Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Ca faisait un moment... [Lizzie]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers est -> Plage
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Lun 10 Jan 2011 - 19:51    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Un jour comme les autres à Pseudo-City. Shinji avait eu du mal à quitter les bras de Morphée, il était confortablement installé dans son lit, dans les bras d'une fille. Hum, il avait du mal à mettre un nom sur son visage, mais sans doute étaient-ce les effets d'un réveil difficile. Bref, il réussit finalement à sortir pour aller se laver rapidement et s'habiller. Il laisserait l'inconnue, sûrement une Dashinger prise hier soir au bar du centre-ville, seule. Si elle volait un truc, cela se verrait, dans pas longtemps, si ce n'est pas déjà, quelqu'un arriverait pour surveiller l'appartement du chef.
Bref, une fois prêt, le japonais sortit du bâtiment et se dirigea vers la plage. Il avait envie d'être un peu seul pour réfléchir, et avec le temps actuel, il n'y avait pas grand monde là-bas. Il sortit une clope et l'alluma en route. Les rues étaient étrangement calmes aujourd'hui, sans doute à cause des tensions avec Mighan, Shinji ne l'avait pas trop caché. Ils avaient le droit de savoir et de se préparer à ce qui allait se passer. Seulement, personne ne savait quand l'affrontement - inévitable- aurait lieu. Tsss, foutu Treyman, il ne respecte même pas ses propres lois. Mais bon, ses gosses étaient dans un sale état, dans une partie de la ville connue seulement par Julian Hawksbury, le chef des Brainstormers. Ça aussi, il avait besoin de le savoir, avec un peu de chance, ces deux jeunes pourraient faire éviter un massacre et la mort de centaines de résidents de Pseudo-City.

Il arriva à la plage perdu dans ses pensées. Personne sur plusieurs mètres à la ronde. De rares et vaillants Haughters avaient bravé la météo pour se retrouver ici, et faire un petit après-midi tranquille. Certains lui proposèrent de venir, mais il déclina l'offre. Il voulait être seul pour réfléchir. Il s'assit clope au bec, face au lac, en faisant attention au sable. Une fois dans le pantalon, c'était assez désagréable comme sensation.
Tirant une latte, puis d'autres sur sa clope, il se mit à penser à tout et à rien, surtout sur ce qui s'était passé durant les derniers mois. A vrai dire, pas grand chose, depuis lors, ils vivaient dans l'attente de l'attaque de Mighan, mais c'est tout. Sans compter les mystérieuses disparitions des chefs du Sud et de l'Ouest. encore une fois, ses deux clans se retrouvaient sans chef... Intéressant...
_________________


Dernière édition par Shinji Maeda le Mar 11 Jan 2011 - 23:21; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Lun 10 Jan 2011 - 19:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Lun 10 Jan 2011 - 20:55    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Un temps à rester chez soi, blottie près d'un feu de cheminée à s'enivrer de musique. Quelques jours plus tôt, à cette même période, c'était exactement ce qu'Elizabeth aurait été en train de faire.
Mais désormais, elle était là, à Pseudo City, de retour parmi les siens.

" Enfin chez moi... ", se surprit-elle à penser, alors que ses pas la guidaient d'eux-même vers cet endroit qu'elle affectionnait tant.

Emmitouflée dans un long manteau sombre, foulard autour du coup, et chaussées de bottes à talons, elle foulait les pavés des rues encore calmes du quartier où, jadis, elle restait la demoiselle qui observait, se murant dans un silence de plomb. Qu'était-il arrivé à cette personne, cette Elizabeth-là... Celle qui aimait se vêtir sobrement, celle qui s'arrangeait pour ne pas plaire, ou dégouter. Où était la Lizzy qui se complaisait à être ignorée des autres ?
Les mains emmitouflées dans les poches de son manteau qui lui retombait sur les genoux, elle laissa échapper un soupir qui s'évapora dans les airs sous forme de volutes de fumée. Le froid était plutôt intense ce matin, et c'était dans ces conditions qu'elle appréciait le plus l'hiver. Un froid sec, et tenace, un de ceux qui laissent derrière eux quelques cristaux de givres ci et là, qu'il est si délectable de briser.
Alors qu'elle croisait quelques personnes de temps à autres au gré de son chemin, un pâle sourire vint étirer la commissure de ses lèvres. Si certains hommes se retournaient à son passage, peu le faisait pour la saluer. Personne ne la reconnaissait, car rares étaient ceux qui l'avaient connue. Quel sentiment agréable que celui de n'être personne aux yeux des autres... Ça avait été le cas, mais désormais les choses allaient sans doute changer.

Déjà, la Haughter sentait l'air frais l'envahir et apercevait le lac se profiler à l'horizon. Cette fois, elle en était encore plus sûre: elle était rentrée chez elle. Et le mieux n'était pas encore arrivé. Bientôt, elle le retrouverait, lui.
Elle se doutait qu'il ne serait pas ravi de la retrouver, elle qui se disait loyale et qui avait disparu du jour au lendemain, sans mot dire. Pourtant, il faudrait qu'il fasse avec. Car, loyale, elle l'avait toujours été. Et, bien au fond d'elle, elle espérait qu'il n'en eut jamais douté.
Traversant la route pour rejoindre le lac, elle prit le temps sans vraiment s'en rendre compte de jeter un œil sur l'image qui se reflétait dans la vitre d'une des voitures garées. Ses cheveux avaient drôlement poussé depuis la dernière fois, et bien qu'elle les eu coupé entre temps, elle savait qu'ils restaient quand même plus longs qu'à leur dernière visite. Elizabeth avait changé. Tant mentalement que physiquement. Elle s'était finalement préparée à l'idée qu'à son retour à Pseudo City elle serait une Haughter à part entière, et non pas la fille qui se cache, et que, de fait, elle devait agir en conséquence.
Bien sûr, ce qu'elle avait fait durant ces quelques mois au dehors de la ville lui avait permis de découvrir son autre 'elle'. Désormais, elle était plus soignée, tant dans sa façon de s'habiller que de se présenter. Désormais, un discret mais élégant maquillage conférait à son regard quelque chose de plus profond, et ses vêtements, tous plus féminins sans pour autant être grossiers, faisait ressortir sa sensualité. Ses courbes étaient mises en valeur sans pour autant être dévoilées...
Désormais, elle marchait dans le sable du lac, presque étonnée qu'il n'ait pas laissé place aux galets - sans doute les jeunes avaient-ils été trop occupés par Mighan pour y porter attention.Elizabeth savait parfaitement où elle devait aller. Car, si elle avait énormément changé, certaines choses étaient restées à leur place: son sens de l'observation, de l'analyse, ainsi que de la persuasion. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour découvrir l'endroit où Shinji s'étai rendu. Rares avaient été les témoins, mais de ce qu'elle avait pu en tirer, ça avait été bien assez. Car, au fond, Elizabeth connaissait quand même quelque peu son chef.
Et déjà, elle voyait sa silhouette se profiler à l'horizon. Assis dans le sable, il observait le lac, tandis qu'elle, encore derrière, l'observait lui. Et lui aussi avait changé. Un peu...
S'avançant vers lui, elle se sentit presque faiblir. Ils ne s'étaient pas vus depuis si longtemps... Qu'allait-il lui dire ? Allait-il commencer par les reproches ? Lui manifesterait-il sa haine ? Ou alors ce semblant d'amitié qu'elle avait voulu tisser avec lui...?
Arrivant enfin à son niveau, elle resta debout un instant à ses côtés, le regard rivé sur le lac, avant de laisser ouïr à son chef le son de sa voix.


