Pseudo City Index du Forum
Pseudo City: Chapitre 2 - Dégats collatéraux
 
Pseudo City Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !!
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers ouest -> Bar "Chez Louis"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Mar 9 Mar 2010 - 16:49    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

La pluie avait beau continuer de tomber que cela n'empêchait pas à Taylor de prendre son temps. Sur le trajet du retour, il avait attrapé son vieux téléphone déglingué et avait envoyé un message à un de ses sbires pour qu'il fasse savoir aux autres de pas tenter de descendre Livingston s'il la croisait dans la réserve. Désormais, même si elle ne faisait pas partie de ses sbires, c'était tout comme : elle était un homme de main, mais à sa façon... Elle, on ne lui confiait que les tâches délicates, et les missions spéciales.
Autrement dit, elle avait un rôle plus importants que les sbires actuels de Taylor.
Arrivé devant le bar, celui-ci constata non sans soupirer, l'affluence qui y régnait.
Décidément, en soirée, ce bar était bondé.
Il tourna la tête un instant derrière lui pour s'assurer que Morgan le suivait bien, puis pénétra dans le bar.
Ses cheveux, ses vêtements, tout était trempé et dégoulinait sur les carreaux de Chez Louis. Mais quelle importance... L'endroit était déjà en bien piteux état malgré le fait que le soleil déclinait à peine.
Finalement, il avait passé la journée à entraîner Morgan. Elle s'en était bien tirée, d'ailleurs... Et il n'était désormais plus temps d'y penser. Maintenant, l'heure était au repos et à la détente.
Lorsque ses rangers retentirent sur le sol crasseux de chez Louis, certaines têtes se tournèrent pour l'aviser. Les autres étaient déjà bien trop amochée ou occupée à allumer. Cependant, les regards qui se posaient sur lui persistaient et le fixaient avant de se remettre à leurs occupations premières.
Taylor se doutait de ce qu'ils devaient penser tous : "Mais qu'est-ce qu'il fout ici, trempé de la tête au pied ? Et pourquoi cette idiote de gamine l'accompagne ?"
Alex détestait les endroits où il y avait trop de monde, et pour cause, il faisait rarement acte de présence dans les lieux fréquentés du quartier, et c'était la raison première qui expliquait les murmures et les regards.
Après tout, la dernière fois qu'il était venu, plus tôt dans la matinée, il avait buté un type dans les chiottes et embarqué Morgan. Tous devaient s'attendre à ne pas la voir revenir sans doute. Pourtant elle était là, bien envie, bien en forme, juste un peu trempée...
Il n'imaginait même pas quelles pouvaient être toutes les idées tordues que l'imagination de ces gens pouvaient créer quant à ces faits.
Mais quelle importance... Il n'avait pas à s'en soucier, et d'ailleurs, il faisait mieux que ça, il le dénigrait.
S'arrêtant au niveau du comptoir, il avisa les personnages à ses côtés : une traînée, et de l'autre côté, une autre traînée.

* Super... *

Il esquissa un profond soupir et se tourna vers Morgan. Le regard qu'il lui lança ne fut pas bien compliqué à comprendre.


- Commande ce que tu veux boire, et si tu veux bien, on va aller ailleurs...

Le bruit, l'ambiance, tout irritait Taylor ici. Il avait besoin de son calme, de sa sérénité... Il avait besoin de faire comme presque chaque soir, où il allait à l'ouest de l'ouest et observait le déclin du soleil après son entraînement quotidien.

- Si t'as un endroit sympa à squatter... Je suis partant. N'importe où, mais pas ici.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Mar 2010 - 16:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Mar 9 Mar 2010 - 19:46    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Il lui avait laissé garder la clef, un geste qui surprit Morgan. Elle avait pourtant compris que seuls les hommes les plus proches de Taylor en possédaient une copie. Pourtant, elle venait à peine de rentrer officiellement dans les plans du chef. Il lui faisait confiance étonnamment vite. Était-ce son pétage de plomb ou la rigueur avec laquelle elle avait suivi l'entraînement qui lui avait attiré sa sympathie ? Peut-être bien les deux, en tout cas cette marque de confiance renforça la conviction de Morgan : Taylor pourrait compter sur elle. Dire qu'au début, elle lui avait clairement indiqué qu'elle ne lui ferait pas totalement confiance sans preuves valables de son innocence dans la mort de Matthew. Maintenant elle avait encore du mal à s'imaginer le chef comme responsable de la disparition de Max. Pourtant toutes les possibilités n'étaient pas à exclure, bien qu'en vue des circonstances, il était hautement probable que sa disparition ait plutôt un lien avec Mighan, surtout avec cette histoire d'infiltrés. Quand elle aurait du temps libre, elle s'orienterait sur cette piste.
Elle avait hoché la tête et sortit son propre trousseau de clefs pour y accrocher celle donnant sur la caverne d'Ali Baba de l'Ouest. Quand bien même elle aurait osé désobéir aux ordres du chef, elle n'avait personne à qui faire partager le secret qu'on lui avait confié. Et quand elle releva la tête, elle remarquait qu'il s'était arrêté pour la fixer. Il tourna aussitôt la tête et elle aurait presque juré qu'il souriait, pourtant il ne lui semblait pas avoir aperçu de sourire. Elle ne s'en préoccupa et passa sa capuche sur sa tête avant de le suivre en silence, regardant ses pieds car n'ayant rien à dire et commençant à ressentir le froid.

L'eurasienne, quoiqu'étant en train de ruminer ses pensées, reconnut rapidement le chemin qui menait à Chez Louis. Elle n'avait pas envie d'y aller, mais n'osa protester. Quand ils entrèrent, elle sentit plusieurs regards curieux se posaient sur elle. Les langues de serpent n'allaient pas tarder à être ravies car après s'être absentée avec le chef une bonne partie de la journée, nulle doute que les rumeurs les plus incongrues allaient fuser. D'autant plus que le ragot comme quoi elle couchait avec Max, proche de Matthew, courrait toujours. Mais Morgan s'en fichait, tant qu'on venait pas la chercher avec ce genre de conneries, elle ne se sentait pas concernée par les rumeurs de ce type. Elle enleva sa capuche faisant dégouliner une cascade d'eau, passa une main dans ses cheveux pour dégager une mèche collée sur ses yeux et s'approcha du bar. Au moins la pluie avait moitié la boue qui tachait son pantalon et son T-Shirt. Elle sentit le regard excédé de Taylor et lui renvoya le même avant d'appeler le barman :

- Un café.

Elle n'aimait pas le café mais elle aurait tué quelqu'un pour avoir un truc chaud. De plus le goût amer de la mixture l'aiderait à chasser le froid. Ce dont elle rêvait c'était un bon chocolat chaud avec plein de chantilly et de guimauve mais il était peu probable qu'on trouve ce genre de boisson dans un tel endroit. Aussi, à peine la tasse (d'une propreté douteuse) fut-elle déposée devant elle, qu'elle se jeta dessus. Le goût du café lui sembla encore plus immonde que d'habitude, aussi avala-t-elle le tout presque d'un coup. Le liquide lui brûla la gorge, mais ça faisait un bien fou.
L'ado se tourna alors vers Taylor :

- Je connais pas trop de coins pas trop infâmes à l'Ouest. Enfin pas de coins sympa où on pourrait être au sec et au chaud.


Et c'était presque vrai. Morgan trainait sur les toits, pas dans les bars. Elle avait quelques planques, mais elle ne souhaitait pas particulièrement y emmener le chef (d'autant plus qu'elle y cachait des trucs compromettants). En plus elles étaient difficiles d'accès et elle n'avait pas envie de se taper une séance d'escalade sous la pluie pour s'y rendre. Enfin, il s'agissait surtout d'immeubles désaffectés ou non finis sans chauffage et électricité :

- Mais honnêtement, je crois que je préfère aussi la pluie à cet endroit.


