Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ]
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ben Mormax



Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462

MessagePosté le: Dim 29 Avr 2012 - 20:17    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Revue du message précédent :

Même si Mattew était loin et ne semblait pas avoir remarqué sa présence, Ben se sentait très mal à l'aise. Son regard oscillait continuellement de part et d'autre de la salle et tenait compte du moindre mouvement. Son cœur s'emballait, battait de plus en plus vite, et de grosses goutes de sueurs s'échappaient de son front. L'ancien militaire n'avait jamais ressenti un tel stress autre part que sur le front, ce qui ne faisait qu'augmenter son angoisse. Soudain, la voix de Julian sorti Ben de sa torpeur. Il secoua la tête plusieurs fois, se passa une main sur le visage mais ne répondit pas.

Puisque c'était à lui de jouer et que Julian attendait, Ben fut bien obligé de se pencher à son tour sur la table. Le cassage était impeccable. C'était là un joli coup de maître qui gênait beaucoup le brainstormer pour la suite. En effet, en fonction du placement de la boule blanche Ben n'avait que deux choix. Ou bien il chassait la boule qui se trouvait juste devant la sienne, ce qui ne l'avancerai à rien, ou bien il visait le rebord et espérait que la boule blanche vienne heurter une autre boule, située plus loin sur la table, et la fasse entrer dans le trou. Même s'il n'y connaissait pas grand chose en probabilités, et surtout parce qu'il doutait tout à coup de ses compétences, Ben pensait que ce coup était peine perdue. Il choisit donc l'option de secours... celle qui consiste à ennuyer son adversaire en bloquant, à son tour, la boule blanche. Ben s'exécuta donc, observa sa trajectoire et se retourna aussitôt vers Julian qui lui parlait à nouveau.

*- Tu ne crois pas si bien dire...

A ces mots, Ben jeta un regard inquiet vers le comptoir. Contre toute attente, Mattew le regardait aussi et probablement depuis quelques minutes déjà. Aussitôt, le jeune homme lui tourna le dos et fixa froidement son ami :

*- Jul... Jul ! Ne me dis pas qu'il se ramène... jt'en prie.

En d'autres circonstances, Ben se serai rendu compte qu'il "flippait comme une petite fille". Pourtant, il fallait avouer que cette fois-ci, tout était différent. L'homme en question, Mattew, était bien un des rares types qui lui faisait aussi peur. Sans doutes que leurs dernières rencontres y étaient pour quelque chose. Ben avait, en effet, pu constater à quel point il pouvait être dangereux... et fou... et dangereux... ... et fou. Un type qui jouissait intérieurement en torturant les gens ne pouvait que l'être. Soudain, une main se posa sur son épaule. Un frisson l'envahi. Ben n'osait pas tourner la tête et il jeta un regard discret à Julian qui ne semblait pas choqué par la présence d'un mammouth gonflé aux anabolisants. Presque prêt à cogner, ou peut être bien à partir en courant, Ben dégluti et se retourna enfin. Derrière lui se trouvait la ravissante jeune femme du comptoir, souriante.

La demoiselle rayonnait de tout son être. Ses paupières s'ouvraient et se fermaient alors que ses yeux brillaient presque autant que son sourire. Par son décolleté, elle affichait fièrement une partie de sa poitrine qui n'en était pas moins jolie que son visage. Ses formes étaient bien réparties et elle semblait se mouvoir avec une grasse d'habitude réservées aux dames de milieux aisé. Tout en se rapprochant étrangement de Ben, elle accrocha son regard à celui de Julian et lui consacra quelques paroles :

*- Heu... Bonsoir. Est-ce que ça vous ennuierai si je... Et elle donna un coup de genou dans les parties de Ben.

Pendant un instant, Il avait oublié l'existence du gorille sadique. C'est donc violemment qu'il se rendit compte que celui-ci marchait vers lui, un cocktail à la main :

*- Aaah, parfait ma jolie, parfait. Dit-il en l'écartant d'un geste de la main. Il posa son verre sur la table de billard et posa sa grande main sur l'épaule de Ben qui peinait à reprendre son souffle. Troublé, Ben porta son regard vers Julian et la tension sur son visage témoignait de sa détresse. Cependant, le brainstormer parvint à siffler quelques mots :

*- J-ul ! Ba-rre t-oi !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 29 Avr 2012 - 20:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 1 Mai 2012 - 17:13    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

La réponse de son ami tarda à venir... et ne vint d'ailleurs jamais. Cette simple absence de réponse en était en fait paradoxalement une réponse particulièrement inquiétante. On dit que l'Homme a peur de ce qu'il ne connait pas, de l'inconnu. Et c'est totalement vrai, car le silence de Ben avait éveillé une curiosité mais surtout de l'inquiétude chez le chef de clan.
Si bien qu'il ne constata qu'un peu tardivement l'action entreprise par Ben. La partie était bien lancée et Julian aurait - en situation normale - applaudit l'action et le choix de tactique. En effet, le blocage était une belle réussite, voilà qu'il se trouvait lui aussi complètement coincé.

Mais voilà, Julian ne prêtait plus toute son attention au jeu, mais plutôt vers la scène qui était en train de se passer sous ses yeux. Il entendit à peine Ben lui demander si le gorille était en train de l'approcher ou non. La jeune femme avait quitté le comptoir plus rapidement que l'homme, s'était arrêté à leur hauteur et avait demandé au Brainstormer la permission de lui emprunter son ami un instant. Il n'avait pas bronché, ne comprenant décidément rien à cette situation.

Après que la femme eut donné un coup violent dans l'entre-jambe du lieutenant, désormais plié en deux, l'homme que Ben semblait craindre arriva et l'empoigna, posant par la même occasion son verre sur la table de billard. La jeune femme s'était légèrement repliée. Les paroles du Brainstormer résonnèrent dans la tête du chef de clan.
*- J-ul ! Ba-rre t-oi !

Julian avait du mal à réaliser que son ami était en très mauvaise posture, c'était comme s'il avait été drogué et que son cerveau n'arrivait pas à comprendre ce qui se passa. Puis, soudain, il y eut un déclic mental. Comme si l'être entier du chef de clan s'était remit à vivre, à vibrer et à penser. Il fronça les sourcils et soupira avant de s'adresser d'un calme déroutant à la brute qui empoignait son ami:
- Dites-voir mon brave, n'avez-vous pas honte de déranger cette partie de la sorte ?

