Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers sud -> Quartiers sud
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2011 - 20:38    Sujet du message: Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades] Répondre en citant

Des cris retentirent dans son dos. Ils avaient trouvé les corps. Aucune peur dans les propos machos et les insultes, seulement de la rage et des promesses de vengeance. Pourtant les deux gosses de 15 ans qui l’avaient abordé pour du crack n’avaient pas souffert. Nuques brisées, fin de l’histoire. A croire que ça ne comptait pas pour leurs petits copains. « La guerre se perd fillette » disait le vieux Général. Paix à son âme il avait eu raison. Comme d’habitude.


- Mon Général ! La fille du Général Wilhazen a disparu !


La voix grésilla dans ses écouteurs. Elle monta le son sans faire plus attention aux cassos du quartier. Pantalon de treillis informe et sweat XXL noir estampillé GIJoe troué et taché, elle avait l’air d’une paumée. Note que ça se fonde bien dans le décor. Elle remonta la capuche sur sa tête et fourra ses mains dans la poche ventrale, continuant d’un pas tranquille son chemin dans les ruelles mal éclairées. Des bennes à ordures abandonnées formaient un tas informe et malodorant un peu plus loin. Un amas de cartons leur tenait compagnie. Parfait. Elle s’accroupit et se glissa sous la pile, comme l’aurait fait un SDF en quête d’un abri désuet contre le vent.





***
 



A plusieurs kilomètres de là, à la base militaire de Mighan.

- Mon Général ! La fille du Général Wilhazen a disparu !

- Comment ça ?! Elle était gardée sous haute surveillance, ce n’est pas possible !

- He bien il se trouve que…hum… elle aurait trouvé le moyen de court-circuiter notre installation…hum… de l’intérieur…

- Bon sang de bonsoir de bordel de merde ! Mais qui m’a foutu des idiots pareils ?!! J’espère pour vous qu’elle n’a pas filé chez ces tarlouzes de l’ONU sinon ça va saigner ! Trouvez-la-moi ! Il faut lui mettre la main dessus avant qu’elle ne fasse une connerie qui pourrait nous coûter nos têtes !!

- Oui mon Général.

- Cette petite peste pourrait bien tout faire foirer…





***
 



- Tu ne bouges pas d'ici, tu ne fais aucun bruit. Pigé !?

La voix de Ben retira le sourire satisfait du visage d’Héléna. Les micros de son appartement étaient configurés en prioritaires, et son récepteur portatif avait automatiquement changé de fréquence quand ils s’étaient activés. Elle était sur le point de remettre la fréquence précédente lorsque la voix de Ben se fit de nouveau entendre.

- Tiens Alexis, quel plaisir de te voir ici. Je peux t'aider ?

Alexis… Elle ne se souvenait d’aucun Alexis parmi les Brainstormers… Par contre, chez les serpents il y avait cette fille… Cela n’annonçait rien de bon. Emmitouflée dans ses fringues à l’abri des regards, elle sorti son iPod modifié et approcha son nez de l’écran pour observer la scène qui se jouait dans un autre coin de la ville. Shit. L’optique de la caméra était crade, rendant le périphérique inutile. Maudissant une nouvelle fois les évènements de ces dernières semaines qui l’avaient empêché de s’occuper de ses petites installations, elle remit ses mains dans sa poche ventrale et ferma les yeux, marmonnant sa rage comme une alcolo prête à trouver le sommeil, curieuse et inquiète d’en savoir plus, sans remarquer qu'elle n'était plus seule.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Aoû 2011 - 20:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alessa Tchaïkovski
Chef des Dashingers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2011
Messages: 67
Localisation: Sous les projecteurs
Point(s) de réputation: 61

MessagePosté le: Lun 8 Aoû 2011 - 11:06    Sujet du message: Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades] Répondre en citant

- C'est quoi ce m.rdier ?