" J'avais espéré que tu aurais écouté mon conseil et que tu aurais cessé de fumer ces abominations... On dirait que tu n'as pas oublié tes habitudes... Shinji. "

'Shinji'. Il était bon de pouvoir prononcer à nouveau son nom. Elle n'avait rien trouvé de mieux à lui dire mais... Au fond, il lui avait manqué, et qu'il fume ou pas, elle s'en fichait bien.
Elle aurait voulu manquer de manières et venir l'enlacer, ne serait-ce que pour la forme... Mais elle ne savait pas à quoi elle devrait s'attendre de sa part. Haine, rejet, indifférence ? Ou bien alors, rien n'aurait-il changé...
Quoiqu'il en eut été, en cette froide matinée où son regard tenait l'horizon, un sourire de ceux qui sont réels animait les lèvres de la jeune Haughter. Et ça... C'était quelque chose que Shinji ne lui connaissait pas.

_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Lun 10 Jan 2011 - 23:58    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Seul sur le sable, les yeux dans... le vide, contemplant le paysage, Shinji fumait tranquillement sa clope. Il réajusta l'élastique dans ses cheveux, pour ne plus avoir certaines mèches devant les yeux. Depuis plusieurs semaines, voire des mois, il avait bien changé. Aussi bien physiquement que mentalement. Se savoir si vulnérable, savoir que nul n'était à l'abri ici lui avait fait prendre conscience de sa propre vulnérabilité.
Dans les rues de Pseudo-City, il faisait partie des meilleurs combattants, si ce n'était le meilleur, mais face à la menace qui se profilait, des armes, des soldats, une guerre, il risquait de devoir compter sur autre chose que lui-même, chose qu'il avait en horreur.
Trop occupé à penser à tout ça, le leader des Haughters n'entendit pas que quelqu'un arrivait vers lui. Il ne s'aperçut de la présence qu'une fois que celle-ci fut à ses côtés.
Il remarqua que celle-ci était assez fort bien vêtue. Pas une de es filles à usage unique comme il avait l'habitude. Il ne releva pas la tête, mais devina de jolies jambes dissimulées par les bottes et le manteau long. Il ne prêta pas tellement attention à cette jeune femme. Occupé à ses pensées, il tira une bouffée sur sa clope et failli s'étouffer lorsqu'il entendu le son de sa voix.


- J'avais espéré que tu aurais écouté mon conseil et que tu aurais cessé de fumer ces abominations... On dirait que tu n'as pas oublié tes habitudes... Shinji.

Impossible ! Cela faisait des mois qu'elle avait disparu. Sans laisser de traces, sans donner de nouvelles, bref, un vrai mystère. Elisabeth Hidwell, la fille de l'ombre, son bras droit. Elle était revenue ? Shinji ne savait que penser. Il était partagé entre le rejet, il avait passé des nuits à s'inquiéter pour elle, imaginant le pire,e et elle revenait comme une fleur, la haine, pour l'avoir laissé tomber dans un moment aussi crucial, et la joie, intense, de la retrouver. Il se leva, et lui fit face.
Whoa ! Elle avait bien changé. Finie la jeune fille discrète qui fuyait le regard des autres, bonjour à la femme. Et quelle femme ! En tant qu'homme, il appréciait grandement les changement survenus chez elle. Néanmoins, pour le moment, il aurait toujours en tête l'image de la Lizzie qu'il avait vu il y a cinq mois. Souriant, il constata qu'elle aussi souriait, une première, ou peut-être pas, mais il ne se rappelait pas l'avoir vue un jour avec ce genre de sourire franc.
Il finit sa cigarette.


- Tu sais bien que je suis irrécupérable Liz...

Il avait envie de la prendre dans ses bras, mais n'osait pas. Pas la nouvelle Liz. Non pas que ça le dérangeait, mais il y avait touours ce risque d'arrières pensées. Pour sa part en tout cas. C'était plus fort que lui, dès qu'il voyait une jolie, fille, il la voulait dans son lit. Mais là, il s'agissait d'Elisabeth, elle n'était pas la première venue, il avait énormément de respect pour elle.
Il se rapprocha de la jeune femme.


- Ça fait un bail, Lizzie... On... J'me suis demandé où tu était passée... Tu reviens enfin parmi nous ?

Ô joie ! Pour un peu, il l'aurai embrassée, mais ils n'était pas assez intime pour ça. Il reste donc face à elle, attendant la suite. Ça lui faisait réellement plaisir de la revoir, après tout ce temps. Ils avaient tous les deux changés, c'était presque comme un nouveau départ... Il aurait pu continuer longtemps à énoncer ce qu'il s'était demandé, mais cela suffisait pour le moment.


Désolé si je m'égare Smile

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Mar 11 Jan 2011 - 20:13    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Mirant le gris du lac, Elizabeth sentait le regard de Shinji sur elle. Elle avait été presque impatiente de lui faire découvrir son nouveau 'elle'. Et quelle surprise cela avait été de découvrir que lui aussi semblait avoir changé. Bien sûr, il avait toujours été charmant, mais désormais c'était différent. Il semblait... Mûri. C'était d'autant plus plaisant.
Lorsqu'il se leva pour lui faire face, elle sentit son cœur s'emballer dans sa poitrine. Elle avait attendu si longtemps de le revoir, avec tant d'impatience, qu'il lui était presque impossible de contenir sa joie.


- Tu sais bien que je suis irrécupérable Liz...

Inclinant la tête sur le côté, elle s'arma d'un sourire amical avant de déposer une main sur le bras de son chef. Elle savait que ça n'était pas grand chose, mais elle avait besoin de son contact, même un tant soit peu. Juste de quoi s'assurer qu'elle était bien rentrée parmi les siens, et que tout ça n'était pas qu'un simple rêve futile.

" Je suis désolée, Shin, d'être partie. "

Elle savait que ça ne suffirait pas à effacer ses mois d'absence, mais c'était pourtant ce qu'elle ressentait réellement. Même si elle avait eu ses propres raisons de faire ce qu'elle avait fait, elle aurait pu le faire sans le cacher à quiconque. Sans le cacher à Shinji.
Mais c'était dans sa nature d'agir ainsi. En secret.


- Ça fait un bail, Lizzie... On... J'me suis demandé où tu était passée... Tu reviens enfin parmi nous ?