Morgan était à l'aise dans les lieux bondés, elle savait se montrer discrète et se fondre dans la masse pour mieux détailler son entourage. Mais là avec Taylor, difficile de passer inaperçue. De plus, cela signifiait pas qu'elle aimait pour autant la foule.
_________________


Dernière édition par Morgan Livingston le Jeu 11 Mar 2010 - 22:42; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Jeu 11 Mar 2010 - 10:05    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Taylor n'aimait vraiment pas l'ambiance qui régnait ici. En fait, il n'avait jamais aimé la foule, mais depuis qu'il était chef, c'était pire que tout... Les regards en coin, les murmures et ragots, les gestes indécents dans le dos... Tout ça l'écœurait... Et des fois, il en venait même à se demander pourquoi il essayait de se démener pour un clan de pourritures pareilles.
Mais toujours, la même réponse venait à lui :

* Tu le fais pour quitter cet endroit, et ne pas te retrouver menacer une fois dehors... Ni ne menacer celle pour qui tu te bats depuis toujours... *

Esquissant un soupir las, il somma Louis de lui filer un thermos de café. Son ton était due et froid, si bien qu'on aurait presque cru qu'il était sur le point d'attraper le barman par la gorge et de lui faire recracher sa propre langue par terre.
Lorsque son thermos lui fut donné, il fila la monnaie à Louis, et fixa avec une désagréable persistance un petit groupe de filles dévergondées qui détournèrent finalement le regard de Morgan, et Taylor.


- La pluie, ce sera beaucoup mieux que ce nid à vipères...

Et d'ailleurs, aussitôt dit, aussitôt fait. Déjà, il se retrouvait à nouveau dehors, son thermos dans la main, et Morgan sur les talons.
Il avisa quelques instants la rue, puis finalement emprunta la route du gymnase, mais s'en détourna bien avant de l'atteindre.
Ainsi, ils atteignirent un vieux bâtiment délabré et surtout désaffecté.
Se plaçant au niveau des escaliers de secours, il avisa Morgan, puis finalement décida de monter. La pluie, glaçante, n'avait toujours pas cessé, et bien qu'ils ne faisaient que monter des escaliers, il préféra se tenir à la rambarde, le métal se trouvant être très glissant par ce temps de merde.
Arrivé en haut du bâtiment de quatre étages, il s'assit sur les marches de l'escalier, laissant à Morgan la place contre le mur, histoire qu'elle soit un peu plus protégée de la pluie, ou du moins du vent, que lui.
Bien entendu, Taylor n'avait pas choisi cet endroit par hasard...
Face à eux, on pouvait apercevoir, au loin, le gymnase ainsi que les autres bâtiments désaffectés, et, encore un peu plus loin, le terrain vague et la frontière.
Et, juste sous leurs yeux, le soleil en déclin.
Finalement, Morgan ou pas, il avait su ne pas déroger à ses habitudes, et, ce soir encore, il verrait ce soleil se baigner au-dessus de ce qui, pour lui, devait être Mighan. Oui, un jour, lui aussi pourrait y retourner.


- Prends garde à pas tomber malade, gamine. Enrhumée ou pas, demain, tu tires.

Bien sûr, il disait plus ça pour elle que pour l'entraînement du lendemain, bien que celui-ci fut tout aussi important. Mais quel chef ferait-il s'il ne se montrait pas parfois intransigeant ?
Il lui tendit alors le thermos.


- Tiens, si t'en veux d'autre, te prives pas. Et si t'as des questions, même chose. Y'a jamais personne qui vient ici. Alors tu peux aborder n'importe quel sujet, aussi délicat soit-il.

Puis, se détournant d'elle, il fixa son regard sur l'horizon. Hélas, il y avait beaucoup trop de noir dans les nuages pour qu'ils ne prennent de cette couleur orangée et rosée qui leur allait si bien.
Mais quelle importance... Quand le soleil serait au dessous des nuages, peu importe qu'il pleuve, eux deux seraient baignés de sa lumière pendant quelques instants. Et cette agréable sensation de chaleur là où on pense qu'il n'y en aura plus, c'est ce que préférait Alexander.
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Jeu 11 Mar 2010 - 23:31    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Elle fut soulagée en le voyant se diriger vers la sortie et ne se fit pas prier deux fois pour sortir du bar. Morgan n'aimait définitivement pas ce genre d'endroits, d'autant plus qu'elle avait malgré elle entendu quelques murmures pas très glorifiant à son propos. Décidément, elle serait toujours étonnée par la vitesse à laquelle pouvaient se diffuser les rumeurs et surtout de la discrétion et de la diplomatie dont pouvaient faire preuve les Sinewyers. Pourtant, pas une seule fois elle n'avait remis en question son appartenance au clan. Elle avait choisi de rentrer chez les Sinewyers parce que c'était le clan pour lequel son frère s'était donné corps et âme et elle en assumait pleinement les conséquences. Mais plus que cela, elle s'était toujours imposée le défi de réussir dans ce clan de brutes, de s'imposer même si elle n'avait pas la carrure d'une catcheuse, même si elle n'était pas particulièrement belle ou forte. Elle était elle et si Max ne l'avait pas écartée des affaires du clan, elle aurait sans doute réussi à se hisser bien auparavant. Et la disparition de ce chef Max la renforçait également dans sa détermination. Elle voulait que le clan vive, qu'il ne soit pas mort pour rien. Car là où Taylor ne voyait que des déchets, Max y avait vu tous les rejetés de Pseudo City. Il fallait dire qu'en grande majorité, on avait pas eu l'enfance facile chez les Sinewyers : viol, père alcoolique, mère toxicomane, frère prisonnier, chacun avait eu sa quantité d'emmerdes et c'était pour ça que Max et Morgan s'étaient senti si proche des gens de l'Ouest. Morgan ne comprenait pas pourquoi il s'était engagé pour de tels rebuts, mais elle avait compris que c'était important pour son frère et avait marché dans la même voie que lui.
Et quelque part, l'eurasienne aimait les Sinewyers. Elle n'aurait jamais pu rivaliser avec l'intelligence et le savoir des Brainstormers, elle se serait ennuyée parmi la banalité des Haughters, quant aux Dashingers... Ils la dégoutaient purement et simplement. Elle aimait cette ambiance brutale et violente qui régnait sur le clan, c'était dans cette même ambiance qu'elle avait vécu et elle n'imaginait pas la vie autrement, sinon une vie trop calme et ennuyeuse. Et elle aimait également cette atmosphère crade et détraquée. Après tout, elle n'aspirait pas à autre chose, étant elle-même détraquée à sa façon. Mais elle n'en était pas malheureuse pour autant, elle avait juste sa part crasse.

Morgan passa donc de nouveau sa capuche et suivit Taylor. Cette fois-ci il l'emmenait dans un endroit qu'elle ne connaissait pas puisqu'il s'agissait effectivement d'un immeuble désaffecté. Après tout il avait trop d'immeubles désaffectés dans ce coin de la ville pour qu'elle les connaisse tous. Ils montèrent par l'escalier de secours et se posèrent sur les marches. Tout en se laissant tomber contre le mur, partiellement protégée de la pluie, elle comprit vite pourquoi il avait choisi ce bâtiment en particulier. Le paysage qui s'offrait à eux était plutôt impressionnant, malheureusement Morgan était cruellement insensible à ce genre de choses. Elle comprenait qu'on puisse apprécier ce genre de spectacle, mais de son côté n'en raffolait pas. Aussi ne s'attarda-t-elle pas sur la vue et préféra observer le chef, se demandant pourquoi il l'avait amenée dans un tel lieu, se doutant que c'était sans doute un de ses endroits fétiches.

