Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Gabrielle Faust.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Paperasserie -> Présentations -> Registre féminin
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gabrielle Faust
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 13
Localisation: Les caves.
Féminin
Point(s) de réputation: 9

MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2011 - 19:52    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

Identité du personnage :
    Nom de famille : Faust.
    Prénom : Gabrielle.
    Surnom : Gossamer, le Corbeau.
    Âge : 21 ans.
    Clan choisi : Dashingers.

Physique et mental :



    Description physique : Les lumières dans la rue vacillent, la bagarre s'est tragiquement terminée, car un jeune homme git dans l'eau sale qui s'écoule contre le trottoir. La bruine s'abat, et pourtant, assise en face d'un bar saccagé, Gossamer fume une cigarette, tranquille, abritée sous une sorte de porche. Sa main droite est légèrement meurtrie, bien sûr, elle a participé. Un de ses ongles saignent, mais c'est sans douleur. Ses yeux gris presque transparents, nuancés de jaune très clair contrastent avec la pâleur de son visage de marbre. Ses traits sont sévères, et pourtant, on discerne un petit rictus méprisant sur ses lèvres bien dessinées.. Ses cheveux noirs corbeau tombent, un peu ondulés, dans son dos, et s'arrêtent en son milieu. Longue chevelure, humide ce soir, qui colle à son visage. Et affinant encore plus ce visage dur, une nez délicat, ainsi qu'un front lisse. Son pull gris fait ressortir ses épaules, et ses clavicules saillantes, et laisse apparaître la racine d'un décolleté mince. Le regard blasé, son maquillage noirâtre coule un peu, tandis que le bordeaux sur ses lèvres s'efface petit à petit. Si l'on regarde cette scène de loin, on pourrait avoir peur. Peur de ses pupilles démentes qui fixent avec intensité, le cadavre trempé contre le bitume. Le paysage est délabré, et Gossamer se charge d'ajouter quelque chose de sordide à la ruelle déserte. Même assise, on distingue sa grande taille, un peu plus d'un mètre soixante dix, et sa carrure fine, montre des membres squelettiques. Elle vient de se lever. Une fois debout, elle semble un peu impressionnante, même si ses yeux sont rougis par la fatigue et les abus. Même si ses phalanges ensanglantées en disent beaucoup sur ce qu'elle fait de ses journées. Ses doigts fins placent la cigarette entre ses lèvres, et d'une démarche lente, elle se dirige vers le cadavre, puis le traîne jusque chez elle, le dos penché, annonçant des formes discrètes mais présentes. Au fond, Gabrielle est peut-être belle, mais il s'agira alors d'une beauté morbide et noirâtre sur une peau laiteuse et sans vie. (Description un peu floue, mais je n'arrivais pas à l'écrire de façon technique. En espérant que ça passe).

    Orientation sexuelle : Bisexuelle.