Elizabeth fut touchée par la rectification que Shin avait tenu à faire dans ses propos. Personne n'avais pu penser à elle ici. Personne, à part lui. Et l'entendre l'affirmer de lui-même, la réconforta, lui réchauffa le coeur. Elle voulut lui dire qu'elle était navrée de ce qu'elle avait fait et tout lui expliquer de ce départ précipité, elle qui avait même laissé son violon chez elle, sans même prendre le temps de l'emmener avec elle.
Lentement elle fit glisser sa main du bras de son chef à son épaule. Et tandis que son sourire continuait de paraître sur son visage, elle remit une mèche de ses cheveux derrière son oreille de son autre main.


" Je ne suis jamais vraiment partie... Mon unique chez-moi est ici. Et si j'ai dû m'en aller pendant quelques temps... Je suis tellement désolée de ne t'avoir rien dit... "

Elle se demandait si au fond de lui il la détestait ou lui en voulait pour cela. Mais pouvait-elle réellement se permettre de lui poser la question ? S'il avait des choses à lui dire, il savait qu'il pouvait le faire en face. Elle pouvait beaucoup supporter. Elle pouvait même peut-être tout supporter.
Retirant sa main de l'épaule de Shinji, elle la fit rejoindre son autre main, dans son dos. Pendant un instant, silencieuse, elle observa son cher chef. Puis, calmement, prononça ses mots :


" Certaines choses m'ont manqué plus que d'autres."

Puis, après un court silence.

" Toi, particulièrement.
Et maintenant, comme je te retrouve... Tu as l'air d'avoir tellement changé, tellement mûri... J'ai l'impression de m'en être allée des années durant. "

_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 12:18    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Content, oui, Shinji était réellement content de ce retour inattendu. Après des mois d'absence, Elizabeth revenait à Pseudo-City. Et souriante avec ça. Elle avoua être désolée, mais Shin ne lui en voulait pas, après tout, lui aussi avait été absent un long moment avant elle. Le leader resta néanmoins silencieux, et n'en dit rien, elle connaissait sans doute assez bien pour deviner certaines de ses pensées. Mais quand elle mit sa main sur son épaule, il fut surpris. Jamais la Lizzie d'avant n'avait fait ça. C'était... assez bizarre, mais il appréciait ça. La jeune femme dit encore être désolée, mais de ne lui avoir rien dit. Le leader sourit, ça faisait quelque chose d'étrange de la voir ainsi.

- C'est pas grave, tu es revenue, c'est ça qui compte...

Il lui avait manqué, tout comme elle lui avait manqué... Elle le trouvait changé, c'était vrai. Il avait calmé son rythme de vie, réduisant ses apparitions aux soirées organisées par les Haughters, il était plus calme, même si toujours aussi enclin à se battre. Il avait pris conscience du danger qui menaçait la ville. Physiquement, il avait aussi changé. Pas énormément, juste une nouvelle coiffure e des tenues plus sombres. Il était devenu un peu plus solitaire qu'avant, était-ce à cause de l'absence d'Elizabeth. Il ne saurait le dire, mais dorénavant, il était connu comme le corbeau de Pseudo-City. Une ombre noire qui ne laissait pas ses "proies" indemnes. C'était bien sûr exagéré, mais cette image le faisait sourire, alors il rentrait dans le jeu des rumeurs...
Cependant, le jeune homme n'était pas celui qui avait le plus changé... Et même si Liz dit qu'elle avait l'impression de s'être absentée des années durant, pour lui, c'était presque pareil. Mais son retour lui semblait rapide, comme s'ils s'étaient quittés la veille. Souriant, il répondit à son interlocutrice.


- Toi aussi tu as l'air... changée. Plus souriante, plus "expressive"... Et plus jolie que jamais...

Il eut un soupçon de rougissement, il n'avait pas le compliment facile, étant plus prompt à charrier ou à parler moins élégamment aux femmes. Mais pour une fois, il le pensait. C'était facile de complimenter sans le penser, mais là c'était différent, il s'agissait d'une fille qu'il estimait beaucoup, pas une de ses coups d'un soir... Il avait envie de la serrer contre lui, après tout ce temps, mais il n'était pas assez intime avec elle pour ça, il ne savait pas comment elle réagirait. Enfin bref, il était déjà content de la revoir. Il avait envie de savoir ce qu'elle avait fait pendant les derniers mois, n'osant pas poser la question, il préférait la laisser parler d'elle-même. Néanmoins, il y avait une question qui voulait sortir de sa bouche.

- Tu as des projets ? J'veux dire, tu compte faire quoi maintenant que tu es de retour ?

L'aider pour préparer le clan et la ville à se défendre ? Non, il ne pouvait pas lui demander ça aussi vite, elle venait de revenir, il ne pouvait pas lui demander aussi directement ce genre de choses...

- Toi aussi, tu m'as manqué...
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 13:09    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

C'est un peu long, mais je t'interdis de te sentir obligé d'en faire autant ! Voilà Smile


Liz était touchée par les propos de son chef. Pas une seule fois encore, il ne lui avait fait de reproches ou lui avait montré un quelconque signe de déception. Était-ce simplement pour ne pas la froisser, ou alors n'était-il tout simplement pas fâché ? La question restait en suspend dans la tête de la jeune Haughter, sans qu'elle ne sache quoi y répondre. Shinji n'était pas un grand hypocrite, et elle pouvait compter sur lui pour se montrer franc. S'il avait voulu lui tourner le dos et la blâmer pour sa 'désertion', il l'aurait fait. Elle n'en doutait pas.
Mais à la place de cela, il l'a pardonna, ou, tout du moins, l'excusa pour n'avoir prévenu personne de son départ soudain. Aux yeux d'Elizabeth, c'était déjà beaucoup. Elle savait que Shinji avait eu, jusqu'à maintenant, très peu de raisons de douter de sa loyauté, néanmoins, elle ne pensait pas qu'il continuerait d'y croire dans un moment où beaucoup d'autres choses pouvaient être pensées.
Et si, à ces yeux, tout ce qui comptait réellement était qu'elle soit revenue, alors Elizabeth ne pouvait que s'en satisfaire, et rester auprès de son chef.

" Je ne te décevrai pas, Shin... ", pensa-t-elle. Puis, tandis que lui s'adressait à elle à son tour, elle l'observa, ce fin sourire ornant toujours son visage.


- Toi aussi tu as l'air... changée. Plus souriante, plus "expressive"... Et plus jolie que jamais...

Que répondre à cela ? Si elle avait bien plus senti le regard des hommes sur elle ces derniers mois, elle n'y était toujours pas pour autant habituée. Elle qui, par le passé, n'était rien.
Son regard se fit fuyant, et son sourire, plus large, mais aussi plus gêné. Comment était-on censée réagir à pareils propos ? Bien sûr, elle se doutait qu'il ne faisait que dire ce qu'il pensait, mais ça avait un petit quelque chose de troublant venant de lui, le chef Haughter, le recordman des conquêtes féminines.
Et finalement, elle ne répondit qu'aux mots qui avaient précédés ceux-ci, si agréables à entendre et pourtant si gênants.