- Bof tu sais la pluie et moi. A six ans je passais la moitié de mes nuits dehors pour... Enfin oublie, il en faudra plus pour que je choppe la crève.
C'était sorti comme ça et pourtant Morgan avait horreur de raconter sa pathétique vie, surtout quand il s'agissait de son enfance. Taylor lui avait dit qu'elle pouvait aborder n'importe quel sujet, mais elle ne voulait surtout pas parler de celui-là. Cherchant un autre sujet de discussion, elle sortit de sa poche le paquet de clopes "emprunté" à Paul. De toutes façons il n'en aurait plus besoin maintenant. Par miracle, la sacoche l'avait protégé de la pluie :

- Je peux t'emprunter du feu ?


Comme elle le disait chaque jour "Allez c'est la dernière, j'arrête demain. "

- Tu emmènes souvent des filles ici ou j'ai juste un coup de bol ?
C'était tout ce qu'elle avait trouvé à dire et à vrai dire c'était complètement pourri. N'empêche que le coucher de soleil, la pluie tout ça... Elle trouvait ça tellement cliché qu'elle n'avait pu s'empêcher une remarque débile. Et elle était aussi vraiment intriguée par le fait que le chef, si froid et sévère à première vue l'emmène dans un tel endroit. En tout cas elle préférait taquiner (même de façon débile) le chef plutôt que de lui raconter ses malheurs d'enfant battue.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Ven 12 Mar 2010 - 15:05    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Taylor se laissa observer quelques instants les bâtiments au loin : non, vraiment, il préférait quand il pleuvait moins... Au moins, il y voyait mieux.
Lorsqu'il fit la remarque à Morgan concernant le fait qu'elle s'enrhume, celle-ci, tout juste installée à ses côtés, lui exposa son indifférence... Mais pas que...


- Bof tu sais la pluie et moi. A six ans je passais la moitié de mes nuits dehors pour... Enfin oublie, il en faudra plus pour que je choppe la crève.

Il tourna un instant la tête vers elle et l'observa, silencieux avant de reposer son regard devant lui. Elle avait sans doute ses secrets elle aussi, quoi de plus normal. Et puis, ici, sur les territoires ouest, rares étaient ceux qui s'offraient à la violence impulsive sans avoir un passé quelque peu sombre.
Il demeura quelques instants de plus silencieux, puis but un peu de café chaud du thermos avant de se délier la langue.


- Enfant vagabonde. Je traînais aussi pas mal dans les rues la nuit, quand j'étais môme. Ça m'faisait décompresser. C'était plutôt efficace d'ailleurs.

Il ne voulait pas poser de questions directes à Morgan. Si elle voulait lui causer de ce qu'elle faisait avant Pseudo City, libre à elle de le faire. Mais ça devait être son choix, et lui ne viendrait pas interférer, ni la forcer. Cela dit, après l'incident de l'après-midi, il doutait qu'elle n'accepte à nouveau de lui en apprendre davantage sur elle. Mais tant pis, il ferait avec. De toute manière, ça n'était pas sur son passé qu'il la jugeait, mais bien sur ce qu'elle était aujourd'hui. Alors le reste n'avait aucune importance.
Elle glissa hors de sa sacoche un paquet de cigarette mais, à court de feu, en demanda à Taylor. Il fut quelque peu surpris, car il ne savait pas qu'elle fumait. Il avait passé tout l'après-midi à côté d'elle à la regarder trimer, sa clope à la main, et pas une seule fois elle lui en avait demandé une. Peut-être n'était-elle qu'une fumeuse occasionnelle...
Il tira de la poche de son manteau son zippo en argent gravé et le tendit à la demoiselle. Puis, l'instant d'après, elle lui fit une remarque des plus humiliante pour le caïd... Décidément, celle-là, elle était vraiment bizarre quand elle s'y mettait !


- Tu emmènes souvent des filles ici ou j'ai juste un coup de bol ?

Un peu blasé par la question, il répondit sur un ton en parfait accord avec son ressenti :

- Neutral Hé, je t'accorde que des fois je peux avoir des airs de hippie rocambolesque, mais ça fait pas de moi un romantique coureur de jupons pour autant ! ( >_< )
Où tu vas chercher ça, toi...


Il n'y avait pas vraiment porté attention, mais la remarque de Morgan, malgré la gêne qu'elle avait suscité, l'avait aussi tout de même amusé, et ça s'était ressenti dans le ton de sa voix.

- Et ne vas pas croire que je t'ai emmenée ici. Je suis juste venu, et tu m'as suivi.
Et puis... Tu parles comme si tu insinuais être une fille...!


A taquinerie, il répondait taquinerie. Un très fin sourire amusé flottait sur son visage, et c'était bien la première fois depuis longtemps qu'il s'amusait sans avoir besoin de frapper.
En fait, c'est de ça dont il avait besoin depuis le départ: une gamine à exaspérer.
Si elle se vexait, eh bien tant pis. Il finirait de passer la soirée seul, comme toujours. Au moins, elle choperait pas la crève. u du moins, pas par sa faute.
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Ven 12 Mar 2010 - 23:45    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Et pouf, la remarque fit mouche, mais plutôt que de se vexer, le chef répliqua par une autre remarque à priori vexante, non sans avoir dans un premier temps prit un air blasé. Morgan se demanda d'abord si elle avait bien fait, puis voyant que Taylor ne la prenait pas au sérieux, fut très vite soulagée et amusée à la fois. Décidément il était vraiment surprenant. En public il jouait les gros durs froid et violent pour montrer à tout le monde qui était le chef, mais au fond, c'était sans doute quelqu'un de bien.
Et vu ce qu'il lui avait répondu quand elle avait expliqué qu'elle ne risquait pas de tomber malade, elle comprit que leurs enfances respectives devaient quelque part se ressembler. Toutefois elle ne souhaitait pas en parler. Elle lui en avait déjà trop révélé pour le moment et même trop révélé tout court.
Elle attrapa le briquet qu'il lui prêtait en affichant un sourire taquin :

- C'est vrai ça, mais faut dire que le coup du soleil couchant c'est tellement cliché. Enfin, je trouve. Après c'est peut-être mes hormones d'ado qui disjonctent encore une fois. C'est l'âge bête tu sais.
Mais toi, un romantique ? Laisse-moi rire. J'aime autant t'imaginer comme une brute perverse et dégénérée que comme une espèce de playboy à la Dashinger.


La pluie, le froid et le vent n'aidaient pas l'eurasienne qui mourrait d'envie de s'allumer une cigarette. C'était seulement sa troisième de la journée et Taylor avait allègrement fumé toute l'après-midi sous son nez. Sur le moment elle n'en avait rien eu à faire car elle était trop concentrée sur sa tache, mais maintenant qu'elle y repensait, elle avait d'autant plus besoin de s'en griller une. Aussi, malgré le temps de merde, elle réussit à allumer sa clope et au profond soupir qu'elle poussa, on put deviner que ça faisait un moment que son cerveau réclamait sa dose de nicotine.
Elle lui relança le briquet, avant de continuer :

- Toi ne va pas croire que je t'ai suivi parce que je t'aime bien. Je suis là juste... pour le café.
Et à ses mots, elle se saisit du thermos avant de s'avaler une grande gorgée du liquide chaud et répugnant en même temps.

Morgan ne comptait pas se vexer pour si peu. Elle avait entendu bien pire et elle assumait son statut de garçon manqué, avec le temps c'était même devenu plutôt un compliment. Quand elle voyait les autres filles Sinewyers ou quand elle repensait à sa mère, elle était contente de ne pas leur ressembler.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Lun 15 Mar 2010 - 09:26    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Morgan n'avait finalement pas mal pris ses remarques, et mieux encore, elle s'en amusait tout autant que lui.
Alors c'était comme ça que ça se passait...
Lorsqu'elle récupéra le zippo et répondit à la première remarque de Taylor, un sourire taquin aux lèvres, celui-ci ne put s'empêcher de rigoler d'un air à la fois moqueur et pourtant taquin.


