Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Bibliothèque
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 463
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 11:28    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

Accoudé à une simple table placée en plein centre de la bibliothèque, Ben lisait tranquillement un bouquin qui avait attiré son attention. Il marchait lentement dans les rayons Sciences Fiction et Récits Fantastiques lorsqu'il a aperçu le livre proprement dit. C'est principalement la couverture qui l'a poussé à prendre le livre en main et de lire le résumé en quatrième de couverture. Il inspecta machinalement la couverture et le contenu, sans même y lire une seule ligne. Une ancienne habitude d'étudiant relativement dégouté par de grosses briques littéraires qu'il fallait engloutir en une semaine pour une interrogation. Bref, le jeune braisntormer n'avait heureusement pas perdu totalement le plaisir littéraire et s'adonnait de temps à autre à un livre auquel il consacrait ses moments de détentes...

La chaise était inconfortable et bancale et à plusieurs reprises Ben se retrouva dans une situation plus ou moins gênante lorsque celle-ci gémissait. Le bruit presque imperceptible parvenait à distraire pendant une fraction de seconde les nombreux assidus de la bibliothèque. Inquiet de perturber les gens, il se décida enfin à changer de chaise... Au bout d'une vingtaine de pages ! Oui, le livre était relativement captivant. Il s'agissait plus d'un récit policier qu'autre chose, d'ailleurs, là où en était arrivé Ben dans sa lecture il ne comprenait pas pourquoi ce livre se trouvait dans la catégorie science fiction. Peut être l'avait-on mal rangé.

Le fait que le brainstormer eut changé de place, n'eut rien changé. Cette fois-ci l'ampoule au dessus de sa tête clignotait en permanence et lui permit de comprendre la raison pour laquelle personne n'était assis à cet endroit. Il se leva à nouveau, ronchonna discrètement pour évacuer son mécontentement et se dirigea vers la sortie. Au comptoir, un jeune homme maladroit qui venait de faire tomber une pille de document le salua :

*- Ah heu... oui bonjour ! Je crois que vous avez déjà encodé mon nom il y a deux semaines, pouvez-vous y rajouter ce livre ? Le délai est bien d'un mois ?

Il souriait timidement lorsqu'il voulait confirmation du délai. C'était presque à mourir de rire quand on le voyait revenir le lendemain même, le livre déjà terminé.
Le jeune homme s'enquit de la tâche et enregistra le nouveau livre emprunté. A nouveau Ben se dirigea vers la sortie, le livre sous le bras gauche.

A peine eut-il poussé la porte de l'établissement que Ben tomba nez à nez avec Julian. Devant la bibliothèque se trouvaient une vingtaines de marches qui donnaient au bâtiment un aspect architectural semblable aux anciens temples grecs. Cela donnait un style très sympathique au lieu. Ben s'enquit de le saluer et il se précipita vers lui :

*- Salut Julian ! Comment vas-tu ?
... Il patienta que celui-ci lui réponde avant d'enchaîner... J'ai prévenu les hommes comme tu me l'avais demandé. Ils sont prêts à agir n'importe quand. Tu viens rendre un livre ?

Il avait descendu quatre à quatre les escaliers en face de la bibliothèque et s'apprêtait à les gravir aux côtés de son chef lorsqu'une voiture débarqua dans la rue. Le conducteur avait joué a la fois avec le frein et le frein à main pour réussir son virage, la voiture allant trop vite, il aurait terminé sa course sur la façade du bâtiment au coin de la rue. Les portières ne s'ouvrirent pas, la voiture se stoppa net devant la bibliothèque. Le crissement des pneus avaient attirés l'attention des deux brainstormers qui s'étaient retournés dans un sursaut et qui guettaient le véhicule. Julian et Ben continuaient cependant à gravir les escaliers à leur aise :


*- Oh merde, les enfoirés ! COURS !!

Ben empoigna son ami par la veste et le traina de toute ses forces vers lui, voyant qu'il ne réagissait pas assez vite. Deux vitres du véhicule s'étaient ouvertes et deux armes avaient fait leurs apparitions. Les tirs fusaient de toute part en direction des brainstormers, mais surtout de la bibliothèque. L'un des gars était armé d'un MP5, l'autre d'un simple revolver. Ben exerçait une pression impressionnante sur le dos de Julian afin que celui-ci se courbe également. A raz du sol, Ben fonça droit sur la porte et lorsque cette dernière fut ouverte il plongea à l'intérieur du bâtiment. Les vitres se brisèrent, les gens étaient tous paniqués et s'étaient déjà réfugiés. Tentant en vain de reprendre haleine, Ben passa sa main sur son visage tout en regardant Julian :


*- T'es pas blessé ? On l'a échappé belle ...