" J'ai décidé que je n'avais plus besoin de me cacher. Disons qu'à partir de maintenant, tu vas apprendre à découvrir la véritable Liz. Toi, et tous les autres. "

Il lui avait suffit de ces quelques mots pour retrouver sa confiance et son aise. Posant son regard bleu océan sur Shin, elle haussa les épaules, comme pour dire 'Désolée, mais la Elizabeth d'avant n'existera sans doute plus'.
Elle savait que cela pouvait mettre mal à l'aise son chef, et que, peut-être, la nouvelle 'elle' lui plairait moins que l'ancienne. Pour l'instant bien sûr, il disait qu'elle avait changé dans un bon sens, mais c'est parce qu'il n'avait vu que la partie extérieure de la nouvelle Elizabeth. Au fond d'elle, elle se posait une question beaucoup plus préoccupante:
"Et si celle que j'étais au dedans ne lui plaisait pas..."


- Tu as des projets ? J'veux dire, tu compte faire quoi maintenant que tu es de retour ?


On y venait enfin. Shinji ne lui demandait même pas ce qu'elle avait fait durant tout ce temps où elle l'avait laissé seul ici, à se faire du mouron pour son clan à cause des Mighanais.
Glissant une main dans sa longue chevelure, elle estompa quelque peu son sourire. Dans ce genre d'attitude, Shinji reconnaîtrait sans doute la Elizabeth qui s'apprêtait à dire quelque chose d'important.


" J'ai pas mal de choses à faire. Et à dire, notamment. J'ai des informations... De toute sorte. Je sais que tu nourris peut-être une certaine rancoeur vis-à-vis de moi, Shinji. Mais sache-le... Je n'ai jamais été déloyale. Et ce que j'ai dû faire ces derniers mois, ce n'était pas un caprice égoïste et personnel. "

Laissant un petit silence s'installer, le temps de réfléchir à la façon dont elle lui annoncerait la chose, elle finit par s'assoir dans le sable, invitant Shinji à faire de même, après avoir jeté un coup d'oeil alentours. Puis, observant son chef, finit par reprendre la parole.

" Je savais que Mighan mettrait du temps avant de s'en prendre à nous, car quand bien même nous ne sommes qu'une ville d'ado, les caméras qu'ils avaient installées leur permettaient de voir qu'on se débrouillait et qu'on était organisés. De fait, il fallait qu'eux aussi se préparent un minimum, déjà parce que rassembler des forces militaires, ça prend un peu de temps.
C'est après la réunion des chefs que j'ai décidé de partir. Et tout ce temps, j'étais dans un endroit bien précis, à rassembler autant d'informations que possible. "


Se taisant à nouveau, elle glissa sa main à l'intérieur de son manteau, et en sortit un petit carnet de ceux qu'elle avait l'habitude d'utiliser pour ses croquis.
Sans dire un mot de plus, elle le tendit à Shinji.
A l'intérieur, il trouverait tout un tas de pages manuscrites, relatant des noms de gradés de l'armée Mighanaise, leurs aptitudes, ainsi que le nombre d'unités qu'ils contrôlaient. Sur d'autres pages, il apercevrait le plan d'un bâtiment immense, s'étendant sur plusieurs étages, dessiné à la main. Plus loin, des noms de choses ressemblant à des armes, des munitions, des moyens de déplacements militaires, le tout accompagné de chiffres à leurs côtés. Et encore plus loin, sur la fin du carnet, de nouveaux chiffres, en dollars cette fois-ci, ainsi que des données concernant Pseudo City, et les déplacements à venir des troupes Mighanaises. Oui, Elizabeth avait toujours été loyale à son clan. Et oui, une fois encore, elle venait de le prouver.

_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Mer 12 Jan 2011 - 20:50    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Elle ne voulait plus se cacher. De quoi ? Shinji n'en savait rien. C'était sans doute quelque chose qu'elle seule pouvait comprendre. Mais au fond, ça ne le regardait sans doute pas, et mieux valait ne rien dire. Il était content de retrouver une Elizabeth plus jolie que jamais. Avait-elle aussi changé mentalement ? Était-elle toujours la même, ou quelque chose avait changé là aussi ? Seul le temps le lui dirait. Lui, et tous les autres allaient découvrir la véritable Liz, bonne chose ou pas, il préférait voir les gens sous leur véritable jour plutôt que derrière un masque. Bref, on verrait bien de quoi il en retourne... Des projets ? Apparemment. Des infos de toutes sortes, intéressant. Ça pourrait éviter de fâcheuses situations si c'était le genre d'informations auquel il pensait. Cela fit sourire le ténébreux. Mais elle pensait vraiment que Shinji lui en tenait une certaine rancœur ? Qui sait ? Il y avait des chances pour qu'au fond de lui il lui en veuille un peu de l'avoir laissé, d'être partie sans prévenir et sans donner de nouvelles. Il verrait ça après, quand il serait seul. Il préférait ne pas laisser paraître trop d'émotions en public, surtout pas ce genre d'émotions qu'il ne voulait pas nommer. Jamais il n'avait douté de sa loyauté, elle avait été là depuis le début, pourquoi cela changerait-il ?

- Liz... Je...

Mais ce fut les seuls mots qui sortirent. Shinji haussa les épaules, il ne savait pas quoi dire à ça. Il fit mine de rien, bien que ça lui pèse, et s'intéressa au carnet qu'elle lui avait tendu. Il ne voulait pas avoir ce genre de discussion ici, il aurait préféré être au calme, au chaud chez lui, mais bon, le hasard en avait décidé autrement. Et puis, elle avait réussi à le faire taire sans le vouloir. Toutes ces informations, c'était le jackpot quand même. Espérons que d'ici là, elles soient toujours d'actualité. Parce que se préparer à partir de données obsolètes, c'est pas top...
Il sourit, se tournant vers Liz.


- Wow, bon travail, toujours aussi impressionnante...

* Tu n'a pas changé sur ce point...*


Mais cette phrase resta dans sa bouche, il se tut, pour lire un peu, jeter un oeil au carnet bien rempli d'Elizabeth, mais aussi pour ne pas s'embrouiller dans ses mots. C'est dingue, lui qui avait l'habitude de rentrer souvent avec une fille différente, il avait du mal à dire ce qu'il ressentait/pensait à une jeune femme. Ça en ferait rire plus d'un, de le savoir comme ça. Heureusement, il arrivait très bien à cacher derrière un masque d'impassibilité ses émotions. Bref, avoir autant d'information utiles d'un coup l'emplissait autant de satisfaction que la joie du retour de son bras droit. Oui, il valait mieux qu'il pense comme ça.
Enfin bon, il se posait une question, à laquelle elle pouvait répondre, ça concernait le cahier.


- Tu crois que je devrais laisser filtrer quelques infos aux autres chefs ?... Si ça peut éviter un massacre...

Mouais, d'un côté, il le devait, mais d'un autre, il ne savait pas s'il en avait envie,, ni même quel serait le meilleur moment. Le plus tôt sans doute. Mais il devait d'abord s'en servir pour protéger les siens, c'était le plus important. Elle l'impressionnait franchement sur ce coup de maître. Mis à part ça, il avait tellement de choses à lui dire, mais la plupart ne voulaient pas sortir...