- L'âge bête, ouais, j'suis bien au courant de ça, gamine ! Secouant la tête de droite à gauche d'un air amusé, il reprit ensuite sur le même ton : Et je t'autorise à m'imaginer comme une brute dégénérée, mais pas perverse. Quant à ton allusion aux Dashingers... J'ai brisé des nuques pour moins que ça.

Il la fixa alors un moment, sans plus aucun sourire ni regard taquin, reprenant son attitude sombrement froide et sadique: il était vrai qu'il avait tué pour moins que ça... Mais c'est parce qu'avec le temps, il se battait plus par plaisir que par nécessité. Et parfois, les coups allaient trop fort, trop loin, et l'autre en face crevait à cause d'un type qui n'avait pas su retenir ses poings.
Il voulait faire peur à Morgan. Mais finalement, il se ravisa, et récupéra son zippo non sans afficher un certain petit sourire narquois. Il tira lui-même une cigarette de son paquet et s'en grilla une malgré l'insistance de la pluie qui, tout de même, semblait se calmer quelque peu.
Fixant droit devant lui, il tira sur sa cigarette une ou deux latte avant d'ouvrir à nouveau la parole, moins sur le ton de la plaisanterie que tout à l'heure :


- Il n'y a que d'ici que j'aime regarder le soleil se coucher. Que de Pseudo City, je veux dire...
Chaque soir, c'est comme s'il redescendait sur Mighan et allait s'endormir parmi eux. Je suis pas un romantique, Morgan... J'ai juste... Du mal à laisser certaines choses derrière moi. Certaines personnes.


Il expira avec lenteur la fumée qui entravait sa gorge et ses poumons, puis rangea son zippo dans son jean. Il n'y avait qu'à Howard qu'il en avait parlé, et en conséquence, on lui avait donné l'autorisation d'aller à Mighan plus souvent, pour missions, et autres. Comme ça, il pouvait, de temps à autre, veiller sur elle. Mais maintenant qu'il était chef et qu'il avait les responsabilités d'Howard, maintenant qu'il s'était mis Mighan à dos et que son visage était connu des autorités à cause d'une caméra mal placée, il ne pouvait plus se permettre le voyage. Sans doute était-ce pour cela qu'il tenait tant à annuler cette maudite loi sur les jeunes. C'était certain, même. Quoi d'autre ?
Songeur quelques longues secondes, il détacha finalement ses sordides pensées de sa tête et avisa à nouveau Morgan.
Affichant un sourire taquin, il entreprit alors de continuer à l'exaspérer comme il le faisait plus tôt : décidément, c'était reposant de pouvoir l'embêter. Et a priori, c'était partagé. Alors pourquoi se priver ?
Elle lui arracha alors le thermos des mains, prétextant que si elle était ici, c'était uniquement pour le café.
La fixant de son air taquin, il reprit son thermos alors même qu'elle buvait et lui lança d'un air narquois mais bien loin d'être sérieux :


- Y'en a aussi chez Louis, du café, gamine !

Il ne voulait pas qu'elle le prenne au mot et s'en aille. Mais il n'avait pas su s'empêcher de dire ça. Et puis, de toute façon, il était le chef. Si elle voulait partir et que lui non, il suffisait de le lui interdire.
Après tout... Ce sont les Sinewyers ici : passer pour un malade sadique arrogant et égoïste, c'est facile quand on est chef, et que l'on est déjà tout cela !
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Mar 16 Mar 2010 - 20:34    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

- Hé oh, dis donc le vieux. Je sais bien que t'as des siècles de plus que moi mais me fait pas croire que t'es pas passé par ce stade non plus. Répliqua-t-elle au tac-o-tac, preuve qu'elle était loin d'avoir peur de Taylor... Pour l'instant. Elle était consciente que sa réputation de brute était fondée et elle savait qu'il était capable de lui sauter dessus pour lui faire la peau, pourtant pour le moment elle était confiante. Pourquoi aurait-il passé une journée à l'entrainer si c'était pour la descendre juste après ? Et au pire, ce n'était pas la pluie qui l'empêcherait de détaler. De plus, Morgan n'était pas effrayée facilement et quand bien même elle l'était, elle ne le montrait pas.
Et puis c'était vrai qu'il lui parlait comme... comme un vieux. Il l'appelait gamine elle pouvait donc l'appeler "le vieux". Il était peut-être adulte, mais il restait un jeune et ils ne devaient pas avoir plus de 5 ans d'écart, ce qui pouvait semblait considérable mais pas tellement. De plus Morgan, considérait avoir assez d'expérience de la vie pour ne plus avoir à porter le sobriquet de gamine, mais venant de la part de Taylor elle savait que c'était affectueux et ne lui reprochait pas.

Puis le ton du chef changea et elle comprit qu'il était sérieux. Cette image du soleil couchant, elle détestait ça, tout comme toute forme de poésie, mais elle devait avouer qu'elle faisait bien passer le message de Taylor. Il avait sans doute laissé des choses importantes ou plutôt des personnes importantes derrière lui à Mighan, comme la plupart des jeunes de Pseudo City. Et pourtant, si Morgan comprenait, elle ne partageait pas son sentiment.
Elle ne laissait rien derrière elle car elle ne s'attachait à rien. Le seul qui avait vraiment compté à ses yeux était aujourd'hui parti, la laissant sans aucune attache à son passé. Il y avait bien son père à Mighan, mais elle ne l'aimait pas vraiment. Elle lui était reconnaissante mais ne l'aimait pas, peut-être l'appréciait-elle un peu, mais elle n'éprouvait pas de sentiments forts à son égard. C'était son professeur et c'était aussi grâce à lui qu'elle était ce qu'elle était aujourd'hui. Mais il n'y avait jamais eu rien de spécial entre eux. Peut-être avait-elle appris trop tard qu'il était son père pour s'y attacher : à cette époque elle avait déjà comme modèle Max...
L'eurasienne ne dit rien. Ce genre de conversation n'était pas son fort et elle préférait respecter le silence imposé par Taylor. Mais elle persistait à ne pas comprendre pourquoi il lui disait ce genre de choses. Si cet endroit était aussi important à ses yeux, pourquoi l'y emmener ? Peut-être était-ce donnant-donnant ? Après ce que lui avait révélé Morgan cette après-midi, il la laissait entrevoir une partie de ses propres émotions. M'enfin bref, Morgan ne souhaitait pas particulièrement parler du passé et c'était sans doute aussi le cas du chef, s'il éprouvait le besoin de se confier à elle, elle le laisserait faire bien qu'elle ne soit pas spécialement curieuse de son histoire.

Elle reprit une gorgée de café, quand Taylor lui arracha le thermos des mains, reprenant à nouveau un air taquin. Elle sourit encore une fois. Ça lui faisait aussi du bien de converser "normalement" avec quelqu'un sans se prendre la tête, chose qu'elle ne faisait pas souvent n'étant réellement proche de personne et n'ayant que rarement éprouvé le besoin de le faire avec quelqu'un :

- Oui m'enfin, je crois que j'ai quand même un tant soi peu d'estime pour toi... Enfin plus que pour la pourriture qui traine chez Louis.


Son regard se reposa sur Mighan. Elle leva alors la tête et souffla une longue bouffée de fumée :

- Ça va peut-être paraitre barjo, mais moi j'ai aucune envie de retourner à Mighan... Je suis bien ici.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Jeu 18 Mar 2010 - 19:56    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Taylor riait. D'une certaine façon, il se moquait de Morgan, mais au fond, il était surtout amusé par la situation.
A peine quelques heures qu'ils trainaient ensemble et se connaissaient que déjà, elle était parvenu à lui arracher plus que de simples sourires qui, il fallait le dire, était déjà bien compliqué à obtenir.
Mais qu'importe... Taylor avait besoin de décompresser un peu. Depuis qu'il avait pris la place de chef, il avait vu deux clans se former : ceux qui le craignaient, ou le respectaient, et ceux qui malgré les deux options précédentes se pensaient supérieurs et plus aptes à prendre le contrôle. Il savait qu'il ne laissait pas les Sinewyers indifférents ; tous, à leur manière, ressentaient quelque chose pour Alex, que ce soit de la haine, de la crainte, du respect, de l'admiration, du dégoût ou du mépris. Quoiqu'il en soit, depuis le départ, il avait du faire face à de nombreux problèmes d'ententes. Toujours sur ses gardes, il avait passé plus de son temps à devoir surveiller derrière lui plutôt qu'à envisager de regardant vers l'avant. Il y avait ceux qui voulaient sa place, ceux qui le haïssait pour X raisons, et ceux qui le pensaient responsables de la disparition inexpliquée de l'élite Sinewyer et de l'ancien chef tant craint et respecté.
Alors oui... Il avait sans doute besoin de décompresser, et ça se ressentait en ce moment-même.