Il y avait des jours où on ferait définitivement mieux de rester sous sa couette devant la télé. Malheureusement, quand on est Chef d'un clan et qu'on vient de retrouver les dépouilles de deux membres de son gang, on a pas le droit à ce genre de jours. Il devrait y avoir une loi pour les chefs, une qui nous permette de poser nos RTT quand on veut et où on veut !
Je retournai du bout de mes New Rock une première carcasse pour reconnaître le visage d'un nouveau. Un fils à papa comme 85% des jeunes du coin. Sauf que voilà, fils à papa ou pas, personne ne s'en prend à mes protégés sans en payer le prix. Cette histoire me foutait en rogne. Ce qui paraissait logique. Et puis en plus, ça fait quand même bien ch.er. Les deux gosses là c'étaient certes des camés - mais qui ne l'est pas ici ? - mais ils étaient pas bien méchants. Y'en avait même un qui était bassiste. Je me souviens l'avoir croisé deux-trois fois au centre artistique. J'inspirai et expirai lentement pour contenir ma rage tandis que Marvin s'accroupissait sur les cadavres.


- C'est propre comme travail, Chef. La personne qui a fait ça sait s'y prendre.

En effet. En prenant la peine de détailler un peu plus les deux corps trouvés une dizaine de minutes plus tôt, je remarquai qu'il n'y avait aucune trace de coups ou de blessures. L'enfoiré qui avait ça devait être un pro dans son genre. Génial, j'ai un serial-killer en puissance en liberté dans mon quartier. Je me demandais qui ça pouvait bien être. À priori, aucune de mes équipes ne m'avait signalée la présence d'un Sinewyer dans le quartier mais il n'était pas impossible que l'un d'entre eux se soit sournoisement glissé dans mes ruelles pour y foutre le bordel intégral. Restait à savoir lequel et pourquoi ? À supposer que maintenant les Sins aient besoin d'une raison valable pour buter sans scrupules des gens au hasard. En tout cas, quelle que soit l'identité de cette ordure, il allait passait un très mauvais moment, juste pour avoir osé me tirer de ma piaule pour jouer les NCIS. Et accessoirement pour avoir buté deux mômes qui avaient rien demandé à personne. Je pensais vaguement aux Haughters mais au final, ça me paraissait peu probable qu'un vert ne s'amuse à dégommer mes gens. Ils étaient pas réputés pour leur agressivité ceux-là. De plus, j'étais pas en trop mauvais termes avec eux. Surtout grâce à une certaine personne. Y'avait aussi les Brainstormers mais je ne croyais pas avoir assez énervé Julian pour qu'il autorise ses types à buter des Dashingers sans trop de raisons apparentes. Ça ne pouvait être qu'un c.nnard de Sin'. C'était toujours mieux de croire que ce meurtre était l'oeuvre d'un Sin' - ô qu'ils étaient de parfaits suspects - que celle d'un de mes propres Dashishis. Ça me taperait sérieusement sur les nerfs que de me rendre compte que j'ai un traitre vénèr et surentrainé dans mes rangs. Même en cherchant, je ne voyais pas qui pouvait avoir commis un tel acte excepté mes Blood Houndz. La perspective d'un parjure au sein même de mes plus proches alliées me faisait quand même royalement ch.er. Y'avait plus qu'à croiser les doigts pour trouver très rapidement un coupable Sinewyer.
Je donnai quelques instructions à Marvin mon garde du corps, mais comme le tueur fou n'avait pas laissé beaucoup d'indices - on pouvait même dire aucun -, il n'y avait pas grand chose à commanditer. Je lui disais juste de me tenir au courant et de mener sa petite enquête comme elle savait si bien le faire et tournai les talons en ruminant cette sensation de gerbe et de colère qui stagnait dans un coin de ma bouche. J'avais autre chose à foutre que d'avoir un tueur sur le dos.

C'est alors qu'en passant près d'une benne à ordures des plus odorantes - faudra que je pense à gueuler contre quelqu'un à propos des déchets pas ramassés qui encombrent la rue. C'est vrai ça, on est pas en démocratie ici ! Pas de grève des éboueurs tolérée ! - que Missile, mon fidèle Rottweiler, se mit en tête d'aller chercher un truc sous une pile de vieux cartons.


