Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Because maybe...
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers sud -> Quartiers sud
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alessa Tchaïkovski



Inscrit le: 10 Fév 2011
Messages: 67

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011 - 14:56    Sujet du message: Because maybe... Répondre en citant

Revue du message précédent :

Affirmatif Chef. C'est vrai qu'après cette longue discussion, il faudrait être sacrément zarbi pour refuser ma proposition. Elle est d'accord pour me laisser m'entrainer un peu avant de la tatouer. Tant mieux, tant mieux. Ça va me changer un peu de ce que j'ai l'habitude de dessiner. Ça fait jamais de mal de changer un peu d'horizon. Je souris et lui tends la main :

- Cool. Attrapant l'une des piles de cartes du salon qui traine sur le comptoir, j'en prends une et la fais glisser vers ma nouvelle cliente :
- Bon au cas où l'aurais pas déjà je te refile le numéro du salon avec l'adresse et tout et tout. Par contre, toi tu as un numéro auquel je puisse te joindre quand j'aurais fini mon entrainement pour qu'on puisse fixer un autre rendez-vous ?
Effectivement, ça peut toujours servir. Histoire que quand je me saurais bien assurée que je suis capable de lui faire un tatouage correct je puisse lui faire signe. Je chope un stylo et lui passe qu'elle m'écrive son numéro quelque part. Ah oui tiens d'ailleurs, j'allais oublier un truc primordial :
- Pour le paiement, je fais des réductions qu'aux Dashingers. T'es pas Dashinger toi je me trompe ?
Je sais c'est pas juste, mais que voulez-vous ? Il faut bien que mes Dashishis soient un peu privilégiés sur certains points, non ? Et puis en réalité c'est pas vrai. Je suis pas difficile avec les prix, surtout que je sais que dans cette ville on gagne pas forcément beaucoup de blé. Mes tarifs sont beaucoup moins élevés que ceux d'un vrai tatoueur. Les négociations j'accepte et puis j'aime bien faire des prix aux gens qui m'ont l'air sympathiques et pas trop casse-burnes. En fait c'est surtout un prétexte pour savoir de quel clan elle vient, parce qu'après tout je suis toujours pas fixée sur ce point. Je te fais le tout à 150 balles. Tu pourras payer en plusieurs fois si ça t'arrange.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011 - 14:56    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Keira Grace
Personne disparue

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 159
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 36

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011 - 16:46    Sujet du message: Because maybe... Répondre en citant

-Cool.


Elle attrapa une petite carte d’affaire d’où était soyeusement calligraphier les infos du salon, quand je dis info je dis bien; adresse, numéros, tatoueurs etc., etc., etc.…


- Bon au cas où l'aurais pas déjà je te refile le numéro du salon avec l'adresse et tout et tout. Par contre, toi tu as un numéro auquel je puisse te joindre quand j'aurais fini mon entrainement pour qu'on puisse fixer un autre rendez-vous ?


La Dashinger me passa un crayon et une feuille cartable qui traînait sur son bureau remplit de paperasses. J’y écrivis mon nom et mon numéro, pas plus… Te toute façon, elle n’avait pas besoin de plus.  Mon écriture ressemble plus à gribouillage désordonné qu’à un entassement de lettre minutieux. Pendant que j’écrivais elle rajouta;


- Pour le paiement, je fais des réductions qu'aux Dashingers. T'es pas Dashinger toi je me trompe?


 Je réfléchis…. J’aurais bien aimé sire oui, mais en tant que chef de son clan…. On sait comment reconnaître sa patrie, comme un berger et ses moutons… «Baieaieaieaie….»


-Non. Tu ne te trompe pas, je suis pas une Dashinger…. Les Haughters m’on déjà prit, dommage non? Je lui dis cela sur le ton de la blague et lui souris un peu. Je peux dire adieu à la réduction maintenant! Mais bon, j’étais habituée, partout on privilégie son clan et pas les autres, moi-même  je fais souvent ça… Moi qui négocie souvent avec le marchée noir et les trocs dit «illégal» de P.C, je privilégiais souvent les miens….


-Alors c’est quoi ton prix? Dis-je, blasé.


-Je te fais le tout à 150 balles. Tu pourras payer en plusieurs fois si ça t'arrange.


