Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige]
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Julian Hawksbury



Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 17:03    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Revue du message précédent :

Encore un peu sous le choc de ce qu'il venait de dire, il entendit simplement la jeune femme le remercier puis partir se changer. Dieu merci, elle n'avait rien rajouté et ne semblait pas l'avoir mal pris. C'était l'essentiel ! Alors qu'elle se changeait dans sa salle de bains, il tentait d'effacer les multiples visions qu'ils avait eu sur le corps de la demoiselle. C'en était à la fois gênant, magnifique et affreux. Il ne savait vraiment plus que faire avec les actions de cette demoiselle qui, semblait-il, était poursuivie par une poisse pire qu'un signe du destin.

Il se remémora comment il avait rencontré Alexis, comment leur amour avait grimpé sans signe de récession et surtout comme, du jour au lendemain, leur relation semblait avoir décliné. Bien qu'ils éprouvaient encore beaucoup d'amour, en tous les cas c'était ce que Julian ressentait, il n'y avait plus cette confiance entre eux qui était pourtant si importante. Dans son cerveau, tout allait de travers, comme à chaque fois où il était mené face à un tel dilemme qu'il ne pouvait résoudre sans que l'un ou l'autre ne souffre.
S'adossant à un mur, il soupira. Qu'allait-on encore penser de lui s'il agissait comme bon lui semblait ? Son image avait déjà salement ramassé sa liaison avec Alexis, qu'en serait-il d'une nouvelle "bêtise" de la sorte ? Qu'étaient devenus ses principes moraux sur le couple, ce que ses parents lui avait pourtant longuement enseigné sur la galanterie et la politesse ? Il ne savait pas, il ne savait plus...

(Mal)Heureusement, la porte de la salle de bains s'ouvrit et Hige en sortit vêtue de la chemise qu'il lui avait prêtée quelques instants plus tôt. Elle ne lui allait pas comme un gant, mais au moins elle couvrait l'essentiel. Enfin, couvrir avec risques. Il remarqua que les boutons du haut étaient sous haute pression et qu'il ne faudrait pas qu'elle bouge trop, sans quoi un saignement de nez semblait inévitable. La Dashinger s'assit sur son lit et s'exclama qu'il était très confortable. C'était vrai, Julian aimait bien dormir lorsqu'il le pouvait. Et pour les jours un peu plus stressants, une bonne nuit de sommeil était essentielle pour tenir le coup.

Mais ce qui devait arriver arriva. L'un des boutons céda sous la pression de la poitrine de la jeune femme. Le bouton virevolta dans un coin de la pièce tandis que Hige se confondait en excuses. Julian avait malheureusement la même maladie que tout homme hétérosexuel: son regard plongea à l'endroit où il n'aurait pas voulu que ce soit le cas. Ce moment fut bien heureusement assez bref; il releva les yeux pour les planter dans ceux de la Dashinger qui s'excusait toujours. Il hocha de la tête, posa ses mains sur les épaules de la demoiselle, espérant ainsi la calmer un peu, puis ajouta d'une voix calme:
- Ce n'est pas grave du tout, ne vous en faites pas. J'en ai plein d'autres, je ne vous demanderai rien du tout.

Ayant un peu réussi à la calmer, il leva les yeux au plafond de sa chambre puis inspira avant de s'exclamer:
- Je vais vous trouver quelque chose d'autre si vous le souhaitez. Et je m'excuse sincèrement, j'ai eu un regard que je n'aurais pas dû avoir. Excusez-moi pour cela, ce n'était pas voulu. Ce n'est pas que je ne vous trouve pas jolie, au contraire... c'est juste que je n'aime pas manquer pareillement de délicatesse avec une jeune femme.

Il baissa à nouveau les yeux de manière à rencontrer ceux de Hige, assise sur son lit. Il eut un petit sourire innocent et se détourna pour repartir vers sa garde-robe.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 17:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 20:21    Sujet du message: suite :3 Répondre en citant

Elle rougit lorsqu’il vînt plaque ses mains sur les épaules de la jeune fille. La petite blondinette rougit faiblement, les mains refermées sur les draps du lit, frissonnant légèrement. Plongeant son regard dans le sien, devenant presque hypnotisée, la jeune femme se calma aussitôt. Son corps tremblant que légèrement.

Hige garda ses yeux fixés sur les siens elle opina de la tête, le regardant se lever et retourner à sa garde-robe. Sans comprendre pourquoi, elle le suivit, s’approche, arriva par derrière afin de lui prendre la main, doucement, amicalement. Le retournant vers elle afin de lui dire, tout bas, dans un murmure à peine audible :
-merci…

Avant de le relâcher, lui montrant qu’elle n’avait aucunes mauvaises intentions.

-je suis tout aussi flattée de vos compliments… fit-elle avec un sourire taquin collé aux lèvres.
La jeune femme retourna s’assoir sur le lit pour, par la suite, s’étendre sur le dos, fixant le plafond. Elle l’aimait bien, il était aimable. Il avait ça d’humain. Il avait ça… Certains d’autres ne l’avaient pas…

Elle ferma les yeux un instant, avant de les ouvrir et le regarder de dos, se redressant, étant maintenant en position assise. La jeune femme inclina la tête, ne se gênant surtout pas pour se remonter à la tête du lit et fouiller dans l’une des tables de chevets. Elle en ressortie une photo. Celle d’une jeune femme. Elle la retourna : Alexis

Hige se tourna vers le jeune homme :
-c’est…votre petite amie…? S’exclamait-elle, légèrement jalouse de sa beauté mais souriant quand même.

La jeune femme frissonna et posa son coude sur sa cuisse et sa tête sur sa main, inspectant toujours la fameuse photo…

-elle est…jolie… finit par dire Hige, écrasant son orgueil à plusieurs reprises.

La petite blondinette passa une main dans ses cheveux. Ses yeux faisant des allers-retours entre la photo et l’homme.
-vous avez vraiment de la chance… soufflait-elle avant de délicatement déposer la photographie dans le petit bureau.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Jeu 3 Mai 2012 - 13:19    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

L'action que Julian avait entreprise pour calmer la jeune femme sembla fonctionner, bien qu'elle eut aussi comme effet de la mettre un peu mal à l'aise. C'était regrettable, mais cela valait au moins le coup d'avoir essayé et d'avoir évité, peut-être, un arrêt cardiaque. Retourné à son armoire pour y chercher quelque chose de plus adéquat pour la demoiselle, il sentit soudainement sa main effleurer la sienne. Se retournant, il fit directement face à la Dashinger qui lui murmura un remerciement timide.
-je suis tout aussi flattée de vos compliments…

Il eut un petit sourire sincère et soulagé. Elle ne l'avait pas mal prit, c'était l'essentiel. Replongeant dans l'armoire tandis qu'elle s'en retournait sur son lit et semblait fouiller un peu dans sa table de nuit - soit dit en passant, il n'y cachait rien de vital - il finit par trouver un pullover en laine que sa grand-mère lui avait jadis tricoté. Il le prit dans ses bras, un peu nostalgique, puis se tourna vers Hige au moment où elle commença à poser des questions sur sa petite amie.