En effet, ils avaient eut beaucoup de chance. Quoi qu'il en soit, les types ne savaient apparemment pas viser avec précision. Ils avaient un MP5, une arme réservée à l'armée et utilisée comme fusil d'assaut, une bonne arme en somme. Mais comment se faisait-il que des incapables pareils puissent s'attaquer à Pseudo city ? Les brainstormers s'en doutaient, il s'agissait peut être de Mighan, ceux-ci avaient déjà envoyés plusieurs types à l'intérieur de la ville, Ben en avait à l'aide de Julian démasqué tout un réseau.

Pour ce qui est du livre que portait Ben sous son bras gauche, il est resté à l'extérieur lorsque les deux brainstormers prirent la fuite pour se réfugier à l'intérieur de la bibliothèque. Les vitres continuaient à se briser, on entendait d'autres voitures arriver toutes accompagnées du même crissement de pneu.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 11:28    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 13:26    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

C'était déplorable, mais voilà, c'était bien le cas: Julian n'avait pas autant de temps libre qu'il ne l'aurait voulu pour l'accorder à sa passion favorite: lire. Les récents événements qui avaient ébranlé Pseudo City ne lui avait pas laissé de répit pour s'adonner à ce loisir pourtant bien mérité.
Même s'il ne pouvait pas lire, il aimait prendre quelques minutes chaque semaine pour aller s'informer des nouveautés de la bibliothèque et revoir ces rayons remplis si familiers. Le hasard voulu que ce soit aujourd'hui et à cet instant qu'il arrive à la bibliothèque et qu'il y croise Ben. [HJ: quelle coïncidence me direz-vous]

Julian gravissait les marches lorsqu'un visage familier l'interpella. Il s'exclama avec joie:
- Ben ! Quel plaisir de te voir ici. Je vais bien, un peu surmené mais ça va. Et toi ?

Puis il jeta un oeil au livre que Ben avait à disposition et que, de toute évidence, il venait d'emprunter. Il hocha de la tête et expliqua:
- Non, malheureusement je n'ai pas trop de temps pour lire ces temps. Mais j'aime quand même m'informer des nouveautés. Tiens, le livre que tu as dans les mains me dit quelque chose... très bon livre selon mes souvenirs. Enfin, je te laisserai en juger par toi-même.

Après un bref sourire, il entendit le crissement de pneus sur la chaussée. Mais bon Dieu qui s'était décidé à faire du rallye en plein Pseudo City à cette heure-ci de la journée ? Au moment où il allait se retourner pour en avoir le coeur net, Ben agrippa sa veste. Il eut juste le temps d'entendre quelques coups de feu et Ben hurler de courir, ce qu'il fit sans se faire prier.

La suite se passa plutôt vite. Julian reprit conscience des événements une fois couché sur le sol de la bibliothèque. La fusillade au-dehors fit éclater les vitres de la porte d'entrée tandis que Ben lui demandait s'il n'était pas blessé. Faisant un rapide point sur la situation, il remarqua qu'une partie de sa veste avait été arrachée et que son épaule saignait un peu.
- Blessure légère, rien de bien grave et toi ?

Il attendit la réponse de Ben puis réalisa quelque chose: ils étaient toujours en danger, même temporairement hors de portée. Julian se releva et sortit un Desert Eagle de sa veste et le tendit à Ben.
- Tiens, il est chargé... tu seras plus efficace que moi si quelqu'un approche.

Le chef de clan n'eut pas le loisir ni l'envie de lui expliquer d'où provenait cette arme, il avait mieux à faire pour l'instant. Il se releva avec précaution puis se dirigea au pas de course vers le comptoir de la bibliothèque où le responsable était maintenant accroupis et réfugié.

Julian n'y prêta pas vraiment attention et sortit de son porte-monnaie un badge magnétique qu'il fit coulisser dans un boîtier dissimulé sous le comptoir. Une ampoule juste à côté s'alluma en vert puis passa au rouge rapidement. Julian retira la carte: le signal d'alarme était donné à la milice qui ne tarderait pas. Ce système avait été installé pour éviter les problèmes de sécurité et éviter que n'importe qui puisse activer cette fichue alarme.