Il désigna de la main les boules qui roulaient encore sous l'impact maladroit que l'homme avait donné dans la table. Le jeu était déjà fichu.
- ... sans parler que vous n'avez pas l'air de comprendre que, dans ce quartier, c'est moi qui fait la loi. Et que vous êtes méchamment en train d'outre-passer vos droits de visiteur.

Avec un grand sourire se dessinant maintenant sur son visage, Julian s'exclama toujours calmement et poliement:
- Je vous demanderais donc de rejoindre votre place et finir votre verre tranquillement. On n'a pas trop envie de vous causer des ennuis ce soir, voyez-vous ? En plus, les relations entre nos clans sont un peu tendues, ce serait regrettable de les tendre encore. Pas vrai ?

Julian semblait agir comme s'il était en parfaite maîtrise de la situation, comme s'il parlait à deux enfants qui étaient en train de se chamailler. Si Ben n'avait pas été dans cette posture, il l'aurait sans doute traité de fou... mais peut-être l'était-il un peu, après tout ?!

Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mar 1 Mai 2012 - 19:28    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Recroquevillé sur lui-même, la perception qu'avait Ben sur ce qui l'entourait était tout à fait différente. Les sons ne parvenaient pas de la même manière jusqu'à ses tympans, les voix semblaient roques et oscillantes alors que les lumières l'aveuglaient. Tout le poussait à croire qu'il allait faire un malaise. C'est pourquoi le brainstormer s'appuya encore plus fermement contre la table de billard et essaya de se calmer... en vain. Comment pouvait-il parvenir à se détendre si la brute de Mattew ne cessait de l'empoigner par le col de la veste ? Sans compter que Julian, se montrant étrange jusqu'au bout, n'avait pas fuit et tentait de parlementer.

L'arrogance dont Julian faisait usage était des plus désagréable pour le lieutenant, alors que celle-ci avait pour but logique de lui venir en aide. Jamais Mattew ne lâcherai prise et, à moins d'espérer un miracle, Julian se ferai tabasser dans la minute. Malgré toutes les précautions prises par le chef, Mattew grogna et se précipita vers celui-ci. Il serra la mâchoire et leva le poing mais Ben, qui s'était presque redressé, s'élançait tant bien que mal sur lui pour l'emporter dans sa chute. A cet instant précis, au comptoir, un autre homme éleva la voix en direction de Mattew :


*- Matt ! Arrête !!

Et lorsqu'il vit que le sinewyer avait interrompu son action, il reprit :

*- Fais pas l'con, il déconne pas le ptit à lunette c'est bien lui le boss. Donc pas touche ! Fini ton verre et on s'casse...

Visiblement ces paroles ne plaisaient guère à Mattew qui fit une volte-face et fusilla du regard l'homme du comptoir. Il fit quelques pas et s'arrêta devant Ben. Le sourire qui s'afficha sur son visage exprimait bien le dégout qu'il devait ressentir à cet instant. Il s'approcha donc davantage, colla presque ses lèvres contre l'oreille du brainstormer et chuchota :

*- On se reverra très bientôt, sois-en sur.

Lorsque tout ce remue ménage fut terminé et que les deux types, accompagnés de la jeune femme, eurent quitté les lieux, Ben s'effondra. Ben n'avait nullement l'intention de discuter. Non pas parce qu'il ne le souhaitait pas mais plutôt parce qu'il en était incapable...



Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 1 Mai 2012 - 20:16    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Tout s'était à nouveau déroulé très vite, mais cette fois, Julian avait gardé son attention sur la situation et l'avait évaluée très rapidement. Son coup n'était pas bien intelligent, voire carrément stupide et osé, mais qui ne tente rien n'a rien. Et puis, il y avait une chose qui était sûre, c'est que si Julian n'avait pas appelé la milice et ne l'appellerait pas, c'était bien parce que c'étaient des Sinewyers. Le quartier de l'Ouest posait déjà suffisamment de problèmes sans encore envenimer la situation. Quelle merde de conjoncture !

Le gorille - visiblement sans capacité de réflexion très élevée - avait soudain décidé que le trait d'humour du gringalet à ses côtés était très irritant. Il s'était donc d'instinct jeté sur lui pour le faire taire. Ben n'eut pas besoin de s'occuper de son cas - si tant est qu'il en aurait été capable - car un autre homme au comptoir l'arrêta avant qu'il ne s'en prenne à Julian. Etrange, mais il semblerait que certains hommes de l'Ouest aient finalement quelques neurones qui fonctionnaient.
Se stoppant net sur ce qui ressemblait bien à un ordre, l'homme ne semblait pas pour autant être très jovial quant à la situation. S'il avait pu mettre sur la gueule de Julian, il l'aurait sans doute fait avec grand plaisir... mais ce n'était rien face à la haine que le chef de clan avait remarqué lorsqu'il regardait Ben.

Quoi qu'avait bien pu faire Ben, cela avait attiré les foudres du gorille. Désormais, ce lieutenant avait bien plus de facilité à s'attirer des ennuis qu'autre chose ! Cela faisait partie du charme de la personne, bien qu'en cet instant, il n'en restât plus grand chose. Les Sinewyers quittèrent le bar sans plus de cérémonie et celui-ci retrouva un calme un peu gênant. La musique d'ambiance semblait pour le coup assez forte. Le tenancier, un peu effrayé, se rua sur le téléphone. Julian haussa la voix à l'attention du propriétaire:
- Je n'en ferais rien si j'étais vous. Ils sont déjà loin, il est inutile de déranger la milice pour cela... me prépare un double whisky sera bien plus utile. Oh, et préparez-en un pour mon collègue, il en a besoin aussi.

Le chef des bleus se retourna vers son ami et le regarda un instant. Il n'avait pas bonne mine. Bien que la situation ne l'enjouait absolument pas et qu'il aurait préféré savoir de quoi il en retournait, il laissait à Ben le choix d'en parler de lui-même. Le tenancier vint leur apporter la commande. Julian prit un verre et le tendit au Brainstormer, puis indiqua:
- Tiens, ça va te calmer. Et tâche de le boire gentiment, j'ai encore l'espoir de pouvoir faire une partie convenable sans qu'on vienne nous embêter...