Mouhahaha T-T post pourri x)

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Jeu 13 Jan 2011 - 10:04    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Elizabeth resta silencieuse tandis que son chef lisait les données qu'elle avait rapporté. Elle s'enivrait de ce moment de sérénité qu'elle pouvait passer, dans ce quartier qui était le sien, aux côtés de cet homme auquel elle tenait tant, face à ce lac, qu'elle avait toujours apprécié. Elle aurait voulu rester ainsi des heures durant, si le froid ne menaçait pas de lui faire vouloir rentrer plus tôt.Glissant ses mains blanches entre les grains de sable fins qui recouvraient la plage, elle se permit quelques secondes d'égarement, à penser à une Pseudo City qui ne serait pas menacée, et à la fille qu'elle serait encore sans cela. Elle s'était redécouverte, pendant cette absence, et à son retour, elle avait l'impression de tout redécouvrir aussi, comme si les yeux avec lesquels elle observait le monde n'étaient plus les mêmes qu'auparavant.

" Il faut que tu saches que les données contenues dans le carnet sont toutes faussées. Je ne pouvais pas être sûre de revenir ici indemne, et il ne fallait pas que n'importe qui puisse tomber dessus. Disons que j'ai, à ma façon, codé les chiffres et les noms. Je te dirai de quoi il retourne quand on sera plus au calme, dans un endroit sûr. "

Évidemment, elle n'avait jamais voulu risquer de perdre ces informations, alors qu'elle avait dû prendre cinq mois de sa vie à jouer un autre rôle que le sien, en milieu hostile, pour les obtenir. Honnêtement, lorsqu'elle avait décidé de quitter la ville pour se lancer dans l'espionnage militaire, elle s'attendait à rencontrer l'échec. Était-ce parce que les Mighanais doutaient de risquer quoi que ce soit face aux petits jeunes que représentaient les ado de Pseudo City ? Ou bien était-ce simplement que sa prudence et son habitude à jouer différents rôles et à manipuler les gens étaient à un bien meilleur niveau que ce qu'elle avait pu espérer jusqu'alors ?
Chaque jour elle avait craint d'être découverte, et chaque jour, un peu plus, elle avait redoublé de prudence. Et de paranoïa, sans doute. Ça allait sans dire...


- Tu crois que je devrais laisser filtrer quelques infos aux autres chefs ?... Si ça peut éviter un massacre...

Elizabeth, à ces mots, posa son regard sur Shinji. Il s'était passé beaucoup de choses à l'endroit où elle avait été ces derniers mois, et elle ne doutait pas que ça avait aussi dû être le cas ici, à Pseudo City.
Elle laissa un court instant de silence s'installer, car, il fallait le dire, elle ne savait pas vraiment comment annoncer la chose à son chef. Et ce qu'elle savait encore moins, c'est la réaction qu'il aurait.
Après une longue hésitation, elle finit par prendre une courte inspiration, et répondit alors à la question que Shinji venait de formuler.


" Il ne faut pas que tu m'en veuilles, Shin, car j'avais d'excellentes raisons, mais... Il faut que tu saches que Taylor est déjà au courant de la plupart des informations que contient le carnet. Il est évident qu'on ne peut pas garder ça pour nous, quand on connait la gravité de la situation !
Bien sûr, il faudra aller en toucher mot à Julian et... Je crois qu'il ne vaudrait mieux pas que ce soit moi qui le fasse. Quant aux Dashingers... On laissera Jul' s'en charger, il sait s'y prendre avec eux. Mais on ne peut pas se permettre d'être égoïste et de faire jeu à part. Tout comme on ne peut pas se permettre de vendre nos infos au compte-goutte... "


Elle avait encore des tas de choses à dire à Shinji, mais elle redoutait sa réaction quant à savoir que Taylor savait déjà tout ça. Taylor, sans doute son pire ennemi, au courant avant lui-même...
Elle savait qu'elle devrait des explications à son chef. Mais pas ici. Pas maintenant... Elle aurait voulu lui demander de l'emmener chez lui pour qu'ils en discutent plus promptement, mais au fond, elle voulait rester encore un peu ici, face à ce lac... Elle avait passé tant de temps à se prendre la tête pour ses infos, qu'elle espérait pouvoir reposer un peu son esprit las, avant de devoir s'y remettre...

_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Jeu 13 Jan 2011 - 18:15    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Ingénieux comme idée, Liz avaoit codé les informations au cas où il lui arriverait quelque chose. Elle préférait être au calme pour les déchiffrer, bonne idée, les oreilles indiscrètes sont nombreuses, même à Pseudo-City. Shinji acquiesça à cette proposition. Il valait mieux être au calme, chez elle ou chez lui, en espérant que son appart' à lui soit vide, qu'il n'y ait que lui et Elizabeth. Après tout, elle avait risqué gros pour avoir ce genre de renseignements, et même si elle n'avait pas prévenu de son départ, le Haughter ne lui en voulait pas. Elle était revenue, c'était déjà bien, mais en plus, elle ramenait avec elle quelque chose de très utile. Sauf qu'apparemment, Taylor savait déjà tout ça. Shinji resta interloqué, comment cela était-il possible ? Sa récente absence aurait-elle les mêmes raisons que celle de Liz ? Bref, il faudrait s'en occuper plus tard, il se fichait éperdument de ce que faisait ou non le leader des Sinewyers. Quoi que, de temps en temps, il fallait se tenir au courant des agissements de son - probablement- plus grand rival à Pseudo-City. Cette espèce de rivalité était venue comme ça, sans savoir pourquoi, les deux jeunes hommes n'avaient jamais pu se blairer, sans doute à cause de leur caractères bagarreurs à tous les deux. Un jour, il leur faudrait régler ça d'homme à homme, à mains nues. Mais pour le moment, il y avait de plus grands dangers, Mighan. Et puis, il aurait tout le loisir de lui éclater les dents une fois la menace effacée, espérant que personne n'intervienne, et qu'il ne soit pas question d'armes cachées...

Enfin bon, pour le moment, il fallait déchiffrer le carnet de Lizzie, ce qui voulait dire qu'ils devaient aller dans un lieu plus calme, tous les deux. Sauf si l'un d'eux avait quelque chose à dire avant. Mais Shinji restait muet sur ça, il laissait la jeune femme se reposer un peu, apparemment, elle aimait être face à ce lac. Autant la laisser décompresser, après cinq mois passés à récolter ces infos. Elle avait bien le droit de s'autoriser un peu de répit. L'asiatique sourit, il avait un peu la haine de s'être fait doubler par Taylor sur ce coup là, mais il n'en dit rien, ce n'était pas le moment.


- ... Tu as raison, on n'est pas des Sinewyers, on va agir comme il le faut pour sauver Pseudo-City, je préviendrais Hawksbury quand on aura parlé de ces informations chez moi,... ou chez toi. Peu importe...

Son chez elle, dans quel état était-il après tout ce temps ? Il ne savait pas exactement où se situait son appartement, mais il espérait que personne n'avait fait l'erreur de venir fouiner chez elle. Il punirait l'éventuel coupable s'il el retrouvait, surtout si c'était un Haughter, mais honnêtement, il en doutait. Impossible de venir dans les habitations du clan sans y être convié, ou d'y vivre soi-même. Donc bon, un Haughter n'ira jamais en voler un autre, mais il faut s'attendre à tout. Après cinq mois, il devait y faire sacrément froid en tout cas.