Des balles… Ça c’était toujours ce qui était le plus répandu, des balles de grands calibre, de petits calibre, des lourde, des légères… Bref, toutes les choses dont je ne touche pas. Moi j’aimais mieux les bombes, les grenades… Les artifices! Je répliquai aussitôt.


-Je t’offre 4 grenades et 2 bombes artisanales, dont une Mighan et une autre dérobé des Brain… Je peux tout te donner à l’instant, mais c’est encore négociable. Je lui donnai un peu de lousse, et puis de toute façon j’ai encore du temps devant moi… 
_________________
Nul ne peux exploser sans éclabousser autrui.
Revenir en haut
Alessa Tchaïkovski
Chef des Dashingers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2011
Messages: 67
Localisation: Sous les projecteurs
Point(s) de réputation: 61

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2011 - 21:02    Sujet du message: Because maybe... Répondre en citant

- Ouais dommage. T'as du potentiel... Keira. Répliquais-je avec un petit sourire en lisant ce qu'elle venait de gribouiller sur une de mes cartes. Donc Keira, 17 ans, Haughters. À noter, à noter...

- Je t’offre 4 grenades et 2 bombes artisanales, dont une Mighan et une autre dérobé des Brain… Je peux tout te donner à l’instant, mais c’est encore négociable.

What da f... ? Instantanément mon sourire s'élargit et je lâche alors un petit rire, contenu tout de même. Elle m'offre des... grenades ? Elle a pas compris que je parlais pas de vraies balles mais de fric. Ouah ça c'est vraiment pas commun. Cette fille c'est vraiment pas n'importe qui. Reprenant mon calme, je passe une main dans mes cheveux et ébouriffent un peu quelques mèches roses avant de la détailler une énième fois de plus. Je me demande bien comment est-ce qu'une gamine comme ça peut se trimballer avec des grenades et comment est-ce qu'elle a pu en dérober aux Brainstormers. Tout le monde sait que leur système de surveillance est le meilleur de toute la ville. Aussi, j'aimerais bien savoir si c'est elle qui a fabriqué ces bombes artisanales dont elle me parle. Serait-elle une sorte d'ingénieur chez les Haughters ?
En tout cas son offre est vraiment tentante. Des bombes c'est quand même plus intéressant que du fric, après tout même dans le quartier des Dashingers, l'argent n'a qu'une valeur relative dans cette ville. La meilleure monnaie ce sont les armes. Après la drogue biensûr... Faut dire que dans mon clan l'armement n'est pas tellement notre fort. Si un de mes gars trouve comment fabriquer des bombes artisanales, ça peut nous être plus qu'utile. Je ne compte pas manquer une proposition pareille. Mais d'abord il me faut m'assurer que ce qu'elle me propose est de qualité :


- Vraiment ? Et comment t'as obtenu ça ?

Je pense pas qu'elle me réponde mais bon on essaye quand même.
En tout cas, je suis une quiche en explosifs, mais si elle peut me filer une ou deux bombes pour le moment, je les ferais examiner par mes gars qui me diront combien ça vaut.


- Tu peux me filer une grenade et une bombe pour le moment en guise de garantie. Tu me passeras le reste quand tu seras encrée. Comme ça on pourra re-négocier si jamais y'a une embrouille.
_________________
    We had it all. We have fucked up bigger and better than any
    generation that came before us. We were so beautiful...
    We're screw-ups.
Revenir en haut
Keira Grace
Personne disparue

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 159
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 36

MessagePosté le: Lun 16 Mai 2011 - 23:29    Sujet du message: Because maybe... Répondre en citant

Je la regardai rire, un rire silencieux et retenu. Je la regardai… Incrédule. Jusqu’à ce que je comprenne, les balles… Elle parlait d’argent, pas de vraies balles, j’étais beaucoup trop habitué a piller par les échanges  qu’avec de l’argent!... L’argent… À quoi ça peut servir à Pseudo? T’as seulement besoin d’armes, de drogues, d’alcool ou d’un corps de mannequin rachitique pour vivre… Ici. De toute façon je n’avais pas d’argent et je crois que j’ai la médique somme de 60$ dans un coffre fort bien caché dans mon panier à linge salle… Ça montre à quel point ça à de l’importance pour moi… Et puis, elle n’avait pas vraiment le choix la Dashinger… C’était ça. Ou rien.