Sans un mot de plus, le chef de clan dont la froideur était désormais perceptible alla replacer les boules dans leur position triangulaire afin de recommencer la partie. Julian était étrange ce soir, plus qu'à d'accoutumée. Son humeur et ses réactions changeaient vraiment très rapidement, à croire qu'un fort conflit interne se passait en lui. La schizophrénie lui aurait peut-être été diagnostiquée si d'aventure un psychologue un peu maladroit avait passé à l'instant.
Sa tâche de remise en ordre du jeu terminée, Julian s'adossa contre le mur voisin à la table de billard, prit son verre puis prit une petite gorgée du liquide ambré avant de soupirer.
- Dis-moi quand tu seras prêt à remettre ça. Notre partie, je veux dire...

Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mer 2 Mai 2012 - 21:58    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Une fois que le calme eut regagné le bar, Ben jeta un coup d’œil sur la salle. Les clients s'étaient retournés sur leurs verres lorsqu'ils eurent compris que la tension s'était dissipé et tout était rentré dans l'ordre... Comme un évènement en entraine un autre, le barman, craignant pour son établissement, se précipita vers le téléphone pour appeler la milice. Il n'était en effet pas rare que des voyous troublent les soirées et, pour remédier à cela, les propriétaires n'hésitaient pas à appeler du renfort. Puisqu'il avait compris qu'ils ne reviendraient pas, Julian invita rudement le barman à n'en rien faire et lui désigna par la même occasion la bouteille de whisky. L'homme s'exécuta et les alcools arrivèrent relativement vite dans de petits verres contenant deux glaçons.

Même si Ben avait nettement l'intention de boire son whisky cul sec, les recommandations de Julian l'emportèrent. Le brainstormer porta donc doucement ses lèvres sur le bord du verre et ne but qu'une minuscule gorgée de son contenu. Après tout, il se rendit compte que c'était bien mieux ainsi puisque sa gorge était tellement serrée qu'il n'aurai pu en boire davantage.

Soudain, le corps du brainstormer le rappela à l'ordre et le besoin biologique qu'il éprouvait à la suite du coup qu'il avait reçu se montra si pressant qu'il disparu au quart de tour en direction des toilettes. Il n'en revint que cinq minutes plus tard et son premier geste fut de boire une nouvelle gorgée. Julian, silencieux, venait de s’adosser contre le mur. Aussitôt, Ben le rejoignit, s'assit et soupira à son tour :

*- J'imagine que je te dois quelques explications ? ...

Ben ne regardait pas Julian. Il fixait ses mains qui entouraient son verre, il était concentré sur ses pensées et inquiet sur ce qui allait advenir. En effet, le brainstormer était conscient de la situation et savait que le chef n'en resterai pas là.

*- Faut crever l'abcès Jul... Je te dirai tout ce que tu veux savoir, tout ce qui s'est passé à l'ouest et qui engendra ces évènements. Tout. Et même si cela va te paraitre très osé, je ne le ferai qu'à une condition...

Et à ces mots il jeta son regard le plus sérieux à son ami :

*- Que tu m'expliques ce qui t'arrive.

Les raisons pour lesquelles Julian pouvait croire que c'était osé étaient différentes. Le chef aurait sans doute à l'esprit la différence de statut ( un subalterne n'a pas à faire du chantage à un supérieur ) ou encore la situation actuelle ( le lieutenant était en mauvaise posture pour exiger des explications autres que les siennes ). Cependant, Ben voyait aussi Julian comme un ami et à ce niveau là, aucun rang ne compte.


Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Ven 4 Mai 2012 - 18:16    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Ben sembla hésiter à avaler son verre d'un seul trait, ce qui aurait considérablement ôté de l'intérêt au jeu qu'ils pratiquaient alors. Julian se félicita intérieurement de lui avoir formellement interdit de ce faire. Cependant, à peine une gorgée bue, le Brainstormer partit bien vite en directions des toilettes, ayant visiblement un besoin pressant à assouvir, ce qui fit naître un petit sourire sur les lèvres du chef de clan. Durant les minutes qui suivirent, le bar reprit peu à peu ses "couleurs sonores" car les quelques personnes présentes reprenaient gentiment leurs discussion. Cela se voyait à leur comportement qu'ils s'attendaient à d'autres événements de la sorte et s'y préparaient comme pour atténuer le choc psychologique.

Julian soupira. La situation aurait tournée différemment et de manière bien plus dramatique pour eux comme pour les deux clans concernés si cet homme n'avait pas arrêté l'incident. Il devait s'agir d'un chef quelconque chez les Sinewyers. Personne dans cette ville - hormis les Sinewyers eux-mêmes - n'était vraiment au courant de qui tenait quelle place dans le clan des jaunes. Et encore, quand bien même quelqu'un en aurait été informé, cela n'aurait pas eu beaucoup de valeurs puisque leur clan était réputé pour remplacer très rapidement les têtes tombées. Il était d'ailleurs fort à parier que si Taylor venait à tomber de son trône, quelqu'un le remplacerait dans l'instant d'après. C'était un réseau très difficile à contrôler, mais Julian avait l'espoir de pouvoir un jour "faire avec", à défaut de le maîtriser à 100%.

Le retour de son ami et ses premières paroles l'extirpèrent enfin de ses réflexions. Il soupira qu'il devait sans doute des explications sur ce qui venait de se passer. Certes, Julian aurait apprécié comprendre le problème, mais ne souhaitait pas l'apprendre contre le gré de son lieutenant; pas cette fois-ci en tout cas.
- Je ne veux pas t'arrêter dans ton élan, mais si tu ne veux pas en parler maintenant, ça me va aussi bien.

Soit, le Brainstormer poursuivit, montrant sa volonté de mettre au clair l'événement qui venait de se produire. Ce n'était pas plus mal après tout. Ce qui devait l'être par contre, ce fut la condition qu'il posa. Julian appréciait négocier, mais pas d'être mis au pied du mur pareillement. Cependant, il remarquait bien que son état l'inquiétait, et il ne pouvait le lui reprocher.
Sans grande conviction et toujours adossé contre le mur, il regarda Ben et expliqua:
- Il m'arrive une très mauvaise passe et elle me pèse, Ben. Je ne sais pas si tu peux le comprendre, mais je peux te l'expliquer...