- Bien, tu veux faire quoi avant ça ? J't'invite au restau, ou tu préfère un truc plus calme ?

Haha, le grand Shinji avec un soupçon de timidité dans la voix pour dire ce genre de phrase, alors qu'il l'a répété des dizaines de fois à d'autres. Étrange... ais il avait envie de profiter un peu de le présence de la jeune femme à ses côtés, de découvrir comment était la "nouvelle Elizabeth", après tout, il avait vu l'extérieur, mais il voulait aussi en découvrir l'intérieur. Voyons comment la discussion allait continuer, même si il y avait des aspects tactiques dont ils pouvaient parler ici.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Jeu 13 Jan 2011 - 20:27    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Elizabeth se doutait qu'apprendre que Taylor était au courant avant lui agacerait sans doute son chef. Mais il faut dire que ça avait été un cas de force majeur ! Cet abruti aurait tout fait foirer si elle ne lui avait pas donné de bonnes raisons de faire marche arrière. Et ça, elle était persuadée que Shinji le comprendrait lorsqu'elle le lui expliquerait, plus tard.
Elle voulut s'excuser d'avoir agit ainsi et le rassurer en lui disant que Taylor n'était de toute façon pas aussi idiot qu'il voulait le faire croire, et qu'au fond, il était loti au même titre que tous les autres à Pseudo City. Mais elle n'eut pas même besoin de le faire. Shinji comprenait... ou acceptait. Et cela la fit sourire, car, dans sa tête, elle se disait que finalement, il n'avait peut-être jamais perdu confiance en elle.


- ... Tu as raison, on n'est pas des Sinewyers, on va agir comme il le faut pour sauver Pseudo-City, je préviendrais Hawksbury quand on aura parlé de ces informations chez moi,... ou chez toi. Peu importe...

A ces simples mots, la jeune Haughter hocha la tête. Sur ce point, ils étaient tous deux d'accord. S'il y avait bien des endroits sûrs dans le quartier, c'était sans doute leurs propres appartements.
Après cela s'installa un silence quelconque qui, au final, faisait du bien à la jeune femme. Il lui permettait de se délecter de l'endroit, et de la personne qui l'accompagnait. Un duo exquis dont elle comptait bien profiter.
Faisant glisser encore et encore ses mains fines dans le sable froid qui avait été laissé sur la plage, elle laissa son regard courir un instant sur les vaguelettes que cela laissait à ses côtés. C'est ce moment que choisit Shinji pour lui proposer une sortie d'un genre qu'elle ne connaissait pas encore en ces lieux.


" Un restau ? Woaw... Je crois bien que les rares fois où j'en ai fait, ici, c'était pour surveiller ou obtenir des informations. Alors tu parles, ça me tente. "

Elizabeth était tout bonnement ravie. Elle savait qu'un restau ce n'était pas grand chose, surtout venant de Shinji-le-tombeur, mais... Ça lui plaisait quand même. Et elle n'allait pas cracher sur une occasion de passer sa première soirée avec lui.

" Mais rassure-moi, tu n'as pas d'idées saugrenues en tête, n'est-ce pas ? ", s'enquit-elle alors, un léger sourire taquin aux lèvres...
_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Ven 14 Jan 2011 - 14:04    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Dans leur conversation, il y avait eu plusieurs silence, la plupart provenant de la part de Liz. Celle-ci semblait les apprécier, sans doute en avait-elle besoin. C'est une fille qui réfléchit beaucoup, aussi en profitait-elle pour bien choisir ses mots. Chose que Shinji faisait rarement, ou seulement lorsqu'il devait parler sérieusement. Bien sûr, ils avaient abordés des sujets sérieux, mais les mots lui étaient venus tout seuls. Il préférait dire ce qu'il avait envie de dire, de parler franchement. Pour le leader d'un des quatre clans de Pseudo-City, c'était peut-être préjudiciable, mais il n'en avait strictement rien à battre. Il était comme ça, un point c'est tout. Néanmoins, avec la jeune femme, il faisait quand même attention à ce qu'il disait... Sans trop savoir pourquoi. Peut-être parce qu'Elizabeth n'était pas n'importe qui, elle était une jeune femme qu'il respectait beaucoup.
Il fut soulagé lorsqu'elle accepta son invitation. Apparemment, personne ne lui avait fait ce genre de demande auparavant. La classe, il était un des rares à l'avoir fait, peut-être le premier. Mais il s'en fichait, la suite de la réponse de la jeune femme le laissa sans voix. Il ne savait pas quoi dire. Ajouté à un sourire taquin, l'idée saugrenue derrière la tête le faisait lui aussi sourire, mais cette fois, par un soupçon de gêne et de sourire franc. Cette fois, il dut bien choisir ses mots. Il n'aurait pas dit non à l'idée, du moins, si c'était à ce genre d'idée qu'elle pensait, mais il la respectait trop pour la considérer comme les filles qu'il invitait habituellement, ou avec qui il passait la nuit. Même si d'un côté, il restait un homme, et elle, une jolie jeune femme. Après une courte réflexion, il se décida à répondre.


- J'vais pas te mentir, je reste un mec, tu as toujours été jolie à mes yeux, alors c'est sûr qu'une partie de moi ne refuserait pas ce genre d'idée...

Il avala sa salive, se disant que déjà, il venait de se tirer une balle dans le pied, puis il reprit.

- Mais... Tu dois déjà savoir que j'ai trop de respect pour toi pour avoir... ce genre d'idée...

Voilà, c'était dit, restait à savoir comment Liz allait réagir. A quelle partie de sa réponse elle ferait le plus attention. Après tout, il lui avait dit assez clairement qu'il ne dirait pas non à l'emmener dans son lit s'il ne la respectait pas comme il le fait. Certaines filles lui auraient collé une gifle avant de partir. Il espérait qu'Elizabeth n'avait pas changé à ce point, qu'elle restait la même sur ce coup là. Mais bon, un jour, il ne pourra plus résister, et il tentera sa chance, espérons qu'il saura se contenter des autres filles jusque là, et pourquoi pas éviter ça. Il avait déjà fait l'erreur par le passé. Et perdre à nouveau une amie le ferait quand même bien chier. Surtout Liz...

Zarb Shinji "timide" Laughing

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Ven 14 Jan 2011 - 16:51    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

C'est mignon, un Shinji timide Okay


Elizabeth voulait taquiner Shinji, bien qu'elle se doutait qu'elle aurait du mal à le mettre mal à l'aise. Pourtant, ce fut malgré tout son ressenti. Lorsqu'elle vit son sourire répondre à sa remarque, elle ne vit pas celui, habituel, que Shinji aimait à présenter. A la place de cela, il y avait comme un soupçon de gêne. Peut-être n'était-ce que le fruit de son imagination, ou peut-être n'était-ce pas le cas. Quoiqu'il en soit, c'était quelque chose qu'elle avait trouvé particulièrement adorable.
Puis finalement, ce fut au tour de Shinji d'instaurer un court silence. C'est à ce moment-là qu'Elizabeth se rendit compte qu'elle avait peut-être posé une question qu'il aurait mieux fallu taire. Et les propos de Shinji ne la firent pas démentir.


