Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Centre-ville -> Reste du centre-ville
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011 - 11:03    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

La journée avait plutôt mal commencée pour Julian. Non seulement il s'était trouvé à court de café en se levant, mais en plus il avait reçu un texto des moins rassurants de la part d'un des membres de son clan: Raphaëlle Brown. Malheureusement, il savait très bien ce que cela signifiait et c'était plutôt mauvais. Sale journée en perspective donc...

L'après-midi était déjà bien avancée lorsqu'il se rendit à l'un des cafés les plus prisés du centre ville, afin d'y rencontrer la Brainstormer. Il lui avait donné rendez-vous ici, de cette manière elle pourrait venir plus rapidement, quel que soit le quartier d'où elle venait. Parce que oui, il était au courant de ses activités, c'était même lui qui l'avait mandatée pour aller repérer un peu les activités des autres clans. Mais d'après le contenu du texto qu'il avait reçu, ce n'était pas très encourageant. Il attendait d'ailleurs un rapport bien détaillé sur l'opération.

Ayant commandé un simple thé glacé et étant assis à la terrasse, il était donc bien visible. Elle ne le louperait sans doute pas vu le peu de monde qui osait s'aventurer à l'extérieur à cette période de l'année.
Inquiet, il regarda nerveusement sa montre. Pourvu qu'elle ait au moins le temps de venir le voir et qu'elle ne se soit pas fait méchamment intercepté par l'un ou l'autre des clans.

Son optimisme remonta un peu lorsqu'il vit sa silhouette familière se profiler au coin de la rue. Il allait en savoir plus...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011 - 11:03    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2011 - 15:55    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Peu de temps après qu’elle soit apparue sur le coin de la rue, elle fut assise devant Julian.

Elle n’avait pas l’air bien amochée, pas du tout même, si ce n’était qu’une légère brûlure à la jambe à cause de Shinji, rien de méchant, et le cou un peu rouge à cause de la poigne d’Alexander. Deux petits détails qui passaient généralement inaperçus et disparaitraient sans doute très bientôt. Étrangement, dans sa malchance de s’être fait prendre, elle avait été chanceuse, car aucun des trois hommes qu’elle avait rencontré –Alexander, Shinji ou Jan- ne lui avait réellement fait du mal. Soit ils avaient eu pitié, soit ils ne la prenaient pas au sérieux; dans les deux cas, ça irritait plus que tout la brainstormer.

Elle paraissait embarrassée, gênée, voir même honteuse. C’était à peine si elle avait regardé Julian dans les yeux en s’asseyant. La jeune fille passa une main dans ses cheveux puis soupira :

- J’ferai mieux la prochaine fois.

Ce fut la première chose qu’elle dit, comme si… Il fallait que ça sorte. Ensuite, elle attendit plutôt que Julian lui demande se qu’il voulait exactement savoir. Bien entendu, elle s’attendait à devoir faire un compte-rendu de sa mission, ou encore lui donner les informations qu’elle avait trouvés, aussi minimes soient-elles. Cependant, le silence qui suivit la rendit plutôt mal à l’aise, parce qu’elle eu soudain de temps de réfléchir… Julian était-il au courant qu’elle avait tué un des jaunes? Qu’elle avait travaillée en équipe avec Jan, un synewyers? Elle lui avait dit par son texto qu’elle avait eu des ennuis, mais pas tout ça. Il ne savait probablement même pas encore qu’elle s’était fait prendre… deux fois, en plus. Dont une fois par Shinji, un chef de clan. L’autre fois, prise par Jan, mais ensuite, elle avait été abordée par Alexander dans son propre appartement, chez les braintormers.

Elle ignorait comment pourrait réagir Julian à tout cela, elle ne le connaissait qu’à peine, et cela même s’il était le chef de son clan.

Elle leva ses yeux couleur ciel vers lui…
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 20 Mar 2011 - 16:56    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Julian qui, d'habitude, était assez joyeux et saluait les personnes qu'il connaissait ainsi que les membres de son clan, même s'il n'avait que peu affaire avec eux, ne broncha pas cette fois-ci. Cela en disait long sur son ressentiment face à la Brainstormer qui venait de prendre place en face de lui. S'il avait été un chef de clan comme Taylor, une fille comme ça serait déjà pendue haut et court pour avoir failli à une tâche si "facile" et à la fois importante.

Cependant, la jeune femme semblait très mal à l'aise et ne regardait pas directement dans les yeux de son chef. Julian en fut presque attendri par tant de honte. Elle était tout à fait consciente de son échec et sa première phrase en fut un indicateur supplémentaire pour prouver ce fait. D'un air toujours un peu agacé, le chef de clan lâcha:
- En même temps, ça ne sera pas bien difficile...

Ce n'était pas dans ses habitudes de paraître si froid, mais il avait reçu suffisamment d'informations pour comprendre à peu prêt l'origine du problème. D'ailleurs, ce n'était pas vraiment les preuves qui manquaient. Il plongea sa main dans une petite sacoche qu'il avait prise avec lui et en sortit deux documents qu'il déposa un peu violemment sur la petite table. L'un provenait de Taylor, l'autre de Shinji. Julian avait mit en évidences certaines phrases sur ces documents:

"... au lieu de mettre son nez là où il ne faudrait pas..."
"... traine sans permission dans des lieux peu appropriés..."
"... s'amuse à faire de l'espionnage ?"
 

