Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers est -> Quartiers est
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Karine Delorme
Personne disparue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 19
Localisation: Auprès du boss.
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 蛇 Serpent
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Mer 19 Jan 2011 - 13:45    Sujet du message: Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth] Répondre en citant

Il pleut. La pluie frappe les murs, les toits, elle rebondit et s'écrase sur la tête d'une adolescente qui en a rien à faire. Trempée, son manteau est gonflée à cause d'un trop plein d'eau, mais que lui importe ? Elle a une mission à accomplir, un devoir à remplir. Karine était sortie de sa chambre d'hôtel tôt ce matin pour être à midi au bar, elle avait enfilé un petit déjeuner copieux histoire de ne pas nous faire une anémie, son manteau et la voilà à chercher le bar l'Envol. Un nom plein d'espoir qui lui avait tiré un sourire. Arrivée à sa destination elle alla directement prendre la table la plus au fond, dans une légère pénombre, cachée et mieux insonorisée que les autres; une fois installée elle enleva son manteau qu'elle jeta à côté d'elle et remit sa coiffure en place. Elle commanda un café serré, elle avait toujours aimé ça le café; ça vous tiens éveillé, ça vous dynamise. A dire vrai, elle en prenait même un peu trop. Alors que certain se shoote à la cigarette ou aux herbes de plaisir, elle s'est au café qu'elle carbure. Un le matin pour se réveiller, un à midi pour booster l'aprèm', un autre à seize heure pour se poser et un autre le soir, pour finir avec volupté la journée. Oui elle carbure au café, laissant toujours derrière elle une légère odeur d'Arabica, sauf en mission évidement ou elle fait un sevrage pour ne pas se faire prendre. Pendant que son rendez-vous arrive Karine observa les lieux. Un bar simple, sobre. Les murs sont recouvert de bois marrons foncés, abimés par endroit. Dessus de grandes affiches de publicité ou de concert qui dataient des débuts de Pseudo City. Le sol était recouvert d'un carrelage rouge très foncé, presque noir, surement du à trop de poussière et d'aller venue. Pour le comptoir c'est un homme d'une quarantaine d'année qui fait office de barman, surement le patron pensa Karine en avalant une gorgée. L'air aimable mais stricte, le genre qu'on a pas envie d'embêter. Sa clientèle était composée pour le moment de Karine, donc, de deux hommes d'une vingtaine d'année qui chuchotaient devant un pichet de bière et d'un groupe de jeunes discret malgré quelques éclats de rire.

Mais que fait Karine ici, vous demandez vous. Et ben, elle a rendez-vous avec une membre des Haughters. Paraît même que c'est la favorite du chef. Karine venait d'intégrer le groupe depuis peu mais ses missions avait dû intriguer la demoiselle car elles s'étaient donnés rendez-vous ici, au abord de midi. Pourquoi midi ? Parce que les caïds sont les trois quarts du temps occupés à magouiller à cette heure ci plutôt qu'à prendre un verre dans un café reculé du quartier Est, un café qui a en plus une réputation convenable. Une bonne planque en somme.
L'adolescente avait tout fait pour se faire remarquer dans son clan. Qui met en avant son savoir dans les réunions? Karine. Qui vous sort des plans des bâtiments adverses, plans si complet qu'elle a dû y avoir passé deux nuits? Karine. Oui Karine avait travaillé dur, non stop, pour que l'élite du clan la remarque. Elle ne voulait pas être en reste, à la traine, rester femme à tout faire jusqu'à ses vingt-cinq ans. Non quitte à vivre ici autant y faire de grandes choses. Même si elle risque de se bruler les ailes, de souffrir, ou de mourir. Qu'importe tout ça, elle aura vécu au moins, elle ne sera pas restée les bras croisés face aux problèmes de Pseudo City.