Intrigué, il regarda la jeune femme et remarqua qu'elle avait une photo d'Alexis dans les mains. Il avait entendu comme de la déception dans sa voix et ne pouvait qu'imaginer ce qu'elle devait ressentir. Alexis était en effet très jolie et plus gracieuse qu'on eut pu le constater d'un premier regard. Julian revint s'asseoir sur le lit, non loin de son invitée et répondit:
- En effet, c'est elle. Mais, sincèrement, vous n'avez rien à lui envier... mise à part que vous vous habillez mieux qu'elle et qu'elle utilise sans doute mieux les armes que vous.

La fin de sa phrase avait été prononcée dans un rire amusé. Il n'avait pas envie de laisser la jeune femme se morfondre sur la photo qu'elle venait de trouver. Cela aurait été dommage, déjà qu'elle devait être déçue de le savoir pris. Lorsqu'elle ajouta qu'il avait de la chance, il baissa légèrement les yeux, regardant son pull qu'il tenait toujours dans ses mains. Il soupira puis avoua:
- En fait, on peut dire que "j'avais de la chance". Depuis les derniers événements qui se sont passés à l'Ouest, j'ai appris qu'elle me trompait avec Alexander Taylor. Depuis, on ne s'est pas reparlé. Elle me manque, mais je pense qu'un "break" n'est pas mauvais, même si j'ai peu de chance de retrouver la situation que nous avions.

Julian laissa passer un petit instant de silence, puis releva la tête pour regarder Hige avec un sourire un peu plus triste que précédemment. Sa relation avec Alexis étant très incertaine et possédant d'excellents souvenirs d'elle, il éprouvait beaucoup de peine. D'un côté, il ne l'avait pas volé puisque quelques mois auparavant, c'était à peu prêt ce qu'il avait fait ressentir à Harmony.
Il tendit à la demoiselle son pullover en laine, avec un air qu'il voulait moins triste, bien qu'il ne réussit que partiellement à le cacher.
- Mais trêve de bavardage, je ne veux pas vous ennuyer avec mes histoires. Tenez, ceci devrait vous aller un peu mieux. Mais tâchez de ne pas l'abimer cette fois !

Il soupira un peu et ajouta, regrettant déjà un peu ses paroles:
- Vous savez, votre présence me fait du bien. Je vous remercie d'être tombé sur mon chemin aujourd'hui.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Mar 8 Mai 2012 - 00:09    Sujet du message: Suite :3 Répondre en citant

Avec ce regard, ce Julian lui faisait penser à un cocker. Alors qu’il lui tendait son pullover, Hige ne réagit pas sur-le-champ. Regardant le pull, Julian, le pull et encore Julian. Elle lui sauta au cou.

-vous savez, vous n’avez rien à lui envier à cet Alexander! De ce que j’ai entendu, il a un égo surdimensionné et… et puis vous avez tellement plus que lui… fit-elle en le gardant toujours dans ses bras, voulant le plus possible lui prouver qu’il ne devait pas être triste.

-et… elle déglutit, je suis heureuse d’être tombée sur votre chemin aussi, vous savez?
Hige ferma les yeux et lui caressa le dos, comme on le faisait avec un animal de compagnie en faite.

Après une ou deux minutes, la petite blondinette se recula et prit le pull qu’elle enfila, ou voulut, enfiler, en vitesse, une barrette de ses cheveux emmêlée dans le tricot. Elle travailla sur ce cas quelques secondes avant de finalement faire réapparaitre sa tête.
-Merci…pour le pullover! Fit-elle en lui adressant son plus joli sourire.
Plus le temps passait, plus elle semblait apprécier être là, le stress était tout bonnement partit.

-et…ne vous inquiétez pas, vous ne m’embêtez pas! Au contraire, si je peux vous être utile…n’hésitez pas! Fit-elle en lui lançant un clin d’œil complice.

*comment peut-on faire du mal à celui que l’on aime ainsi….*

Hige secoua la tête, sans que cette question ne la quitte. Elle n’était jamais tombée amoureuse, du moins, pas à sa connaissance, mais elle ne comprenait pas comment nous pouvions faire du mal à quelqu’un pour qui nous éprouvons ce genre de sentiment. L’amour…
Un secret pour l’homme, la femme, l’animal. Ça vient de l’instinct. Tout en se perdant dans ces pensées profondes, la jeune femme n’avait pas fait attention, mais était tombée dans la lune. Soudainement détachée, le regard vide.

C’était un coup de tonner qui la ramena à la réalité. Elle se raidit et agrippa les draps d’un seul coup. Son corps fut transpercé de mile et un frisson. Elle ferma les yeux un instant, ce leva d’un bond et dû s’accrocher à un meuble pour ne pas tomber, ayant une peur folle des orages, Hige sentie son corps être vidé de ses forces.

La petite blondinette lança un regard désolé à Julian, son hôte.

-je…je devrais vous quitter… je n’ai pas envie d’être encombrante. *ou que vous me voyez plus longtemps dans un état aussi peu fier que celui-ci…* fit-elle, l’orgueil touché au plus haut point.
Elle déglutit bruyamment en voyant un éclair dans le ciel, de par la fenêtre.
Trop tard, elle se laissa tomber sur le sol, les genoux repliés contre son corps. Les mains sur les oreilles et les yeux fermés de toute leur force. Elle tremblait toujours, elle avait honte.

Comme toujours, suite à la lumière éclatante de l’éclaire, le tonner résonna comme s’il était à quelques mètres d’eux.
_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 8 Mai 2012 - 18:21    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Le soudain élan d'affection de la jeune femme ne le laissa pas de marbre. L'étonnement pouvait se lire sur son visage alors qu'elle l'étreignait. S'il avait imaginé qu'elle allait lui offrir un câlin pour le réconforté, peut-être aurait-il aussi dû jouer au loto avec les chiffres auxquels il pensait ! Une nouvelle pluie de compliments lui arriva dessus. Elle lui dit qu'il était sans aucun doute mieux que Taylor sur bien des points, ce qui accentua le sentiment de confusion qu'il éprouvait alors. Il ne sut alors que balbutier un remerciement peu adroit.