Attendant d'être sûr qu'elle ait pris connaissance des documents, il s'exclama un peu plus violemment:
- Je croyais avoir mentionné "discrètement" lorsque je t'ai demandé d'aller voir ce qui se passait là-bas ! Tu n'imagine même pas dans quelle situation tu as fichu le clan avec ces agissements.

Julian souffla, agacé, puis se laissa aller au fond de sa chaise et leva la main pour intercepté un serveur qui passait par là. D'un air un peu plus calme, il demanda:
- Tu prends quoi ? Choisis bien, tu auras besoin de forces parce que je ne lâcherai pas le morceau avant d'avoir tous les détails de cette opération.

Le serveur arriva et le chef de clan retourna les documents pour éviter que celui-ci ne soit pris d'une envie d'épier un peu les affaires déjà brûlantes du clan. Il ne pensait pas continuer sur une lancée aussi froide, mais il souhaitait avant tout que Raphaëlle comprenne que malgré son gentil caractère, il savait aussi sévir lorsque cela était nécessaire.
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Dim 20 Mar 2011 - 21:23    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Elle se mordit la lèvre, baissant de nouveau les yeux quand il s’adressa à elle pour la première fois. Outch, ça augurait plutôt mal.

Il sortit d’une espèce de petite sacoche deux documents qu’il lâcha sur la petite table, celle-ci vacilla légèrement. Elle leva un peu les yeux pour voir de quoi il s’agissait et son cœur se serrant un peu quand elle eu lut les phrases que Julian avait mit en fluo. Merde…

Avant qu’elle ne puisse dire quelque chose il s’exprima, un peu plus violement que précédemment, cette fois :

- Je croyais avoir mentionné "discrètement" lorsque je t'ai demandé d'aller voir ce qui se passait là-bas ! Tu n'imagine même pas dans quelle situation tu as fichu le clan avec ces agissements.

Re-outch. Elle voulu baisser la tête encore mais se retint. Elle leva plutôt la tête pour le voir appeler un serveur.

- Tu prends quoi ? Choisis bien, tu auras besoin de forces parce que je ne lâcherai pas le morceau avant d'avoir tous les détails de cette opération.

Raphaëlle prit une grande inspiration puis soupira. Elle adressa un petit sourire gênée au serveur tandis que Julian retournait les documents. Elle assura à l’employé du café que ce n’était pas nécessaire, qu’elle ne voulait rien. L’homme s’éloigna donc en roulant les yeux.

La brainstomer reposa son regard sur Julian :

- T’auras tous les détails que tu désires, assura-t-elle en passant encore une main dans ses cheveux pour cacher son embarra.

Elle jeta un coup d’œil aux documents entre eux et arqua un sourcil. Elle le regarda de nouveau dans les yeux :

- Mais… Tu devrais déjà tout savoir, non?
 
Son ton était… à la fois provoquant et agaçant, à la fois innocent et respectueux… C’était assez énervant de ne pas savoir sur quel ton elle avait réellement voulu lui parler… Cependant, ses yeux faisaient comprendre qu’elle ne cherchait nullement à l’énerver. Enfin, c’était ce que Julian pouvait en déduire.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2011 - 15:06    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Julian fut surpris que la jeune fille ne veuille rien prendre. Peut-être cette envie lui viendrait-elle plus tard, quand le jeu se serait un peu calmé. Il fallait avouer que le chef de clan n'était pas vraiment commode en ce moment et il fallait éviter de l'embêter. Le serveur repartit avec un air un peu las. D'ailleurs, s'il s'était permis ne serais-ce qu'un seul petit commentaire, le Brainstormer lui aurait peut-être refait la tête au carré pour se défouler un peu.

Julian prit les documents et les rangea à nouveau, estimant que Raphaëlle avait eu suffisamment de temps pour en prendre connaissance. Sa question suivante vint montrer que c'était effectivement le cas. La simple phrase que la Brainstormer avait faite, à savoir qu'elle allait lui conter dans les détails ce qu'il souhaitait savoir, le calma un peu. Ce fut donc sur un ton légèrement plus calme qu'il repris:
- Je sais beaucoup de choses, certes, mais pas tout. Entre chefs de clans, on se contente d'insinuer et de rester très vagues. ça évite des catastrophes diplomatiques comme celle que tu as failli provoquer.

Le chef des Brainstormers agita sa main comme pour chasser une mauvaise idée qui trainerait dans l'air.
- Enfin bref, je suppose que tu as compris l'importance de ton acte et je n'y reviendrai pas, à moins que je constate que tu n'as visiblement pas tout capté.

Julian soupira un grand coup, comme pour évacuer le restant de colère qu'il y avait en lui puis tenta de regarder Raphaëlle dans les yeux. Le contact direct était important pour lui car, comme une personne très connue l'a dit: "les yeux sont les fenêtres de l'âme". Il trouvait cette citation très intéressante dans le sens où l'on peut effectivement souvent voir ce que les gens pensent et prédire leurs gestes avec plus ou moins d'exactitude rien qu'en les observant au fond des yeux.
Un contact direct pouvait souvent faire la différence dans une relation. Les yeux de Julian devaient certainement encore contenir des traces de colère mais aussi d'incompréhension et de curiosité.