- Vraiment ? Et comment t'as obtenu ça ?


Précautions, précautions, précautions… Elle est quand même intelligente cette Alessa, on comprend qu’elle s’est sûrement fait prendre. Ça ne vous surprendrait pas si je vous disais que je ne voulais pas répondre? J’espère que non parce qu’en tant que pilleur, ce n’est pas dans nos habitude de dire où nous sommes les plus actifs. Habituellement un peu d’alcool sert justement à éviter les questions piège comme celle-là du même genre que .... T’as une drôle de gueule toi… T’es Haughter? Ou bien, Comment ça ce fais que t’as toujours du stock toi?! ou alors, Tu viens d'où donc? Et bien d’’autres…. Je réponds machinalement.


-Si c’est pour arrêter le troc de la place en tant que chef et tout foutre en l’air je ne te le dirai certainement pas…. Mais si tu me promets… Ouf! C’est affreusement dur de dire ça! Promettre. Je ne sais même pas encore si Alessa est vraiment une personne de confiance. Et puis… Qui disais que les promesses c’est fait pour être détruite? De laisser le tout, je dis bien le tout dans l’ignorance… Je pourrai peut-être te faire, faire un tour une autre fois… Je lui dis cela, tel quel, tel un boulet de canon. J'étais franche et je le savait, c'était de la vérité... Crue. Tranchante, fidèle. Je n'avais pas à me dérober ou a mentir, j'ai dis ce que je voulais dire. Je me fous de savoir si ça l'a déranger et c'est le dernier de mes soucis si elle essaie de découvrir la place de par ses propres initiative... De toute façon, appart de par une lettre signé du marché ou d'un pilleur de renommer on ne peut savoir où est la placePour un maximum de sécurité, les stocks sont déménagé à chaque pleine lune. Les Brains ont bien faillient arrêter le commerce lorsque le ploton noir était dans leurs terrains mais... Ils ont échoué. Avec tout le stock qu'on possédaient ils ont fuient en un rien de temps. 


Elle sembla réfléchir un peu.


- Tu peux me filer une grenade et une bombe pour le moment en guise de garantie. Tu me passeras le reste quand tu seras encrée. Comme ça on pourra re-négocier si jamais y'a une embrouille.


-Bien…  Je sortis de mon sac, une grenade et une bombe tel que demander et les déposai devant Alessa. Je m’éclaircis un peu la voix avant de commencer mon habituel exposer. Hum… Donc… Nous avons là, une grenade de type offensive de caractère Haughter… Et oui, c’est nous les créateurs de ces jolis bijoux! Légère et facile à dégoupiller elle à une charge explosive plus élevé que la moyenne… Point faible? Oui. Cause de sa légèreté il faut avoir une force de tir assez élevé si tu ne veux pas exploser avec…  Maintenant… Mon regarda se dirigea maintenant sur la bombe. Bon… Disons que ceci est une  modèle plutôt conventionnel… Elle est quand même lourde puisqu’elle est possède beaucoup de trucs à l’Intérieure de celle-ci et je dis bien à l’intérieur. Et oui, et oui! Ce petit joujou peut exploser de manière surprenante! Lorsqu’elle attend son petit 5 secondes de gloire... Euh je veux dire... Lorsqu'elle explose... Elle peut projeter à plus de 50 mètres de clous, des aiguilles, voir de minis coutelas! Et peut parfois être combiné par une matière toxique ou simplement par le poivre de Cayenne…  Effet de surprise garantis… Il ne reste plus qu'a y mettre de le feux! De marque… En faite elle n’a pas de marque… Ceux-là je les fais moi-même… Je lui donnai un de mes sourires en coins dont on ne sait jamais la signification. Je la regardai observer avec délectation mon matériel et ajoutai;


- Tu peut les touché si tu veux… Elles ne mordent pas tu sais?
_________________
Nul ne peux exploser sans éclabousser autrui.
Revenir en haut
Alessa Tchaïkovski
Chef des Dashingers

Hors ligne

Inscrit le: 10 Fév 2011
Messages: 67
Localisation: Sous les projecteurs
Point(s) de réputation: 61

MessagePosté le: Dim 22 Mai 2011 - 22:46    Sujet du message: Because maybe... Répondre en citant

