Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ca faisait un moment... [Lizzie]
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers est -> Plage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shinji Maeda



Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403

MessagePosté le: Sam 29 Jan 2011 - 14:42    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Revue du message précédent :

Le temps s'était rafraichi d'un coup, étrange. Shinji frissonna, et mit les mains dans ses poches en écoutant Liz parler. Il observa le vent onduler doucement ses cheveux, c'était agréable à voir, elle avait des cheveux encore plus jolis qu'avant, tout comme le reste. Un peu de maquillage la rendait encore plus jolie qu'avant, il avait hâte de cerner un peu mieux cette Elizabeth qui avait pas mal changée en cinq mois. Il fit un pas vers elle tandis qu'elle répondait à sa question.
Se mettre au chaud en prenant son temps pour marcher. Bonne idée. Elle avait raison, discuter en marchant tranquillement, sans tout le bruit qu'on pouvait avoir dans un restau, un bar, ou autre lieu public. Le jeune homme hocha la tête et répondit tout bas sans faire exprès.


- Ouais, ça me va...

Shinji écouta sa demande, la jeune femme voulait qu'il lui parle de ce qu'il s'était passé en ville depuis son départ. Hum... Par où commencer, non pas que les nouvelles se bousculaient, mais il fallait placer chronologiquement le peu de trucs à raconter. Personnellement, le leader de l'Est avait passé plus de temps à glander et asseoir son autorité sur son clan qu'à autre chose. Il était peu au courant de ce qu'il s'était passé ailleurs. Seules quelques rumeurs filtraient çà et là. Après, difficile de juger de leur véracité...

- Hé bien, pas grand chose, l'alarme a sonné y a pas longtemps, on est en état d'alerte en attendant de voir ce que prépare Mighan. La défense de la ville s'organise tout doucement, je cherche comment je pourrais faire pour le clan, pas grand chose, on ne pourra pas rivaliser avec les armes de leur armée. J'ai pas envie de faire appel aux Sinewyers, même si ce sont les mieux armés... Mais toi... racontes-moi un peu ce qu'il t'est arrivé pendant tout ce temps, en cinq-six mois il a du se passer pas mal de choses pour toi...

Il allait pas tout lui dire d'un coup, certaines choses étaient visibles, à commencer par lui, il avait bien changé depuis le temps. Bizarrement, l'absence de Liz coïncidait avec la période ou Shinji s'était mit à se battre plus que de raison, et à calmer ses envies de drogues. Aussi bien mentalement que physiquement, le jeune homme avait changé. Et Liz aussi apparemment. Il fit un pas au hasard, l'invitant à le suivre...

- On marche un peu ?

Pire que le tien alors Xd
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Jan 2011 - 14:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Dim 30 Jan 2011 - 11:52    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

- Ouais, ça me va...

Shinji avait parlé si bas que la jeune Haughter avait bien failli ne pas l'entendre. D'ailleurs, il lui avait fallu quelques secondes avant de bien saisir l'exactitude de ses propos. Instinctivement, elle avait posé son regard sur lui et l'avait avisé, un petit moment.
Il avait drôlement mûri, dans son attitude, et dans presque tout à vrai dire. Il avait désormais ce petit quelque chose en plus, si attrayant, si... impressionnant.
Son Chef avait toujours été charismatique, mais elle avait l'impression que c'était beaucoup plus, maintenant. Il dégageait quelque chose.

Ses bras croisés autour d'elle, elle observait cet homme d'un air difficile à cerner. Qu'était-elle en train de penser ? C'était presque impossible à dire.
Lentement, le soleil se noyait dans l'horizon, laissant place à un ciel assombri par la venue proche de la nuit. C'est vrai qu'ils n'étaient encore qu'en hiver, temps des jours toujours plus courts.
Qu'est-ce qui était passé dans la tête de la jeune femme lorsqu'elle avait demandé péniblement à son chef de lui résumer les événements de son absence ? Elle-même ne saurait le dire. C'était que tout ce temps passé loin de Pseudo City lui avait fait se rendre compte de son addiction aux informations, de son besoin viscéral de tout savoir, de tout maîtriser. Elle avait passé cinq ans à détailler chaque coin et recoin de la ville, à découvrir les secrets et ambitions de chaque membres de son clan, et à s'attarder sur les cas d'autres personnalités de la ville, sur les intrigues, les menaces, les complots... Et d'un coup, elle avait tout fui, pour la sauvegarde de cette cité qu'elle affectionnait, certes, mais elle avait fui, plongeant dans l'oubli cette nécessité qu'était pour elle celle de tout savoir sur les clans et les quartiers.