Hige lui avoua également qu'elle était heureuse qu'ils se soient rencontrés aujourd'hui, non sans peine lui avait-il paru. Mais bon, au point où il en était, il n'était plus vraiment sûr de pouvoir faire confiance à ses sens. Après tout, cette étreinte était peut-être le fruit de son imagination. C'est ça, il avait dû être pris de vertige durant le déblaiement de la rue et était tombé dans les pommes. Ce devait être ça, un rêve, rien de plus... quoique, les sensations étaient bien réelles lui semblait-il. Le fait qu'il soit capable d'en arriver à une conclusion pareille semblait indiquer que ce n'était que très réel.

Bientôt elle le lâcha et entreprit d'enfiler le pullover qu'il lui avait prêté. Il sembla ainsi qu'il lui aille plutôt bien. L'extensibilité de la laine devait faire beaucoup pour offrir du confort à la demoiselle tout en masquant de sa vue la poitrine généreuse qu'il lui avait été donné d'apercevoir par mégarde. Il sourit et répondit:
- Je vous en prie. Celui-là vous va mieux que la chemise en tous les cas.

Hige lui demanda si elle pouvait lui être d'une quelconque utilité. Avant de pouvoir lui répondre, un coup de tonnerre résonna dans le quartier. Etrange phénomène, surtout à cette période. Mais avant qu'il n'eut pu s'attarder plus longuement sur l'étrangeté de la situation, il sentit une secousse à ses côtés. La jeune femme s'était redressée d'un bon, comme prise de panique. Cela lui fut confirmé alors qu'elle allait tenter de s'en aller. Un nouveau coup de tonnerre eut vite fait d'ôter toute mobilité à la jeune femme qui gisait maintenant par terre et essayait de se calmer. Jamais il n'avait vu une crise de panique pareille, c'était impressionnant. Mais il ne perdit pas son sang froid et alla vite à la rencontre de la demoiselle maintenant au sol.

D'un air un peu protecteur, il vint s'asseoir contre elle, la prenant dans les bras et agitant ses mains sur ses bras d'un mouvement consolateur. Elle était maintenant appuyée contre son torse alors qu'il chuchottait:
- Ne vous en faites pas, vous ne craignez rien ici. Vous détailler le procédé de création du tonnerre ne vous passionnera sans doute pas mais je peux vous offrir au moins ma présence. L'orage ne devrait pas être très long.

Tentant de la rassurer du mieux qu'il pouvait, il serrait la Dashinger fort dans ses bras et espérait que le contact physique lui serait d'une quelconque aide. Puis, saisi d'une idée, il attrapa la télécommande qui trônait sur sa table de chevet et mit en marche la chaine stéréo de sa chambre qui se mit immédiatement à passer de la musique: The Prodigy - Thunder. Le titre était plutôt adapté à la situation d'ailleurs, mais peu importe. Julian augmenta significativement le son de la chaîne afin qu'il masque au mieux le bruit de la foudre. Certes, les secousses étaient toujours perceptibles, mais le bruit l'était nettement moins de là où ils étaient.

Reprenant la jeune femme à deux bras, il demanda:
- ça va aller ? Sans vouloir insister, vous pouvez encore rester un moment, je n'y vois aucun inconvénient. En plus, dans votre état, ce n'est pas très conseillé de sortir par ce temps !
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Ven 11 Mai 2012 - 15:04    Sujet du message: PV JULIAN Répondre en citant

Hige lâcha un couinement d’horreur en sentant la chaleur de Julian contre elle. L’ayant prit pour….tout sauf le chef des bleus.

 

-qu…..que faites-vous?

La petite blondinette avait peu à peu cessée de trembler en ce concentrant le plus possible sur la musique.

 

-I hear thunder but it’s no rain˜ faisait la chain stereo.

 

Hige finit par ce calmer totalement, la musique ayant totalement camouflée le bruit terrifiant des orages. La jeune fille se redressa, sur ses deux pieds, se frottant le bras, complètement honteuse de ce qu’elle venait de faire.

 

-je…umh…..’m so sorry…. I….finit-elle par dire en lui tendant la main pour l’aider à se relever.

 

La petite blondinette se trémoussa légèrement sur place, dansant sur le rythme de la musique techno. Avant de rougir et de s’arrêter en soufflant quelques excuses :

-c’Est…c’Est plus fort que moi…mais…mais dites moi…je n’aurais jamais imaginée que vous écoutiez ce genre de musique! La jeune fille se gratta la nuque. En fait… j’avoue que n’importe qui peux écouter n’importe quoi… pour ma part…Lacrimosa de Mozart… elle… est….c’est une pièce vraiment surprenante… qui est malheureusement sous estimée, trop cliché j’imagine, du Mozart…même si je préfère de loin la version reprise! Beaucoup ! De loin! Fit-elle afin de se reprendre.

 

L’invitée sourit, l’Air d’une enfant, et prit les deux mains du jeune homme.

 

-vous savez danser?...autre quà l’horizontal?   S’exclamait-elle en riant, le faisant faire quelques pas de danses, un peu plus calme que la techno, mais qui était étrangement relié avec le rythme. 

 

Gardant une bonne distance, ce qui n’était pas très confortable pour la danse, afin de lui montrer qu’elle ne voulait pas sous-entendre quoi que ce soit avec lui, de toute façon, ce cher Julian, il était déjà casé, mais on peux bien s’amuser un peu nah?

 
désolée de ce trèèèèèèès petit post, j'esserais de me rattraper au prochain, promis! =3


_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 14 Mai 2012 - 16:45    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

[HJ: Pas grave, on peut pas être au top tous les jours !]

Il était vrai que la première action de Julian n'était sans doute pas la plus appropriée à la situation et que mettre en marche la chaîne stéréo l'était sans doute bien plus. Mais comment aurait-il pu rester les bras ballants à réfléchir la potentielle meilleure option alors que la jeune femme frémissait sur le sol de sa chambre ? Au moins - se consola-t-il - il avait fait quelque chose d'utile, même si ce n'était pas de premier choix.

Hige reprit rapidement ses esprits mais se redressa rapidement, effrayée par sa simple présence. C'est vrai qu'il n'avait pas été très fin, mais enfin, il n'avait pas non plus profité de la situation pour faire quoi que ce soit de déplacé. Lorsqu'elle fut à nouveau sur pieds, il accepta volontiers son aide pour se relever et soupira:
- Non, c'est moi qui suis désolé. Je n'aurais pas dû, c'était idiot.

Avec un sourire un peu triste, il regarda la jeune femme prendre ses distances et se mettre à danser. Il s'imagina un instant en train de tenter de faire la même chose et en rit presque tant cela semblerait désordonné et maladroit. Retournant s'asseoir sur son lit, il contempla la jeune femme danser et précisa:
- Vous avez des goûts musicaux intéressants, c'est le moins qu'on puisse dire. Les miens sont très diversifiés, j'écoute un peu de tout pourvu que cela ait du sens à mes oreilles, c'est à dire que cela ne sonne pas trop "commercial".