Le chef de clan alla se réfugier derrière une colonne, non loin de Ben et lui lança un regard assuré.

Pendant ce temps, à quelques centaines de mètres plus loin, une sirène stridente hurlait dans un des bureaux de la milice. Le chef de cette milice tapota sur un clavier et afficha le nom de l'activateur. Il hoqueta et hurla:
- Les gars, on a un code 3 à la bibliothèque. Julian a activé l'alarme, grouillez-vous !
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 463
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 15:06    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

A peine avait-il eut le temps de s'assurer que son camarade allait bien, que Ben avait remarqué une tache de sang noircir la veste. Très vite Julian lui confirma qu'il était blessé, mais apparemment rien de grave. Pourtant, le brainstormer savait bien que n'importe quelle blessure pouvait vite devenir dangereuse si on n'agissait pas assez vite, il pria pour que les coups de feu cessent et que tout rentre dans l'ordre... du moins le temps de filer à l'hosto et ensuite de mettre le grappin sur les types armés.

Toute fois, il prit le temps de répondre à Julian rapidemment :

*- Pas de soucis, je n'ai rien. Juste quelques éclats de verre sur les mains.

Alors qu'il se relevait, Ben attrapa au vol le Desert Eagle, magnifique revolver relativement précis. Il remercia Julian de lui faire confiance une fois de plus, et parti s'abriter plus loin, à proximité de la porte d'entrée. Si les gars devaient entrer, il pourrait les prendre par surprise et en descendre plus d'un sans prendre de risque.

Du coin de l'œil, il surveillait néanmoins Julian. Une lumière que le brainstormer n'avait encore jamais aperçue passa vite au rouge. Il comprit très vite qu'il ne s'agissait en fait que d'alerter la milice. A cet instant précis, le chef fila se couvrir derrière un des nombreux piliers. Tous attendaient et priaient pour que personne d'autre que la milice n'entre en ces lieux ...

La porte s'ouvrit dans un grand fracas, les éclats de verre situés au pied de l'entrée volèrent sous l'impact. Trois premiers types entrèrent et tirèrent en l'air deux premiers coups de feu avant de pénétrer dans l'établissement. Ben retira la sécurité du revolver et visa en direction du premier type qu'il aperçu. Très vite, en à peine quelques secondes, les trois hommes étaient au sol. Dehors, les autres types se mirent à tirer de plus belle sur la façade de la bibliothèque. Les gens hurlaient à chaque nouvelle détonation.

Le regard du brainstormer cherchait en vain une solution pour mettre un terme à tout cela. Il n'y en avait pas trente six de solutions, il fallait gagner du temps. Mais quand est-ce que la milice arriverait-elle ? Tout était une question de minutes, tout au plus, mais chaque seconde comptait énormément car cette fois-ci les types armés entrèrent tous. Ils étaient à peu près une dizaine et tiraient en direction des réfugiés visibles. Ils ordonnèrent à l'ensemble des personnes qu'ils avaient déjà trouvés de se coucher à terre et de poser les mains sur la tête, tous s'exécutèrent sans broncher. Seul Julian et ceux qui s'étaient bien planqués n'avaient pas bougés... Quant à Ben, il s'était faufilé depuis l'entrée derrière un autre pilier proche à celui de Julian.

Il chuchota en direction du chef :


*- Je n'aurai pas assez de munition, c'est foutu, faut gagner du temps. Même si on avait un second revolver, ils sont douze !

La porte s'ouvrit à nouveau, et cinq nouveaux types entrèrent eux aussi dans la bibliothèque.


*- Heu, j'ai rien dis... Dix sept !

Tous armés jusqu'aux dents hurlaient sur les réfugiés paniqués. Personne ne savait ce qu'ils cherchaient exactement. Lorsqu'un des leurs, vêtu d'un blouse en cuir brune ordonna aux autres de descendre l'ensemble des occupants, Ben se pencha sur le côté et visa.
Il visa les premières têtes qu'il aperçu et descendit ainsi deux types. L'attention à présent attirée, il fallait agir. D'un signe de tête, Ben montra à Julian qu'à la seconde colonne sur la gauche se trouvait un extincteur.

Plongeant sur le côté pour regagner un autre pilier, Ben tira à nouveau deux coups de feu dont malheureusement un seul toucha sa cible à l'épaule droite. Il tira en direction d'un des deux types qui se dirigeaient en direction de Julian, mais ne pu rien faire pour le second qui sorti de son champ de vision.