Julian regarda son verre de whisky un instant puis, comme pour oublier ce qu'il allait dire ensuite, prit une gorgée du liquide ambré qu'il ne se dépêcha pas de terminer, au contraire. Après avoir pris sont temps, il soupira une nouvelle fois puis s'exclama à voix mi-basse pour éviter de faire partager son expérience à tout le bar:
- En une journée, j'ai réduit à néant toutes mes actions pour améliorer les relations entre Brainstormers et Sinewyers, et j'ai perdu tout contact avec Alexis, en prime... Plus de nouvelle d'elle, et à vrai dire, j'ai perdu un peu confiance en elle. Alors tu entrevois peut-être ce qu'est mon quotidien de ces derniers jours !
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Dim 6 Mai 2012 - 17:32    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Ça y était enfin, Ben allait assouvir sa curiosité, ou plutôt son besoin d'être rassuré. A entendre les explications de Julian, il ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire de compassion. Après tout, chef de clan ou pas, son ami restait avant tout un être humain et il n'était pas difficile de comprendre qu'il peinait à endosser tant de responsabilités. Fort heureusement, comme tout chef, Julian avait ce petit quelque chose en plus qui le rendait plus fort que les autres et qui, plus que certainement, faisait qu'il réussissait ce qu'il entreprenait. Ben portait beaucoup d'admiration pour son chef mais il ne savait pas comment l'expliquer. Sans doute que l'investissement du chef pour le clan des brainstormers évoquait en lui une idée de nation, à laquelle il faisait parti et dont il était fier.

Automatiquement, Ben se mit à réfléchir intensivement. Sa concentration focalisait une idée principale : comment l'aider ? Il était naturel que lui aussi, en tant qu'ami et brainstormer, devait donner de sa personne. Il n'envisageait pas laisser tomber Julian aussi facilement, sous prétexte que chacun a ses problèmes. Il s'agissait là d'une des règles principales du lieutenant, d'une de ses valeurs : pour continuer à marcher droit, il faut aider les autres à être heureux. Et même si cette valeur semblait plus utopiste qu'autre chose, elle fonctionnait dans la plupart des cas.

Si tôt qu'il eut bu une gorgée de whisky, Ben enchaîna après s'être assuré que Julian avait terminé :

*- Si tu veux tout savoir, j'ai un paquet d'informations qui sont loin d'être déplaisantes concernant les relations entre nous et les synewiers. Et concernant Lexis, bha elle avait du mal à rester "stable" j'crois... elle doit être entrain de faire le point, t'en fais pas trop.

Puis, se rendant compte que ce n'était pas le moment adéquat il rajouta :

*- Mais passons. On aura l'occasion d'en parler plus tard, non ? Faut encore que je te raconte toute mon histoire et que je te mette ta pattée au billard !


Ayant repris du poil de la bête, Ben s'élança vers la table de billard où Julian avait déjà replacé le triangle de boules. Il chercha quelques instants la boule blanche qui se trouvait encore dans son compartiment, situé sous la table, et la posa sur perpendiculairement au jeu ( comme le veut la règle pour débuter ) :

*- C'était toi qui avait commencé tout à l'heure non ? Autant continuer sur la même lancée.

Et pendant que son ami s’apprêtait à jouer le premier coup, Ben retourna vers leurs tables afin de finir son verre. Il parti ensuite commander deux bières qu'il régla lui même. Le houblon serait probablement plus sage que l'alcool précédant.
A son retour, Ben sourit plus faiblement que tout à l'heure car il tout les évènements lui revinrent en mémoire. Cependant, il se força à persévérer et dit :

*- Par où commencer ? Ah ! Règle cruciale avant toutes choses : le perdant paye les prochains verres. " Et il se mit à rire avant de poursuivre " Le type là, c'était Mattew. Je suis tombé sur lui le jour où j'ai faillit rencontrer Taylor en personne. Évidemment, c'est le genre de type à protéger son chef et il n'a pas vraiment aimé que je lui mette une dérouillée pour me faire connaitre. Ça m'a valu pas mal d'ennuis, et de coups surtout...la semaine suivante... je crois. Il a ensuite voulu me tester, me faisant croire qu'il avait besoin de types comme moi, mais ce qu'il exigeait de ma personne était assez troublant. Enfin bref, je ne te cache pas que cette brute est complètement cinglée, et je pèse mes mots.

Ben jeta ensuite un regard discret en direction de Julian, observant sa réaction et l'invitant à poser des questions s'il en avait.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mar 8 Mai 2012 - 16:59    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Le fait d'avoir vidé son sac lui avait procuré un certain sentiment de bien-être sur le moment. Certes, ce sentiment ne durerait pas éternellement et il savait que d'ici quelques minutes, il reprendrait son humeur changeante. Mais le fait était que la simple discussion avait réussi à lui décharger cela des épaules. En réalité, ce n'était pas le cas car il portait toujours le fardeau du clan et de sa vie privée, mais il avait au moins pu s'en plaindre une fois, le délivrant partiellement.

Ben n'insista pas sur ses paroles, grand bien lui fasse ! Julian n'aurait pas vraiment apprécié en parler beaucoup plus et remerciait silencieusement son ami de ne pas s'éterniser sur le sujet. Il ajouta tout de même qu'il avait des informations plutôt positives et qu'Alexis n'avait jamais été une fille très stable. Ces mots l’apaisèrent quelque peu, ce à quoi il répondit:
- Je serais curieux de savoir ce que tu sais de si positif sur les Sinewyers. Quant à Alexis, je n'ai pas un bon présentiment, mais comme tu l'as dit, je ne vais pas trop m'en faire ce soir. Qu'elle ne gâche pas cette soirée.

Il avait parlé d'une manière assez crue, mais il avait besoin de jeter la faute sur quelqu'un. Ce n'était sans doute pas le moyen le plus fair-play qu'il existait, mais cela soulageait de savoir qu'il n'était pas le seul et unique responsable. Surtout lorsqu'il avait les informations qu'il détenait.
Julian sourit lorsque Ben lui dit qu'il allait poursuivre, lui expliquer son histoire et lui mettre une raclée au billard. Ce fut surtout ce dernier élément qui l'avait fait sourire, il avait décidément toujours les mots pour tout.