Il but une gorgée de son thé glacé avant de reprendre:
- Bon, commençons par le plus important: qu'as-tu appris des agissements des autres clans ? J'aime les détails utiles et pertinents et tout ce que tu pourras me dire ne sera que bon pour toi.
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Jeu 21 Avr 2011 - 21:23    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

[Je suis vraiment désolé pour ma longue absence. Il y a d’abord eu la panne d’inspiration, ensuite mon ordinateur a dû aller en réparation, il y a eu des problèmes, la madame qui s’en occupait s’est trompé de logiciel, ensuite il y a eu les examens. Je suis vraiment désolé, sérieusement! Pardon!]




La jeune fille le regarda ranger les documents dans son sac de nouveau, en silence. C’est à ce moment qu’elle décida de d’exprimer, et apparemment, ce fut le bon moment, car le chef des brainstormers parut se calmer un peu. Elle ajouta ensuite, d’un ton légèrement plus provocateur, qu’il devrait pourtant être au courant, qu’il ne devrait pas avoir à obtenir des informations d’elle avec tous ces documents. Il reprit quand même d’un ton légèrement plus calme que précédemment.


- Je sais beaucoup de choses, certes, mais pas tout. Entre chefs de clans, on se contente d'insinuer et de rester très vagues. Ça évite des catastrophes diplomatiques comme celle que tu as failli provoquer.


Il agita un peu la main, l’air dans ses pensées. Elle, elle serra un peu la mâchoire tandis qu’il reprenait. Raphaëlle hocha la tête doucement. En effet, elle avait compris. En effet, il avait compris qu’elle avait compris. C’était déjà ça.


Julian soupira. Il paraissait encore un peu frustré de l’erreur de la jeune fille.  Il essayait sans doute de se calmer. Puis il la regarda, boulonnant ses prunelles à celles de Raphaëlle. Elle le silla pas et tenta même de ne rien laisser paraitre. Un de ses plus grands défauts était que ses émotions étaient trop visibles à travers ses yeux et son visage… Elle en était consciente. Et lui, son chef, était apparemment convaincu d’y découvrir quelque chose, au fond de ses yeux. Cependant, et heureusement, Raphaëlle ne remarqua d’une once de colère dans ses yeux. À présent, il voulait seulement savoir.

Il reprit après avoir bu une gorgée de son thé glacé.


- Bon, commençons par le plus important: qu'as-tu appris des agissements des autres clans ?...


Ce qu’elle avait appris?


- … J'aime les détails utiles et pertinents et tout ce que tu pourras me dire ne sera que bon pour toi.


Elle passa une main dans ses cheveux afin d’enlever des mèches lui obstruant la vue puis inspira avant de soupirer longuement. Elle se lança donc dans une longue explication. Elle précisa d’abord que les deux chefs de clans n’étaient pas bien joyeux avec le fait que Julian ait voulu s’informer par rapport à leur position pour la guerre. Elle commença donc ensuite à réciter, avec beaucoup de détails, comme il l’avait demandé, sa visite chez les haughters. Celle-ci ayant été plus concluante que celle chez les sinewyers. Oui, elle s’était fait prendre par Shinji lui-même, le chef des verts, mais elle avait au moins apprit quelque chose de concluent. L’homme avait fini par parler quand il avait s’eu que la jeune fille venait lui parler de la part de Julian. Il lui avait dit ça brièvement et avait résumé : Les haughters étaient prêts et avaient de bons combattants, mais leur chef avait précisé qu’ils avaient dû mal à se procurer des armes. Après avoir reçu ses informations, la jeune brainstormer avait aussi donné des informations au vert en échange, aussi vagues soit-elles. Elle s’était contentée de dire qu’ils étaient prêts et qu’ils avaient installés l’alarme qui serait déclenchée quand ça commencerait.


Avant de commencer à parler des synewyers, elle se mordit la lèvre et marqua enfin une pause pour le laisser s’exprimer. S’il était fâché pour les verts, ce serait encore pire quand elle raconterait ce qui était arrivé chez les jaunes…
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 18:31    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Julian resta muet durant toute l'intervention de Raphaëlle, tiquant toutefois de temps en temps lorsqu'un détail ou deux lui semblait trop important et trop compromettant pour poursuivre sans le traiter. Néanmoins, il se gardait toujours de commentaires, préférant la politesse à la brusquerie.
Lorsque la Brainstormer eut terminé, il lâcha lui aussi un soupir, plongea son nez dans la boisson qu'on lui avait apportée quelques minutes plus tôt puis, après un long silence, s'exclama:
- Ce sont de bien maigres informations que voilà... mais elles ont le mérite d'être complètes. Peut-être qu'avoir partagé certaines informations, aussi vagues soient-elles, auront servi à désamorcer une bombe chez les Haughters. Je connais suffisamment Shinji pour savoir qu'il n'apprécie pas particulièrement être infiltré de la sorte.

Même si ce constat l'appaisait quelque peu, il n'en était pas moins sur les nerfs pour ce qui était de la version sinewyer de son récit. Remarquant la pause de la Brainstormer avant d'entamer la partie sinewyer du rapport, il ajouta:
- Mais je suppose que si tu as commencé par raconter ton incursion chez les Haughters, ce n'est pas par pur hasard, pas vrai ?