Ben rit inconsciemment en imaginant le type se prendre l'extincteur de plein fouet. Et Paf ! Cinq zéro pour les brainstormers ?
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 15:34    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

Tout n'était pas gagné d'avance. Julian savait que Ben ferait le mieux pour garder l'entrée mais lorsqu'ils arrivèrent tous en même temps, il ne fallait pas être un grand mathématicien pour décréter qu'ils étaient un peu en sous-effectif. L'alarme avait été donnée mais la milice ne serait sans doute pas là avant encore quelques longues minutes.

Ben lui signifia qu'il y avait un extincteur à proximité. Julian comprit immédiatement le message et alla s'en emparer tandis que son ami attirait l'attention. Bientôt son chargeur serait complètement vide et alors ils seraient dans de beaux draps. Des bruits de pas attirèrent l'attention de Julian, les sens aux aguets.

Un homme déboucha de derrière la colonne où il était caché. Instinctivement, le Brainstormer décrocha un coup avec l'extincteur de toutes ses forces et dans la tête. Le gars laissa tomber son arme et fit un bon d'un bon mètre cinquante en arrière, chancelant. Il s'écrasa au sol sans douceur. Sans doute celui-ci ne se relèverait pas de si tôt. Le chef de clan attrapa l'arme laissée par ce sale type et l'envoya en glissade à Ben.

Ayant une nouvelle idée, Julian dégoupilla l'extincteur puis surgit de derrière la colonne, l'extincteur à une main et le "tuyaux d'arrosage" de l'autre en hurlant:
- Ben, couvres-moi !
 
Avant même que l'un des bandits eut le temps de réagir face à cette "attaque idiote et sans surprise", Julian activa l'extincteur et entreprit de déverser son contenu sur tous les gars armés de la pièce.
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 463
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 17:29    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

Le bruit qu'avait fait l'extincteur en s'écrasant sur la tête de l'homme avait fait rire Ben. C'était nerveux bien entendu, surtout que la situation ne lui donnait aucune raison de se détendre, au contraire. Très vite il aperçu un second revolver faire son apparition sous ses pieds, il le ramassa et remercia discrètement Julian qui venait de le lui lancer. Ben avait une bonne raison de rire à cet instant précis, lorsqu'il a pu distinguer Julian armé de l'extincteur. Il fallait le couvrir, et vite car celui-ci s'était déjà engagé.

Les deux revolvers en main, le brainstormer tirait en direction des hommes armés les plus lointains. Julian pourrait sans problème s'occuper des types les plus proches à l'aide de la neige carbonique. Si les souvenirs de Ben sont bons, la neige carbonique donne une sensation de brûlure sur la peau, elle peut même blesser gravement.


Plus loin, Ben avait touché déjà trois des types, seulement, ils étaient nombreux et Ben ne pouvait pas rester dévoilé indéfiniment au risque de se faire tirer dessus.
Malgré tout, Ben prit lui aussi une prise de risque considérable en avançant également en direction du centre de la bibliothèque, où se trouvaient tous les types en question. Il tira peu de fois mais avec une précision folle, il n'utilisait qu'a peine le nouveau revolver. La couverture avait jusqu'ici porté ses fruits, Julian avançait !


*- Vas-y Julian, plus que cinq, on les tient !!


A nouveau, Ben se redressa mais cette fois-ci il resta à couvert derrière une étalage. Il n'y en avait plus pour longtemps, Ben visa à nouveau et pressa la détente du revolver : Plus de munition. Il se munit alors du second revolver dans lequel restait trois cartouches. Evidemment, l'homme a tiré en direction des deux brainstormers plusieurs fois...
Ben visa les hommes armés les plus menaçants envers Julian et les descendit. Une seule cartouche, Julian devait assurer et rapidemment même si on pouvait distinguer les sirènes de la milice qui devait à priori se trouver à deux pattés de maison. Ben n'utiliserai sa dernière munition qu'en cas de danger imminent pour son chef.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 20:13    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

Julian avait passé de la peur à un immense sentiment de pouvoir. Il allait donc tous les avoir aussi facilement ? Etait-il un surhomme capable de mettre au tapis autant de gangsters en si peu de temps ? Non, ce rêve devait tantôt s'arrêter et il se réveillerait, si possible, pas en sueur.