- Hé bien, pas grand chose, l'alarme a sonné y a pas longtemps, on est en état d'alerte en attendant de voir ce que prépare Mighan. La défense de la ville s'organise tout doucement, je cherche comment je pourrais faire pour le clan, pas grand chose, on ne pourra pas rivaliser avec les armes de leur armée. J'ai pas envie de faire appel aux Sinewyers, même si ce sont les mieux armés...

Ca n'était pas très complet comme récit, et que trop peu détaillé, mais pourtant, cela mettait du baume au coeur de la jeune femme. Elle savait que Shinji ne pourrait avoir beaucoup plus d'informations concernant le reste de la ville, et pour cause, ça avait toujours été elle son informateur. Lui n'avait que trop rarement sciemment jeté des coups d'oeil à l'ouest, au nord ou au sud, comptant toujours sur son Elizabeth pour ce faire.
Avec le temps, elle ne pouvait même pas être assurée de pouvoir continuer à être cette personne pour lui. Elle connaissait le répit que Mighan leur laissait, elle connaissait la date butoire avant que l'enfer ne commence pour eux tous. C'était si proche... Comment savoir qui vivrait et qui mourrait ? Il fallait qu'elle se trouve un suppléant, quelqu'un capable d'assurer la pérennité du clan aux côtés de Shinji. Quelqu'un capable de le renseigner sur tout et n'importe quoi, juste au cas où...


Mais toi... racontes-moi un peu ce qu'il t'est arrivé pendant tout ce temps, en cinq-six mois il a du se passer pas mal de choses pour toi...

La jeune femme abandonna ses funestes pensées pour renseigner son très cher chef. Il était vrai qu'elle ne lui avait encore rien dit de la façon dont elle s'y était prise pour obtenir ses informations.
Commençant à marcher, il l'invita à le suivre, chose que la jeune femme fit sans réfléchir. Après tout, c'est ce qui était prévu, non ?
D'abord en retrait, elle finit par se rapprocher pour venir se placer au niveau de Shinji, juste à ses côtés. Glissant une mèche rebelle derrière son oreille, elle commença alors à lui conter ses aventures, le regard posé sur le sable que leurs pas foulaient avec lenteur.


" J'ai utilisé l'argent de mon père et l'influence de ma mère pour usurper l'identité de quelqu'un qui pourrait me permettre d'obtenir les informations que j'ai eu. Il m'a suffit de maquillage pour paraître plus âgée, et d'habileté à jouer divers rôles pour devenir Kate Sullivan, inspecteur général du corps armé Mighanais. "

Dit comme cela, ça pouvait paraître impressionnant... Et de fait, ça l'avait été. Elizabeth s'était faite beaucoup de frayeurs au début, et puis s'était finalement très bien intégrée à sa nouvelle identité.
Il fallait dire que les Mighanais ne s'attendait pas à voir des ado infiltrer leur rang, eux qui devaient être si faibles, si inutiles.
Elizabeth aurait pu avoir énormément de fierté d'avoir réussi à sortir vivante de là, pourtant, même aujourd'hui, le seul sentiment qui subsistait encore en elle était la peur, la crainte d'être démasquée, retrouvée, et... jugée, dans le meilleur des cas. Abattue dans le pire.


" Mon rôle officiel était de m'assurer du bon fonctionnement du système, des quotas d'armes, bref, vérifier que tout était bien fait et dans la légalité. C'est ce que j'ai trouvé de mieux pour pouvoir investir tous les quartier de l'institut, pour pouvoir avoir accès aux fichiers des officiers, aux réserves d'armement, aux plans de bataille, à... tout. "

Parler de tout cela ne l'enchantait pas trop. Car même si elle avait vérifié que personne n'était susceptible de les entendre, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine forme de malaise, bien qu'elle ne laisse rien paraître.
Jetant un coup d'oeil à Shinji, elle voulut se rapprocher encore plus de lui, s'agripper à son bras et se savoir enroulée des siens. Mais elle ne pouvait pas quémander après pareille proximité. Si elle avait été complètement seule ces derniers mois, il valait mieux qu'elle veille à ne pas agir dans la précipitation ou sur des coups de tête.
Pourtant, elle savait que ça n'était rien de tout cela. Elle pouvait aller se réfugier dans les bras de Shinji, il ne serait pas homme à la rejeter.
Alors sans ajouter un mot de plus, elle se rapprocha un peu plus de lui, son épaule glissant contre le jeune homme, puis, après un petit instant d'hésitation, elle enroula son bras autour de celui de son chef.
Cela n'engageait à rien. C'était juste... Deux personnes, deux amis, se montrant leur affection. C'est ce qu'elle pensait, mais... Etait-ce vrai ?