Il croisa les bras puis posa ceux-ci sur le bord de la petite table qui séparait les deux membres du même clan. Sans détourner le regard de celui, insistant et brave, de son interlocutrice, il ne put que constater que la jeune fille reconnaissait son erreur et qu'elle en assumerait les conséquences. C'était peu, mais cela plaisait à Julian, malgré l'échec cuisant qu'elle avait fait éprouver au clan.

Sans transition, Julian questionna:
- Et chez les Sinewyers ? J'ai cru être informé que Taylor en personne avait fait apparition dans ton coin du quartier. Mes informateurs ont de bonnes raisons de penser qu'il était là pour toi... à moins que ce ne soit pour l'autre Sinewyer vu en ta compagnie. Racontes-moi tout ça en détails.
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 19:15    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

- Ce sont de bien maigres informations que voilà... mais elles ont le mérite d'être complètes…

Raphaëlle fronça des sourcils. Mais à quoi il s’attendait exactement? Que les chefs de clans soient ravis de tout déballer? Franchement…

Elle le laissa finir de parler puis s’exprima :

- Julian, toi non plus tu n’aurais pas voulu tout dire à quelqu’un d’un autre clan...

Elle sera un peu la mâchoire. Sa mission n’était pas tant un échec pour ce qui s’agissait des verts… Shinji s’était d’ailleurs montré assez coopératif. Et puis au moins, les informations rapportées avaient l’avantage d’être fondées.

Il ne s’embla pas se préoccuper de ce qu’elle avait dit et continua.

- Mais je suppose que si tu as commencé par raconter ton incursion chez les Haughters, ce n'est pas par pur hasard, pas vrai ?

Elle se mordit la lèvre, bien plus fort que nécessaire, pendant qu’elle se remémorait son séjour chez les Synewyer, le baiser de Jan à l’hôpital, la visite d’Alexander, ainsi que celle de Jan… Julian croisa les bras en s’appuyant sur la petite table les séparant, celle-ci ballota légèrement, n’étant pas bien solide. Aucun d’eux n’y prêta attention cependant. Elle soupira. Bien entendu, que ce n’était pas par pur hasard. Il ne savait, ce n’était pas une question, bien plus une affirmation, selon elle. Elle commença donc assez directement.

- En effet… Du côté des synewyers… Enfin, pour Alexander… Il n’était pas très ravi que tu mets envoyé.

Elle commença son récit ensuite. Elle était arrivé là-bas, tout se passait bien, mais elle avait vu quelqu’un de l’autre côté de la rue, alors elle s’était cachée dans une ruelle… Il était quand même tombé sur elle. Elle ne prononça jamais le nom de Jan, au cas où il ait encore plus d’ennuie. Elle expliqua qu’il l’avait aidé, bien que la bande de synewyers étant venu à leur rencontre n’en voulait au début qu’à lui à cause d’un quel qu’onques problème d’argent. Enfin bref, elle ne s’attarda pas à ce détail inutile.

- Il m’a aidé, il m’a sauvé la vie…

Elle baissa un peu les yeux… Elle s’était battue, elle aussi… Elle avait blessé gravement un synewyer à l’épaule avec un couteau de chasse et en avait tué un, sans le vouloir… Elle marqua une pause, non pas pour laisser son chef s’exprimer, mais plus pour repenser à ce qui s’était passé. Elle releva la tête, continuant, la voix légèrement plus suppliante.

- Aucun d’eux ne m’a blessé, il les a tous empêcher de le faire… Mais il était blessé, ils l’avaient gravement blessés… Je n’allais quand même pas le laisser seul, là, dans cette ruelle… Alors qu’il m’avait aidé… Et… Et donc, je l’ai ramené… Au quartier Nord, à l’hôpital… Pour qu’on le soigne…

Elle n’avait pas fini son récit, loin de là, mais s’arrêta, encore. C’était sans doute une partie de l’histoire que son chef ignorait, et qui ne lui plairait surement pas. C’était surement le pire.


[Désolé, post pourri :/]
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 21:26    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Lorsque Raphaëlle lui fit remarquer que lui-même ne serait pas heureux de divulguer des informations de cette nature, il ne put qu'approuver. Certes, il n'aurait pas répondu aux questions à moins que ce soit un chef de clan en personne qui soit venu l'interroger de manière officielle. Et encore, il aurait sans doute "omis" quelques détails d'une certaine importance. Il se contenta donc d'opiner légèrement de la tête, montrant à la Brainstormer qu'elle avait raison sans pour autant l'interrompre dans son élan.

Puis elle commença à s'exprimer à propos de son aventure dans le quartier Ouest. Il craignait que les choses aient dérapées car les relations Ouest - Nord n'étaient pas vraiment exceptionnelles. Il ne fut donc pas déçu quant à l'ampleur de la catastrophe qui se profilait. Il pouvait toujours réparer, ce n'était pas infaisable et il assumerait les conséquences.

Lorsque la Brainstormer s'interrompit sur une note tragique de la relation qu'elle avait eu avec les Sinewyers, Julian se remit dans une position un peu plus normale et moins oppressante pour déclarer:
- Je vois.

Il inspira un grand coup et déclara, le regard un peu perdu dans l'assistance et, sans nul doute, dans les profondeurs d'une réflexion:
- Même si ce n'était de loin pas ton but de te faire repérer et de "fricoter" avec un Sinewyer, je ne peux pas te blâmer pour lui avoir porté secours après un tel épisode. Au moins, Taylor ne pourra pas t'en vouloir d'avoir essayé de sauver l'un des siens.