Soudain, l'extincteur ne montra plus aucun signe de vie. Interloqué, il jeta un oeil à l'objet, curieux, puis poursuivit sa folie en frappant ceux qui restaient avec le culot de l'extincteur. Cela marcha plutôt bien, il en assomma deux autres. Les trois derniers, plus étonnés qu'appeurés s'enfuirent tout de même à grande enjambées jusqu'à l'entrée.

Ils auraient pu s'enfuir... oui mais voilà, c'était sans compter l'alarme. Ils se stoppèrent net lorsqu'une dizaine de miliciens leur tombèrent dessus à la sortie. Julian soupira de soulagement. L'effet de surprise était maintenant passé, Julian de retour à son étonnement face à la situation et les deux brigands restant dans les mains de la milice.
*Attendez une minute... j'en ai assommé deux... mais où est le troi...*

Julian n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un bras lui passa sur la gorge, l'immobilisant ainsi dans une posture qui ne le mettait pas vraiment en valeur. Deux miliciens arrivèrent à la rescousse et s'arrêtèrent net, aboyant:
- Laissez tomber, nous sommes trois contre vous; c'est pas la peine de faire le malin.

Le truand poussa un rire comme seuls les truands peuvent le faire. Un rire rauque et sûr de lui.
- Je crois que vous ne saisissez pas bien... c'est vous qui n'allez pas faire les malins. On est venu ici pour accomplir quelque chose et on est sur le point de réussir. Vous allez nous laisser nous en aller tranquillement ou je butte votre "patron" compris ?

Le chef de clan avait bien compté les coups tirés par Ben et il savait qu'il avait encore au moins une balle dans son chargeur. Il lui envoya un regard puis bougea gentiment la main pour afficher un compte à rebours: 3, 2, 1.
Julian lança haut et fort:
- Hey, on t'as pas appris à tenir un gosse à toi pas vrai ?

Le Brainstormer décrocha un coup de coude au gars puis se laissa tomber à ses pieds. Le briguant n'avait plus rien dans les mains sauf son arme. Autrement dit: il était à découvert.
Revenir en haut
Ben Mormax
Brainstormer

Hors ligne

Inscrit le: 22 Déc 2009
Messages: 463
Masculin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien
Point(s) de réputation: 435

MessagePosté le: Mer 5 Jan 2011 - 22:58    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

La neige carbonique avait cessé de sortir de l'extincteur et le regard de Julian avait soudainement changé. Ben a observé l'action héroïque de Julian qui mit un nouvel homme à terre. Les deux autres effrayés et étonnés du massacre, s'apprêtaient à prendre la fuite lorsqu'à l'instant où ils mirent un pied dehors la milice les arrêtèrent. Ils avaient réussi !! Ben remerciait les hommes de la milice d'être arrivé rapidemment, même s'il était un peu tard. A vrai dire, il faut les comprendre, ils avaient d'autres chats à fouetter avec Mighan qui rodait aux alentours de la ville.

Désormais habitué à passer du temps avec son chef, Ben s'étonna une fois de plus lorsqu'il vit le regard de celui-ci changer à nouveau. Il était inquiet et cela se lisait sur son visage. Rapidement le brainstormer agit et referma sa main sur le révolver s'apprêtant à agir à la moindre occasion. Un des hommes armés refit une apparition soudaine et prit Julian en otage. Ni une ni deux, le révolver de Ben était déjà pointé vers le type : il visait la tête.

Les miliciens étaient réellement bien formés et, eux aussi, tenaient le type du bout de leurs révolvers. L'homme ricanait et prenait un plaisir fou à savoir que même si les brainstormers tiraient, il aurait toujours la force de presser la détente et d'éliminer Julian. Ben ne quittait pas des yeux l'homme qui tenait Julian. Son regard allait ce pendant de l'arme vers le visage de celui-ci ... Le mouvement des doigts de Julian attirèrent l'attention du lieutenant pourtant très concentré, il vit le décompte et entendit Julian marmonner quelque chose... Ben tira.

L'homme s'écroula au sol, Julian se rabattit vers les miliciens. Il ne restait plus de balle dans le revolver du brainstormer. A présent rassuré, il tenta en vain de décontracter l'atmosphère :

*- Vite t'as mis où l'extincteur ? J'ai plus de munition si un autre type ressuscite encore !