Elles s'étaient donc donné rendez-vous, Karine avait longtemps hésité quant aux vêtements à porter. Ce n'était pas un entretien d'embauche, non elle était déjà embauchée, mais elle voulait bien présenter. Elle avait opté pour un bustier gris bleu avec un short noir, des cuissardes noirs simple, standard. L'ensemble confirmait son look gothique tout en restant sobre, pas excessivement provoquant. De toute manière, même si elle portait une robe de gueuse avec un chapeau en laine, on la reconnaitrait à son bandeau. Les objectifs de l'entretien? Karine espère mieux cerner les objectifs du clan, les missions en cours... enfin tout le tintouin du monde de Pseudo City d'après le quartier Est en somme.
Bon maintenant y a plus qu'à attendre....

_________________
D'abord je parle, ensuite je frappe.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 19 Jan 2011 - 13:45    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Mer 19 Jan 2011 - 20:32    Sujet du message: Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth] Répondre en citant

De retour de sa longue absence (un peu plus de 5 mois) depuis peu, Elizabeth n'avait pas dû attendre longtemps avant d'entendre parler de la jeune Karine Delorme. En fait, elle l'avait elle-même déjà remarquée depuis un sacré bout de temps, avant même qu'elle n'intègre le clan à dire vrai. C'est qu'une jeune fille portant un bandeau sur un oeil, c'était peu courant, même ici, à Pseudo City. Et ce simple détail avait suffit à attirer l'attention de la fine observatrice qu'était notre chère Elizabeth, sans compter que la demoiselle en question était pour le moins charmante. N'en faisant cependant pas son sujet favori, elle avait tout de même continué de temps à autre à l'observer, et s'était un peu plus attardée sur son cas lorsqu'elle avait rejoint le clan, et encore plus, maintenant.

Levée depuis de longues heures déjà, la jeune Haughter avait travaillé ses croquis et passé en revue tout ce que son absence de Pseudo City lui avait permis de découvrir. Puis, après un bon thé, s'était décidée à aller rejoindre son rendez-vous au bar de l'Envol. Revêtant un pull sombre au décolleté avantageux, ainsi qu'un slim noir et de longues bottes talonnées, la jeune Haughter avait quitté son appartement froid et lugubre, et pris la route, emmitouflée dans son long manteau tout aussi noir que le reste.
Si avant son départ de Pseudo City, il y a de cela cinq mois, elle était du genre à passer inaperçue, ça n'était plus le cas aujourd'hui. Elizabeth avait beaucoup mûrie, et son aspect n'en était que d'autant plus alléchant. La petite fille qui ne prenait pas soin d'elle et qui préférait rester dans l'ombre n'était plus. Désormais, elle était Elizabeth Hidwell, la jeune femme au regard couleur océan, celle dont beaucoup se demandaient d'où elle pouvait bien sortir pour que personne ne la connaisse ni ne la reconnaisse. Car, en effet, elle avait toujours été une totale inconnue aux yeux de son clan, et seul Shinji, le boss, connaissait son existence et ses capacités. Du moins avait-ce été le cas jusqu'à maintenant. Car, depuis son retour, Elizabeth était bien décidée à sortir de sa cachette. Et c'était ainsi qu'elle n'avait pas hésité à faire comprendre à Karine qu'elle secondait le boss sur beaucoup de points, qu'elle était 'l'atout caché dans sa manche'.

Évoluant dans les rues du quartier avec grâce et aisance, la jeune femme mis quelques dizaines de minutes avant de rejoindre le café où son rendez-vous l'attendait.
Elle ne savait pas encore exactement quels sujets elles allaient aborder, mais ce dont elle était sûre, c'est qu'elle lui proposerait sans doute de la prendre sous son aile et d'en faire une alliée hors-pair.
Pénétrant enfin dans le café, l'entrée d'Elizabeth ne passa pas inaperçue. Silencieusement, mais sûre d'elle, elle avait foulé les pavés du bar, s'était avancée dans la salle et avait observé les lieux, sans mot dire.
Ponctuelle, elle savait déjà où elle pourrait trouver son amie. Mais elle était ainsi, notre Lizzie. Il fallait toujours qu'elle avise les lieux, les personnes et les objets avant de faire quoi que ce soit. Et c'est ce qu'elle continuait de faire, avec son habituelle discrétion, lorsque ses pas la menèrent à la table de la jeune Karine.