Julian repris une gorgée de thé glacé puis réfléchit un instant. Réalisant que la jeune femme ne reprenait pas la parole, sans doute pour le laisser penser tranquillement, il demanda:
- As-tu pu récupérer des informations de sa part ou... est-ce que la situation s'est encore détériorée ?
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 - 23:45    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Alors qu’il reprenait une position plus détendue, plus normale, Raphaëlle passa une main dans ses cheveux pour enlever encore une fois les mèches qui la gênait. Il détourna la tête, regardant autour d’eux les gens, sans vraiment les voir, visiblement dans ses pensées, puis inspira un grand coup avant de parler :

- Même si ce n'était de loin pas ton but de te faire repérer et de "fricoter" avec un Sinewyer,…

Elle arqua un sourcil. «Fricoter»? Comment ça «fricoter»? Non non, ils s’étaient entraidés, mais n’avaient quand même pas manigancés cela. C’était arrivé… Comme c’était arrivé, voilà tout.

- … je ne peux pas te blâmer pour lui avoir porté secours après un tel épisode. Au moins, Taylor ne pourra pas t'en vouloir d'avoir essayé de sauver l'un des siens.

Elle haussa légèrement les épaules. En fait, Taylor avait failli accuser Jan pour traitrise pour avoir aidé une brainstormer à massacrer des membres de son propre clan. Raphaëlle n’était même plus sûre que Alexander avait été mis au courant qu’elle avait ramené le soldat allemand du côté Nord de la ville pour le faire guérir, un peu tout du moins. Bon, le bon côté était que Julian ne lui en voulait pas d’avoir ramené Jan. Cela la soulageait beaucoup. Même si elle savait que ça ne voulait pas du tout dire qu’elle pourrait revoir Jib…

Le chef des bleus prit une gorgée de thé glacé. Elle se pencha légèrement sur la table à son tour pour le regarder tandis qu’il semblait être retombé dans ses pensées. La jeune fille gardait le silence, attendant qu’il s’exprime. Apparemment, lui aussi attendant qu’elle continu, mais il finit tout de même par parler le premier.

- As-tu pu récupérer des informations de sa part ou... est-ce que la situation s'est encore détériorée ?

Elle attendit un peu avant de répondre pour ne pas que le serveur passant proche n’entende, puis quand il fut éloigné, elle regarda de nouveau son chef dans les yeux.

- Il n’est pas resté longtemps à l’hôpital. Il partit presque aussitôt. Mais il allait devoir revenir chercher ses armes et sa veste que j’avais chez moi. Je les avais cachés, parce que déjà qu’il n’avait pas l’air d’un braintormer, avec une veste portant le logo des synewyers, il n’aurait peut-être pas été soigné… Alors…

Elle marqua encore une pause.

- Alors, évidemment, quelques jours plus tard, on a cogné chez moi… J’ai d’abord pensé que ce pouvait être J-le synewyer, se reprit-elle, mais… Mais c’était Alexander Taylor, le chef des synewyers.

Elle haussa un peu les épaules.

- Alors, il m'a fait les menaces habituelles, presque les mêmes que Shinji. Il avait été mis au courant de ce qui s’était passé dans son quartier, et il voulait savoir ce que j’étais allé faire là-bas. En fait, il se foutait pas mal du synewyer qui avait péri, et de ceux qui avait été blessés…

Elle soupira tandis que le serveur revenait près d’eux et demandait si l’homme voulait un autre thé glacé, le sien étant presque vide déjà. Raphaëlle répondit pour lui que oui, alors le serveur s’eclipsa de nouveau. La jeune fille continua donc.

- Puis le synewyer qui m’a aidé, quelques jours plus tôt, est arrivé…

Elle roula un peu les yeux, comme si c’était idiotement invraisemblable comme situation.

- Juste au bon moment, ironisa-t-elle. Taylor a failli lui casser ses cottes fêlées, il était en colère apparemment qu’il m’est aidé… Ou un truc comme ça.

Tout au long de son récit, le problème était que à chaque fois qu'elle parlait de Jan... Cela paraissait qu'elle s'était attaché à lui. Mais... il l'avait quand même sauvé, à plusieurs reprises, en une nuit... C'était... Dans un sens, comprenable que Jan soit devenu son ami.

Le serveur revint avec le verre de thé glacé et le posa sur la table. Raphaëlle marmonna un petit « Merci », avant qu’il ne reparte. Elle prit une gorgée dans le verre que le serveur venait d’apporter. Eh bah quoi? Elle avait soif, alors elle avait… techniquement fait venir un verre pour elle. Oh et puis, ça ne pourrait pas bien déranger son chef. Pas plus que cela en tout cas.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 13:31    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

La Brainstormer répondait correctement et fidèlement à toutes les questions que le chef de clan posait et c'était tout cela de bon pour elle. En même temps et au fur et à mesure que le récit avançait, Julian percevait des pièces s'ajouter au puzzle, de sorte qu'il comprenait de mieux en mieux la situation où elle avait été exposée.