Il rit, il se sentait à présent en sécurité. Mais il ne fallait pas oublier que Julian devait se rendre à l'hôpital... Les miliciens mirent de l'ordre dans l'établissement et entamèrent le " grand nettoyage ". Julian régla quelques affaires et donna ses instructions aux miliciens. Quant à Ben, il s'était assis contre un mur et attendait patiemment...

Lorsque Julian vint vers lui et lui déclara que tout était terminé, Ben se leva. Il remercia et gratifia même son chef avant de se diriger vers la sortie. Il descendit les marches, décontracté comme jamais, sans se rendre compte que Julian ne lui suivait pas encore. Peut être le chef voulait-il régler encore quelques affaires ? Ben prit sur la droite en direction de son appartement, il voulait se débarbouiller. Le soleil avait fait une vague apparition... Au coin de la rue une camionnette fit son apparition, elle ressemblait fortement à celle des miliciens...Rien à signaler... Julian aperçu le véhicule prendre de la vitesse et pu distinguer une arme sortir de la dite camionnette. Lorsqu'il comprit, il se rua en direction de Ben : Il était trop tard, la fusillade s'abattit sur Ben , il resta figé sur place entièrement criblé de balles.

Ben s'écroula au sol, la chemise du brainstormer était marqué des impacts. Le sang coulait, peu mais de toute part. Le regard de celui-ci semblait vide, comme s'il était perplexe et que la vie s'arrachait à lui.
Revenir en haut
Julian Hawksbury
Chef des Brainstormers [Admin]

Hors ligne

Inscrit le: 12 Sep 2009
Messages: 1 377
Masculin
Point(s) de réputation: 870

MessagePosté le: Jeu 6 Jan 2011 - 20:15    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ] Répondre en citant

[HJ: Vilain, il m'oblige à passer à l'hôpital avec tout ça... il avait tout préparé !!!]

L'épaule de Julian le faisait un peu souffrir mais c'était passable pour l'instant. Le vrai dégât serait pour la machine à laver le linge... celle-là en prendrait pour son grade avec la quantité de sang que sa chemise et sa veste absorbaient. Le Brainstormer rit à la blague, bienvenue, de Ben à propos de l'extincteur.
Il lui jeta un regard moqueur et ajouta:
- Je suis sûr au moins que maintenant la milice va faire passer des blagues à propos de leur chef "maître en extincteurs" dans tout Pseudo City. Si je voulais garder une certaine prestance, c'est fichu !

Julian partit ensuite discuter avec le chef de la milice qui était intervenue. Les hommes de la milice, pendant ce temps, se chargeaient de sécuriser la zone et de réconforter les pauvres gens qui étaient là, tétanisés de peur face à ce qui venait de se passer. Le chef de clan pensa, non sans avoir un pincement au coeur, que la vie de ces gens serait maintenant plus difficile et qu'ils passeraient sans doute tous dans le bureau d'un psychologue.

Réglant les derniers points de l'intervention avec le chef de milice, ils descendirent gentiment les escaliers. C'est là que le drame arriva. Une camionnette similaire à celle de la milice passa dans la rue et fusilla Ben. Pour Julian, c'était trop de fusillade pour une seule journée. Voir son ami tomber ne l'aida pas non plus. Il courut.
- BEN !!!

Puis une pensée lui effleura l'esprit. Il se détourna de son ami pour observer la camionnette qui partait rapidement. Il fronça les sourcils, ouvrit la camionnette de la milice et en sortit un lance-grenade. Il était certain qu'ils étaient venus avec le matériel lourd.
Sans broncher mais une lueur de haine dans le regard, Julian calcula l'angle de tir puis fit feu.

Au bout de la rue, un projectile atteint le véhicule puis celui-ci explosa dans un grand fracas. Les flammes engouffrèrent une partie de la chaussée mais grimpèrent plus encore en hauteur. Julian posa calmement l'arme, un sourire en coin mais tout sauf joyeux sur le visage, puis s'accroupit auprès de son ami en hurlant:
- Vous fichez quoi ? Appelez une ambulance bordel !

Le chef de milice s'exécuta immédiatement tandis que Julian secouait légèrement son ami, à terre, lui susurrant que ça irait bien, même s'il n'en était pas certain pour la première fois qu'il le connaissait. Au moins, une pensée égaya sa tristesse: ces salauds avaient péris dans d'attroces souffrances.

[HJ: Suite (et on espère pas "fin") à l'hôpital]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:10    Sujet du message: Pan t'es mort ! Hé non [ PV Julian ]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers nord -> Bibliothèque Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com