La proposition de l'accompagner dans sa danse le fit presque rougir. Lui, danser ? Autant envoyer un éléphant dans un magasin de porcelaine, il y aurait moins de dégâts ! Il dévisagea un instant la jeune femme et trouva qu'en plus d'avoir une allure des plus charmantes, elle n'avait pas l'air d'être née de la dernière pluie. Il sentait un potentiel intellectuel à ne pas sous-estimer chez elle. Après tout, ce ne devait pas être étonnant: on ne vient pas forcément chez les Brainstormers quand on est intelligent. Il suffit simplement qu'on porte peu d'attention à son intellect pour se laisser aller dans d'autres clans, et c'est totalement normal.

Revenant un peu de ses pensées, il finit par répondre, un peu tardivement, mettant les mains en signe de refus.
- Je danse très mal, je ne voudrais pas gâcher le spectacle. Vous, en revanche, avez beaucoup de classe.

Ses yeux se vidèrent soudain de toute expression: le voilà reparti dans ses songes. Mettant son index en travers de sa bouche, comme toujours lorsqu'il réfléchissait, il marmonna:
- A bien y réfléchir, je ne suis bon à rien sauf à penser, faire de la diplomatie et causer des ennuis... c'est peu glorieux. Et par-dessus le marché, j'arrive à gâcher toutes les relations que j'entreprends en une fraction de seconde.

Relevant les yeux vers Hige, il revint à lui et termina:
- Excusez-moi encore pour tout à l'heure... je suis vraiment maladroit quand je m'y mets, surtout avec la gente féminine. J'espère que vous ne l'avez pas mal pris ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Sam 19 Mai 2012 - 02:08    Sujet du message: Alors on danse~ Répondre en citant

Elle se stoppa net, posant ses poings sur ses hanches, le regardant, avec une moue légèrement boudeuse :
 
-Ce n’est pas vrai! Fit-elle en tapant du pied.
 
La jeune blondinette fronça les sourcils, en venant se mettre à genoux, le menton sur la cuisse de Julian.  
 
-vous êtes plus qu’un simple penseur… et…en ce qui concerne vos relations… je dirais comme Molière…que « C'est ainsi qu'un amant dont l'ardeur est extrême Aime jusqu'aux défauts des personnes qu'il aime.  » c’est…je veux dire par là que… ce n’est pas vous, si vous vous y mettez avec ardeur, qui est nécessairement le problème…
 
La jeune fille se releva, et lui attrapa la main, sans qu’il n’y puisse rien n’y faire, et le leva, en manquant de trébucher.
 
-alors maintenant! On va danser! S’exclamait-elle en riant, comme une enfant.
 
Hig(ounette)e positionna ses mains sur Julian, sans crée de réelle malaise, ou ne l’avait-elle simplement pas remarquée, et bougea doucement son corps, afin d’inciter Julian à faire de même.
 
-vous devez vous décoincez un peu, sir! Fit-elle en souriant, accélérant la cadence.
 
La jeune fille vint onduler son corps lentement, sur un crescendo du rythme électrique de la techno.
 
-comme ça! Finit-elle par dire en riant, imaginant Julian faire de même. Mais…avec un côté peut-être un peu plus…..viril.
 
Elle lui accorda un clin d’œil complice en revenant à lui, bougeant encore son corps au rythme de la musique, le fixant dans les yeux, pour la plus longue durée jusqu’ici. En voyant le chef Julian peu participatif, celle-ci soupira et sourit en coin.
 
 
-okay… hum… you….can you just…

 
Elle se mise à rire en venant se reculer légèrement et déposer ses mains sur le corps du Brainstormer, sans gène. Elle fit mouvoir ses mains pour le faire bouger un peu, sans le chatouiller, lui indiquant comment se mouvoir pour danser.
 
-vous voyez? Vous pouvez le faire~
 
Hige le laissa un peu faire seul, en reprenant ses propres mouvements, retirant ses mains de Julian, ne voulant pas le mettre plus mal alaise que maintenant. Ondulant toujours son corps au rythme de la musique, le mouvement restant un minimum décent, Miss Cooper regarda Julian faire d’un œil amusé.
La musique changea. ‘’the last firstborn- Celldweller’’.  La jeune femme frissonna. Et se mordit la lèvre inférieure. Suite à cette période de danse, qu’elle avait appréciée pour sa part, la jeune femme se dirigea vers le lit, s’y asseyait, en riant, reprenant son souffle le mieux possible.
 
-vous voyez….quand vous vous y mettez…. Soufflait-elle entre deux inspirations relaxantes, qui finirent en soupirs d’aises.
 
Hige releva son regard vers lui, lui tendit la main pour l’inviter à la rejoindre et, une fois qui lui ai prise, se laissa tombée sur le dos, en riant. L’Entrainant avec elle dans sa chute assez douce.  Elle tourna la tête vers lui, en lui souriant telle une gamine.


j'aurais préférée faire mieux, désolée julian .w.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012 - 13:19    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

[HJ: ça viendra, t'inquiète pas. Je n'ai pas trop facilité la conversation dans ma dernière intervention, c'est ma faute :/ ]

Julian n'était pas au fond du trou, mais il savait que mentalement il ne lui fallait pas grand chose pour y finir, surtout à cette période avec ce qu'il avait vécu. Aussi, la voix et la gravité des mots qu'eut Hige à son encontre lui firent l'effet d'un électrochoc.
- Ce n'est pas vrai!

Le Brainstormer regarda la jeune femme qui vint poser délicatement sa tête proche de lui et lui cita des paroles de Molière. Décidément, il avait vu juste en se disant qu'il valait mieux ne pas sous-estimer la blondinette car elle devait être loin d'être idiote. Ces paroles vinrent confirmer sa première pensée et il en fut revigoré. A la fois parce qu'il avait vu juste, et aussi parce que la Dashinger avait eu des propos très agréables à son encontre.
- Je vous remercie pour ces paroles. Je tâcherai de m'en souvenir à l'avenir.

La demoiselle se releva et l'invita - ou plutôt lui imposa - à danser. Il était loin d'être un professionnel dans ce domaine. D'ailleurs, dès que cela portait attrait au physique, Julian n'était pas le plus expérimenté des Hommes. Il avait toujours eu horreur de devoir se prêter à quelque sport ou démonstration de l'art du corps. Bien sûr, à chaque fois que l'on lui avait imposé de participer à une joute sportive, il s'arrangeait pour faire partie des arbitres ou de se mettre suffisamment loin dans les listes pour n'apparaître que parmi les remplaçants dont la mise en jeu était peu probable.