- Tu sais Morgan... L'âge bête, les garçons, ils le quittent jamais complètement.

C'est ce qu'il déclara en guise de réponse à la première remarque taquine de la jeune fille. Bien sûr, il continuait de la taquiner lui-même, mais au fond, il savait qu'il n'avait pas tout à fait tort. Il s'en rendait compte lui-même... Parfois, l'immaturité était plus qu'omniprésente, et c'était dépitant. Puis, sur un air auto-dérisoire, il ajouta :

- Cela dit, je ne suis pas un garçon, moi, je suis plus que ça. Je suis l'patron ! Hé-hé...

En ces quelques mots, et il en était conscient, il avait confirmer ses dires précédents. Oui... Des fois, les garçons faisaient vraiment preuve d'une immaturité inexpliquée.
En fait, en y réfléchissant bien, Taylor se rendit compte que les "siècles" qu'il avait de plus qu'elle étaient passés au travers du filet de son esprit critique. Quelque instants, il scotcha, à semi-absent, puis au bout d'un certain moment il tourna la tête avec lenteur vers Morgan, un air quelque peu blasé trônant sur son visage.


- Neutral Des siècles tu dis ?

Il la fixa encore quelques secondes, yeux plissés, puis détourna le regard. Dans un soupir amusé, il déclara alors :

- Je pousserai un peu plus sur l'anti-ride la prochaine fois.

L'auto-dérision. Une nouvelle fois.
Finalement, il se prenait pas plus au sérieux que ça, le petit chef... A croire qu'il savait faire la différence entre les moments graves et les courts instants de détente. A croire aussi qu'il savait faire la part des choses et ne pas tout prendre au premier degré.
A croire, tout simplement, qu'il n'était pas tant une coquille vide qu'il ne voulait le faire croire.

Après ses vagues propos concernant son attachement à Mighan, un long silence plana entre eux deux. Il n'avait pas vraiment voulu ça, pourtant c'était arrivé. Ce n'était décidément pas le moment de casser l'ambiance...
Mais finalement, Morgan feignit de ne pas y porter attention, et ils passèrent à autre chose. Pour ça, il lui fut reconnaissant. Mais au final, c'était donnant-donnant. Un petit b out de toi, contre un petit bout de moi. Ainsi, ils étaient quittes, chacun sa petite faiblesse.

Reprenant alors les taquineries, elle lui avoua qu'elle avait un tant soi peu d'estime pour lui, mais se ravisa très vite en précisant qu'en tout cas, elle en avait plus pour lui que pour les pourritures de Chez Louis.
Amusé, Taylor la comprenait aussi tout autant. Mais l'heure n'était pas aux conversations sérieuses, alors tant qu'à faire, autant continuer sur le ton de la plaisanterie. Il tourna alors à nouveau la tête vers elle et, sans prévenir, lui fit une petite pichenette sur le front.


- Idiote ! On t'as pas appris le respect pour l'aînesse dans ton pays ?!
Me compare pas à ce ramassis d'ordures qui traînent là-bas, où je vais finir par me vexer !


Il l'observa quelques instants puis afficha un léger sourire avant de boire quelques nouvelles goulées dans le thermos de café encore bien chaud.
Petit à petit, il sentait la pluie se calmer, mais très vite il regretta d'y avoir ne serait-ce que penser car elle se remit presque aussitôt à tomber de plus belle. Il redressa le col de son trench sur son cou, puis avisa sa cigarette qu'il avait à la main et qui, depuis un moment déjà, s'était éteinte sous l'effet de la pluie. Il soupira et la jeta au loin, tandis que Morgan, à nouveau, prenait la parole, mais pour des dires plus sensés et sincères cette fois-ci ; son avis personnel concernant un retour à Mighan.
Taylor fixa les escaliers qui descendaient à ses pieds de longues secondes durant, puis soupira. Il ne pouvait que la comprendre... Tous n'étaient pas forcément dans le même cas que lui. Tous n'avaient pas forcément une mère à aller arracher aux griffes d'un monstres sauvage et violent. Alors, oui, il la comprenait.


- J'imagine qu'on a tous nos raisons pour vouloir rester ou partir...

Il sortit une nouvelle cigarette de son paquet et se l'alluma puis posa à nouveau son regard sur Morgan. Il tira une latte, puis, accompagnant ses propos de ce même air qu'il avait eu au gymnase et qui lui donnait l'air souriant alors qu'il n'en était rien, il déclara sur une tonalité quasi qualifiable de chaleureuse :

- Si tu veux pas retourner à Mighan, c'est forcément que tu te plais ici, alors... Je ferai de mon mieux pour que ce soit toujours le cas.
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Sam 20 Mar 2010 - 23:16    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Et de son côté, cela faisait du bien à Morgan aussi. Depuis la disparition de Max, elle ne se souvenait pas avoir eu une telle conversation amicale avec quelqu'un. L'ado encaissait et encaissait mais ne vidait que rarement son sac et encore moins en présence de personnes. Alors ça l'aidait quand même un peu de parler, même s'il s'agissait de petites remarques taquines, ça l'aidait à se détendre, à se rappeler qu'après tout elle restait une humaine et qu'elle était toujours capable de prendre du plaisir à communiquer avec quelqu'un. Elle ne qui ne parlait que rarement, ça lui faisait certes un peu bizarre de converser de façon aussi naturelle avec le chef de son clan à qui elle ne faisait pas du tout confiance au début de la matinée, mais ça lui faisait surtout du bien.
Elle avait remarqué que Taylor riait, sans doute était-il dans le même cas qu'elle. Ce moment de détente leur était agréable à tous les deux. Elle se souvenait toujours de son air aussi dur et froid que le sien quand ils étaient Chez Louis et le contraste était plutôt surprenant. Mais elle comprenait, en dehors de cette conversation, elle aussi prenait des airs de tueuse.

 - Hum je vois ça.
Répondit-elle à la remarque de Taylor sur un ton cynique. Elle appréciait la façon dont il pouvait se moquer de lui-même et ne pas se vexer quant à ses propres taquineries. C'était bien la preuve d'une certaine modestie et cela faisait partie des qualités que Morgan savait apprécier.

 - C'est pas bien grave l'âge bête. Vaut mieux ça que l'âge pouf des filles.


Oui, les garçons pouvaient bien être immatures mais ils avaient d'un côté une certaine franchise qu'elle avait toujours aimé. Morgan n'avait pas fréquenté beaucoup de membres de son sexe. Normal quand on savait que son unique modèle féminin était sa mère, une femme faible, dépressive et violente par-dessus le marché. Et les autres filles Sinewyers n'aidaient pas vraiment... Pour Morgan, vivre pleinement en tant que fille affirmée était si compliqué. Ça impliquait de savoir marcher avec des talons hauts, supporter le regard des hommes, être capable de porter une couche de maquillage toute la journée et le tout sans tomber dans l'excès. Tout un tas de trucs dont elle en était définitivement incapable. Et elle préférait de loin ressemblait à un garçon manqué qu'à une espèce de trainée... En définitive, elle n'avait pas vraiment une bonne image des filles en général.
Une pichenette inattendue de la part du chef l'arracha à ses pensées. Si elle n'était pas déjà appuyée contre un mur elle aurait bondi en arrière par réflexe. Elle se contenta donc de sursauter, surprise :

 - Hé ! Laisse mes neurones tranquille, j'en ai besoin !