    Caractère : Quand j'y songe, j'ai quasiment toujours eu affaire à des adolescents normaux, à l'âge bête, ou alors, des adolescents un peu plus mûrs. Mais j'ai vu une jeune fille, qui m'a réellement marqué. Je ne suis que conseiller d'orientation dans un collège mais elle, Gabrielle Faust, elle avait quelque chose d'étrange. Bon, il est vrai qu'au premier contact, je l'ai trouvé insolente. Elle est froide et distante, voir taciturne. Pour lui tirer une information, il faut vraiment insister. J'ai même l'impression qu'elle réfléchit un moment avant de répondre à une question, comme si elle se demandait si donner cette information n'allait pas compromettre quelque chose. Un peu calculatrice. Ce n'est pas un mal, au moins, elle fait ce qu'il faut pour avoir ce qu'elle veut. Je ne l'ai vu que deux fois pendant une heure à chaque fois. La première fois donc, un côté blasé évident, une adolescente froide et solitaire. Plus la deuxième fois, j'ai pu constater son intelligence. J'ai réussi à lui soutirer le fait qu'elle aimait la médecine, et elle m'a parlé d'une découverte scientifique sur une maladie. Elle avait l'air extrêmement méticuleuses et perfectionniste. Les parents Faust étaient des gens hauts placés, et son éducation ne faisait que le rappeler. Toujours droite, lettrée, même si elle parlait comme tous les jeunes de son âge. Et puis, je la trouvais complexe. Pas du tout lunatique, peut-être trop réfléchie parfois, elle s'enfermait, de temps à autres, dans un mutisme long pour tout à coup sortir une théorie sur telle réaction physique ou psychique. Je dois même avouer que je ne comprenais pas toujours tout. Gabrielle n'avait rien de sympathique, elle était cynique et ironique, et même méprisante. Mais elle avait fait preuve d'un minimum de respect envers moi. Je dis bien un minimum, elle avait à peine marmonner un bonjour et un au revoir. Mais je suis certain qu'avec les autres élèves de sa classe, elle ne prend pas l'initiative. Un côté misanthrope ? Sûrement. Je crois bien qu'elle n'aime personne, elle peut respecter un petit peu, ou même.. apprécier, mais l'attachement, elle ne connait pas. C'est une certitude. Quoi qu'il en soit, quand elle quittera la ville, je ne suis pas sûre qu'elle finisse bien..

    Autre remarques : Gossamer est végétarienne, et elle a horreur des œufs, que ce soit la vue ou l'odeur. Elle apprécie quand on l'appelle Docteur.