En l'occurrence, ici, il n'avait pas trop le choix quant à son degré de participation. Aucun subterfuge ne pouvait le tirer d'affaire cette fois-ci. Sentant qu'il n'avait pas trop la volonté et les capacités nécessaires pour mener à bien la tâche qu'elle venait de lui assigner, Hige invita ses mains sur son corps afin de l'aider à se mouvoir. Rien qui soit déplacé, même si Julian et les rapports physiques n'étaient pas toujours très copains. Il sourit et tenta de suivre les gestes de la jeune femme avec une maladresse remarquable.
- Je ne suis pas vraiment le genre d'homme à fréquenter assidument les pistes de danses et à m'exhiber. Donc pour me décoincer, ça ne sera sans doute pas faisable en une journée. Mais merci d'essayer, au risque de vous décevoir !

Après plusieurs tentatives, elle autorisa le Brainstormer à rejoindre sa place. Visiblement, elle était à court d'idées pour le décoincer pour le moment. Ce n'était pas faute d'avoir essayé pourtant. Lui tendant la main, lorsqu'il la lui prit, elle se laissa tomber sur le lit et l'entraina dans sa chute. Ils rirent un instant puis se regardèrent mutuellement. La Dashinger était une véritable gamine dans ses gestes et entreprises, mais c'était ce côté qui lui donnait ce dynamisme et cet intérêt qu'il lui trouvait. Lui était sérieux, professionnel; elle était tout le contraire, et pourtant on sentait qu'elle s'en accommodait tout à fait, qu'elle s'en amusait !

Il soupira et lâcha, plus joyeux que précédemment:
- Vous êtes surprenante. Si j'avais su qu'autant d'énergie se cachait en vous ! Mais vous perdez votre temps à essayer de me faire faire ce genre de choses. Je n'y suis décidément pas très doué.

Ses pensées sombres étaient parties. Il ne pensait plus au clan, plus à ses problèmes, plus à rien, juste à l'instant présent. Plongeant son regard pénétrant dans celui de la Dashinger, il sourit puis s'exclama:
- Vous êtes la plus belle chose qui me soit arrivé depuis mon retour du quartier ouest avec tous ces problèmes. Je pense d'ailleurs que je suis en train de me laisser charmer par votre personnalité... avec tous les problèmes que cela va poser.

Conscient que la situation devenait un peu trop embarrassante et que le climat risquait de s'alourdir d'ici quelques secondes s'il ne faisait rien, il se releva et attrapa un coussin qu'il donna à la jeune femme. Il en attrapa un lui-même et demanda, un sourire en coin sur le visage:
- Mais bon, je n'ai pas le coeur à casser une si belle ambiance. Je sais maintenant ce que vous valez en danse... voyons comment vous vous débrouillez en bataille de polochons, voulez-vous ?
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2012 - 13:38    Sujet du message: More :3 Répondre en citant

La jeune fille ce raidit. Non, Hige n’était pas froissées de ces paroles, ni même choquée. Celle-ci ferma les yeux et vînt lui embrasser la joue.

-merci…mais….de quels problèmes parlez-vous….

N’eut-elle pas le temps de terminer sa phrase que la petite blondinette se retrouva avec un coussin entre les mains. Elle déglutit et lui lança un superbe sourire aux allures un peu plus mature :
-je….je crois que je me débrouille…?

Miss Cooper se redressa d’un coup et lui balança son polochon en pleine tronche avant de le ramasser au sol en faisant une belle roulade adroite, passant tout juste entre les deux pieds de Julian.
-vous n’avez rien de mieux?
Elle se mise à rire en esquivant encore un coup avant de s’en prendre plein la tête.
-ayeuh… gémit-elle en attrapant Julian par l’avant bras afin de ne pas tomber, mais… comme cette dernière avait un pied sur le sien, la demoiselle le fit tomber avec elle.
Elle se cogna la tête sur le torse de Julian, secouée par plusieurs rires.
-je….ahaha…i’m so-sorry ahahah, But i’m…. I think…que je ne suis peut-être pas aussi douée?
La petite blondinette releva la tête, celle-ci bien blottie dans sa nuque, son souffle la chauffant doucement. Elle soupira d’aise en ne bougeant pas :
-Suis-je lourde? Demanda, la voix basse et posée, la petite dashigner.

Elle ferma les yeux un instant, juste avant de sentir un frisson affreux lui parcourir l’échine et ouvrit ses lourdes paupières. Regardant la peau de Julian.

-alors…de quels problèmes parliez-vous…? Demanda Hige en relevant doucement sa main vers la mâchoire du chef Hawksbury pour la caresser, souflant, sans vouloir l’interompre : doux~Rude. Doux~Rude. Doux~Rude… en caressant sa petite barbe.

Un léger sourire enfantin se dessina sur les lèvres roses de la petite blondinette.

-expliquez-moi, racontez-moi…
C’était plus une supplication que des ordres. Sans vraiment savoir pourquoi, celle-ci s’inquiétait pour lui.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Jeu 24 Mai 2012 - 19:18    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Décidément, la rencontre avec la jeune Dashinger s'éloignait de plus en plus de la relation entre deux membres de clans différents. Cela plaisait énormément à Julian qui n'avait jamais aspiré à autre chose que de retrouver un équilibre dans cette ville, que l'on ne se demande plus qui faisait partie de quel clan, qu'on se considère tous égaux. Il était étrangement bien là, en présence de cette jeune femme simple et enfantine. Pour elle, cette vie semblait si facile - contrairement à ce qu'elle vivait, sans doute - et il l'enviait.

Prit d'une soudaine envie de lui montrer qu'il n'était pas nul partout et qu'il savait aussi un peu s'amuser, ils entamèrent une bataille de polochons. Le premier coup lui fut asséné et, il devait l'admettre, elle n'y était pas allé de main morte. Rapide, elle glissa entre ses jambes et se retrouva dans son dos. Il sourit. La véritable bataille allait-elle enfin commencer ? Joueur, il s'exclama:
- Je n'ai sans doute pas les réflexes très développés, mais je sais reconnaître une opportunité quand j'en vois une.

Sur ces paroles, il se retourna et envoya un coup (modéré, tout de même !) de riposte et fit mouche ! Sans doute surprise, elle manqua de tomber et s'accrocha à lui pour tenter de se retenir. En somme, il l'aurait volontiers rattrapée mais son équilibre n'était pas assuré en ce moment-ci, ce qui fit qu'il tomba avec elle. Réflexe galant, il se mit en avant pour tomber en premier et réceptionner la jeune femme. Bien entendu, le choc était plus rude pour lui, mais il n'en avait que faire et préférait cela à l'inverse.
Riant face à la situation dans laquelle ils s'étaient fourrés, il répondit difficilement à la Dashinger:
- Peut-être pas si douée, en effet. Mais je ne suis visiblement pas beaucoup mieux !