" J'ai trop souvent eu peur, seule au coeur de l'ennemi... "
_________________


Dernière édition par Elizabeth Hidwell le Jeu 10 Fév 2011 - 15:35; édité 1 fois
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Dim 30 Jan 2011 - 13:21    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Elizabeth rejoint Shinji alors qu'il marchait. Elle avait semblé un peu perdu dans ses pensées, mais finalement, elle se plaça à ses côtés pour venir répondre à sa demande. C'est donc de là que venait le maquillage ? Elle s'y était habituée en jouant son rôle pendant ces cinq mois d'absence ? Bien, très bien... Elle avait réussi à usurper la bonne identité, et le bon poste. Celui qui lui permettait d'avoir accès au maximum d'informations.
Nonchalamment, l'asiatique se passa une main dans les cheveux, et continua de marcher avec Liz à côté de lui. Il sourit, mais ne dit rien.
Comme d'habitude, elle avait rempli à merveille son habituel rôle d'informatrice. En comparaison, Shinji n'avait rien à lui raconter, même si il ne s'était pas passé grand chose depuis le temps...

Mais ce fut avec une certaine surprise qu'il sentit l'épaule d'Elizabeth contre lui, et son bras rejoindre le sien. Néanmoins, il en était satisfait. Le jeune homme était bien actuellement. Sans doute une des seules fois, sinon la première, qu'il se sentait bien avec une fille. Bien sûr, il avait passé de bons moments avec d'autres, mais c'était jamais très long, juste histoire d'une nuit. Le leader des Haughters resserra doucement son bras autour de celui de la jeune femme.


- J'ai trop souvent eu peur, seule au cœur de l'ennemi...

Ces mots le touchèrent de front. Il s'en doutait, ça avait du être dur pour elle, mais elle était forte. C'est ce détail qui le choqua. Il n'avait pas pensé que ce fut aussi dur pour elle. Mais après tout, elle était en danger permanent là-bas, normal qu'elle ait vécu dans la peur. Mais que pouvait-il dire ? Shinji ne pouvait pas trop comprendre. Il avait déjà ressenti la peur, comme tout le monde, mais jamais comme elle sûrement. La mort possible jour après jour avait du être une épreuve terrible.

- Je sais que je pourrait pas trop comprendre ce genre de peur, mais maintenant...

Les mots ne sortirent pas tout de suite, il n'avait pas l'habitude de parler comme ça. Il avait trop pris l'habitude de sa nouvelle personnalité. Du mec toujours en soirée à boire et fumer, il était devenu le type assez solitaire, et calme. C'était étrange de sa part de parler ouvertement, avec d'autres, il n'aurait rien dit, juste un "Bon retour" et salut, basta.
Là, c'était différent...


- ... Mais maintenant, tu es de retour chez les tiens, tu n'es plus seule...

Il retint d'ajouter autre chose, marquant une pause. Comment savoir quelle serait la réaction de Liz si il le disait maintenant ? Devait-il se contenter de rester son ami, ou tenter de devenir plus ? Malgré le danger que cela représentait. Il avait prit le réflexe de ne pas s'attacher plus que de raison à une fille, il ne voulait pas que les chefs des autres clans soient au courant de sa vie. Il avait peur qu'ils utilisent quelqu'un pour le faire chanter.
Mais il voulait voir, il voulait savoir.


- ... Je suis là...

Bizarrement, ces mots sortirent de manière assez inaudible. Shinji n'avait jamais dit quelque chose de ce genre, et ne le redirait qu'avec autant de difficultés. Il continua de marcher...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Dim 30 Jan 2011 - 20:08    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Quoi de plus doux qu'une étreinte resserrée sur un petit corps frêle... Elizabeth fut presque surprise de sentir la proximité que Shinji lui offrait, surprise, et pourtant ravie à la fois. C'était une telle sensation de chaleur, de confort, de réconfort...
Avait-il été touché par les propos de la Haughter ? Avait-il saisi la portée de tels aveux ? Elle qui, d'accoutumée, se contentait de parler de son travail, et des autres. Elle qui, jamais, n'avait mentionné ses propres sentiments, ses propres sensations, ses propres ressentis... Cette personne refermée et secrète, qui venait d'avouer sa peur à un homme en qui elle plaçait subrepticement sa confiance.
Oui. Elle l'avait touché. Elle ne savait pas encore dans quelle mesure... Mais il comprenait.


- Je sais que je pourrait pas trop comprendre ce genre de peur, mais maintenant...