Le serveur revint puis demanda s'il désirait un autre thé glacé. Il n'eut pas le temps de répondre que Raphaëlle l'avait déjà fait. Il était surpris du comportement de la jeune fille, il n'en fut que plus surpris lorsque le serveur revint et qu'elle prit son verre à sa place. Là, il éclata de rire.
- C'est la première fois que quelqu'un est assez culotté pour me faire un coup pareil !

Il sourit, soudainement de meilleure humeur. De toute façon, ce que la jeune femme avait fait ne pouvait plus être défait. Son échec était certes très difficilement pardonnable, mais il pouvait être corrigé... moyennant quelques techniques diplômatiques dont Julian avait le secret.

Le chef de clan se reprit puis redevint à nouveau sérieux, même s'il était de meilleure humeur.
- Bon, à ce que je peux voir, tu n'es pas trop amochée. J'en déduis que ça s'est bien terminé ? Dis-moi au moins si tu pense que l'incident est clos pour cette histoire. Pour le reste, je pense pouvoir m'en occuper... tu n'as pas trop de soucis à te faire.

Il lança un regard entendu:
- Par contre, la prochaine fois, je serai moins conciliant. Tu devras donc t'assurer de ne pas te faire repérer où sinon je serai contraint de sévir. Tu peux aller faire un tour du côté de la prison pour te faire une idée de ce qui t'attend si tu échoue encore. Cela dit, je te donnerai peut-être des instructions plus claires et quelques petits tuyaux.

Finissant son propre verre, Julian réfléchit un instant puis repartit sur une autre discussion, plus tranquille cette fois-ci:
- Et sinon, comment se passe la vie au sein du clan ? Tu as réussi à t'intégrer ? Je n'entends pas vraiment parler de toi à vrai dire.

[HJ: Désolé, c'est pas trop top au niveau de la qualité et de la longueur :/]
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Dim 1 Mai 2011 - 16:32    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Elle ne put s’empêcher de sourire un peu quand Julian éclata de rire face à son comportement. À vrai dire, c’était une des dernières réactions qu’elle avait imaginé qu’il aurait pu avoir.

- C'est la première fois que quelqu'un est assez culotté pour me faire un coup pareil !

- Vraiment? La première fois…?

Elle haussa un peu les épaules, toujours avec un petit sourire aux lèvres. Elle remarqua qu’il souriait également, l’air plus de bonne humeur que précédemment. Eh bah, si elle aurait s’eu que ça calmerait l’ambiance…

- Ce que je trouve… drôle, c’est que ça à presque l’air de t’amuser.

La jeune femme n’insista pas plus longtemps sur cela et le laissa continuer. L’homme reprit un peu son sérieux.

- Bon, à ce que je peux voir, tu n'es pas trop amochée…

Elle ne put s’empêcher de rire légèrement. Non, elle n’était pas amochée du tout. Shinji et Alexander était bien bon pour les menaces, mais ils n’avaient pas… un si mauvais fond, car ils n’en avaient, ni un ni l’autre, mi une à exécution. Shinji lui avait légèrement brûlé la jambe avec sa cigarette, elle ignorait d’ailleurs si ça avait été un accident ou pas, surement pas. Quant à Alexander, lui, il l’avait plaqué à un mur en la tenant par le cou… mais en fait, il n’avait jamais assez serré pour lui faire réellement manquer d’air, juste lui faire peur un peu, sans doute. Ça, par contre, ça avait marché sur le coup.

- … J'en déduis que ça s'est bien terminé ?...

- Cela dépend qu’est-ce que tu veux dire par « bien terminé », en fait...

- Dis-moi au moins si tu penses que l'incident est clos pour cette histoire. Pour le reste, je pense pouvoir m'en occuper... tu n'as pas trop de soucis à te faire.

- Je ne me fais pas vraiment de soucis… C’est juste un peu humiliant... Et oui, je suis quasiment certaine que l’affaire est close… Je ne pense pas que Shinji ou Alexander ait envie d’éterniser cela. Shinji a été relativement satisfait pour comment ça s’est terminé, et Taylor, lui, je crois qu’il pourra peut-être… être un peu plus méfiant par rapport aux autres clans… Il m’a fait l’effet… De vouloir s’occuper de ses affaires et de ne pas trop se mêler aux autres clans, pour l’instant en tout cas… C’est ce que je crois.

Elle se sentait un peu mal à l’aise, c’était ce qu’elle pensait pouvoir en déduire mais… Elle n’était certaine de rien, Julian devait bien savoir que ce n’était que son avis.

Le chef de clan finit son verre puis parut réfléchir un instant.

- Et sinon, comment se passe la vie au sein du clan ? Tu as réussi à t'intégrer ? Je n'entends pas vraiment parler de toi à vrai dire.

Elle le regarda, un peu surprise du changement de conversation. Enfin, surtout surprise qu’il veuille parler… de comment elle se sentait au sein du clan.

- Je… Euh… Ça se passe bien, je crois. Mais je ne… parle pas beaucoup. Je connais plus de gens de d’autres clans à présent après tout ça je crois, avoua-t-elle. Enfin, jusqu’à un certain point… Mais euhm... Pourquoi?