" Isolée, loin des regards. A la fois une bonne et une mauvaise chose... "

Lorsqu'elle eut atteint la jeune femme, elle l'avisa un long moment de son regard sombre, avant d'empreindre ses lèvres d'un fin sourire rosé. Ôtant son manteau et l'abandonnant à sa chaise, elle s'assit face à Karine et l'observa encore un instant, le visage posé dans le creux de sa main. Croisant ses jambes sous la table, elle fit signe au serveur de s'approcher et, ce fut à ce moment que, pour la première fois, sa voix atteignit les oreilles de sa charmante voisine.


" Apportez-moi donc la même chose que cette demoiselle... "

Une voix chaleureuse et sensuelle emprunte d'une certaine malice, d'une certaine... confiance. Elizabeth n'avait presque pas quitté Karine du regard. Il fallait dire qu'elle était agréable à mirer, et que la jeune Haughter ne s'en lasserait sûrement pas de si tôt.
Après un nouvel instant de silence, elle offrit alors à la jeune femme un nouveau sourire. Puis, sans rien de plus, prononça quelques mots.


" Je suis ravie de pouvoir faire enfin ta connaissance, Karine, bien qu'en vérité, tu ne me sois pas totalement inconnue. J'espère que tu n'as pas l'impression de perdre ton temps, en acceptant cet entretient... Alors... As-tu des questions pour moi ? "

Elle passa une main dans ses longs cheveux pour les dégager de son visage, puis, dans un sourire, continua aussitôt:

" Moi j'en ai une pour toi. Quels sont tes objectifs, ici, désormais...? "
_________________
Revenir en haut
Karine Delorme
Personne disparue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 19
Localisation: Auprès du boss.
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 蛇 Serpent
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Ven 21 Jan 2011 - 11:49    Sujet du message: Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth] Répondre en citant

La voilà, la fameuse « Elizabeth ». La mystérieuse Elizabeth source de jalousie et de rumeurs. Elle présente bien, belle, remarquable à des kilomètres à la ronde il faudrait être aveugle pour ne pas être sensible à son charme. Karine lui sourit doucement quand elle s'installa mais ne dit mot pendant que l'autre l'observait et commanda un café. Elle a du la juger, commencer à se faire une idée... Laissons la faire sous peine de commettre une gaffe irrémédiable. Même le regard inquisiteur de la jeune femme ne la dérange pas plus que cela. Les regards inquisiteurs elle connait. Portez un bandeau toute une journée et promenez-vous dans les rues, vous verrez, à la fin de la journée vous ne sentirez même plus les coups d'œil. Elle patienta donc, calme. Sa nervosité était passé dès l'arrivée d'Elizabeth, elle était dans le coup, dans l'entretien. Tout simplement.

Elle parla enfin, Karine leva légèrement son unique sourcil visible d'étonnement quand elle lui dit l'avoir déjà repéré et étudié. Vraiment? Tant mieux, ses efforts n'étaient pas vain. Formelle, polie, elle répondait à l'image que c'était faite Karine en entendant les ragots. Très bien, bon elle ne lui laissa pas le temps de répondre à la première question mais qu'importe. Elle veut diriger la conversation c'est assez normal: elle lui est supérieur. Mais si Karine la laissera faire au début, elle est bien décidée à lui prouver qu'elle n'est pas qu'un mouton. Question ouverte, large, mais risquée: t'as intérêt à ne pas être à coté des objectifs du clan. C'est avec une voix calme, posée que Karine répondit. Pas du tact au tac, elle avait but une tasse de café avant de répondre. Trop d'empressement ne mène à rien c'est bien connu. Elle but donc et avec un sourire polie dit sans hausser la voix:

« Enchantée aussi de faire votre connaissance, non au contraire, je pense qu'il sera enrichissant »

Le vouvoiement s'était installé naturellement dans le registre de Karine. Marque de respect pour celle qu'elle juge d'un rang supérieur au sien dans l'organisation du clan, Karine ne se serait jamais permise de la tutoyer. Quitte à paraître trop protocolaire, elle préférait cette image que celle d'une femme familière sans manières.