Silence. Hésitation... L'étreinte que la jeune femme exerçait sur le bras du jeune homme se resserra. Elle craignait la suite autant qu'elle l'attendait. Elle espérait qu'il la réconforte, qu'il soit là, et qu'il réponde présent à la promesse de confiance qu'elle lui avait faite intrinsèquement.

- ... Mais maintenant, tu es de retour chez les tiens, tu n'es plus seule...

Un pâle sourire vint se dessiner sur ses lèvres. Quel soulagement... Le regard dans le vague, elle se surprit à vouloir se serrer contre cet homme qui se tenait près d'elle. Il proférait des paroles si délicates, des mots dont elle avait tant besoin... Mais avait-elle le droit de franchir telle limite d'intimité ?
Elle ne prononça mot pendant un petit moment, tentant d'échapper à ses pensées qui lui rappelaient sa situation dangereuse. Elle voulait se dire qu'elle n'aurait plus à s'inquiéter de Mighan et de ses menaces. Mais elle savait que ce serait toujours le cas. Et quand ils viendraient pour s'attaquer à eux, elle espérait qu'aucun officier ne croiserait sa route. Car de tous, c'étaient eux qu'elle aurait à craindre le plus, car c'était eux qui l'avait le plus côtoyée.


- ... Je suis là...

Le coeur de la jeune femme se mit à battre plus promptement dans sa poitrine. Elle n'était pas sûre d'avoir bien entendu, et elle n'était d'ailleurs même pas sûre que Shin ait bel et bien prononcé ces mots. Après tout, peut-être avait-ce été son imagination, le fruit de divers fantasmes...
Mais il avait provoqué en elle une vague de chaleur et de... comment dire cela... Seuls, les mots ne pourraient pas même l'expliquer.
Elle était bien. Tout simplement.
Et dans un murmure, plus audible que ses dernières paroles, elle souffla à son chef, tandis qu'elle déposait sa tête contre ce bras, contre cette épaule qui était sienne :


" Merci... "

Avait-elle besoin de dire quoi que ce soit d'autre pour lui exprimer sa gratitude ? Le mots seuls ne suffiraient pas.
Elle avait été rarement si proche de Shinji, tant mentalement que physiquement. Etait-ce parce que tous deux avaient mûris ? Ou peut-être était-ce la distance et le temps qui leur avait permis de prendre du recul. Ca avait été le cas d'Elizabeth en tout cas. Ca lui avait permis de réfléchir. De penser à lui. Après tout... tout ce qu'elle faisait, c'était pour lui. D'abord en tant que chef, et puis, désormais, en tant que Shin.


" Je te le revaudrai, Shinji... Quand tu auras besoin de moi. Merci à toi, d'être là. "

C'était dit. Elle voulait qu'il puisse lui faire confiance. Elizabeth n'était plus la joueuse d'auparavant. Du moins, plus pour Shinji. Elle l'avait largement assez testé pour savoir à quoi s'attendre, et même s'il avait changé, mûri, elle savait qu'au fond il restait le même: un type bien.
C'est alors qu'elle s'arrêta de marcher, stoppant Shinji dans sa foulée. Lâchant son bras, elle le contourna pour se placer devant lui. Décidément, il était vraiment grand. L'observant du haut de son mètre soixante-huit, elle esquissa alors un sourire amusé, et puis, finalement, se laissa aller à un rire cristallin et spontané.
Glissant une main sur le visage de Shin, elle lui adressa alors un sourire, ce sourire, avant de se reculer et de mettre un terme à cette soudaine proximité.
Et puis, resserrant ses bras autour d'elle, elle ajouta :


" Je suis vraiment ravie d'être avec toi. Tu as tout intérêt à ne pas me faire regretter d'avoir accepté de passer la soirée avec toi Wink "
_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Dim 30 Jan 2011 - 22:42    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Suite aux mots du leader, la jeune femme à son bras posa sa tête contre son épaule. Un "Merci" se fit entendre. Il ne comprit pas sur le coup, il avait juste dit qu'il était là pour elle, mais après réflexion, et surtout après qu'elle ait ajouté " Je te le revaudrai, Shinji... Quand tu auras besoin de moi. Merci à toi, d'être là", il sembla comprendre un peu mieux. Mais cependant, elle avait plus été là pour lui, que lui pour elle. Lui, il avait surtout usé de son rôle de chef pour la bouger comme un pion. Ou plutôt était-ce le contraire ? Parfois on aurait pu le croire, sans en être sûr. C'était leur relation habituelle, puis, il avait apprit à la connaître. Sans savoir ce qu'elle pensait de lui.
Bref, avec le temps, il s'était peu à peu attaché à elle. Et apparemment elle à lui. Pourtant, au début, c'était pas gagné. Il avait un train de vie de débauche, jusqu'à ce qu'il prenne conscience de la menace mighanaise, dès lors, il s'était calme, même si il avait freiné tout ça un peu avant.
Le temps passe, et les gens changent...