- J'vais pas te mentir, je reste un mec, tu as toujours été jolie à mes yeux, alors c'est sûr qu'une partie de moi ne refuserait pas ce genre d'idée...

Seulement, elle ne pouvait pas lui en vouloir de penser comme ça. Bien sûr, comme lui-même le disait, il était un 'mec'. Et Elizabeth était bien placée pour le savoir: les hommes sont faibles face à ce genre d'idées. Alors, instinctivement, un sourire, léger quoiqu'un peu gêné, naquit à la commissure de ses lèvres. Néanmoins, elle n'eut pas à ouvrir la bouche pour répondre à ces avances ouvertes, car son chef adoré l'avait fait à sa place, et pour placer des propos bien plus agréables à entendre que les précédents, quoique tout aussi flatteurs.
Shinji respectait Elizabeth. Oui, elle le savait. Elle n'avait jamais oublié les diverses réactions qu'il avait eu lorsqu'un fameux soir avant qu'elle s'en aille elle lui avait fait avance et les avait retirées. Ça, elle pouvait en être sûr... Avec elle, il ne ferait rien qui pourrait la blesser.
Posant son regard sur les vaguelettes que le sable formait un peu plus loin devant elle, elle se surprit à sourire de manière irrépressible. Shinji avait toujours été compréhensif et bon avec elle. Et même après tout ce temps, même après l'avoir laissé seul si longtemps, il continuait de vouloir la respecter et de croire en elle.
N'avait-elle jamais rencontré quelqu'un d'autre capable d'agir comme tel avec elle ? Même Julian n'avait pas su la respecter comme Shinji le faisait. Même Julian n'avait pas pu s'empêcher de lui en vouloir lorsqu'elle avait feint l'indifférence avec lui.
Elle avait bien de la chance de pouvoir compter sur quelqu'un tel que Shinji. Elle avait prit le temps de réfléchir alors qu'elle était loin de Pseudo City, et ce qu'elle pouvait dire de la situation actuelle... C'est qu'elle n'avait plus rien à voir avec n'importe quelle autre situation qu'elle avait pu vivre avec Shinji par le passé. Au départ, elle avait eu un peu de mal avec lui, parce qu'elle ne connaissait que la face qu'il laissait paraître au monde extérieur: sa popularité, et sa sur-popularité auprès des filles. Elle méprisait ce genre de personnes. Et pourtant, elle avait très vite appris à découvrir de nouveaux aspects de la personnalité de son chef. Et maintenant, qu'allait-il advenir d'elle et lui ?

Se relevant, elle fit quelques pas en direction du lac, puis se tourna vers Shin. Ses cheveux virevoltant au gré du vent, elle lui adressa un sourire tendre, puis lui fit signe de venir la rejoindre.
C'était en ces lieux qu'un an auparavant elle avait fait la rencontre de Julian, avait appris à l'apprécier, puis lui avait dit adieu, six mois après.
Et ce serait sans doute aussi en ces lieux qu'elle apprendrait à agir telle que la femme qu'elle était devenue devait le faire.
Lorsque Shinji l'eut rejoint, elle posa une main sur son torse, l'autre s'agrippant au foulard qu'elle portait autour du cou, puis avisa l'homme qui lui faisait face. Après un court instant, elle répondit alors aux propos qu'il avait lui-même formulé quelques instants plus tôt.


" Je ne vais pas te mentir, Shinji... Les femmes sont personnes à sous-entendre ce qu'elles veulent réellement, et à attendre de l'autre qu'il agisse en premier. Peut-être que tu devrais profiter de ce moment que l'on passera tous les deux au restaurant pour... Disons... Tenter de comprendre ce que je souhaite réellement. "

Observant sa main posée sur son chef, elle esquissa un fin sourire, se demandant s'il chercherait à la séduire ou s'il se contenterait de continuer sa petite vie dans le cadre de sa routine habituelle.
Elle voulait cet homme, elle le savait, elle avait eu tout le temps d'y réfléchir. Mais avant cela, si elle savait qu'il la respectait, elle voulait que les choses n'aillent pas trop vite en besogne. Elle était aussi sûre qu'il lui plaisait qu'ils pouvaient tous deux devenir excellents amis. Elle ne voulait pas que l'un soit le prix de l'autre, surtout si elle partait dans quelque chose qui ne durerait pas.
Quoiqu'il en soit, il fallait s'ôter ce genre de pensées de la tête, et continuer de vivre au jour le jour. Elizabeth savait ce qui se préparait au dehors, aussi bien qu'elle savait combien de répit il leur restait. Si elle voulait profiter, c'était maintenant, ou jamais.
Retirant sa main de Shinji, elle croisa les bras, les serrant contre elle-même pour se protéger du petit vent frais qui soufflait sur sa nuque, puis avisa Shinji pour la dernière fois.


" Et si on allait le passer ce petit moment à deux. Je crois que j'ai assez profité du lac pour aujourd'hui. "
_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Sam 15 Jan 2011 - 15:23    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Elizabeth se leva, marcha un peu, et lui fit signe de la rejoindre. Elle n'avait toujours pas répondu à ce qu'avait dit Shinji. C'était un risque, il n'avait jamais dit ce genre de chose à la jeune femme. Il ne l'avait dit à aucune autre fille d'ailleurs. La plupart n'étant que des rencontres d'un, voire deux soirs, il ne s'en préoccupait pas beaucoup. Mais là, il faisait face à une jeune femme différente des autres. Avec elle, il n'était pas comme avec les autres. Le jeune homme se décida à se lever, et à venir aux côtés de la jolie brune.
Liz posa une main sur lui... Sensation étrange, comme la dernière fois, comment savoir si elle jouait un rôle, si elle était sincère, ou si elle le testait ?


- Je ne vais pas te mentir, Shinji... Les femmes sont personnes à sous-entendre ce qu'elles veulent réellement, et à attendre de l'autre qu'il agisse en premier. Peut-être que tu devrais profiter de ce moment que l'on passera tous les deux au restaurant pour... Disons... Tenter de comprendre ce que je souhaite réellement.

Qui vivra verra... Lui-même n'était pas sûr de ce qu'il voulait. Cette fille, ou continuer comme il le faisait ? Il aurait sa réponse ce soir. Et encore, il ne savait si il la voulait juste un soir, ou plus longtemps. C'est ça le problème. Il avait pris l'habitude de ne pas s'attacher à ses conquêtes, alors là, il ne savait pas trop ce qu'il voulait. Il espérait juste qu'elle ne jouait pas avec lui comme lors d'un des derniers soirs où elle était à Pseudo-City. Il chassa ce genre d'idées de sa tête. Certaines femmes étaient décidément difficiles à cerner, Liz en était l'exemple même, c'est ça qui lui plaisait chez elle. Oops, il s'attacherait à elle un peu plus qu'avant ?
Elizabeth retira sa main, croisant ses bras contre elle.


