Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Enfin, le bout du tunnel !

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Pseudo City Index du Forum -> Archives -> Archives
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maître des Marionnettes
Personnage non-joueur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2010
Messages: 50
Point(s) de réputation: 90

MessagePosté le: Jeu 2 Juin 2011 - 18:25    Sujet du message: Enfin, le bout du tunnel ! Répondre en citant

~ Fin de la bataille ~
 
Merci à toutes celles et ceux qui ont participé
 



La journée fut longue. Pour la plupart des combattants - qu'ils soient de Mighan ou de Pseudo City - pourraient vous dire que ce fut la journée la plus longue de toute leur vie, un véritable enfer ! Plus le combat progressait, plus les adversaires faiblissaient et faisaient des erreurs. De nombreux blessés tombaient de chaque côté, de nombreux morts... pour quoi ? Pour la volonté d'un égoïste incapable de mettre en oeuvre son décret pitoyable quand il s'agit de ses propres enfants ? Quelle belle guerre décidément !
La journée passait, arrivait lentement à sa fin. Dans les rues, l'odeur du sang s'installait, une ambiance lourde régnait partout, où qu'on aille. Rien ni personne n'aurait pu se préparer à un tel spectacle, à une telle violence.

Bientôt, comme si la situation à elle seule ne suffisait pas, il commença à pleuvoir, comme dans un de ces films où, lorsque le héros est sur le point de mourir. C'était peut-être d'ailleurs le cas de la ville toute entière. Les soldats de Mighan se firent plus insistants, désireux de retourner se mettre au sec. Des hélicoptères, des tanks... voilà tout ce qui déferlait sur la ville, en plus de soldats entraînés !
Face à de tels engins, les adolescents durent se résigner à perdre du terrain, battant en retraite pour ceux qui le purent. En une demi-heure à peine, les tanks et les hélicoptères repoussèrent tous les ados vers le centre-ville. Là, ils furent encerclés par les troupes de Mighan.

Un général arriva, passa ses troupes et regarda la foule d'adolescents d'un air suffisant. Ils avaient gagné ! D'un air victorieux, il lança:
- Alors, c'est tout ce dont vous êtes capables ? C'est vous les horribles monstres renégats de notre bonne vieille Mighan ? J'ai peine à croire qu'on ait été affolés par tant de faiblesse !

Le général se mit à rire, les soldats sourirent. Tout était perdu pour les adolescents. Leur ville tomberait en même temps que les derniers corps des enfants. Après avoir bien rit de la situation, il ordonna aux soldats de se mettre en joug. Bientôt, Mighan serait définitivement débarrassé de ces fauteurs de troubles, de cette jeunesse décadente dont, pourtant, on faisait parfois l'éloge.
La dernière heure des habitants de Pseudo City semblait bien être venue... oui, sauf que cette ville mérite encore d'exister !

Un grondement lointain se fit entendre. Comme des hélicoptères à première vue. Le général fronça les sourcils: ses engins avaient tous été renvoyés au campement ! Alors comment se pouvait-il que...

Surgissant tels le dernier espoir de Pseudo City, des hélicoptères bleus traversèrent le ciel maintenant rougeâtre. Des hélicoptères estampillés de trois lettres que tous reconnurent: O-N-U. Le général n'était visiblement plus si à l'aise que cela. Tous les soldats firent quelques pas en arrière tandis qu'un hélicoptère se posait entre les jeunes et les mighanais. La porte coulissa et laissa sortir deux hommes. L'un d'eux fut immédiatement reconnu par les jeunes de Pseudo City: Julian Hawksbury. Ce lâche était revenu avec des secours ? Etait-ce possible ?

L'autre homme était de peau noire et avait un visage très amical, du moins envers les jeunes. Il s'approcha du général de Mighan et déclara:
- Général Maverick je présume ? Je me présente: Andrew Pavel, responsable de cette escouade de casques bleus. Pseudo City est désormais sous la protection de l'ONU.
- Mais c'est purement et simplement impossible !!! Pseudo City est sous la juridiction de Mighan !
- Je crains bien que ce n'ait jamais été le cas général. Ce jeune homme m'a expliqué en détail le conflit qui vous sépare depuis quelques années. En ayant chassé les jeunes de leur foyer, vous les avez banni de leur ville natale. Ils ont fondé cette ville et ne sont pas rattachés à Mighan de quelque manière que ce soit.

Le général fusilla du regard le jeune Hawksbury, qui, en réponse à ce regard, lui offrit un sourire courtois et poli tout en déclarant:
- N'ayez crainte, mon général, M. Pavel n'est pas là pour juger cette fâcheuse décision de la part de Mighan...

Andrew Pavel poursuivit, acquiesçant:
- Tout à fait. Néanmoins, en attaquant cette ville, vous avez violé un certain nombre de traités et de lois. Je vous prie donc de bien vouloir nous suivre.

A ce moment-là, deux casques bleus sortirent de l'hélicoptère et vinrent encercler le général puis le menotter et le ramener à l'engin. Plus loin, d'autres hélicoptères bleus s'étaient posés et les soldats se déversaient dans Pseudo City pour remettre de l'ordre et évacuer l'armée mighanaise qui n'avait plus rien à faire ici.
Avant de grimper à son tour dans l'engin qui devait le reconduire à sa base, Pavel s'adressa en privé à Julian puis s'exclama à haute voix à l'attention du reste des jeunes:
- Messieurs-dames, vous êtes à nouveau libre. Mighan ne touchera plus à votre ville où sera sévèrement punie. Pour le reste, je ne vous promets rien, mais je vais tenter d'améliorer vos conditions de vie et peut-être vous réintégrer à Mighan. Au plaisir !

D'un air bienveillant, Andrew Pavel monta à bord de l'hélicoptère et décolla. Dès lors, les yeux des jeunes se tournèrent vers Julian Hawksbury qui n'était déjà plus là. Il n'était pas d'humeur à attendre qu'on le remercie ni même à ce qu'on lui pose des questions existentielles sur dieu sait quel sujet. Peu importait, Pseudo City était sauvée et les jeunes pourraient retourner vaquer à leurs occupations.

Les soldats de l'ONU resteraient encore un peu, mais bientôt tout rentrerait dans l'ordre et la vie reprendrait son cours, bien que possiblement affectée par ces événements tragiques.

_________________
Le Maître des Marionnettes
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 2 Juin 2011 - 18:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Pseudo City Index du Forum -> Archives -> Archives Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com