En temps normal, elle aurait très mal pris ce genre de gestes qui aurait été suivi d'une contre-attaque beaucoup plus violente, mais vu la situation, elle se contenta de laisser éclater un petit rire. Vexer le chef... Elle l'avait déjà fait en le soupçonnant d'être responsable de la disparition de Matthew, elle n'avait plus rien à gagner ou à craindre maintenant.

Et puis il lui lança une phrase encore plus surprenante que les autres :

- Si tu veux pas retourner à Mighan, c'est forcément que tu te plais ici, alors... Je ferai de mon mieux pour que ce soit toujours le cas.


Morgan se stoppa net, presque comme choquée. Elle n'était pas sûre à 100% qu'il soit sérieux ou sincère, même s'il elle ressentait comme une certaine sympathie. A première vue, cette phrase semblait illogique. Déjà que s'ouvrir à elle lui avait semblé plutôt bizarre, là elle ne comprenait carrément pas pourquoi il lui sortait un tel propos alors qu'ils ne se connaissaient encore qu'à peine. En plus c'était typiquement le genre de choses que lui aurait sorti Max.
Elle n'oubliait pas que Taylor était une brute aussi sanguinaire qu'impassible et même s'ils passaient un bon moment ensemble, ils n'étaient pas encore très proches. Bien entendu, elle se rendait compte qu'ils avaient beaucoup en commun et qu'ils s'entendraient certainement très bien par la suite, mais à ses yeux il était encore trop tôt pour qu'il lui dise ce genre de trucs et ça l'embarrassait plus que ça lui faisait plaisir.
L'eurasienne n'en montra rien et baissa les yeux, plus sérieuse.

- C'est... Elle ne savait que dire et chercha un moment une réponse appropriée. Sympa de ta part, Alex.


Morgan tira une dernière bouffée de sa clope avant de l'écraser entre ses doigts humides. Avec l'habitude, elle ne ressentait plus la douleur. Elle se leva, jeta le mégot du haut des escaliers et suivit du regard ce petit bout de clope qui s'écrasait doucement sur le sol, balloté par le vent. Le jour où elle tomberait, sa chute ne serait sans doute pas aussi harmonieuse.

- J'aime bien Pseudo City, mais c'est surtout Mighan qui me fait peur. Reprendre une vie normale, trouver un job, fonder une famille et acheter une maison avec un jardin et un chien... C'est ce qu'on espère de nous là-bas, mais moi j'ai du mal avec tout ça. Je veux pas avoir des responsabilités d'adultes, je veux pas obéir à des lois d'adultes, tu comprends ? Plus pouvoir courir sur les toits, plus pouvoir tabasser des gens, plus pouvoir gagner ma vie comme je veux, j'imagine pas.


* Et personne ne m'attend à Mighan. *
Elle garda cette pensée pour elle, ne voulant pas rendre son discours encore plus larmoyant. Il y avait bien le vieux à Mighan, elle serait sûrement heureuse de le retrouver, mais au final ça ne restait que son vieux prof de jiu jitsu, son aîné, mais pas un proche comme Max.
Elle se retourna vers Taylor, un peu gênée d'avoir foutu en l'air l'ambiance et lança sans réfléchir quelque chose d'autre :

- Tu veux qu'on échange de place ? Faudrait pas que Môsieur le chef attrape la crève.
Être contre le mur ou pas, elle s'en fichait. Au final elle était toujours trempée et être un peu plus sous la pluie ne la gênait pas.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Mar 23 Mar 2010 - 15:58    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

L'ambiance était agréable et bien loin d'être pesante, même lorsque certains silences s'imposaient.

* Oui, il n'y a pas à dire... Ça fait du bien d'agir comme un être humain normal, parfois *

Il appréciait déjà le simple fait que malgré qu'elle soit une fille, Morgan accepte de rester sous la pluie avec lui, chef des Sinewyers, qu'elle accusait ce matin encore d'être coupable de la mort de ceux avec qui il avait par le passé formé l'élite du clan. Au fond de lui et d'une certaine façon, il avait en effet été blessé par cette attaque. Mais elle était légitime... De tous, il n'avaient été que trois ou quatre à subsister, et Taylor en était le meneur inconditionnel. Il savait que bon nombre de gens pensaient sans doute comme elle, mais le simple fait qu'on le lui ait reproché de face avait suffit à le vexer plus que n'importe quel autre affront ou mépris. Il avait donné beaucoup de lui-même à Howard. En débarquant à Pseudo-City, il aurait pu reprendre une vie normale, ou fuir pour rejoindre sa pseudo-famille à la dérive, à Mighan ; à la place, il avait décidé de suivre Matthew, peut-être avait-il été submergé d'admiration devant cet être impartial, froid, et parfois un peu trop aliéné, peut-être, au fond de lui, avait-il voulu ressembler à cet homme qui avait, dès le départ déjà, des ambitions fortes, et le pouvoir de les accomplir. C'est d'ambition qu'une vie doit être faite. Et c'est ce qui avait poussé Taylor à suivre ce psychopathe dangereux, pourtant si intelligent. Il avait achevé sa transformation de tueur sanguinaire, et avait fait de lui le plus apte à prendre sa succession, de par leur similarité.
Taylor admirait l'esprit terrifiant et tourmenteur de Howard. Alors oui, ça lui faisait mal quand on l'accusait de l'avoir fait disparaître par simple ambition de pouvoir. Mais l'homme est ainsi : aveuglé par ses propres défauts qu'il croit pouvoir étendre à tous les autres de son espèce.
Arraché de ses pensées par la discussion qu'il avait actuellement avec Morgan et dont il valait mieux éviter de se détourner, il fut quelque peu surpris par sa dernière remarque.


- Elles te traumatisent les filles, hein... Enfin, d'un côté, tu n'as pas tout à fait tort. Elles se plaignent d'être traitées comme des moins que rien, mais c'est le prix à payer quand on décide d'être une traînée et qu'on agit en tant que telle.

Non, Taylor ne faisait pas partie des innombrables mâles en rut qui ne passent leur temps qu'à courir après les jupettes un peu trop courtes et les décolletés un peu trop plongeants. Il détestait ça, sans aucune raison particulière, ou du moins, à première vue. C'était comme ça. S'il y avait bien des personnes qu'il considérait méprisables, c'était ce genre de filles, qui se croient supérieure en tout, qui offre son corps au premier venu, et qui se plaint par la suite de n'être considérée que comme un simple trou.
Mais les choses sont ainsi faites : on ne récolte que ce que l'on sème.


- Je suis bien content de trouver des personnes différentes des fois... Mais c'est vrai que de ce côté de la ville, on en croise beaucoup des phénomènes comme ça... Il faut dire qu'on a un égo démesuré par ici, à ce qu'on dit.