Sur invitation du Brainstormer, il se remit en place et se concentra sur le jeu tandis qu'il lui expliquait les tournants et aboutissants de sa virée en territoire synewyer. Il accepta bien volontiers la bière qu'il lui offrit et railla:
- Marché conclu, mais j'espère que tu as de l'argent sur toi car je ne compte pas perdre, looser !

Le sourire toujours aux lèvres, il se mit en position de jeu et écouta la suite de l'histoire de Ben. Lorsque celui-ci eut terminé, Julian décrocha un coup dans la boule blanche qui alla faire éclater le jeu un peu différemment que précédemment. Cette fois, il n'avait pas cherché à bloquer le jeu, mais à l'ouvrir. Ayant vu Ben à l'oeuvre, il savait très bien qu'il était capable de le bloquer lui aussi. Et puis, la partie ne se terminerait pas avant des heures s'ils s'y mettaient à deux.

Le chef de clan se redressa et toisa Ben avant de questionner de manière sérieuse:
- Alors cette brute est directement attachée à Taylor ? C'est peu probable vu l'influence de l'autre homme au comptoir. Je serais curieux de savoir ce qu'ils voulaient pour te laisser voir leur chef. Et puis, tu voulais le voir pour te faire recruter ? Les Brainstormers ne sont pas les bienvenus chez eux, quels qu'ils soient. Taylor t'aurait démonté vite fait et t'aurait renvoyé en pièces détachées ici. En même temps, ce faisant, il se serait attiré mes foudres... difficile à cerner. Cela n'explique pas pourquoi ils étaient là ce soir...

Julian réfléchit un instant, laissant le silence s'installer entre eux, puis sortit de ses pensées en lançant joyeusement:
- Au fait, c'est à toi de jouer... fais de ton mieux ou je vais devoir te battre à plates coutures !


Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Ven 18 Mai 2012 - 14:50    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Julian semblait avoir repris confiance en lui. Il s'invitait même à taquiner Ben sur le déroulement de la partie qui, selon lui, semblait gagnée d'avance. Erreur ! Il ne faut jamais sous estimer son adversaire et même si au plus profond de lui Julian restait prudent, Ben n'avait pas encore dévoilé ses bottes secrètes. L'une d'entre elles consistait notamment à troubler son adversaire par des diversions pour gagner plus facilement. A cela s'ajoutait la boisson qui allait jouer son rôle de désinhibant.

En observant attentivement le jeu, Ben écoutait les questions que lui posaient son ami. Toujours aussi précis, le chef savait mettre le doigt sur les éléments les plus importants.


*- Directement ? Je n'en sais rien, mais ils se connaissent, c'est plus que certain.

Puis, réfléchissant un instant, il hésita avant de poursuivre :

*- ... Ses intentions me sont inconnues, désolé de ne pas pouvoir t'éclairer sur ce point là. Mais pour faire le lien avec ce que je te disais à l'instant, les relations entre sinewyers et brainstormers ne sont pas si mal en point que ça. Figure toi que j'avais toutes mes chances d'être intégrés un petit groupe. Bien sur, au delà ça n'aurait pas fonctionné à cause de Taylor. Mais ils ont une bonne opinion de nous, seulement ils sont mal informés... Je n'ai pas d'ailleurs pas compté le nombre de fois où je les ai vu étonné.

Comme Julian l'invitait à jouer son tour, Ben s'avança vers la table de billard et se courba pour observer les emplacements disponibles. Il visa et frappa sec la boule blanche ce qui lui donna une grande impulsion. Celle-ci vint ensuite percuter deux autres boules qui partirent en positions opposées mais qui ne l'avançait en rien du tout :


*- C'est ce qu'il s'appelle un coup de pro ! Enfin... pro dans la catégorie des boulets, peut être. Il se mit à rire. Ça fait que je te laisse l'opportunité d'en placer une fois et que je déplace mes boules bien placées... Bravo Ben !

Il jeta un regard vers Julian et reprit aussitôt, ayant quelque peu oublié où il en était avant cette distraction. Visiblement, le brainstormer se faisait prendre à son propre piège.

*- Heu... Donc les relations ne sont pas si mauvaises, non non. Enfin, je n'en ai pas eut l'impression. Il y a quelque chose de pas net qui se prépare chez eux, ils sont dans le brouillard total ! Si certains s’insurgeaient à entendre le nom de notre clan c'était parfois parce qu'on leur avait dit qu'on était responsable de certaines conflits. Et, selon moi, si ce n'est pas Taylor qui est le fautif dans tout ça, ce sont les pauvres types qui l'entourent...

[ HRP : Désolé du temps de réponse ! Si jamais je te bloque dans une de mes réponses, n'hésite pas à me le signaler Rolling Eyes ]
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 20 Mai 2012 - 20:07    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

[HJ: Pas de soucis, j'ai tout mon temps ^^]

Ben était sûrement en position de l'éclairer sur certaines composantes de la situation à l'ouest. Ayant tenté d'entrer dans leur clan, il était possible que des informations cruciales lui aient été communiquées sans qu'il n'en soit pleinement conscient. Ce n'était de loin pas sa faute, il ne savait peut-être juste pas quelle information était importante et quelle information ne l'était pas. C'était le rôle de Julian de poser les bonnes questions après tout !
- C'est tout à l'avantage de Taylor de ne pas trop ébruiter les "bonnes rumeurs" sur les Brainstormers dans son clan. Je ne suis pas sûr que ce soit lui qui propage cette haine du Nord, mais je ne peux pas non plus en être certain. Il n'y a que lui qui sache. En tous les cas, c'est le premier dirigeant sinewyer que je peux aborder sans penser me faire tuer dans la seconde suivante.

Ben passa ensuite à l'offensive dans le jeu. Malheureusement, il manqua son coup et fit voler deux boules à l'opposé de l'endroit où il voulait les mettre. Ce jeu était plein de surprises, comme tant d'autres d'ailleurs. Mais il offrait un divertissement que Julian appréciait, surtout en compagnie de Ben qui semblait bien aimer aussi. Il commenta le coup de Ben sur un ton à la fois moqueur et désolé:

- C'est vrai que je t'ai vu plus en forme que cela ! Mais tu te rattrapera, comme d'habitude... veinard va !