- Et si on allait le passer ce petit moment à deux. Je crois que j'ai assez profité du lac pour aujourd'hui.

Là, il ne savait pas quoi répondre. Encore une fois, elle le surprenait. Elle avait beaucoup changé en cinq mois. Sans doute plus que lui n'avait changé. Shinji haussa les épaules, il était encore un peu tôt, mais bon, il était venu ici par hasard, au gré de ses déambulations. Si elle voulait partir, pourquoi pas, il n'avait plus rien à faire ici. Après être resté silencieux,, mais souriant à ce qu'elle venait de lui dire, il reprit la parole.

- Pourquoi pas, tu veux aller où ? Déjà au restau' ? Ou on glande un peu en y allant ?

Ouais, y a pas mal de choses à faire en attendant, quoi que, au moins, si ils allaient directement manger, ils pourraient discuter plus longuement. Avant, pendant, et après. Et ensuite, aller à l'appartement de Shinji pour déchiffrer le carnet...

Laughing

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Elizabeth Hidwell
Haughter

Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2009
Messages: 1 570
Localisation: A la gauche de Dieu
Féminin Lion (24juil-23aoû)
Point(s) de réputation: 375

MessagePosté le: Dim 16 Jan 2011 - 21:04    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Elizabeth avait apprécié le fait que Shinji ne la coupe pas dans son court monologue. Elle avait l'impression qu'il prenait vraiment le temps de l'écouter, et ça, c'était quelque chose de plus qui prouvait le respect qu'il avait pour elle.
Elle le savait pensif quant à ses propos, et plus encore, s'imaginait Ô combien il devait avoir du mal à saisir le véritable fond de sa pensée. Après tout, il savait déjà qu'elle avait changé, mais il ne savait ni en quoi, ni dans quelle mesure. Elle seule savait réellement ce qu'elle faisait. Et encore, pouvait-elle être vraiment sûre de faire les bons choix ?
Elle ne voulait pas qu'il pense qu'elle jouait avec lui ou le testait comme la dernière fois qu'elle avait tenté de se rapprocher de lui. Car cette fois, son opinion était déjà faite, et il ne restait plus de place pour le doute. Shin était quelqu'un de bien. Et c'était en le testant, la dernière fois, qu'elle avait pu s'en rendre compte.


- Pourquoi pas, tu veux aller où ? Déjà au restau' ? Ou on glande un peu en y allant ?

Elizabeth jeta un coup d'oeil au lac, puis avisa de nouveau son chef, un léger sourire aux lèvres. Elle savait que pour ce soir il ne serait rien qu'à elle - ou du moins, elle l'espérait - et il était donc inutile de lui précise que tant qu'elle était avec lui être au restaurant ou ailleurs lui convenait.
Cependant, il fallait bien avouer que plus la journée avançait, plus le vent se rafraîchissait et gagnait en puissance.
Passant une main dans ses cheveux, elle s'empressa par la suite à croiser ses bras à nouveau, pour conserver sa chaleur contre elle. Puis, d'un ton à la fois doux et chaleureux, répondit à la question de son cher chef.


" Et si on allait se mettre en chaud... Mais en prenant notre temps pour y aller. Je ne serai pas contre l'idée de faire quelques pas avec toi. Et puis, on pourrait continuer à discuter comme ça, sans le brouhaha des lieux publics, qu'en dis-tu ? "

Petit à petit la plage se vidait de ses quelques visiteurs, sans doute dissuadés de rester par le froid retombant peu à peu sur la ville.
Elizabeth se tourna vers le lac, puis se surprit à souhaiter y rester encore un peu. Après tout, pourquoi pas ? Il pouvait se promener ici, sur la plage, et rejoindre le restaurant plus tard.
Oui... C'était une idée qui plaisait à la jeune Haughter, sans qu'elle n'en dise rien pour autant à son cher Shinji.


" Dis, Shin... Qu'est-ce qu'il s'est passé, lorsque je n'étais pas là... ", lui demanda-t-elle alors, sur le ton mélancolique de celle qui, habituée à veiller sur son clan n'avait pas pu le faire ces six derniers mois.

Excuse-moi, j'ai vraiment pas pu faire mieux x)

_________________
Revenir en haut
Shinji Maeda
Chef des Haughters

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2009
Messages: 1 403
Localisation: Sud de la France
Masculin Balance (23sep-22oct) 馬 Cheval
Point(s) de réputation: 271

MessagePosté le: Sam 29 Jan 2011 - 14:42    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie] Répondre en citant

Le temps s'était rafraichi d'un coup, étrange. Shinji frissonna, et mit les mains dans ses poches en écoutant Liz parler. Il observa le vent onduler doucement ses cheveux, c'était agréable à voir, elle avait des cheveux encore plus jolis qu'avant, tout comme le reste. Un peu de maquillage la rendait encore plus jolie qu'avant, il avait hâte de cerner un peu mieux cette Elizabeth qui avait pas mal changée en cinq mois. Il fit un pas vers elle tandis qu'elle répondait à sa question.
Se mettre au chaud en prenant son temps pour marcher. Bonne idée. Elle avait raison, discuter en marchant tranquillement, sans tout le bruit qu'on pouvait avoir dans un restau, un bar, ou autre lieu public. Le jeune homme hocha la tête et répondit tout bas sans faire exprès.


- Ouais, ça me va...

Shinji écouta sa demande, la jeune femme voulait qu'il lui parle de ce qu'il s'était passé en ville depuis son départ. Hum... Par où commencer, non pas que les nouvelles se bousculaient, mais il fallait placer chronologiquement le peu de trucs à raconter. Personnellement, le leader de l'Est avait passé plus de temps à glander et asseoir son autorité sur son clan qu'à autre chose. Il était peu au courant de ce qu'il s'était passé ailleurs. Seules quelques rumeurs filtraient çà et là. Après, difficile de juger de leur véracité...

- Hé bien, pas grand chose, l'alarme a sonné y a pas longtemps, on est en état d'alerte en attendant de voir ce que prépare Mighan. La défense de la ville s'organise tout doucement, je cherche comment je pourrais faire pour le clan, pas grand chose, on ne pourra pas rivaliser avec les armes de leur armée. J'ai pas envie de faire appel aux Sinewyers, même si ce sont les mieux armés... Mais toi... racontes-moi un peu ce qu'il t'est arrivé pendant tout ce temps, en cinq-six mois il a du se passer pas mal de choses pour toi...

Il allait pas tout lui dire d'un coup, certaines choses étaient visibles, à commencer par lui, il avait bien changé depuis le temps. Bizarrement, l'absence de Liz coïncidait avec la période ou Shinji s'était mit à se battre plus que de raison, et à calmer ses envies de drogues. Aussi bien mentalement que physiquement, le jeune homme avait changé. Et Liz aussi apparemment. Il fit un pas au hasard, l'invitant à le suivre...

- On marche un peu ?

Pire que le tien alors Xd

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:21    Sujet du message: Ca faisait un moment... [Lizzie]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers est -> Plage Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com