« Nous sommes ici contre notre volonté mais ce n'est pas pour autant que l'on doit se soumettre à notre sort, aussi en observant la situation actuelle de la ville, j'ai pu observer comme à chacun que malgré l'organisation de cités au sien des quatre quartiers, c'est encore une anarchie proche de la guérilla qui règne à Pseudo City. Vivre dans une ville au bord du gouffre ne peut rien apporter de bon; nous avons la chance d'avoir une ville neuve, à peine éclose, malléable: profitons en. Mes objectifs sont pour cette ville. Notre clan possède un chef charismatique et notre variété est notre force, à la différence des autres groupes bien trop sectaire. Il y a donc possibilité pour les Haughters de prendre non plus le contrôle d'un quartier, mais celui de Pseudo City. D'en faire un lieu à notre image. Je sais que cela correspondrait à une dictature, à un gouvernement imposé. Mais n'est-ce pas préférable à cette situation qui ne peut qu'aboutir à une guerre civile ? Pour construire un avenir pour Pseudo City il faut un chef, un seul, qui la guide vers demain. »

Elle parle avec des gestes, légers, de la main. Rendant par son attitude son discours vivant. Questions rhétoriques, reformulations, précisions. Elle ne cherche pas à impressionner Elizabeth: cette façon de parler est ancré en elle. Elle l'a tellement étudié, apprise, que Karine n'a pas besoin de réfléchir pour l'utiliser. Elle avoue ses faiblesses, anticipe les inquiétudes, questions de son interlocutrice, oui décidément Karine est très à l'aise dans cet entretien.

« J'ai conscience que ma jeunesse peut faire paraître mes paroles bien présomptueuses et que rien ne dit que je suis à même de vous aider à réaliser ce projet. Ou que le chef le désir. Mais j'ai dans mon bagage des atouts qui, je pense seront utile au clan. Je manque encore d'expérience, c'est un fait. J'ignore tout de l'organisation interne du clan, des transferts d'informations. Ce que j'en ai vu n'est que la face immergée, d'où mon plaisir à vous rencontrer. Vous m'avez demandé si j'avais une question, oui j'en ai une: Quel avenir voulez-vous pour le clan Haughters ? »

Elle avait été franche, explicite dans sa réponse. A quoi bon répondre: « je veux la gloire du clan Haughters » ? Ca n'aurait mené à rien. Pour convaincre il faut expliquer, détaillés, jongler avec les mots. Elle a de l'ambition dans son projet mais n'est-ce-pas ce qu'il faut pour survire dans le monde ? Surtout dans celui ci. Les faibles sont irrémédiablement écrasés, il faut de la force et du crie pour rester à la surface de Pseudo City. La question de Karine ressemblait à celle d'Elizabeth à la différence qu'elle ne marquait pas les désirs de la femme mais ceux du groupe, une question pour indiquer deux choses: Que Karine pense en priorité au clan. La seconde qu'elle espère que cet avenir correspond à ses désirs. Elle sait évidemment comme tout le monde les grandes lignes de son groupe, de leur orientation; non ce qu'elle veut c'est la vérité, des détails. Ce n'est plus les beaux discours pour endoctriner les foules, c'est les coulisses qui l'intéresse.
 
_________________
D'abord je parle, ensuite je frappe.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Dim 30 Jan 2011 - 13:44    Sujet du message: Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth] Répondre en citant


Confiante...
... à l'aise ...

... sûre d'elle.

Excellente locutrice...
... très bonne rhétoricienne ...

... polie, respectueuse, ambitieuse.