La soi-disante Keira me parle d'un trafic d'explosifs ou d'un truc du genre en ville et me propose de m'emmener y faire un tour un jour. Marrant comme rumeur, celle-là ça doit être une des rares que j'ai jamais entendue en ville. Il faut dire que mon secteur c'est plutôt la drogue et l'alcool. Et c'est déjà pas mal. Je peux pas exceller partout, si ? Biensûr, sa proposition s'accompagne d'une promesse : elle veut que je me taise. J'ai envie de lui dire "Hey bébé, que veux-tu que je fasse ? J'ai aucun intérêt à interrompre ce petit marché" et en plus c'est vrai. Après tout je m'en contrefous qu'on fasse passer des bombes, des grenades ou je sais pas encore quoi encore dans cette ville, tant qu'on me les lance pas à la figure. Ma foi. J'ai quand même bien envie de savoir ce à quoi ça peut ressembler et qui est à la tête de cette charmante contre-bande. Les Dashingers ont un gros point faible : ils n'ont que très peu accès aux ressources militaires, ce qui explique pourquoi la majorité de nos meilleurs éléments ne se battent qu'à mains nues. Le reste doit souvent négocier, en en faisant les frais, auprès des Sinewyers pour obtenir une maigre poignée d'armes à feu décentes. Il en va de soi que l'acquisition de matériaux explosifs est une option plus qu'alléchante au bon fonctionnement et au renforcement de mon territoire. Et pour la débloquer, il me faut d'abord des informations plus précises. Je mettrais Damon et les autres au courant de ce qu'elle m'a dit mais en attendant si je peux faire un tour dans ce mystérieux troc, je dis pas non.

- Je vois pas pourquoi j'irais foutre la m.rde à ton trafic. J'aime pas forcément mettre mon nez dans les affaires des autres et encore moins y foutre le bordel. Surtout quand j'y ai rien à gagner. Je serais donc plus que ravie que tu m'emmènes faire une p'tite ballade dans ton coin. Même si t'en as sûrement pas besoin, t'as ma parole que j'irais pas jouer les femmes flics en essayant de tout faire foirer.

Ouah c'est vrai, depuis quand je suis devenue une incarnation de la Justice ? Et puis moi je m'appelle pas Julian, d'abord ! Si j'étais une Chef ultra autoritaire, sévère et à cheval sur les règles, ça se saurait dans les chaumières. Puis, sérieusement : depuis quand il y a une Justice dans ce bled ? En tout cas, qu'elle me fasse confiance ou pas je suis sincère. Le mensonge et l'hypocrisie sont deux notions beaucoup trop subtiles pour la métalleuse bien bourrine que je suis. J'hausse alors les épaules et fais machinalement craquer mes doigts avant d'ajouter avec un clin d'œil malicieux :

- En tout cas, peut-être que si tu me montres ce fameux endroit je pourrais te faire une ristourne de plus.

Le langage des affaires, en revanche, ça parle à tout le monde.
Puis elle prend son sac et là je me dis qu'elle va me refaire un long speech. Je m'assois donc, croise les jambes et ouvre grand les oreilles comme je sais parfois le faire. Sortant diverses bombes de sa sacoche, elle commence à m'expliquer les yeux brillants toutes les spécificités de ces petites merveilles. Perso je fais pas trop la différence entre les modèles qu'elle me montre, mais je devine que ça doit faire sacrément mal. J'irais pas essayer d'en allumer une pour voir. En tout cas c'est amusant de constater comment elle s'y connait en explosifs et comment elle semble être passionnée par ces drôles d'engins. En même temps elle a pas l'air ordinaire comme nana mais j'aurais pas deviné qu'elle puisse se trimballer avec des trucs pareils et encore moins qu'elle les fabrique elle-même. Comme quoi le proverbe décrétant que les apparences sont trompeuses n'est pas totalement faux. Mais bon, en tant que meuf assez cinglée qui traine avec des filles passionnées de tuning, armes à feu, combat de rue, scarification et même expérimentations sur cadavres, je pense qu'elle me parait presque banale. À chacun ses hobbies.


- Tu peux les toucher si tu veux… Elles ne mordent pas tu sais?
- Ce serait un modèle bien intéressant si elles le faisaient.