Taylor souriait, d'un air à la fois vague et amusé. Il était vrai que ceux qui venaient dans son clan avaient tendance à le faire par excès de confiance en eux, et par manque de perspicacité et de jugeote. Avec les Brainstormers, son clan était certainement celui qui prenait le plus la grosse tête. On se sent puissant quand on a la force physique, et les filles les plus idiotes se sont pointées dans ce clan pour trouver les brutes aux corps de rêve qu'il leur fallait pour leurs combats acharnés sous les draps. Certes, il y avait aussi beaucoup de brutes chez les filles... Mais les tendances étaient trop extrémistes. Elles étaient rares celles qui savait se montrer puissantes, patientes, et modestes. Morgan était sans doute celle qui se rapprochait le plus de cette description... Les autres... Soit elle étaient là pour forniquer, soit elles étaient là pour jouer les brutes. Ni chez les unes ni chez les autres Taylor ne trouvait plaisir. Il n'était pas de ceux qui bavaient devant les jambes nues et les décolletés si bien faits qu'ils n'existent plus, ni de ceux qui appréciaient la masculinité à son apogée et la violence gratuite chez les filles. Il était un homme, et il aimait pouvoir trouver dans ses bras de véritables filles vertueuses.
Le problème, c'est qu'ici, il n'y en avait pas. Et les étreintes de Taylor s'en trouvaient par conséquent absentes.
Mais au fond, ça ne lui manquait pas tant que ça.Il avisa Morgan quelques instants, laissa son regard parcourir son visage fin, ses yeux sombres, ses traits simples mais loin d'être repoussants. Elle était menue, et pas franchement grande. Taylor n'avait pas vraiment fait attention à ça jusque-là... C'était une particularité qui pourtant lui plaisait.
Il l'observa tandis qu'elle terminait sa cigarette, et se surprit à pouffer de rire lorsqu'après sa pichenette elle clama haut et fort avoir besoin de ses neurones.


- Me fait pas rire, t'en auras toujours assez pour survivre ici !
Bon, après, si tu envisages une mutation chez les Brainstormers, là, je te promets pas que la cohabitation soit facile... Ils sont si parfaits, si vertueux, jamais tu ne pourrais rivaliser d'esprit avec ces gens-là !


Il s'amusait d'elle une fois de plus, mais c'était loin d'être véritablement malsain. Puis, sur un air bien moins taquin et quelque peu blasé, il ajouta :

- Tu me diras, moi non plus...

Il était bien conscient qu'il était très loin d'être aussi brillants que les Brainstormers, mais quelle importance. Tant qu'il restait parmi les siens, il bénéficiait d'un temps soit peu plus de perspicacité qu'eux... Et puis... De toute manière, pourquoi vouloir rivaliser avec ces égocentriques de Brainstormers, alors qu'il se sentait tellement mieux de son côté de la ville.

La conversation dériva alors sur le sentiment d'être chez soi dans la ville des jeunes. Taylor avait fait une remarque à Morgan concernant le fait qu'il s'arrangerait pour que toujours elle soit bien à Pseudo City. Elle avais mis un certain moment avant de répondre, mais ça, Taylor ne lui en tint pas rigueur. Cela dit, lorsqu'elle lui annonça qu'elle trouvait cela sympa, il posa son regard sur elle et la fixa quelques instants.


- Non, Morgan... C'est pas sympa. C'est le rôle d'un chef... De faire se sentir chez eux ceux qui l'ont choisi.

C'est ainsi qu'il voyait les choses. Lorsque des gens choisissent une personne pour les diriger, ce n'est pas pour que celles-ci passe son temps à leur donner des ordres à tout bout de champ et leur dise quoi faire. S'ils la choisissent, c'est parce qu'ils la respectent - ou la craignent, tout dépend du contexte - et qu'au fond d'eux ils savent qu'il fera tout pour améliorer leur vie. Bien sûr, étant élu chez les Sinewyers, Taylor se doutait que les gens l'avaient choisi plus parce qu'il était l'homme fort froid et impartial qu'était Howard plutôt que par sentiment qu'il rendrait leur clan meilleur. Mais à sa façon, c'est ce qu'il voulait faire.
Puis, Morgan enchaîné avec sa propre vision des choses sur Pseudo City. En réalité, elle n'était pas tant attachée à la ville des jeunes que ça... La vérité était qu'elle détestait tout simplement Mighan. Elle ne voulait pas grandir. C'était du moins ce que Taylor en avait compris. Elle voulait conserver cette vie de liberté et de plaisirs qu'elle s'était créée ici, à Pseudo City. Et d'une certaine manière, il ne pouvait pas la contredire.


- Je suis bien ici aussi. Je crois que si je le pouvais j'y resterai pour toujours, peu importe les réglementations sur les âges... Mais les choses sont pas vraiment aussi simples... C'est dommage... Parce que d'une certaine façon, si je pouvais rester ici indéfiniment, ça voudrait dire que beaucoup de choses que je crains se sont arrangées, et que plus rien ne me retient à Mighan.
Ce serait bien, en fait.
Peut-être qu'un jour on parviendra à persuader les adultes de modifier leur loi pour nous laisser le choix : rester, ou partir.


Au fond, c'est ce qu'il avait toujours voulu. Modifier la loi pour que les jeunes puissent rendre visite aux gens qu'ils aiment de temps en temps, et pour qu'ils aient le droit de rester à Pseudo City autant de temps que ça leur dit. Ça, ce serait parfait. Mais le monde de la politique était devenu si complexe, qu'il doutait qu'un jour quoi que ce soit ne change.

Après un nouveau silence et quelques brèves réflexions sur le sujet, Morgan revint à la charge de son humeur taquine, comme si le pesant du rien l'embarrassait.
Il la fixa et esquissa un sourire narquois.


- Tsss, oublie pas qui j'suis, gamine, j'tombe pas malade, moi ! Tu te souviens pas ? J'suis plus qu'un simple type, j'suis l'patron !!

Mot pour mot, il avait repris une des remarques qu'ils avaient faites quelques instants plus tôt, alors qu'ils conversaient encore à propos de l'âge bête.
Il s'amusait de la situation une fois de plus. Ici, dans ce contexte, il n'avait pas peur du ridicule.
Mais ça n'était pas toujours la même histoire...



(( Et voilà, j'ai encore pondu un pavé, j'suis navré Confused ))
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Jeu 25 Mar 2010 - 23:13    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

[HJ : Pas besoin de t'excuser parce que tu postes bien. Okay ]

Taylor comprenait vite, peut-être aussi vite qu'elle et Morgan l'avait bien remarqué. Il visait juste quand il avait déclaré que les filles la traumatisaient. Quelque part c'était dérangeant et en temps normal elle aurait détesté ça. Ce genre de remarques l'aurait plongé dans un mutisme profond. Elle n'aimait pas qu'on en sache trop à son sujet, mais de toutes façons au point où elle en était... Après Max, elle ne voyait plus ce qu'elle pourrait encore cacher de bien important au chef, toutefois elle n'aimait pas l'idée qu'il la comprenne totalement. Pourtant, elle trouvait ça étrangement agréable qu'il la décrypte aussi vite. Cela signifiait peut-être qu'ils avaient des choses en communs et partageaient sans doute les mêmes pensées. Enfin, ça faisait un peu de bien de s'ouvrir un peu, après tout, jusqu'ici seul son frère disparu avait su totalement la comprendre et l'apprécier.
Mais elle n'en dit pas plus, ne voulant tout de même pas révéler un autre de ses traumatismes : sa mère et les filles. De plus la remarque avait été légère, avec un peu de chances il ne pensait pas vraiment ce qu'il disait et n'explorerait pas un peu plus cette partie de sa personnalité.
En tout cas, elle partageait sa pensée qui s'appliquait à pas mal de femmes que Morgan avait connu, en particulier sa mère.

- Hé, c'est pas parce qu'on fait partie du clan des grosses brutes qu'on est obligée d'en être une... Enfin du moins à plein temps.
Avait-elle répliqué un petit sourire taquin. Bien évidemment son propos visait directement le chef. N'était-il pas celui qui prenait du plaisir à tuer de sang froid et qui en même temps aimait observer le soleil couchant avant la tombée de la nuit ? Morgan trouvait ça étrange et amusant à la fois. Elle avait bien deviné que sous ses airs de barbare sadique, il y avait quelqu'un de foncièrement attentionné tout comme sous ses propres airs de porte de prison froide et calme, il y avait une adolescente avec ses humeurs de fillette.
- Mouais, m'enfin ici, un bon coup dans le bas du ventre suffirait à rabaisser l'égo de pas mal de gars... Ou filles. Les Brainstormers étaient nuls physiquement mais ils assumaient, on pouvait les tabasser autant qu'on voulait, ça n'enlevait pas la fierté de certains d'entre eux qui continuaient à se prétendre supérieurs simplement parce qu'ils étaient capable de réciter les 18 premières racines de pie. Morgan trouvait cela assez impressionnant. Tandis qu'un Sinewyer, il suffisait juste d'un simple kick dans le ventre (voir plus bas) pour le faire dégager une bonne fois pour toute.