Julian se pencha à son tour sur la table, examinant les opportunités que son ami lui avait offert. Il sourit. Au moins quatre ouvertures s'offraient à lui. Laquelle serait la plus profitable mais la moins risquée ? Il fit rapidement son choix et se mit en position tout en écoutant son ami continuer à expliquer que les relations n'étaient pas si tendues que cela entre les deux clans. Pourtant, tout le laissait croire.
- Qu'est-ce qui te fait croire que ce n'est pas Taylor qui propage ces sources de conflit ?

En réalité, le chef de clan suivait très bien la théorie que son lieutenant expliquait, et la partageait depuis un moment, avant qu'il ne vienne lui en parler. Taylor n'était pas idiot au point de souhaiter s'attaquer ouvertement au clan des bleus. Même si le pacte entre les Dashingers et les Brainstormers n'était pas dans sa forme la plus resplendissante, la moindre étincelle dans le clan des jaunes risquait de faire éclater une tuerie qui ne serait pas à l'avantage du meneur des Sinewyers. La tactique du nord et les effectifs entraînés du sud ne lui laisseraient aucune chance. Trop de brutes, pas assez de cerveaux.

Julian décrocha un coup maîtrisé dans la boule blanche, qui alla percuter une boule de couleur pleine, puis se bloqua dans un coin rapproché des autres. La boule de couleur finit sa course dans un trou. Le premier point était marqué. Cependant, Ben n'était pas si mal barré que cela. Des boules striées étaient à sa disposition à quelques centimètres et, bien qu'il ne soit pas aisé de les placer dans un trou, cela restait du domaine du possible. Le Brainstormer se redressa et continua:
- D'ailleurs, on pourrait se demander à qui profite réellement la situation. Si ça se trouve, ce n'est pas du côté de l'ouest qu'il faut chercher ! A ton tour de jouer... et marques-moi un point cette fois, que ça soit un peu équitable !
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mar 10 Juil 2012 - 21:47    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Ben répondait aux questions que lui posait Julian tout en restant attentif à la tournure que prenait la conversation. Grâce à la précision de Julian, et aussi parce qu'il connaissait bien sa manière de raisonner, Ben avait l'occasion de mettre de l'ordre dans ses idées. Peut être parviendrai-t-il à tirer du bon de son séjour chez les Sinewyers. En tout cas, pour l'instant tout était trop confus pour en tirer quoi que ce soit de véritablement extraordinaire. Ben continuait donc à fouiller dans ses propres souvenirs pour repartir sur d'autres pistes :

*- Qui ? Je ne sais pas... Remarque, tu as peut être bien raison. Taylor y est peut être pour quelque chose.

Une fois que le chef eut joué son coup, Ben sautilla sur place en prenant de grandes respirations comme s'il s'apprêtait à faire un effort sur-humain. Il était prêt, il allait jouer à son tour et mettre une raclée à son adversaire. Il se pencha sur le billard, examina sous plusieurs angles les possibilités qui s'offraient à lui et se redressa. Visiblement, Julian était assez doué pour faire un coup de maître. Il avait sous estimé son adversaire : celui-ci avait réussi à placer une boule et, par la même occasion, à le bloquer. Tout n'était pas perdu, ainsi le jeune brainstormer s'exécuta en tentant de faire pivoter la boule blanche sur la gauche pour qu'elle rebondisse sur le bord de la table et reparte heurter une de ses boules. Il donna donc une forte impulsion sur la boule blanche, se redressa aussitôt pour observer la suite. Complètement absorbé par le jeu, il plissa les yeux, croisa les doigts et se mit même à grimacer.  A l'instant où la boule blanche vint frapper sa cible, l’enthousiasme du jeune homme fut si grand qu'il lui fit perdre l'équilibre. Pour ne pas cogner la table et perdre une fois de plus le jeu, le brainstormer sauta sur le côté mais s'étala de tout son long sur le sol.

Lorsqu'il pivota sur lui même pour se redresser, Ben ne put s'empêcher de rire. Il se revoyait tomber stupidement, comme un enfant sautant gaiement dans un pré pour finir sa course par terre. Cette situation peu glorieuse aurait pu s'en tenir à une chute ridicule... Aurait pu, oui, aurait pu car le brainstormer ne s'est contenté de tomber et de se faire mal à la fesse. Il s'est carrément rattrapé à une jeune femme qui jouait sur la table d'à côté qui elle aussi s'est rattrapée à un de ses amis alentours. Heureusement, cette jeune femme n'est pas tombée puisque l'homme à qui elle s'est agrippée l'a retenue. Mais cela n'était encore rien ! La jeune femme hurla comme une hystérique quand elle réalisa qu'une partie de sa poitrine s'affichait fièrement aux yeux masculins de la salle. Toujours par terre mais désormais à moitié redressé, Ben, qui n'eut pas la chance de perdre un peu de salive devant les deux montagnes de chair, ne comprenait pas la raison de ces cris. Pour lui, tout allait bien puisqu'il était le seul à être tombé en fin de compte. Seulement, il découvrit un bout de tissu qui figurait entre ses mains et il en déduit qu'il provenait d'un vêtement. Il était désormais impossible de le faire revenir à lui même, tellement le brainstormer riait.

Quelques minutes plus tard, il changea presque d'humeur quand il appris qu'il n'eut pas la chance de voir le spectacle sous une autre perspective :

*- Fichue gravité, elle en fait toujours profiter les autres !


[ HRP : Voilà, un gros GROS retard ( les examens et la flemme, je suis honnête ^^ ) et pour me faire pardonner je réattaque le rp de manière très... spéciale Very Happy J'espère que ça te plaira ! Okay ]
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Sam 21 Juil 2012 - 08:23    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

[HJ: Gros retard = gros retard de ma part aussi ^^ J'ai pas trop maîtrisé le facteur temps ces dernières semaines. Maintenant, ça devrait s'améliorer un peu]

L'air grave de Julian en disait long sur les réflexions internes qu'il se faisait. Pourquoi Taylor serait-il mouillé dans tout ça et quels avantages il en tirerait ? A voir la tête de ce dernier lorsqu'il lui avait parlé de cette menace naissante sur la drogue, il ne devait pas être très au courant. Soit le meneur des jaunes était très bon comédien, soit il ignorait tout. Pour l'heure, il était encore trop tôt pour se prononcer sur la chose. Pour ce qui était de l'affaire de rumeurs Brainstormers, il était presque sûr qu'il y trempait. Mais bon, les Hommes de Taylor étaient tellement brutaux et imprévisibles qu'il y avait aussi de grandes probabilités que ceux-ci s'amusent à racoler vigoureusement.
- Ce ne sont encore que de vagues hypothèses, Ben.