Les mots se succédaient dans la tête d'Elizabeth au fur et à mesure que les propos de Karine parvenaient à ses oreilles. Des qualités... ça oui, elle en avait, et pas des moindres.
Tout cela était-il inné chez elle, ou alors jouait-elle le jeu dans le seul but d'impressionner la main droite du chef ?
Elizabeth le découvrirait bien assez tôt, et de fait, elle n'avait pas besoin de s'en préoccuper dans l'immédiat.
Elle avait entendu ce qu'elle avait besoin d'entendre. La voix de la jeune femme, ses intentions, ses ambitions. Tout était louable. Elle plaisait à Elizabeth.
Son désir était de voir Shinji régner sur Pseudo City. C'était une à la fois quelque chose de bien, et de risqué, de présomptueux. Shinji se contentait de maintenir l'ordre au sein du quartier Est, se complaisant dans son singulier et calme style de vie. Il avait le charisme pour faire un excellent dictateur, mais peut-être pas le sens des responsabilités nécessaire. Quoi que ces derniers temps, il avait beaucoup mûri...
Et puis... Malgré tout cela, ça n'avait jamais empêché Elizabeth de tout faire pour projeter son chef sur le devant de la scène de Pseudo City. t si Mighan n'était pas venu mettre son grain de sel dans les histoires de la ville, elle aurait pu mettre son plan à exécution depuis longtemps, et vue la tournure que les événements avaient pris dernièrement, elle ne doutait pas que cela aurait fonctionné. Les Dashingers manquaient toujours d'un chef stable, Taylor avait abandonné son clan sur une courte période pour aller se la couler douce à Mighan, et le seul obstacle qui subsistait alors était Julian, avec qui Shin était en bon terme. Oui, il aurait décidément été bien aisé de réaliser tout cela... Si Taylor n'avait pas séquestré deux enfants qui auraient mieux fait de rester à Mighan.



"Bien. J'aime ta façon de voir les choses. On dirait qu'il y a encore certains détails que tu ignores, mais... On y remédiera assez tôt, j'en suis convaincue."


Elizabeth reçut alors son café des mains du serveur qu'elle remercia d'un sourire chaleureux. Faisant tournoyer la mousse du bout de sa cuiller, elle écouta avec patience la seconde partie des propos de la jeune femme. Celle-ci s'accordait le fait de paraître présomptueuse, étalant les défauts qui feraient d'elle un agent défaillant, notamment sa jeunesse, son manque d'expérience, son ignorance quant aux secrets du clan. Inéluctablement, cela fit naître un sourire au coin des lèvres d'Elizabeth.


"Voilà donc une jeune femme intéressante... Tu as tout intérêt à prendre soin d'elle, ma Lizzie. Elle sera sans doute la plus à même de te succéder."

Portant sa tasse de café à ses lèvres, elle en but une brève gorgée bouillante, sentant sa chaleur se saisir de sa gorge.


" Tu sais Karine... Je suis aussi arrivée ici alors que j'avais seize ans. Cela ne m'a pas empêchée de devenir ce que je suis presque aussitôt. J'ai d'abord pris du recul vis-à-vis des clans, mais lorsque mon choix s'est posé sur celui de l'Est, j'ai travaillé encore et encore pour gagner ma place. Et je l'ai obtenue. Très tôt.
Ne prends pas ton manque d'expérience comme une lacune, parce que c'est justement ça qui te rendra plus forte, qui te fera apprendre. Et ne te pense pas présomptueuse quand tu ne fais que citer ce que tu crois ou sais être juste. Tu gagneras ta place aux côtés de Shinji si tu as l'audace et la présomption nécessaire pour la lui demander.
Je pense que tu as de grandes capacités. Et je pense que j'ai envie de les exploiter avec toi. Je ne voudrais pas me méprendre, mais... Tu auras plus de chances d'atteindre le sommet si tu commences par te mettre de mon côté. "



Ce que voulait dire Liz par ces derniers mots, c'était qu'un jour ou l'autre, inéluctablement, toutes deux seraient rivales. Quand Karine atteindrait le niveau et l'influence d'Elizabeth, alors s'en suivrait une lutte pour la place aux côtés de Shinji.
Elle le savait parfaitement, et pourtant, elle ne reculait pas. Liz voulait assurer la pérennité du clan. Et pour ce faire, il fallait une solution de secours aux solutions de secours elles-mêmes.