Il murmura :


- C'est normal, Liz, c'est normal...

Elizabeth s'éloigna un peu, Shinji l'observa d'un air interrogateur. Comme à son habitude lorsqu'il regardait une femme, il s'attarda sur ses formes, mais fit un effort pour ne pas trop resté fixé dessus. Il ne voulait pas que la jeune femme le prenne pour un pervers, comme au début. Elle l'observa elle aussi. Elle était assez petite, mais lui était grand, surtout pour un japonais. Mais cela ajoutait à son charme. On pouvait aussi ajouter le rire cristallin qu'elle laissa échapper de sa bouche, un rire plaisant, et spontané. Elle posa une main sur le visage du jeune homme, ce qui le fit sourire timidement, sans doute la première fois, il n'avait jamais été troublé à ce point. Surtout par une fille. Mais ce n'était pas n'importe quelle fille...

Elle resserra ses bras autour d'elle. Shinji mis ses mains dans les poches de son pantalon, d'un air nonchalant, comme d'habitude. Calme apparent, mais bouillonnement intérieur la plupart du temps. Cela faisait deux-trois jours qu'il ne s'était pas battu, et ça lui manquait, sauf quand il était avec elle, sensation étrange... Mais n'allez pas pensé qu'il en était moins dangereux, il essayait de lutter contre ce qui pouvait le rendre faible. Il craignait pour elle, la voir en dehors de leurs rôles respectifs pouvait être risqué. Mais advienne que pourra, ils sauraient faire face. Il avait la force, elle avait la ruse. Chacun son point fort. Liz ajouta :


- Je suis vraiment ravie d'être avec toi. Tu as tout intérêt à ne pas me faire regretter d'avoir accepté de passer la soirée avec toi.


Le Haughter fit un pas vers en souriant. Le seul problème serait la conversation, Shinji n'était plus aussi bavard qu'avant, ayant perdu l'habitude de lui parler, sans elle, il n'avait personne de confiance pour discuter des affaires du clan, sauf peut-être une ou deux autres personnes, mais la plus sûre se trouvait en face de lui.

- On verra bien, mais tu sais que je suis pas très bavard...

* Tu sais, être avec toi me suffira...*


Mais rien ne sorti encore une fois. Le jeune homme, habitué à baratiner pour amener une fille par soir dans lit avait des difficultés à parler sincèrement, mais il y arrivera, il le savait. Il lui fallait juste un peu de temps, et du courage. C'était plus difficile que d'aller éclater du Sinewyer... Shinji soupira doucement, et fit quelques pas...

- On reprend la route ? Ou on profite encore un peu d'ici ?

Que faire d'autre ? Aucune idée précise, il se fichait du programme, c'était dejà bien de la revoir après cinq mois...

Moi aussi je me suis dis WTF en relisant

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Ven 4 Fév 2011 - 16:17    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Le regard d'Elizabeth parcourait le visage de son chef avec une aisance et une insistance indescriptible. C'était une des choses qui n'avait pas changé. Elle avait toujours ce regard mystérieux, témoin silencieux et secret de ses pensées.
Le jeune homme fit un pas en direction d'elle, un sourire flottant sur ses lèvres. Elle attendait patiemment qu'il lui réponde, qu'il agisse. Lui avait conservé cet aspect désinvolte qui lui était propre, comme s'il était détaché de tout et que rien ne l'importait. C'était quelque chose que Liz appréciait chez lui. Ce genre d'attitude lui allait bien, d'autant qu'au fond, elle savait qu'il n'était pas désintéressé.


- On verra bien, mais tu sais que je suis pas très bavard...

Étirant ses lèvres en un fin sourire amusée, elle opina, d'accord avec lui.

" Moui, Shinji ne parle pas, il préfère agir... "

Elle leva les yeux au ciel, une lueur taquine dans le regard, puis se mit à rire avec légèreté.
Puis, reprenant son sérieux, elle ajouta :


" Au fait... Il paraît que tu t'es battu souvent dernièrement. C'est vrai ? "

Shinji avait toujours été le genre de type à aimer le combat. Mais de ce qu'elle avait constaté par le passé, il ne passait pas non plus sa vie à chercher les emmerdes. Pourtant, en rentrant, lorsqu'elle avait fouiné pour retrouver son chef, elle avait découvert qu'il s'y adonnait bien plus souvent que d'accoutumée. Pourquoi ?
Elle le fixait désormais, curieuse de sa réponse, et presque inquiète, même. Il était chef, il ne fallait pas qu'il commence à faire n'importe quoi... Et surtout... Il ne fallait pas qu'il se mette à se traîner la même réputation que Taylor.