Julian observa le manège de Ben, qui semblait être entré dans une sorte de transe dont il avait le secret. Malheureusement, le meneur des Brainstormers savait très bien que, dans ces situations-là, son ami était enclin à faire d'énormes bêtises. Il avait hâte de voir quelles âneries il allait faire cette fois-ci. Un sourire moqueur naquit sur son visage à l'attente de l'événement. Ben décrocha un coup vigoureux dans la boule blanche, qui alla heurter plusieurs boules dans la foulée.

Puis, ce fut l'arrivée de l'événement tant attendu. Le lieutenant perdit l'équilibre et alla rencontrer une jeune femme... son buste plus précisément. Julian resta ébahi un instant. Non pas parce qu'il voyait à présent la poitrine de ladite jeune femme (ahem ! Si peu) mais parce qu'il était étonné que, après tant de tentatives pour se ridiculiser, Ben arrive encore à battre son record personnel. Julian retint un rire franc qui aurait bien aimé sortir pourtant. Non, il ne rirait pas, par respect pour la jeune femme.

Il empoigna une couverture qui servait d'ordinaire à recouvrir les tables lorsqu'elles n'étaient pas utilisées, puis la tendit à la jeune femme pour qu'elle puisse mettre à l'abri des regards ses formes dévoilées. Avec une expression qui se rapprochait de la lassitude, il exprima ses plus profondes excuses alors que Ben était plié de rire par-terre:
- Veuillez excuser mon ami, il est saoul et il ne sait plus trop ce qu'il fait.

Sans plus de cérémonie, il se pencha pour relever Ben, toujours hurlant de rire, et le ramena plus près de la table, faisant en sorte qu'il voie le jeu sans trop de problèmes. Avec un petit sourire, qui trahissait son envie de rire également, il commenta:
- Je sais pas comment tu fais, mais t'as le don pour mettre l'ambiance toi ! Oh, et regarde la table, tu as mis deux boules, petit veinard.
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mar 21 Aoû 2012 - 20:12    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Même s'il s'agissait d'un évènement des plus extraordinaires, car voir la poitrine d'une aussi jolie jeune femme n'est pas chose courante, enfin... peut être chez vous et si c'est le cas j'insiste pour vous rencontrer et trainer avec vous chaque jour où vous sortez ! Bref, malgré la beauté du spectacle, l'ambiance retomba rapidement et on pu voir les assidus du bar se retourner sur leurs verres de bière. Ils suivaient des yeux le propriétaire des lieux qui courait dans tous les sens pour servir les commandes. Ce dernier avait embauché du renfort, quelques jolies serveuses qui se partageaient les horaires, mais avait bien du mal. En cette saison, les visiteurs se font nombreux.

Désormais, Ben affichait un sourire presque omniprésent. Cette tragédie, bien qu'elle lui fut affligée contre son gré, le faisait rire et lui remémorait d'autres bêtises dont il était capable de tirer profit. Le brainstormer pouvait s'estimer heureux d'avoir une sacrée dose d'auto dérision ! Beaucoup se seraient enfuit, honteux ! Lui pas, il riait et la vie lui donnait raison. Il se tourna vers Julian qui lui parlait du jeu :

*- Ouep, t'es mal barré si tu veux tout savoir !
" Il ria un instant puis reprit : " Dis... t'y es allé un peu fort. J'vais passer pour le pote toujours saoul...

A ces mots, il vida le fond de son verre et il se leva pour commander deux autres bières tout à fait différentes. Des brunes, cette fois-ci dont le taux d'alcool était d'environ 7 % du volume. Raisonnable même après ces quelques bières. Il retourna s'assoir et observa la salle. L'atmosphère paisible des lieux le fit réfléchir et très vite il se rendit compte qu'il ne savait plus la raison pour laquelle il se trouvait ici. Il tenta donc de procéder par élimination : Rendez-vous ? Non... Surprise ? Non... Invitation ? Non ... Et ce n'est qu'en se rappelant son parcours depuis le début d'après midi qu'il se souvint qu'il avait rencontré Julian, par hasard, quelques heures plus tôt.

Ben sauta alors sur le dossier de sa chaise et fouilla les poches de sa veste : un briquet, une cigarette craquée et un morceau de papier. Il ne prêta aucune attention au morceau de papier, persuadé qu'il ne s'agissait que d'un déchet. Puis, il se tourna vers son chef :

*- Jul ? ... " Il hésita longuement "... On en prend une dernière et on va faire un tour ? ... J'ai... J'ai besoin d'marcher... Allons à la plage, a la limite un tour sur la digue ne me ferait pas de mal...

Le brainstormer profitait que l'alcool lui montait à la tête. L'effet désinhibant allait peut être lui permettre de se confier plus facilement. Il avait en effet besoin de discuter, de partager quelques paroles. Ne ce serait-ce que d'avouer qu'il se prenait la tête tout seul :

*- Ne te sens en aucun cas obligé. Si tu préfères rentrer tôt et sagement, je comprend parfaitement...

 
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Jeu 23 Aoû 2012 - 20:36    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Si Ben n'était aucunement touché négativement par la situation qui se passait dans ce bar alors que la jeune femme n'avait plus beaucoup de tissu dans la partie supérieure de son corps, Julian éprouvait, lui, beaucoup de gêne envers celle-ci. Même s'il avait offert à la demoiselle de quoi cacher ses attributs féminins, il ne s'en trouvait pas extrêmement mal à l'aise. profitant de l'inattention de son ami, il se dirigea vers la demoiselle et lui tendit un billet et prononça tout bas:
- C'est pour les dommages que mon ami à causés, les intérêts et un nouveau haut qui vous ira, je l'espère, à ravir. Encore désolé.

Alors que Ben semblait soudainement motivé à aller marcher - après avoir ingurgité sa bière - le chef de clan soupira et haussa les épaules. Il était imprévisible d'habitude, mais lorsqu'il se mettait à virer un peu trop dans l'alcool, il devenait d'autant plus surprenant. Julian ne se voyait pas laisser son ami seul dans Pseudo City avec un début de "gueule bourrée".
- D'accord, allons marcher un peu, ça nous fera du bien et on risquera moins d'arracher le haut de jolies filles, pas vrai ? Rien à voir, mais... c'est quoi ce billet dans ta main ?