Il se trouvait étrangement et dangereusement bien avec la jeune femme sur lui. Un moment d'intimité naissaant ? Sans doute, et cela ne semblait pas la déranger outre mesure. Il n'aurait jamais voulu bouger de cette position... mais à la longue, elle deviendrait sans doute moins supportable. Ce fut à ce moment-là que la jeune femme demanda s'il la trouvait "lourde". Faisait-elle allusion à son poids ? Si c'était le cas, il était d'usage de répondre que non, mais honnêtement, il ne mentirait pas à le dire d'ailleurs ! Elle n'était certes pas légère, mais de là à dire qu'elle était lourde, c'était déplacé et hors de propos. Il répondit donc naturellement:
- Non, ça va. Vous avez un poids normal, rien qui me soit insupportable et de loin. Suis-je confortable au moins ?

Sentant tout d'un coup la jeune femme s'attarder sur sa barbe naissante et s'y intéresser faussement, il répondit finalement à sa première question, à savoir à quels problèmes il faisait allusion. En fait, ils étaient très nombreux et divisés en deux catégories distinctes... ce ne serait pas facile à expliquer, mais il se lança:
- Pour être honnête, il y a les problèmes du clan qui ne sont pas des moindres et on compte sur moi pour les résoudre. Mais il y a aussi mes problèmes personnels, plus intimes. Pour les problèmes de clan, il y a essentiellement les relations avec l'Ouest et le pacte avec votre clan qui à tendance à s'amenuiser. Pour mes problèmes personnels, hé bien il y a cette amour brisé avec ma petite amie, et celui qui - je le crains - naît pour vous, sans vouloir vous embêter avec ça...

Ne souhaitant pas la brusquer mais plutôt l'inciter à rester encore un peu dans cette position qu'il trouvait finalement assez agréable, il passa doucement sa main dans les cheveux de la jeune femme, puis sur sa nuque. Elle avait la peau tellement douce et les cheveux si agréables au toucher. Au moins, si elle décidait de s'arrêter là, ce qu'il comprendrait, il avait une fois pu toucher à cela.
Il eut un petit sourire satisfait et ferma les yeux. Si seulement ce moment sans soucis pouvait s'éterniser... Dehors, l'orage avait touché à sa fin, mais la musique tournait toujours dans la chambre.

Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Ven 25 Mai 2012 - 13:19    Sujet du message: =3 Répondre en citant

Yeux fermés et souffle calmé, la jeune femme sourit en coin. Un amour? Ouais, ce sentiment que les adultes parlent souvent, une chose incompréhensible, de son point de vue, et qui lui avait l’air assez compliqué.
En sentant la main de Julian parcourir sa crinière blonde, sa nuque et son dos. Un frisson fit la course à cette caresse et arriva dans le milieux de sa colonne pour s’y dissiper. Un moment si agréable, elle n’en avait que rarement eue, si ce n’est pour dire jamais, vécue. Elle avait bien eue des rires avec un autre, oui, un autre brainstormer, Ben, elle l’appréciait beaucoup malgré ces brèves rencontres, charmant. Mais jamais Hige n’avait été si près de quelqu’un pour si longtemps. Elle ouvrit doucement les yeux pour le regarder.

-je…je vous apprécie beaucoup… mais…

Juste avant de poursuivre, elle souleva son corps pour l’inciter à poursuivre ses caresses.
-mais si vous avez un epetite amie j’ai peur de…de tout gâcher…. Si, comme vous le disiez, avez en plus des problèmes avec notre….

Elle détourna la tête, plus la conversation allait, plus elle avait simplement envie de la fermer et de…
-quartier...
La petite blondinette vînt embrasser la tempe du Brainstormer avec douceur et eue, ce qui s’apercevait facilement, du mal à s’en retirer, comme si elle se retenait.

-je n’ais pas envie de faire du mal à qui que se soit, si du mal doit y avoir, je préfère en hériter que toutes vos relations…

Dans la tête d’Hige, Miss Cooper était prise entre deux choix, laisser aller à ses désirs, ses envies, de ce qu’elle voulait et avoir ce moment ou bien de, le croit-elle, faire le mieux pour lui.

-je n’ais pas envie de la faire souffrir… même si je l’envie, même si vous croyez commencer à ressentir quelque chose envers moi… j’ai beaucoup plus l’impression que c’est elle qui… qui allume cette….this fire in your eyes and….and…
Elle détourna la tête, levant les yeux vers le plafond. Même d’où Julian était, pouvait-il sans doute voir ses yeux, d’un vert lime, baignés de quelques larmes, pas assez nombreuses pour qu’elles coulent. De son côté, la jeune fille avait peine à regarder quoi que ce soit. De un, les larmes l’en empêchait et de deux…la honte que quelqu’un l’ai vue dans un état aussi faible et… peu fière.

Bullet for my valentine- Tears don’t fall. Elle jouait sur la stéréo.

La chanson n’aidait évidement pas la jeune femme à reprendre ses esprits. Elle voulut se relever, bien qu’à contre cœur, mais, à peine avait-elle lever les bras qu’elle en perdit le goût.

-Julian… je…I’m sorry …

Juste à la suite de ses paroles, elle vint coller ses lèvres à celles de Julian pour les retirer un instant plus tard, ayant retrouvé un regard, à la limite de l’amusé.

-j’espère que vous saurez me pardonner…

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Ven 25 Mai 2012 - 16:42    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

La jeune Dashinger ne semblait pas vouloir repousser ses caresses et même peut-être les apprécier. Elle semblait très câline, comme il l'avait imaginée. Là où elle se tenait, elle ne pouvait plus vraiment être très maladroite, mais elle avait toujours autant de charme que lorsqu'elle était entrée dans son appartement. Il sentait le coeur de Hige battre contre son torse et pouvait bien imaginer ainsi les sensations qu'elle éprouvait. Le moins que l'on puisse dire, c'était qu'elle était agitée, bouleversée par ses paroles. Elle leva les yeux vers lui et avoua qu'elle l'appréciait mais qu'elle ne pouvait résolument pas provoquer un drame en s'attachant à lui. De plus, le fait qu'Alexis et lui avaient encore un semblant de relation la perturbait. Il ne pouvait lui en vouloir, naturellement, et la comprenait parfaitement.
- Voilà des paroles bien sages, vous êtes pleine de ressources décidément.