- On reprend la route ? Ou on profite encore un peu d'ici ?

Elizabeth ne savait pas trop. D'un côté, elle se sentait bien là, seule avec son chef, presque en 'intimité'. Mais le froid la tenaillait de plus en plus, et il était vrai qu'au fond, elle se serait bien mise un peu au chaud...
Étirant ses lèvres en une petite moue mutine, elle finit par hausser les épaules avec nonchalance.


" Disons que... Je suis bien ici, au calme avec toi, mais... Ça ne sera une bonne chose que si tu souhaites que je meures de froid ! Elle esquissa un sourire amusé, puis reprit simplement : Allons nous mettre au chaud. Je pense qu'on y sera mieux. "

L'invitant à la suivre d'un mouvement de tête, elle attendit qu'il soit à son niveau pour reprendre la marche avec lui, tout près de lui. Juste à ses côtés ; C'est là qu'elle était le mieux.
_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Sam 5 Fév 2011 - 00:38    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Le froid mordit les oreilles du jeune homme, et le fit frissonner. En voyant la jeune Hidwell sourire, Shinji en eut un à son tour, léger, comme à son habitude. Un sourire je-m'en-foutiste, il cachait bien ce qu'il ressentait.
Ça, c'était en règle général. Il donnait l'air de se ficher de tout pour tromper certaines personnes, mais au fond, il en avait parfois marre de ce trait de caractère. Les gens devaient passer par une première impression négative, une impression de malaise, ou de colère face à cette nonchalance, pour arriver à percer le mystère nommé Shinji. Une fois quelques facettes dérangeantes passées, genre le désintéressement dont il faisait preuve, ainsi que son air parfois calculateur, agressif, fumer invétéré, fêtard incorrigible... Le leader du clan des inclassables avait connu, depuis son arrivée à Pseudo-City, de nombreuses périodes où sa personnalité avait changée.
Et aujourd'hui, même si il avait finit par se trouver, il avait certaines étiquettes sur le dos. Heureusement que certains avaient su voir au delà de ces futilités. Shinji gardait au fond de lui un mélange de ce qu'il avait représenté par le passé.
Liz faisait partie des rares personnes que Shinji appréciait vraiment, et qui selon lui, l'appréciaient réciproquement. Sinon, comment expliquer le fait qu'après autant de temps elle soit toujours à ses côtés ?
Bref, elle le tira de ses pensées.


- Au fait... Il paraît que tu t'es battu souvent dernièrement. C'est vrai ?

Il retint son sourire, et dû paraître encore plus insensible que d'habitude. Que répondre ? Ne changeons rien, elle avait bien une petite idée, n''est-ce pas ? Entre la "solitude" du souverain, l'imminence de l'affrontement avec Mighan, le besoin de se renforcer en asseyant son autorité, en s'entraînant pour éclater Taylor au cas où,.... Bref, c'était pas les raisons qui manquaient... Pour toute réponse, il laissa sortir un soupir en haussant les épaules. Elle savait qu'il parlait peu par moment, voire pas du tout. Elizabeth n'était sûrement pas le genre de fille à ne pas avoir de petite idées sur le pourquoi des bagarres à répétitions. Elle était trop intelligente pour avoir oublié comment fonctionnait Pseudo-City pendant ces cinq mois en territoire ennemi. Et surtout, comment fonctionnait le pouvoir ici. Sauf au Nord, là-bas, il se prenait par l'intelligence.
Enfin bon... Il n'allait pas s'en plaindre, il s'était bien amusé, et s'était amélioré depuis le temps. Il était prêt pour aller affronter Mighan.
Plus sérieusement, il avait ses raisons, qu'il préférait garder secrètes. Personne n'était au courant, presque personne.
Tout au plus sa petite-sœur, mais même Liz ignorait l'existence de la deuxième Maeda de Pseudo-City, du moins, l'espérait-il. Non pas que les raisons soient compromettantes, mais il avait eu du mal à s'y faire lui-même, et n'avait pas envie de le raconter à tout le monde. Peut-être qu'il le dirait à la jeune femme en face de lui le moment venu... Quand il le voudrait...