Le bout de papier que Ben avait pris dans les mains ressemblait vaguement à quelque chose, mais il n'arrivait pas à distinguer ce que c'était. Et il n'avait pas eu de papier dans les mains lorsqu'il était arrivé dans le bar. L'établissement n'avait d'ailleurs pas livré de billets - c'était Julian qui avait gardé les tickets. Il fronça les sourcils, puis se détendit et lâcha, ironiquement:
- C'est ta petite amie qui t'écrit maintenant ?

Alors qu'ils sortaient du bar, se débarrassant de l'atmosphère lourde qui y régnait, le téléphone portable du chef de clan sonna. Regardant rapidement l'appelant, il s'excusa auprès de Ben et répondit. Après une suite de "oui", "comment ça" et autres "mais, ça ne peut pas attendre", Julian raccrocha, regarda sa montre rapidement et expliqua:
- La milice vient d'attraper un dealer qu'ils soupçonnent de vendre cette maudite drogue. Ils veulent que je vienne l'interroger tout de suite, expliquant qu'un filon pourrait être attrapé rapidement. Je suis désolé Ben, notre promenade sera pour plus tard. Je vais te ramener et j'irai ensuite voir la milice. Ce n'est qu'un court détour de toute manière.

[HJ: C'est donc bien clair que tu vas refuser mon accompagnement, pas vrai ? Very Happy Sinon ton plan va pas marcher ^^]
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 462
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Dim 26 Aoû 2012 - 22:13    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Julian répondait très sereinement aux questions que lui posait Ben et cela le rassurait énormément. Ben apprécia même la boutade concernant le haut des demoiselles. Il esquissa un sourire, à peine visible, et replongea aussitôt dans son inquiétude. Julian attira ensuite l'attention sur le petit bout de papier que Ben avait sorti de sa poche quelques minutes auparavant. Cette fois-ci, il le remarqua et s'y intéressa davantage.

Dépliant le morceau de papier, Ben faisait voyager son regard entre ce dernier et Julian. La nouvelle intervention du chef des bleus n'eut pas autant de succès que la première :

*- Petite amie ? ...


Ben dégluti et ravala un sanglot en prenant soin de ne laisser paraitre aucune émotion. Il lit ensuite ce qui était écrit sur le morceau de papier dont l'origine lui était totalement inconnue. Il y avait un numéro de téléphone et un mot, un seul et unique mot : Palliatif. Il hésita un instant à le tendre à Julian alors que soudain, un portable vibra. Jul devait partir. Encore. Ben n'eut pas l'audace de râler car il savait que le chef était sincèrement désolé. " Le devoir appel " dit-on.

La proposition d'être accompagné le fit sourire intérieurement. Cela n'allait pas avec ses objectifs, loin de là. Au départ, Ben pensait faire un tour avec Julian pour discuter. Dorénavant, il songeait plutôt à s'installer seul et de s'achever les neurones au houblon. L'alcool allait lui permettre de dormir rapidement et d'éviter toute prise de tête inutile. Sans compter qu'il connaissait ses limites et savait quand il était raisonnable d'arrêter sa consommation afin d'arrêter tout dérapage le soir même et toute gueule de bois le lendemain matin.
C'est donc calmement qu'il répondit à Julian :

*- Perds pas de temps à me ramener, jsuis encore loin du coma éthylique. Jvais me rafraichir les idées ici même avec un bon café et j'irai te voir plus tard pour en savoir plus sur cette affaire de drogue. Quant à ce soir, je t'enverrai un texto quand je serai chez moi... Ca te rassurera et moi aussi car au moins quelqu'un saura où je suis.

A ces mots, il raccompagna Julian vers la porte extérieur :

*- Merci pour cette soirée Jul... sincèrement.

Et quand il fut persuadé d'être seul, il retourna à sa table, termina la partie de billard seul avant d'enfiler son manteau et de partir pour la plage.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Sam 1 Sep 2012 - 15:54    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ] Répondre en citant

Un petit moment de flottement se passa entre la remarque ironique de Julian sur la petite amie éventuelle de Ben et la réponse de celui-ci. Un de ces silences qui vous fait regretter votre paroles et vous indique qu'elle était totalement déplacée, sans doute à cause de l'alcool, mais tout de même. Il songea un instant à s'excuser mais n'en eut pas le temps. Déjà, la sonnerie de son portable l'avait tiré de ses réflexions et il devait s'absenter.

Ben refusa poliment sa proposition pour le raccompagner chez lui, aussi n'insista-t-il pas plus longtemps. Il savait que Ben avait aussi besoin de se retrouver seul parfois... et que parfois, c'était pile ce qu'il fallait éviter. Julian avait la curieuse et désagréable impression que cette fois-ci était une fois où il ne devrait pas s'absenter. Mais le devoir l'appelait. Il savait que ce n'était pas le meilleur choix qu'il avait jamais fait de sa vie, mais c'était ainsi, les responsabilités !
- Bon, très bien. Envoies-moi un texto pour que je sois tranquille. Je te promets qu'on ira la faire ta balade.

Il sourit et tourna les talons avant de répondre:
- Merci à toi aussi pour cette soirée. ça m'a vraiment fait du bien de parler avec toi. A remettre, j'espère !

A peine avait-il tourné au coin d'une rue qu'il empoignait déjà son portable et composait un numéro appris par coeur: celui de la milice. Il y eut quelques tonalités, puis quelqu'un décrocha. Julian se présenta brièvement et ordonna:
- J'arrive, mais je veux que vous surveillez de près Ben Mormax. J'ai un mauvais pressentiment.

Quelqu'un confirma à l'autre bout de la ligne puis il raccrocha. La soirée passa lentement.

Julian rentra chez lui assez tard, un peu crevé mais plein de pensées dans la tête. Il s'ouvrit une bouteille de whisky et s'en versa un verre avant de s'affaler sur le divan de son salon et de commencer à le siroter. Il soupira. Tout était calme... trop calme.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:06    Sujet du message: Lever les yeux aux cieux [ Mode désespéré, fermé ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Quartiers nord Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com