Histoire et divers :
    Histoire du personnage :
    Quand on parle d'un couple, friqué, et haut-placé dans la société, ayant une seule gosse, forcément, on pense à ces histoires de putes qui sont délaissées par leurs parents en période de divorce et qui finisse pas crever la bouche ouverte après un rail de trop. C'est pas mon cas, désolé de vous décevoir. Mon passé ne ressemble pas à ces histoires bateaux que l'on voit partout. C'était peut-être fade et terne, tout ce que vous voudrez, et je conçoit que quand je repense à mon enfance et adolescence, je suis étonnée de la lassitude qui se lisait parfois sur mon visage. C'est dommage pour une fille qui excellait dans les matières scientifiques, et se débrouillait très bien dans les autres domaines. Pourtant, Dieu sait que je travaillais pas énormément chez moi. Je préférais dessiner. Ouais, je crois que ça a été ma plus grande et longue.. passion. De petite déjà, vers cinq ou six ans, j'aimais dessiner des personnages. Le corps pas vraiment très bien fait, à l'époque, je maîtrisais pas aussi bien l'anatomie qu'aujourd'hui. Et puis, à ces personnages, j'offrais des traits singuliers, et même des prénoms. Il y a eu Aubérone, que j'aimais particulièrement, c'était une fille, avec des cheveux presque noirs, et de beau yeux verts émeraude. Puis, le seul qui était accroché au mur au dessus de mon lit avec Aubérone, c'était Dimitri, un type original avec un haut de forme, une croix sur la hanche et du maquillage. Enfin bref, j'aimais beaucoup dessiner. A cette époque, je devais avoir.. ouais, six ans peut-être ? Puis, il y a eu l'école primaire, les copines, les amoureux. Enfin, pour les filles qui m'entouraient. Moi, j'étais la discrète, celle qui écoutait, observait et réfléchissait. Peut-être un peu trop pour une gamine de mon âge. On me trouvait déjà trop pâle, l'air constamment malade, je sortais déjà du commun. Et j'aimais déjà ça. Je suis arrivée au collège. J'ai commencé à travailler la science, et plus précisément, l'anatomie de très près. Le collège, c'était un enfer, mais j'ai découvert que j'adorais vraiment l'étude du corps humain. Et c'est le truc le plus complexe de ma personne. C'était pas juste de l'intérêt scientifique, c'était un peu une passion morbide. J'en avais parlé à personne, ça aurait fait flippé tout mon entourage, même si je n'avais que mes parents. Les gens autour de moi n'appréciaient pas trop ma tête pâle et mes cheveux trop longs. Au Diable. J'étais bien comme j'étais. En ce qui concerne les petits amis etc, j'en ai jamais eu. Les filles autour de moi, au collège, et au lycée ne pensaient qu'à ça. Avoir un mec, beau, et musclé. J'étais même pas attirée par les gars moi. Ni mêmes les filles. Enfin si, mes seulement ceux qui sortaient de mon esprit, eux, je les trouvais beaux. Mes parents.. Bof. Ils étaient là, derrière moi, au moindre petit faux pas à me remettre droite, à corriger ma position à table, à me menacer de me mettre en pension parce que j'avais eu moins de seize à un test d'anglais ou je sais plus quoi. Je les aimais peut-être un peu.. Comme tous les enfants je suppose. Je sais pas trop si ils s'aimaient eux, ils avaient des hauts et des bas, mais plus de bas que de hauts. Mais je me sentais pas à ma place avec eux. Nos mondes n'étaient pas les mêmes, malgré qu'ils aient suivis mon éducation au millimètre près. D'autant plus qu'ils venaient de m'apprendre qu'à mes 16 ans j'allais quitter Mighan. Pourquoi ? Parce que les adolescents étaient interdits. Personnellement, je trouvais ça absolument révoltant, pourtant, je me languissais de partir. Tandis que les murs de ma chambre se recouvraient petit à petit d'autres dessins, de corps encore mieux détaillés qu'avant, je passais mon temps à chercher des rapports d'autopsie en piratant des programmes de médecines secrets que je planquais dans un tiroir fermé à clé. C'était excitant de faire un truc que les gens qualifieraient de bizarres. J'aimais être bizarre, sortir du lot, ne ressembler absolument à personne. Aussi, ne pas avoir de frères ni de sœurs m'a aider à rester dans cet optique. Et le mieux, c'était que je ne me forçais pas à choisir l'inverse de ce que choisissaient les autres. C'était bien moi. Sans vouloir m'envoyer de fleurs, j'étais assez intelligente pour mon âge, même si je n'avais aucun contacts. J'étais du genre associable et méprisante. D'ailleurs, ça étonnait bien des gens dans mon école. Ils pensaient tous que j'étais l'adolescente innocente et timide, forte à tout, mais non, je les envoyais balader dès qu'ils m'approchaient de trop près. Et j'étais loin d'être malheureuse, juste blasée parce que je m'ennuyais. Maintenant que je connaissais le corps humain sur le bout des doigts, j'ai fais des recherches sur les drogues, les poisons et autres substances plus ou moins mortelles et/ou illicites. J'adorais ça. Je jouais pas aux jeux vidéos, j'avais un ordinateur juste pour chercher et bosser, et pleins de livres de médecines. Sincèrement, j'aurai adoré faire des études dans une fac de médecine, mais j'ai eu 16 ans.. Et je suis partie. Un mal pour un bien me direz-vous. Je sacrifiais la fac pour la liberté. Pseudo-City, ma nouvelle destination. Et aux rumeurs, ce n'était pas vraiment le genre de ville bien rangée.. Plutôt faite de gangs, de ruelles à putes, et de planque pour les dealeurs. En arrivant, j'ai appris qu'il y avait des clans, pas étonnant. Les Sinewyers, les Brainstormers et je sais pas trop quoi. Toujours est-il que je suis allée chez les Dashingers, vu que mes parents étaient à un certain niveau social et que ce clan était celui des friqués. En plus, j'avais croisé leurs chef, une nana que mes parents auraient trouvé infâme et inhumaine mais que moi, je trouvais à mourir de rire. Et pas dans le sens moqueur. Je méprisais pas mal de gens, mais pas Alessa, même si je lui montrais pas. Elle m'a appris l'art du tatouage et autres conneries du genre. Du coup, je m'en suis fais quelques uns, j'étais bien dans cette ville. Et j'ai même réalisé ce « rêve » que j'avais depuis un moment. Poisons, drogues, cadavres, les gens qui clamsaient, c'était moi qui les récupérait quand il n'y avait plus personne dans la rue. Et je les emmenais dans ma cave, j'avais même un appartement ! Je pouvais faire absolument ce que je voulais. J'ai tout essayé, la coke, les joints, l'héroïne. Je m'accrochais pas trop à ça, ça m'intéressait pas et ça m'aurait pourrie la vie, avec l'addiction et la dépendance, tout ça. Enfin.. A Mighan, je me faisais chier, pour parler correctement, même si j'avais mes occupations personnelles, aujourd'hui, j'ai bien l'impression de vivre. On appelle ça, atteindre la plénitude. Et puis, mon côté pimbêche ressort quand je me dis que j'ai une vie hors du commun, et je vais me vanter un peu, je suis sûre que personne à Pseudo-City ou à Mighan n'a une cave aussi intéressante que la mienne.