Elle eut soudain des paroles d'autant plus justes en disant que ce n'était pas parce qu'il pensait commencer à l'aimer qu'il devait sacrifier ce qu'il avait et prendre le risque de détruire et faire du mal. C'était le genre de paroles qu'il avait lui-même habitude de prononcer, mais qu'il avait beaucoup de mal à appliquer pour son propre cas. Il soupira et avoua:
- Vous devez avoir raison, ce n'est pas raisonnable de ma part.
-Julian… je…I’m sorry …
- A propos de quoi ?

La réponse à sa question ne tarda pas à venir. La jeune demoiselle fondit sur lui pour lui offrir un baiser inattendu mais des plus agréables. Mettant elle-même fin au baiser, elle se redressa et le toisa avec amusement. Julian lui retourna un sourire, qui se transforma progressivement en expression inquiète et légèrement triste. Il ressentait comme une once de culpabilité et, tout en regardant la jeune femme dans les yeux, déclara:
- Vous sages paroles m'ont fait réfléchir quant à cette relation. Vous avez un grand esprit, vous êtes très jolie et vous êtes agréable... que demander de plus ? Et pourtant, je me sens coupable de vous attirer dans de telles situations. Je ne veux pas non plus vous attirer des ennuis. J'en suis las de ces problèmes.

Il se tut un moment, réfléchissant à toute cette situation, sachant que s'il repoussait la jeune Dashinger, elle n'y comprendrait sans doute rien et le prendrait peut-être mal. Et la dernière chose qu'il souhaitait, c'était la voir triste. Il décida donc de laisser le choix final à la demoiselle qui trônait toujours sur lui, déclarant d'un ton plus grave:
- Je ne peux pas prendre cette décision, pas sans prendre le risque de vous faire du mal également. Alors je vous laisse le choix: soit vous vous relevez et me signifiez que vous ne prenez pas le risque de sortir avec moi, soit vous m'embrassez une seconde fois, ce qui confirmera votre choix. Mais je ne veux pas que vous regrettiez celui-ci et, de toutes les manières, je vous promet de garder un contact amical et régulier.

Julian laissa un instant s'écouler puis ajouta:
- Et quel que soit votre choix, il m'ira très bien. Je vous pardonnerai entièrement, même s'il n'y a rien à pardonner.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Jeu 31 Mai 2012 - 14:16    Sujet du message: Suite :3 Répondre en citant

Elle se mordilla la lèvre inférieure, incertaine. La jeune blondinette vînt lui embrasser le coin des lèvres.

-Julian, ne vous préoccupez pas de moi… je… je ne vaux rien, je ne suis ni chef d’un clan, je n’y occupe aucune place importante…alors… si vous préférez… tout ça…. Tout ça restera secret et… ne vous inquiétez pas… personne ne saura…

Suite à ces paroles, Hige colla son corps contre celui de Julian, sentant son cœur battre contre le sien avant de reprendre sur un ton joyeux :

-écoutez…voilà ce que je peux vous proposez, sir, essayer. C’Est….si on essais et que tout vas de travers, nous saurons que c’est une mauvaise idée…dans le cas contraire….vous voyez où je veux en venir, n’est-ce pas? Bien sûre, pendant le petit temps d’Essais, tout restera secret, afin de ne pas alarmé la population et… et vous attirer encore plus d’ennuie que vous en avez déjà….

La petite blondinette lui effleurait la mâchoire du bout des doigts, fixant ses yeux brun, lui retirant ses lunette délicatement, les déposant près d’eux et approchant ses lèvres des siennes, jusqu’à les caresser des siennes. Passant sa main dans ses cheveux, ayant perdus un peu de l’hérisson habituel par cause de la neige, et les caressa longuement, pour étirer un peu le baiser. Au bout d’un moment, la demoiselle dû se retirer, bien que se fût à contre cœur, et fourra sa tête dans sa nuque.


-ma réponse vous convient-elle…?


Elle laissa un baiser papillon dans le cou du chef Brainstormer et se redressa, plaquant ses mains sur le sol pour un meilleur appui. Prenant ses lunettes du bout des doigts, celle-ci vînt les lui remettre délicatement au visage de Julian.

_________________
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Jeu 31 Mai 2012 - 19:24    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige] Répondre en citant

Vivre l'instant présent, et rien d'autre. Tel était le seul souhait de Julian à ce moment. Les paroles de la jeune femme n'étaient pas très sûres, elle hésitait elle aussi et ne voulait évidemment pas se précipiter. C'était tout à son honneur d'ailleurs et Julian respectait ce fonctionnement. Dommage qu'elle n'eut qu'une si petite opinion d'elle-même, ce à quoi il trouva à répondre:
- Vous savez, je n'ai jamais refusé de considérer une personne qui n'était pas de mon rang. Ce serait idiot et mal placé de ma part. Chaque individu dans cette ville vaut la peine qu'on s'intéresse à lui. Vous n'êtes pas "rien".

Julian se laissa doucement porter par la valse de la jeune femme, appréciant chaque contact avec elle, savourant chaque parcelle de ses lèvres. C'était très bon, trop peut-être d'ailleurs. Hige joua un moment avec ses cheveux, avec ses lèvres, avec ses lunettes même, tout en parlant d'essayer de construire une relation. L'idée était intéressante, mais la dérangeait un peu. Non pas qu'il aurait voulu avoir du concret immédiatement et pouvoir profiter de toute la personne de la jeune femme, non, ce n'était pas cela.

Elle était certes des plus attirantes physiquement et mentalement parlant, mais cela lui rappelait trop Alexis. Leur histoire avait également débuté sur un essai. Cela s'était progressivement muté en tromperie d'Harmony, qui l'avait naturellement mal pris. C'était d'ailleurs très compréhensible, mais Julian n'en avait que partiellement pâti à cette période. Il ne savait pas pourquoi, mais une sorte de tristesse montait à nouveau en lui. Il était incapable de savoir si cela provenait d'Harmony ou d'Alexis... probablement un peu des deux.
- La dernière histoire que j'ai voulu garder secrète m'a apporté beaucoup d'ennuis, même si nous avions tous les deux fait de notre mieux pour ne pas être repérés. Vous savez, un chef de clan est très surveillé, pour s'assurer de pouvoir utiliser n'importe quel argument contre eux.

Julian n'apprécia plus à sa juste valeur la présence de Hige alors que ses yeux s'humidifiaient un peu. Un peu confus par rapport à la situation qu'il était en train de compliquer et de détruire, une fois de plus, il soupira puis s'exclama, un peu ému:
- Vous savez, peut-être ne suis-je pas encore prêt à reprendre une vie amoureuse pour l'instant. Ce n'est pas vous, je vous le jure. Vous êtes sublime, vous avez un esprit brillant... vous avez tout pour plaire. Et pourtant...