Suite à sa proposition, j'en prends une au pif dans ma main. Je suis surprise par sa légèreté, tout autant que sa taille. Qui penserait qu'un tout petit truc comme ça serait capable de mettre plusieurs hommes hors d'état de nuire ? L'être humain est décidément fascinant pour inventer des armes aussi dangereuses sous une forme à priori totalement inoffensives et c'est ça que j'aime chez lui. Les gens sont tordus et s'ils ne l'étaient pas, la vie serait vraiment ennuyeuse.

- Sympa, vraiment sympa. Je te garde ces deux-là en attendant le reste. Deal ? Lui dis-je en reposant la première bombe sur le comptoir avant de lui tendre la main avec un sourire.
_________________
    We had it all. We have fucked up bigger and better than any
    generation that came before us. We were so beautiful...
    We're screw-ups.
Revenir en haut
Keira Grace
Personne disparue

Hors ligne

Inscrit le: 30 Jan 2011
Messages: 159
Féminin Gémeaux (21mai-20juin) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 36

MessagePosté le: Lun 30 Mai 2011 - 22:37    Sujet du message: Because maybe... Répondre en citant

- Je vois pas pourquoi j'irais foutre la m.rde à ton trafic. J'aime pas forcément mettre mon nez dans les affaires des autres et encore moins y foutre le bordel. Surtout quand j'y ai rien à gagner. Je serais donc plus que ravie que tu m'emmènes faire une p'tite ballade dans ton coin. Même si t'en as sûrement pas besoin, t'as ma parole que j'irais pas jouer les femmes flics en essayant de tout faire foirer.


Je souris… Je la regardai attentivement. Avoir la parole d’un chef de clan n’est certainement pas à prendre à la légère et puis… Alessa est justement réputé pour son manque de justice et du respect des règles qu’il y a en société, qui, je tiens à le spécifier ne sont écrites nulle part.

- En tout cas, peut-être que si tu me montres ce fameux endroit je pourrais te faire une ristourne de plus.


-Et un chef de clan qui se met de la partie… Ça risque d’être amusant.


 Mon sourire s’élargit, si un jour elle mettait, ne saurait-ce qu’un seul pied dans le trafic, elle va avoir la clientèle à ses pieds. Justement… On en avait besoin! Ce que ça peut être barbant que de vendre toujours aux mêmes clients… La diversité c’est important vous voyez?  Il est vrai que les rivalités entre clans engendre nombres de conflits dans le trafic d’armes mais être Haughters et Dashingers il y a tout de même un certains champs d’entente. Il est vrai eu les relations publics sont quand même assez complexe ces temps si. Les Sinewyers ne peuvent pas mettre le pied chez les Dashingers sans se faire décapiter, les Haughters ont toujours cet espèce de rivalité avec les Sinewyers à cause d’un conflit entre chef et les Brainstormer commence à avoir certains conflit avec les Sinewyer à cause d’une fille dont je ne connais même pas le nom. Ce que c’est compliqué parfois! M’enfin… C’est ce que je comprends à datte…


 -Tu peux les toucher si tu veux… Elles ne mordent pas tu sais? 

- Ce serait un modèle bien intéressant si elles le faisaient. 


Suite à ma suggestion elle en prit une au hasard,  la pesant et la regardant sur tous les angles, elle finit par terminer son examen et à me toiser par-dessus la caisse.


- Sympa, vraiment sympa. Je te garde ces deux-là en attendant le reste. Deal ? 


Sur ce elle tendit la main et déposa l’arme sur le comptoir, le sourire aux lèvres.


-Deal. Je tendis la main à mon tour pour empoigner la sienne, yeux dans les yeux. J’entrepris ensuite de me tasser et de me diriger vers la sortie... 


-Alors à un de ses jours Alessa. Je lui souris. Du moins... Peut-être? Et je sortis. Le temps était maintenant frisquet et le soleil commençait à descendre. 
 

Quelque minute plus tard, lorsque Missile entra dans le salon, accroché à son collier remplit de «spike» un masque à gaz y reposait. Une simple note y était accrochée.
«Amitié simple, Grace»
Quelques mots, écrits par la main de Keira, en écriture moucheté. À l’apparence neuf, le masque à gaz était entièrement rouge, rouge, pour les Dashinger.
 
 
_________________
Nul ne peux exploser sans éclabousser autrui.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:36    Sujet du message: Because maybe...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers sud -> Quartiers sud Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com