    Comment es-tu arrivé(e) sur ce forum ? Je me suis accrochée à la soucoupe d'Alessa.
    Ta première impression ? Le contexte laisse pas mal de matière à écrire, c'est un super bon point. Et puis, ça a l'air de bouger pas mal dans le coin o/.
    Prénom : Boo (je suis un petit fantôme).
    Âge : Un ou deux siècles.
    Êtes-vous un hommes ou une femme de loi ? Validée par Liz
    Pensez-vous pouvoir survivre sur ce forum ? Validée par Liz

_________________
Blend of hate and intense desire putrify.


Dernière édition par Gabrielle Faust le Ven 20 Mai 2011 - 11:52; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2011 - 19:52    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 07:30    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant


Je valide Surprised

C'est beau, c'est bien écrit, je suis amoureuse du personnage, bref, c'est parfait ! Je crois qu'il n'y a pas grand chose à ajouter.

Alors bienvenue à toi, Gossamer ! (faudra que tu me présentes ta cave un jour, ma Lili risquerait d'adorer \ô/)

_________________
Revenir en haut
Gabrielle Faust
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 13
Localisation: Les caves.
Féminin
Point(s) de réputation: 9

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 11:41    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

Mh, faudrait voir à pas perturber mes activités hein.
En tout cas, merci. Ça fait toujours chaud au cœur de lire ça x).
(Que ce soit la validation ou la cave, parce que oui, ma cave est un musée d'abord).
_________________
Blend of hate and intense desire putrify.
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 19:07    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

OMG une corbeau fille OO Hellcome
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 19:21    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

Bienvenue à toi à Pseudo City Gabrielle !
Très belle présentation, j'approuve totalement l'acte incensé que Lizzie a effectué Very Happy
Revenir en haut
Gabrielle Faust
Dashinger

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mai 2011
Messages: 13
Localisation: Les caves.
Féminin
Point(s) de réputation: 9

MessagePosté le: Sam 21 Mai 2011 - 07:37    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

Rawr beurk, encore du vert sur ma fiche... Je préfère le bleu D:
Encore merci sinon, (et oui, les corbeaux fille ça existe).
_________________
Blend of hate and intense desire putrify.
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Sam 21 Mai 2011 - 11:29    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

On est deux corbeaux è_é
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Lewis Washington
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2011
Messages: 43
Localisation: Québec, wesh.
Masculin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat
Point(s) de réputation: 80

MessagePosté le: Ven 27 Mai 2011 - 14:30    Sujet du message: Gabrielle Faust. Répondre en citant

Bienvenue, Doc!
Je suis ravi de voir que le jeux s'équilibre de plus en plus.
Une Dash de plus, sa ne fait aucun mal! Very Happy
En tout cas, j'espère que tu passera un bon quart d'heure sur Pseudo.
Razz
_________________
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:58    Sujet du message: Gabrielle Faust.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Paperasserie -> Présentations -> Registre féminin Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com