Quand il lui proposa de se mettre au chaud, elle eut une attitude semblable à celle qu'il avait à longueur de temps. Une moue sur le visage, un haussement d'épaule. Commencerait-il à contaminer les gens avec son léger, très léger stoïcisme ? Cette pensée le fit sourire.
Mais Liz avoua qu'elle était bien avec lui, au calme. Sauf que... elle avait quand même froid. Elle voulait aller se mettre au chaud, comme lui. Il avait assez profité de la plage et du froid hivernal pour aujourd'hui.
Shinji rejoignit Elizabeth et il reprirent la marche. Restait à savoir où est-ce qu'ils iraient pour commencer. Il n'y avait pas des masses d'endroits à aller voir dans cette ville, mais il voulait éviter ceux où les Sinewyers seraient présent pour sûr. Pas ce soir, pas avec elle.
Il soupira, et passa une main dans ses cheveux, réflexe acquis depuis peu, à force de se battre pour dégager sa vue. Le jeune homme baissa un peu le regard pour ne pas trébucher. Il savait qu'il y avait un obstacle dans le coin. Autant regarder comme il faut et ne pas tomber comme un enfant, non ? En relevant les yeux, il vit la main de Liz, longue et fine, et il voulut sentir le contact de sa peau sur la sienne. Sans oser,c'était rare qu'une fille lui fasse cet effet là. Avec d'autres, il ne se serait pas gêné, mais là... c'était autre chose. Il était en compagnie de la personne qui le connaissait sans doute le mieux ici, et vice-versa. Il reporte son regard sur la route.


- Tu as une préférence question lieu ? Bar, restau', café,... ? Un programme spécifique ou on fait ça au feeling ?

Question futile, il se fichait de ça, il était déjà content de l'avoir retrouvée après ne longue absence. Et puis, comme repas, il savait se contenter d'un sandwich ou autre acheté au snack du coin. Il aurait pu, mais bon, c'était pas le genre de soirée qu'il voulait montrer à la jeune femme. Il avait quand même un gentleman au fond de lui, bien caché, si si, faut juste le faire sortir...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 11:26    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Shinji n'avait pas répondu à la question qu'Elizabeth lui avait posé. Sans doute aucune réponse ne valait-elle la peine d'être formulée. Il le savait, si Elizabeth abordait le sujet, c'est qu'elle avait déjà sa petite idée.
Dommage... Elle aurait bien aimé l'entendre de sa bouche, l'entendre lui expliquer de lui-même les raisons qui le faisaient agir ainsi.
Était-ce encore un des aspects de sa personnalité qui avait évolué, comme ça avait souvent été le cas au cours de ces dernières années ?
Elizabeth imaginait très bien les raisons qui pouvaient motiver tel désir du combat. Le sentiment d'impuissance face à Mighan, le besoin de s'affirmer, le besoin d'oublier. Oublier, oui, mais quoi ?
Il fallait se rendre à l'évidence. Elizabeth ne savait pas grand chose de son chef au fond. Elle le savait. Elle l'avait toujours su. Si ça aurait dû être son principal sujet d'étude, elle n'avait cependant jamais cherché à en savoir plus sur lui que ce qu'il voulait lui laisser entendre.
Peut-être par respect pour son chef. Peut-être par espoir. Espoir qu'un jour, il vienne lui-même lui conter ces choses que personne ne savait encore.

Ils marchaient, entourés d'un silence apaisant. Elizabeth se perdaient dans ses innombrables interrogations concernant son chef, et lui, lui...
Un instant, elle tourna la tête vers lui et l'observa sans mot dire. Il mirait le sol, sans doute lui aussi en proie à d'insensées questions sans réponse.
Le profil de son visage était adorable. La jeune Haughter le détaillait, profitant que le regard du jeune homme soit porté sur autre chose.
Il était étrange de se dire qu'à le mirer ainsi elle sentit un pincement naître dans son coeur.
Shinji avait su séduire la jeune femme, peut-être avec sa nonchalance, son charisme de leader, ses douces attentions habilement dissimulées derrière un masque d'impassibilité... Alors pourquoi ce pincement ?
Tu as peur Elizabeth ? Peur d'aller plus loin et de perdre cette figure amicale, cette épaule toujours présente pour te soutenir, ce regard de jais que tu as mis si longtemps à apprendre à déchiffrer ?
La peur... Oui, elle avait peur. Constamment. Cela déteignait sur sa vie, ses pensées, ses relations. Elle vivait dans une peur constante. Comment avait-elle pu croire que le plus difficile serait de pouvoir infiltrer Mighan, quand en vérité, ça avait été d'y être, d'y vivre, d'y agir, cachée derrière une facette inventée de toute pièce, derrière le masque d'une inconnue...Oui. Ça c'était de la peur. La peur du secret dévoilé, la peur de la sentence. Observant son chef, elle comprit alors. Oui. Ce qu'elle craignait, c'était cela: la sentence. La mort. La peur de le perdre dans ce combat qui approchait inexorablement et à une vitesse effrayante.
Se murant dans son silence, elle reporta son regard sur la route. Maintenant qu'elle y réfléchissait, ses pensées la submergeaient avec la force d'un torrent intangible. Cercle vicieux...