- Bon sang vieille vache, t'es trop gros pour aller faire les poubelles. Marmonnai-je en le prenant par son collier à piques tandis qu'il était en train de léchouiller quelquechose. Je le tirai de là en pensant qu'il avait trouvé un reste de pizza ou une carcasse de poulet mais m'aperçus qu'il s'agissait d'une chose noire. Je crus d'abord à un chat ou un chien abandonné mais en y regardant de plus près, ce truc non identifié semblait à priori être humain. Voyons, sweat moche, rangers et pantalon militaire : cette tenue de mauvais goût ne pouvait qu'appartenir à un Sinewyer. Je fronçai alors les sourcils et sortis un paquet de clopes de la poche de mon short tout en crachant :

- Tu connais pas la règle fils de p.te ? Ici c'est interdit aux bêtes de ton genre alors t'as cinq secondes pour m'expliquer ce que tu fous là. Et puis, soudainement, un truc fit « tilt » dans ma cervelle. J'allumais ma clope avec le briquet accroché à mon cou et claquai deux fois des doigts en direction de Missile qui se mit instantanément sur le qui-vive, oreilles couchées et babines retroussées, prêt à bondir. Hé mais tu serais pas le c.nnard qui s'est amusé à descendre deux mioches ?

_________________
    We had it all. We have fucked up bigger and better than any
    generation that came before us. We were so beautiful...
    We're screw-ups.
Revenir en haut
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Lun 8 Aoû 2011 - 12:39    Sujet du message: Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades] Répondre en citant

[HJ : sorry (au boulot) pas très long comme rep =S]




Héléna sursauta lorsqu'un grognement se fit entendre à ses pieds. Shit! Un chien. Et pas p'tit en plus ! Elle baissa le son de ses écouteurs alors qu'une fois féminine semblait répondre à son collègue à l'autre bout de la ville, et lança l'enregistrement. Tant pis elle allait devoir attendre d'être rentrée pour se tenir au courant. Elle sortit à quatre pattes de son abri mal choisi et se redressa lentement en s'époussetant. Pas la peine d'exciter le chien. Bon et le Maître.... Reshit. Alessa, chef des peaux-rouges. Et remontée apparemment. Quoique si elle avait vu les deux cadavres, il y avait de bonnes raisons.

Par contre, pas question de se démonter. Depuis quand c'était interdit de passage ici ? A moins qu'elle ait vraiment loupé une déclaration de guerre interne, la ville était accessible partout à tous. Enfin, avec un certain degré de danger tout de même. Héléna abaissa sa capuche (plus pratique pour causer) et répondit d'un air tranquille à la chef de clan. Son coeur battait malgré tout à cent à l'heure, et elle avait déjà repéré les 3 possibilités de fuite qui lui étaient offertes, dont une qui pourrait la débarasser du chien. Foutu entrainement, merci Daddy !


_ Tout d'abord ma mère n'était pas une pute. Ensuite je suis une nana, donc connasse correspond mieux. Enfin, si t'es pas capable d'apprendre à tes gosses à se servir de leur cerveau pour pas chercher à dealer avec n'importe qui et à menacer des inconnus parce qu'ils sont bourrés, que ce soit moi ou pas ne changera pas la situation. Comme t'es pas mal remontée, on va peut-être au moins faire les présentations avant de décider si tu cherches à me buter ou pas. Héléna Whilhazen. Brainstormer. Et aux dernières nouvelles j'ai encore le droit de poser mon cul où j'veux dans cette ville.

Revenir en haut
Alessa Tchaïkovski
Chef des Dashingers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2011
Messages: 67
Localisation: Sous les projecteurs
Point(s) de réputation: 61

MessagePosté le: Dim 14 Aoû 2011 - 11:02    Sujet du message: Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades] Répondre en citant

Pas gênée du tout. De la répartie. Trop pour être une simple Sinewyer. Surprise, je fermai ma gueule pour écouter les propos de la nana qui se disait être une Brainstormer. Ce qui en fait, m'arrangeait bien car elle me donnait un merveilleux prétexte pour être officiellement remontée contre Julian. Moi qui ne voulais pas de son alliance, j'avais de quoi mettre fin à toute amitié entre les quartiers Nord et Sud quand le moment se présenterait. Oui, j'étais déjà en froid avec les Sinewyers, je ne pouvais pas couper brutalement tout lien avec les Brains. D'autant plus qu'ils avaient main basse sur une bonne partie du stock informatique et électronique de la ville et qu'il était bien connu qu'il était nettement plus difficile de graisser la patte à un bleu qu'à un jaune.
Ceci dit, c'était pas pour autant que j'allais laisser filer la soi-disante Héléna - tiens, ce nom me dit quelque chose - avec le sang de deux Dashingers sur les doigts pour un prétexte aussi minable.