Raphaëlle haussa les épaules et prit une gorgée du thé glacé qui était senseur appartenir à Julian au début, que venait d’apporter le serveur. Elle ria un peu et regarda son chef:

- Si tu veux, je t’en commanderai un autre, hen…
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2011 - 16:30    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Julian observa un instant de silence lorsque Raphaëlle lui signifia que la situation semblait effectivement l'amuser. En y réfléchissant bien, c'était plutôt qu'une Brainstormer qui venait de louper sa mission et qui piquait la boisson de son chef qui semblait très amusant. Cela aurait pu faire partie d'un mauvais show télévisé, mais ça avait le mérite d'être assez osé pour être drôle. Il opina:
- Disons seulement que les rares personnes que j'aurais vu me faire ça auraient un statut bien supérieur au tien dans le clan pour espérer ne pas finir en tôle. Mais j'avoue que ta jugeote me plait bien.

Le chef de clan écouta une fois de plus très attentivement le récit de son espionne et apprécia sa tentative d'expliquer les choses. Sans même peut-être le vouloir, elle lui apportait plus que de simples informations. Le fait que Shinji donne l'impression qu'il ne s'occupe que de ses affaires au lieu de papoter avec les autres clans était intéressant. Peut-être même plus que cela. On pouvait facilement en déduire que le chef des Haughters avait quelques "problèmes" dans son clan et qu'au moins il ne réfléchissait pas à l'éventualité de se retourner contre les Brainstormers.
- Si tu pense que cette histoire n'ira pas plus loin, c'est déjà bon signe. Je vais moi-même m'assurer que le tort commis ne sera pas un préjudice à notre clan. J'ai tout de même quelques cartes à jouer en cas d'échec.

Lorsqu'il aborda un sujet tout autre, cela sembla bouleverser un peu la jeune fille. Il était vrai que la transition n'avait pas été des plus agréables mais il s'en fichait un peu. Il voulait simplement apprendre à connaître un peu mieux cette miss Brown qui était encore un peu un mystère pour lui. Peut-être qu'en la connaissant mieux, il saurait l'orienter vers une activité un peu mieux adaptée que l'espionage. Si ce n'était pas possible, alors il s'assurerait qu'elle aurait la formation adéquate pour ne plus recommencer de telles erreurs.

Soudain, Raphaëlle lui demanda pourquoi il avait poser cette question. Il en sourit et répondit:
- Juste pour parler d'autre chose et sortir un tant soi peut de ces histoires difficiles. J'aime bien connaître un peu mieux les membres du clan et j'avoue que ça me perturbe un peu d'en savoir si peu de toi. Enfin, sache que pour être une bonne espionne, il te faut avoir beaucoup de relations. Je te conseille d'y travailler dès aujourd'hui. Ton contact chez les Sinewyers ne sera pas un luxe.

- Autre chose: quelles notions de combat as-tu ? ça peut être utile si tu souhaite continuer d'exercer à ton poste, bien entendu.
Revenir en haut
Raphaëlle Brown
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2011
Messages: 75
Féminin Gémeaux (21mai-20juin)
Point(s) de réputation: 55

MessagePosté le: Mar 24 Mai 2011 - 00:09    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

[Pardonne moi pour le temps que ça m'a prit avant de répondre, je commence à être occupée avec les examens qui s'en viennent. Pardonne moi aussi la qualité basse de ce post, c'est plutôt confut.]


- Disons seulement que les rares personnes que j'aurais vu me faire ça auraient un statut bien supérieur au tien dans le clan pour espérer ne pas finir en tôle. Mais j'avoue que ta jugeote me plait bien.

Elle le regarda, haussant un peu les épaules. Son statut dans son clan n’était pas bien élevé, elle était au courant. Elle avait même ratée sa mission, et sa chance de monter un peu plus haut -plus tard, dans l’avenir-, du même coup. Elle soupira. Elle se disait qu’elle allait finir par toujours rester à ce stade. Stade qu’elle n’appréciait pas vraiment, elle aspirait à plus… Même si, au fond, elle savait bien qu’elle n’était sans doute pas prête à plus… Mais comme la personne qu’elle connaissait le plus à Pseudo City était Jan, un synewyer… Cela prouvait qu’elle ne connaissait pas grand monde. Oh, peut être Julian… Elle le voyait en compagnie des autres quand il les convoquait, elle l’avait vu avant sa mission, pour ce genre d’occasions quoi… Bon, elle ne le connaissait pas tant que cela, elle ne connaissait que ce qu’il projetait, et encore là, c’était surement vite dit. Raphaëlle était bien placée pour savoir que les apparences étaient souvent trompeuses, et elle était sûre que c’était le cas pour son chef, autant de respect avait-elle pour lui. Tout cela pour dire que demander de l’aide à quelqu’un de son clan, quand la personne qu’elle… Enfin, avec qui elle avait le plus dialoguée, était son chef… Il valait mieux oublier. Non pas que Raphaëlle était certaine qu’il refuserait, mais simplement parce qu’elle avait une certaine fierté… Fierté qu’elle perdrait sans doute si elle devait demander de l’aide à Julian, car il verrait encore plus à quel point il avait sans doute fait une erreur de l’envoyer comme espionne. Et bien sûr, ce n’était pas ce qu’elle voulait qu’il croit, enfin, encore plus qu’il ne le croyait déjà, alors.

Elle lui expliqua encore ce qu’elle pouvait, quand il lui demanda, disant simplement ce qu’elle pensait de tout cela. Il paraissait l’écouter, cela l’incitant à continuer, elle dit ce qu’elle croyait par rapport à Shinji et Alexander. Il parut même satisfait.