Vous m'avez demandé si j'avais une question, oui j'en ai une: Quel avenir voulez-vous pour le clan Haughters ?


Elizabeth ne fut pas surprise par la question. Elle commençait peu à peu à cerner ce que Karine lui laissait voir de sa personnalité. Et, étrangement, elle se doutait qu'elles en arriveraient là. Et si Elizabeth n'était pas contre l'idée de mettre sa compagne dans la confidence, elle se dit qu'il valait peut-être mieux rester secrète sur ce point. Car, c'était elle la femme mystérieuse du clan, jusqu'à maintenant... N'est-ce pas ?


" Voilà une question bien directe... Si tu pouvais commencer par me tutoyer, je me sentirais bien plus à l'aise. Je sais que c'est une marque de respect, mais je ne suis pas beaucoup plus vieille que toi, et je t'avoue que je n'ai pas envie de le devenir. "


Plongeant son regard dans celui de son interlocutrice, elle esquissa alors un fin sourire.

" Pourquoi me demander ce que je souhaite pour le clan, quand cela saute déjà aux yeux... Si me rencontrer te plaît autant que tu le dis... C'est que d'une certaine façon, à tes yeux, je suis la personne la plus à même de t'aider à réaliser ton objectif: la pérennité du clan. Je me trompe...? "


[color=grey]Elizabeth était impatiente de voir ce que Karine allait répondre à cela. Après tout... Elle la testait.

_________________
Revenir en haut
Karine Delorme
Personne disparue

Hors ligne

Inscrit le: 18 Jan 2011
Messages: 19
Localisation: Auprès du boss.
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 蛇 Serpent
Point(s) de réputation: 10

MessagePosté le: Mer 2 Fév 2011 - 14:09    Sujet du message: Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth] Répondre en citant

Passionnant. Instructif. C'est deux mots désignaient au mieux l'entretien qui se déroulait dans ce bar perdu du quartier Est. Passionnant pour le
jeu qui s'y déroule, pour l'échange verbale, pour l'enjeu. A la clef une place privilégiée dans le clan des Haughters. Impressionner ou dégouter le bras droit du boss ? Vers quel côté va-t-elle tomber ? Instructif pour l'enseignement qu'il lui prodiguait. Elizabeth n'est pas avare de mot mais pas généreuse non plus, elle dit ce qu'il faut au moment opportun. Sa réponse aux défauts de Karine fut appréciable. Elle lui répondit par sa propre expérience, vraie ou fausse ? Karine n'en a cure car ce qui compte c'est la conclusion: tu as des lacunes ? Comble les justement, soit avide de savoir, ceux qui croient tout savoir ont déjà perdu. Tu te crois présomptueuse ? Tu as peut être raison, assume tes pensées et fonce au devant du boss. Montre toi et il te verra. Ça paraît si simple traduit ainsi... le chef accepte t-il vraiment tout ceux qui lui sourit ? Place t-il sa confiance aussi aisément ? Elle en doutait, elle voulait en douter. Un boss qui aime tout le monde sans distinction lui apparut soudainement bien faible. L'esprit de Karine mit automatiquement une nuance à ses propres pensées: il te reconnaitra si tu te montre et si tu en es digne aussi. Il ne faut pas le croire sectaire ou philanthrope, y a une légère nuance à apporter. Et si y en avait pas de nuance ? S'il était trop faible ? Après tout elle ne le reconnaît que de réputation. Alors il faudra changer de chef, tout simplement. Karine est d'une fidélité absolu au boss mais pas à Shinji, non à celui qui dirige ce clan. Si l'actuel est faiblard il faut s'en débarrasser, peu importe les moyens. C'est la Loi du plus fort et le moyen le plus sûr d'obtenir ce que l'on veut, ce qu'elle veut. Mais tout ça, toutes ces pensées, bien évidement Karine n'en laissa rien montrer. Elle y pense, comme une bande son qui passe en arrière plan.