- D'accord connasse. Je croyais que Julian avait appris à ses pions à se sapper correctement et à pas trainer dans les ordures. Soupir. Je posai une main sur ma hanche en secouant la tête. Les jeunes de nos jours ils savent plus se tenir. V'là que deux paumés ayant un peu trop abusé sur la tise demande de la weed à une gamine et en guise de réponse, tchak, elle leur rompt la nuque. Donc, Miss Whil', tu tords le cou de tous les alcooliques notoires qui t'adressent la parole ? Et tu crois que je vais te laisser poser ton p'tit cul tranquillement dans mes poubelles pour faire chais pas quoi ?
Je jetai ce qui restait de ma clope à moitié entamée et l'écrasait d'une de mes New Rock. En fait j'avais pas envie de fumer. La nicotine avait un curieux vieux goût de rouille aujourd'hui. Je m'avançai vers la Brainstormer au délicieux parfum « eau de poubelle », la faisant reculer contre le mur, Missile à sa droite, toujours prêt à bondir bien que ses grognements avaient baissé d'un ton.
- Nan sérieux, tu crois que tu vas me faire gober tes conneries ? Depuis quand Julian trimballe des psychopathes surentrainés dans son gang ? Qu'est-ce que tu fous ici et pourquoi t'as descendu deux de mes mecs ? Dois-je prendre ça comme une déclaration de guerre de la part du binoclard ?

((Hors Jeu : Désolé pour mon retard. Et ne t'inquiètes pas pour la longueur, je m'en fiche. N'hésite pas à prendre ton temps pour me répondre étant-donné que j'ai moi-même un rythme de postage extrêmement long.))

_________________
    We had it all. We have fucked up bigger and better than any
    generation that came before us. We were so beautiful...
    We're screw-ups.
Revenir en haut
Héléna Wilhazen
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 02 Nov 2009
Messages: 149
Localisation: France
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Point(s) de réputation: 93

MessagePosté le: Sam 13 Oct 2012 - 14:44    Sujet du message: Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades] Répondre en citant

[Hors jeu : Voila test pour voir, à modifier selon ce que tu en penses Alessa, voir mp ^^ ]


Psychopathes surentrainés ? Peut-être bien...

Éclatant de rire, Héléna repensa à tout ce que l'armée lui avait fait faire, lui avait apprit. Mettant son cerveau en stand by, voulant lui formater les idées. Ces souvenirs n'étaient pas drôles, loin de là, et son rire était emplit d'amertume. Regrouper les jeunes dans une ville sans loi, mais à quoi avaient pensé les dépositaires de cette idée ? Personne ne s'était posé la question ? Ses contacts avaient permis à Héléna de se rendre plusieurs fois en dehors des murs de la ville afin de voir où en étaient les choses en dehors. Être proches des rares habitants de pseudo-city ayant atteint l'âge requis pour retourner à la "civilisation" avait eu ses avantages.

Mais aussi ses inconvénients.

Car si une ado pouvait aller et venir sans se faire repérer, des commandos spécialisés dans les missions d'infiltration pouvaient également le faire sans être inquiétés. Et Héléna n'ayant pas été assez prudente, les anciens collègues de son père lui avaient vite mis la main dessus. Elle frissonna. Pas question d'avoir réussi à s'échapper de leur camp de l'enfer pour se retrouver ici à perdre plus de temps avec cette chef de gang qui ne s'occupait que de son petit territoire de merde.

Elle s'approcha d'Alessa, arrêtant de rire, les yeux brûlants et les paroles sèches.


_ Oh je suis navrée pour tes chères petites têtes blondes, mais il y a des choses plus importantes que deux âmes perdues tu ne crois pas ? Alors maintenant excuse-moi, Altesse, mais j'ai à faire !


Cela dit, elle allait s'avancer vers Alessa afin de lui donner un bon coup de poing, chien ou pas, quand elle sentit une chose dure frapper son crâne par derrière avec force. Des étoiles parcoururent ses yeux et elle s'effondra.






Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:07    Sujet du message: Retour mouvementé [Libre pour baston et engueulades]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers sud -> Quartiers sud Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com