- Tu as une préférence question lieu ? Bar, restau', café,... ? Un programme spécifique ou on fait ça au feeling ?

' Hein ? '
Il l'arrachait à ce flot tortueux et cela sonnait comme une libération. Mais... Qu'avait-il dit ? Il lui semblait entendre encore sa voix résonner au creux de son oreille, mais aucun des mots ne lui parvenait. Elle avait été perdue si bien, si loin dans ses songes, que le sens des propos de son chef lui échappait encore. 'Programme', 'feeling', 'restau, café'... 'préférence'. Peu à peu, ça lui venait, sans qu'elle ne soit encore capable d'en dessiner une phrase complète.
Esquissant un dernier pas, elle s'arrêta finalement, et observa son chef.
Sur son visage, aucune incompréhension, aucune interrogation. Juste un sourire. Simple, salvateur.


" Et si c'est moi qui nous préparait à dîner pour ce soir ? Et... Si tu tiens toujours à inviter, on a qu'à faire ça chez toi. "

Elle voulait être seule avec lui. Ils n'auraient peut-être pas d'autres occasions de se retrouver ainsi en tête-à-tête, et à choisir, elle préférait que ce soit eux deux, seuls, et non pas eux deux, au milieu de la foule Haughter.
Ainsi, ils pourraient discuter, franchement, sincèrement. Et elle, elle pourrait s'occuper un peu de lui, le chouchouter, lui prouver qu'elle était bel et bien de retour, et qu'elle comptait le rester.

_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Dim 6 Fév 2011 - 22:07    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

La question de Shinji sembla sortir Elizabeth de ses pensées. La faisant s'arrêter, le fixer, et lui sourire. Un sourire dont elle avait le secret. Le genre de sourire que toute femme utilisait pour montrer qu'elle avait rien écouté mais qu'elle avait saisi l'essentiel. Si vous voyez ce que ça veut dire, tant mieux. La jeune femme lui fit une proposition qu'il accepterait volontiers.

- Et si c'est moi qui nous préparait à dîner pour ce soir ? Et... Si tu tiens toujours à inviter, on a qu'à faire ça chez toi.

D'habitude c'est lui qui faisait des propositions de ce genre, mais peu importe. Elle avait raison. Il serait tout de même mieux de "fuir" la foule qu'il y avait dans les restaurants et les bars de la ville. Il hocha la tête, Avec un léger sourire, un de ses rares sourires francs mais timides, de ceux qu'il n'utilise pas d'habitude. Tellement rares qu'il n'osait pas trop faire durer ça. Le sourire disparut presque aussitôt.

- Ca me va, c'est nickel. Attends juste un peu...

Il fallait juste qu'il vire les gens de chez lui. Genre la fille qu'il avait rencontrée hier soir, si elle était encore là, les gardes, et peut-être d'éventuels squatteurs qui l'attendraient. Il envoya un message aux bonnes personnes. L'appart' serait vide d'ici que Liz et lui y arrivent. Que pourrait-elle faire à diner ? Il n'y avait jamais grand chose chez lui. Quoi que, récemment il avait fait quelques courses, gageons qu'il ait de quoi faire un bon repas. Au moins, personne ne viendrait les embêter. Depuis la dernière fois, il avait attendu un nouveau moment seul avec lqa jeune femme. Et ce soir, rien de prévu chez lui.

Shinji se repéra, la route la plus directe était juste en face de lui. Tant mieux, il avait envie de se mettre à l'aise chez lui, de faire un bon repas. De passer uen bonne soirée. Il invita Elizabeth à le suivre. Elle savait où il vivait, mais la galanterie n'était quand même pas morte ici.


- Je sais pas trop ce qu'on peux faire à manger, mais bon, on verra une fois chez moi...

Chips, pizza, bière, coca, ou tout autre connerie de malbouffe spéciale jeune homme? Peut-être, Il y aussi des chances que SHinji ait pensé à prendre des trucs plus sains, Qui sait ?


Désolé pas terrible mais je créerais le topic à l'appart' Vendredi^

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:06    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers est -> Plage Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com