Elizabeth la flatta et lui apporta son soutient. Déjà ? Ils ressemblent à quoi les autres du clan ? Karine eu vaguement l'image de jeunes inutiles, chairs à canons dans les combats. Elle est d'accord avec Elizabeth, en commençant par s'allier à elle, à placer sa confiance en le bras droit, elle apprendra bien mieux que par elle-même ou par un inconnu. C'est logique: elle est plus à même de lui faire connaître les rouages de Pseudo City, de part son expérience, statut. Et puis d'un point de vu purement subjectif s'allier à Elizabeth n'est pas désagréable pour l'œil. Forcément qu'à un moment ça allait coincer, Karine va devoir se détacher de son mentor et alors elles lutteront pour le statut de conseillère du boss. Mais qu'importe ? L'objectif, l'enjeu, c'est le clan pas elle. Pas sa petite vie, sa petite ambition individuelle: c'est les Haughters. Celle qui mérite d'être devant le sera, l'autre restera sous-fifre, dans l'ombre. C'est la Loi du plus fort, du meilleur, et Karine l'accepte très bien. Et puis soyons franc, c'est assez jouissif de se lancer dans une compétition de cette envergure. Bien plus qu'un banal combat de rue, c'est l'affrontement de méninge, de talent, qui départagera les deux femmes. Pour la suite elle n'était pas totalement d'accord sur le coup même si elle se doutait au vu de la réponse avoir sauté dans le mile à savoir la pérennité du clan et son contrôle sur Pseudo City. Amusant. Répondre à une question par une autre, astucieux. Karine fit un sourire amusé quand elle lui demanda de la tutoyer car elle se sentait vieille à chaque « vous ». Si elle veut... ce n'est que protocolaire de toute façon, une habitude.

« Si tu veux Elizabeth, non tu ne te trompe pas. Tu es le bras droit du chef, soit celle qui le soutient d'où mon intérêt à cet entretien. Qui à part toi est la mieux placé pour m'aider à réaliser cet objectif ? Tu as le savoir, les contacts, qui me permettront d'aller plus haut et d'atteindre mon objectif. J'aurais pu approcher directement le boss mais je préfère faire mes preuves, poser mes repères, opérations, avant. Afin d'être à même de lui amener sur un plateau d'argent Pseudo City. Même si je me doutes qu'il peut s'en charger. »

Elle ne lui cacha pas qu'elle se servait d'elle pour atteindre son objectif car cela était évident depuis le début de l'entretien: Karine n'a rien d'une groupie en chaleur, elle est posée, calculatrice est là pour le travail et non le plaisir. La fin de sa réponse lui tira un sourire, pas moqueur, non un simple sourire qui lui donnait l'air un peu moins stricte. L'adolescente ne développa ps le sous-entendu de sa phrase à savoir qu'un peu d'aide n'est jamais de refus, pas inutile. Elle ne partagea pas non plus l'idée sourde que si Shinji est faible il faudra s'en débarrasser. Ça c'est vraiment pas le genre de chose à dire à son bras droit, surtout dans le premier entretien !
Pendant que Karine laissait la jeune femme murir ses paroles elle but un peu de son café qui commençait à refroidir. Alors que perçois-tu de moi ? Que vas-tu faire de moi ? M'offrir le savoir, les contacts ? Ou m'abandonner et me laisser régler l'addition de ce misérable bar ?  


_________________
D'abord je parle, ensuite je frappe.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:23    Sujet du message: Rendez-vous entre Haughters [Pv Elizabeth]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers est -> Quartiers est Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com