise face à la découverte de la jeune femme, mais il n'avait pas eu le coeur à mentir là dessus. En fait, après réflexion, ce n'était pas si dramatique que cela... c'était un peu déroutant, tout au plus. Il eut un sourire maladroit et balbutia:
- Certains trouvent le réconfort dans des magazines aux couvertures louches, moi c'est dans de bons vieux livres. A croire que je ne vis pas à la même époque que tout le monde.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mer 12 Sep 2012 - 03:45    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

La jeune fille l’écouta attentivement avant de dire en rougissant.
-Je…j’ai lue ces livres…celui là ‘’La trahison du Lord’’ est…vraiment très….bon…c’est assez dure à expliquer, mais vous verrez une fois arrivé à la fin.
La jeune fille s’asseyait sur le sofa et s’étira pendant près d’une minute en lâchant quelques grognements de satisfaction.
-J’ai même été dans la troupe de théâtre, celle qui parcourait Londres et la Russie, je jouais le rôle d’Ice, la jeune fille de Miss Rosalia, la maitresse du Lord et celle qui provoque le suicide des personnages principaux à la toute fin, c’était amusant, nous avions aussi fait une édition spéciale pour Noel, à Newcastle, une édition de comédie musicale…
Elle lâcha un doux soupire, faisant glisser ses mains sur ses cuisses en suivant son souffle.
-Ce temps me manque, étrangement…Oups! Je suis désolée! J’vous ai dit la fin! J’voulais pas, vraiment!
La jeune fille détourna la tête, gênée, apparement.
-Je… je suis désolée de vous demandez ça mais… vous n’auriez pas une serviette à me… passer afin que j’aille me laver? Ce… ce serit vraiment pas de refus…
Et puis Hige prit la serviette pour se rendre dans la salle de bain, referma délicatement la porte et se dévêtit pour ensuite entrer dans la douche et mettre l’eau, chaude surtout, en marche. Elle changeant finalement d’idée et décida de prendre un bain, tellement elle se sentait bien à l’intérieur. La jeune fille lâcha un bruyant soupire d’aise et de joie avant de lâcher, sans vraiment y penser :
-vous devriez venir, l’eau est tellement bonne!


HJ: vraiment de mon post, j'sais qu'il est cours mais j'savais vraiment pas quoi écrire x3

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 24 Sep 2012 - 20:00    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Julian resta un peu étonné lorsque la jeune femme lui indiqua qu'elle avait déjà lu ce livre et qu'elle avait apprécié jouer la pièce qui avait été réalisée sur la base de celui-ci. Il n'avait jamais entendu parler d'une quelconque pièce sur ce livre, mais devait admettre que pour ce qu'il en avait lu, il y avait matière à interprétation. Ainsi elle avait également des talents d'actrice ? Cela n'était que très peu étonnant après tout. Elle dansait très bien, avait un charme qui ne laissait pas indifférent et finalement avait une très belle voix.

Il émit un rire complété d'un soupçon de surprise lorsqu'elle dévoila accidentellement la toute fin de l'histoire. A vrai dire il était surpris de l'intervention de Hige mais ne trouvait pas cela désagréable. Il n'était pas loin de la fin et avait déjà eu des hypothèses concernant la conclusion. L'une d'elles était effectivement comme le décrivait Hige, à quelques nuances près bien entendu.
- Ne vous excusez pas, c'est inutile. J'avais de toute manière pensé à cette fin-ci et je ne lisais pas le livre pour son intrigue. En revanche, votre épopée invite au respect. Chapeau, c'est très rare de rencontrer une personne aussi polyvalente dans le vaste domaine de l'art.

Hige lui demanda finalement une serviette pour aller se doucher. Il hocha de la tête et alla chercher ce que la jeune femme cherchait avant de le lui apporter et de l'accompagner jusqu'à la salle de bains pour faire rapidement le tri de ses affaires personnelles afin qu'elle puisse profiter de la pièce sans désagréments. Il sortit et la laissa à son intimité. Occupé à ranger quelque peu les affaires qu'il avait laissé en vrac dans le salon, il se figea lorsqu'il entendit Hige lui proposer de le rejoindre.

Une image un peu érotique lui vint en tête. Il se dépêcha de s'en débarrasser, mais ses hormones avaient déjà fait le travail et dieu sait que c'est difficile à vivre... Il inspira un bon coup et, même s'il pensait que c'était encore une maladresse de la jeune femme, se dirigea vers la salle de bains. Arrivé derrière la porte, il demanda d'un air un peu égaré et peu assuré:
- Vous rigolez, pas vrai ?

Il inspira profondément, se mordant une lèvre avant de corriger le tir maladroitement:
- Enfin, ce n'est pas que je ne vous trouve pas à mon goût, vous êtes jolie je vous l'ai déjà dit... mais... oh punaise je suis nul.

Julian soupira bruyamment puis se frotta les yeux avant de tourner les talons, ne sachant pas encore si elle allait rire de sa maladresse ou si elle allait au contraire le rappeler.

[HJ: Si jamais, j'ai ma panne électrique sous le bras, au cas où ça t'enchanterais pas ^^]

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:28    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com