Le Brainstormer s'interrompit soudainement, puis se redressa pour prendre la Dashinger dans ses bras en une étreinte affectueuse, passionnée et longue. Pourquoi ne pouvait-il tout simplement pas faire un trait sur son passé affectif et se concentrer sur l'avenir ? Etait-il à ce point attaché aux deux filles qui avaient partagé sa vie un moment ? Il relâcha son étreinte et vint se coucher à nouveau contre le sol, se retrouvant dans la même position que quelques instants plus tôt.
- Je vous en prie, ne le prenez pas mal et pardonnez-moi. Je ne suis simplement pas prêt à passer sur tout ce qui se passe pour le moment. Tant de bonheur en un seul coup, je ne peux le supporter pour le moment. Pardonnez-moi.

Le visage de Julian reflétait à la fois une immense peine et tout le poids de la décision qu'il venait de prendre. Cela n'était sans doute pas agréable pour la jeune femme d'entendre cela, mais cela l'était encore moins de l'avoir articulé. Les yeux un peu embués contrairement à ce qu'il aurait souhaité, il déclara:
- Ne le comprenez pas mal, ce n'est pas un non, mais un "pas maintenant" plutôt.
Revenir en haut
Hige Cooper
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 281
Localisation: J'suis comme un ninja! : jamais loin!
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 牛 Buffle
Point(s) de réputation: 103

MessagePosté le: Ven 1 Juin 2012 - 23:33    Sujet du message: More =3 Répondre en citant

Hige soupira, mais sans être impolie, elle s’en voulait, jamais elle n’aurait dû l’embrasser, selon elle, c’était une erreur, erreur qu’elle avait pourtant tan appréciée… un peu comme un fruit défendus. Afin de détendre l’atmosphère, elle rit doucement, restant contre lui :
-c’est toujours meilleur quand nous devons travailler pour l’avoir, attendre, c’est une belle qualité, que malheureusement je n’ais pas, mais… mais j’ai tout de même une faveur… Restons… restons amis, proche, je n’ai pas envie de vous perdre…

En voyant Julian dans cet état, les yeux brumeux, la jeune femme, lorsqu’il l’enlaça le retiens, et le garda tout contre elle. Caressant ses cheveux, délicatement, venant ensuite lui embrasser la joue pour relever la tête et la poser sur la sienne. Elle vînt même resserrer l’étreinte pour le laisser s’étendre de nouveau. Elle se releva, l’aida à faire de même, l’Entraina sur le lit, s’assit sagement pour mieux le prendre dans ses bras.

-vous m’êtes cher, je comprend, vous avez tan de problèmes, j’aimerais tellement pouvoir vous aidez mais… je ne sais point comment faire… surtout que je suis mal placée… vous avez eue de mauvaises histoires avec les femmes, même si vous ne voulez pas faire de mal, vous avez l’impression d’en crée, mais elles devraient comprendre, que c’est normal, quel que soit la personne que nous sommes, de… de s’écarter du droit chemin… que c’est normal… vous avez faits des erreurs, et après?

Sur ces paroles, la jeune blondinette descendit sa main dans la nuque de Jul pour la lui masser du bout des doigts. Les sentiments…si complexes…

-je… donc depuis le début, nous nous séduisons…


Pour laisser un temps de réflexion à Julian, elle fit une pause pour reprendre.
-Vous saviez que le mot séduction venait de ‘’ seducere ‘’, c’est du latin, c’Est-ce que l’on peut traduire par séparer, emmener à l’écart et détourner. Pour séduire, il faut le charme d’une personne qui vas permettre de plaire à la victime pour mieux l’égarer, la corrompre, la tromper et la perdre. Cependant, lorsque les deux individus sont les victimes et les….séducteurs ce petit jeu tombe en miette…
N’étant pas certaine qu’il ait comprit où elle voulait en venir, la jeune femme reprit de plus bel, en caressant l’épaule de son ami :

-en me voyant, vous m’avez emmené chez vous, me réchauffer, merci d’ailleurs, et aussi, sans vraiment le vouloir, j’ai usée de mes atouts féminins pour vous séduire, la danse par exemple…ensuite, tour à tour, nous avons donnés quelques qualités à l’autre. Je veux donc en venir à… peut-être que… qu’en fin de compte tout ça n’était qu’un petit jeu? Vous, vous avez vos problèmes avec Alexis et… clairement une autre femme, vus vos agissement, notre situation vous a beaucoup rappelé l’une ou l’autre, j’en sais rien, donc, en essayant de vous rapprochez de moi, peut-être vouliez-vous simplement de la compagnie, quelque chose qui ne soit pas compliqué, qui soit saint, quelque chose… que vous n’aviez pas vécus depuis longtemps j’imagine…? Dites-moi tout de suite si je me trompe…

Oui, elle tentait de faire une brève analyse du comportement de Julian…mais qu’en était-il d’elle? Une enfance… peut-être pas des plus merdique, mais certainement pas la plus joyeuse non plus. Un grand problème avec toutes relations humaines. Ce qui semblait des plus osé pour quelqu’un lui semblait bien normal. Elle n’a jamais réussie à trouver une limite à ses actes, pour elle, avoir embrassé Julian la première fois, ne lui semblait pas si… pour elle, c’était normale, elle c’était sentie près de lui, elle l’avait donc embrassé. Rien de plus simple, mais c’était en le voyant réagir qu’elle avait bien vite comprit que ce qu’elle avait fait pouvais avoir de lourdes conséquences. Mais sa façon d’interagir aussi physiquement avec les personnes lui venait de son très grand problème de communication, pas seulement du fait qu’elle contrôlait mieux l’anglais que le français, mais du fait qu’elle n’avait que très rarement les mots juste ou qu’elle les exprimait bien souvent mal. Sans vouloir blesser quelqu’un, avec les mots choisis, l’effet pouvait quand même se faire, ça lui avait value tellement de peine et de moqueries… Mais Hige ne trouvait pas dans son esprit d’autres excuses… peut-être était-elle simplement dérangée, si c’était le cas, elle vit très bien avec ce fait. De toute façon, ce n’Est pas à Pseudo city que les psychologues courent les rues, et qu’en plus, les gens vont y faire réellement attention.

En réfléchissant, la jeune fille n’avait pourtant pas égaré son attention de Julian, lui massant toujours la nuque délicatement. Elle déposa un doux baiser sur sa joue.

-et… pour tout vous dire… le premier baiser… il ne signifiait pas réellement un engagement…vous savez…je suis plutôt … chaleureuse et…j’apprécie les caresses qu’elles viennent de n’importe qui, alors voilà, ne vous en faites pas… je ne vous en veux point, personne n’en mourra, et je tien à v…toi Jul… si je suis pour te perdre en cause d’un simple malentendu… c’est que je ne te mériterais pas.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:04    Sujet du message: On prend pas les mêmes et on r'commence ! [PV Hige]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com