- Si tu penses que cette histoire n'ira pas plus loin, c'est déjà bon signe. Je vais moi-même m'assurer que le tort commis ne sera pas un préjudice à notre clan. J'ai tout de même quelques cartes à jouer en cas d'échec.

La brainstormer opina.

Puis il aborda un nouveau sujet, un tout autre sujet. Elle en fut surprise et il parut s’en rendre compte. Ils ne s’attardèrent pas trop à cela.

L’homme sourit quand elle lui demanda pourquoi il avait posé cette question.

- Juste pour parler d'autre chose et sortir un tant soit peu de ces histoires difficiles. J'aime bien connaître un peu mieux les membres du clan et j'avoue que ça me perturbe un peu d'en savoir si peu de toi…

Elle se mordit la lèvre. Pour elle, juste le fait de se parler comme cela signifiait qu’ils se connaissaient bien assez. Elle et les relations, ce n’était pas très fort, tout le monde la détestait dès le départ généralement.

Elle ne comprenait pas tellement pour quelle raison obscure son chef voulait la connaitre un peu mieux? Enfin, que ça le perturbait de ne pas la connaitre beaucoup.

- Enfin, sache que pour être une bonne espionne, il te faut avoir beaucoup de relations. Je te conseille d'y travailler dès aujourd'hui. Ton contact chez les Sinewyers ne sera pas un luxe.

La brainstormer détourna la tête légèrement. Le concept de se « servir de Jan » ne lui plaisait pas trop. Enfin, ce n’était pas nécessairement cela, mais ça allait finir par ressembler à cela aux yeux de Jan… Surement. Seulement, son chef avait bien raison, les contacts, elle devait y travailler. Elle devait absolument se faire des... « amis ». Elle soupira et regarda Julian d’un air qu’on pourrait dire résignée.

- Ça va pas être simple…

Puis il lui demanda quelles notions de combat elle avait. Sur le moment, elle fut sûr qu’elle dû blanchir. Utile pour son poste? Oui, surement. Même si jusque-là ils ne lui avaient pas vraiment servi…

- J’en ai très peu.

Elle l’avouait, l’air honteuse.

- J’ai fait de la boxe pendant quelques temps, avant d’arriver ici. J’ai fait beaucoup de sports, mais pour ce qui s’agit de combat, ça a surtout été la boxe… Donc… Les combats rapprochés… Bah, généralement je suis moins forte que mon adversaire alors je me sers… De lames, en fait. J’arrive à les manipuler plus facilement que… Enfin, je ne suis pas douée pour les armes à feu.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mer 25 Mai 2011 - 19:45    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle] Répondre en citant

Le chef de clan remarqua que ses paroles n'appaisaient pas vraiment Raphaëlle. Pire encore, elle semblait de moins en moins enchantée par rapport à la situation qui se profilait devant elle. Si cela avait été une situation "normale", Julian lui aurait expliqué avec plus ou moins de tact qu'elle n'avait pas trop le choix. Néanmoins, il se rendait compte que, malgré tout, Raphaëlle restait une humaine et n'était pas immunisée contre les échecs comme celui qu'elle avait vécu.

Le simple fait de savoir que la Brainstormer devait suffisamment souffrir de cette défaite qu'elle infligeait au clan suffit à lui faire choisir une autre option. Julian n'allait toutefois pas la perdre de vue, c'était exclus.
- Je te laisse le choix: tu continues et tu essayes de t'améliorer pour restaurer ton image et celle du clan... ou tu abandonnes, tu vis une vie paisible et tu n'auras plus vraiment de chance de te faire écouter ici.

Se penchant légèrement en arrière, croisant les bras et attendant la décision de la jeune femme, il ajouta:
- Quoi qu'il en soit, je ne te demanderai jamais de tirer partie d'un contact d'une manière particulière. Tu pourras utiliser la méthode qui te conviens, pour autant que ce soit correct selon l'éthique du clan et que tu obtiennes les infos dont nous avons besoin.

Lorsque Raphaëlle mentionna le fait qu'elle n'avait pas ou peu de compétences de combat, Julian sourit légèrement. Bien, elle connaissait quelques bases dans le combat rapproché et cela lui servirait sans doute. Enfin, il ne fallait pas qu'elle se mette dans la tête que ce serait comme dans un "James Bond" où l'espion fait tout sauter et défonce des visages.

Etant donné que la terrasse s'était vidée et qu'ils n'étaient plus que tous les deux, Julian saisit l'occasion pour tester la Brainstormer.
- Je te rassures de suite, tu n'auras pas toujours à affronter des adversaire physiquement. C'est même plutôt rare... mais ça peut arriver, et je suis curieux de savoir comment tu te débrouilles.

Julian leva le bras et claqua des doigts. Immédiatement, un garde du corps apparu, sortant du café où ils étaient installés. Le chef de clan désigna poliment la demoiselle et expliqua:
- J'aimerais que tu "teste" la demoiselle au combat rapproché. Ne lui fais pas trop de mal, c'est inutile de la brusquer.

[HJ: Pas grave, je comprends Wink En cadeau, une belle brute qui a envie de te casser la tronche. Fais comme bon te semble !]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48    Sujet du message: Espionnage industriel râté [PV Raphaëlle]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Centre-ville -> Reste du centre-ville Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com