Elle fit quelques pas sur l'escalier de secours, dégourdissant un peu ses jambes en faisant semblant d'ignorer le regard persistant du chef qui s'était mis à la fixer pendant un certain temps avant de pouffer. Cette fois-ci ce fut à elle de lui envoyer un regard blasé :

- M'enfin pourquoi j'irais chez ce bon vieux Jules ? Elle aimait le clan du Nord, mais pas à ce point-là et après tout sa loyauté lui interdisait une telle reconversion. J'aime pas la concurrence. Et de toutes façons les Brainstormers peuvent bien être plus intelligents que moi, tant que je peux toujours les tabasser, moi ça me va. Elle avait fini sa phrase avec un ton léger et un sourire sadique. Bien entendu, elle ne le pensait pas vraiment car l'eurasienne n'était pas partisane de la violence pure et gratuite. Oui c'était vrai qu'en y réfléchissant, elle était reconnaissante envers Max pour l'avoir enrôlée chez les Sinewyers. Elle ne se serait sans doute pas vraiment plu chez les Brainstormers qui avaient beaucoup plus de connaissances et de capacités intellectuelles qu'elle. Morgan savait accepter les plus forts et les plus intelligents que soi mais ne les appréciait pas vraiment pour autant, elle avait aussi tendance à être redoutablement compétitive (côté chinois sans doute), aussi aurait-elle bavé au Nord, non seulement pour rattraper le niveau de ses habitants mais encore plus pour se faire réellement remarquer. Au moins ici, elle pouvait y aller franco et taper aussi fort qu'elle voulait. De plus, ses capacités intellectuelles n'étaient pas une nécessité mais un atout.

- Ne t'inquiète pas Alex, t'es peut-être resté coincé à l'âge bête, je te trouve moins stupide que les autres garçons.


C'était vrai. Il était beaucoup plus intéressant que les autres Sinewyers et les qualités de chef qu'elle venait de lui découvrir l'élevait largement au dessus de la masse. Être une brute ne suffisait pas pour diriger... Surtout quand Mighan projetait d'attaquer la ville.
Et à propos de chef, le dernier propos de Taylor la surprit. Elle n'avait pas vraiment la même vision du rôle d'un chef, aussi n'avait-elle jamais pensé à ce genre de choses. Pour Morgan, la priorité du chef restait de maintenir l'ordre au sein de son clan tout en assurant sa survie et sa prospérité. Les individus ne comptaient pas vraiment et leur bonheur restait facultatif : c'était à eux-même de construire leur propre vie. Toutefois c'était une façon intéressante d'envisager les choses. Elle comprenait maintenant un peu mieux l'attitude de son leader.

- Je pense pas qu'on puisse changer les adultes. A partir d'un certain âge, c'est fini. Pour l'adolescente le cerveau humain avait tendance à se figer sur ses convictions à partir d'un certain degré de vieillesse. Elle avait toujours trouvé les vieux aussi borné que les petits enfants. Radicalement changer un esprit adulte lui paraissait difficile, voir impossible dans certains cas. Lever la loi par contre non. Il suffirait simplement d'attendre... Pas que les adultes changent, mais que les prochaines générations prennent le relais. C'est le fait que Pseudo City soit une ville de jeunes qui la rend sympathique, si tout le monde pouvait y rester, les choses ne seraient plus comme avant.

* Et il faut bien vieillir d'un côté. *


- M'enfin, moi, même si je pouvais je resterais pas à Pseudo City éternellement. C'est vrai que j'aime bien cet endroit, mais j'ai envie de voir un peu le monde, de bouger. Je suis sûre que dans quelques années j'en aurais marre de rester coincée ici.
Son ton, soudainement redevenu ferme et sérieux quand elle avait évoqué les adultes s'était radouci. Elle avait sorti ça naturellement, d'un air quelque peu songeur. Mais dans le petit rire qui avait accompagné ses derniers paroles, on devinait une certaine pointe d'amertume. A vrai dire elle ne savait pas vraiment dire si elle pensait réellement ce qu'elle disait. Mais d'un côté, l'eurasienne n'était entrée à Pseudo City que depuis environ un an et demi et avec la mort de Max plus rien ne la retenait. Et elle était du genre à avoir rapidement envie de changement, d'air nouveau même si elle savait s'accommoder avec ce qu'elle avait.


- Moui, je vois. Môsieur le Chef est trop fort pour tomber malade, hein ? On verra demain quand il aura choppé la mort parce qu'il aura voulu jouer les malins.

_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Mer 7 Avr 2010 - 19:21    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

Taylor appréciait la simple présence de la gamine, et ce malgré le fait qu'il ne connaisse rien de vraiment bien concret sur elle, qu'il ne traîne avec elle que depuis la matinée, et qu'elle pouvait tout aussi bien jouer double-jeu avec lui. Peut-être que s'il continuait ainsi, à flâner avec elle hors des entraînements, elle finirait par vouloir le poignarder dans le dos, comme beaucoup avant elle. Pourtant, il avait un soupçon de confiance en elle. C'était prématuré, et complètement inconscient de sa part, mais il n'y pouvait rien, les choses étaient comme ça, et il espérait silencieusement qu'elle ne cherche pas à en tirer profit à son insu. Elle s'était confiée à lui sans vraiment le vouloir, et si ça n'avait pas concerné Max, il aurait peut-être eu quelques réticences à croire ses propos en totalité. Pourtant, s'il y avait bien quelque chose qu'il connaissait, c'était bien l'amour que portait Max à cette eurasienne. Un amour forcément partagé... Et Morgan le lui avait prouvé quelques heures auparavant.
Il ne pouvait pas douter qu'elle lui ait menti à ce sujet... Soit elle était très bonne comédienne et mentait à tout le monde depuis le début, soit il pouvait lui faire confiance sur ce point.
Il resterait prudent quelques temps encore, c'était certain... Mais déjà, pourtant, il sentait ses propres barrières s'abaisser peu à peu, à la manière d'un pont-levis qu'elle aurait réussi à charmer et faire baisser, sans même avoir besoin d'utiliser la force. Il n'aimait pas vraiment cette idée, mais à quoi bon lutter... Il était de nature excessivement prudente malgré ses humeurs impulsives dont il faisait montre au grand jour. Et même si elle projetait de le piéger pour mieux le tuer, elle n'aurait pas été la première à le faire. Peut-être serait-elle en revanche la première à réussir à le berner ? Comment savoir s'il cette fois encore il réussirait à déjouer les mauvais plans...
Il l'observait en silence parler de brutes, de coups dans le bas ventre, d'égo et de Jules. Il n'y avait à peu près aucune expression sur son visage, durant tout ce laps de temps, où il songeait, tout en observant cette étrange créature qu'était Morgan. Elle l'intriguait, sans doute tout autant qu'elle avait subitement su le surprendre et l'apaiser par de taquines paroles.
D'une certaine façon, il la trouvait stupéfiante.


...stormers peuvent bien être plus intelligents que moi, tant que je peux toujours les tabasser, moi ça me va.


Sur ces derniers propos, il esquissa un sourire encore quelque peu vague, mais amusé, avant d'enfin répondre à la demoiselle.


- Tant que tu te bats pas ou tues pas sans raison, je t'autorise à tabasser qui tu veux, quand tu veux, et de la manière qui te convient le mieux.

Il avait prononcé ces mots avec une certaine légèreté, mais son regard témoignait à lui seul de son sérieux. De toute manière, ni Morgan ni personne d'autre n'avait jamais attendu d'en avoir l'autorisation pour se battre. En réalité, ce qu'il voulait qu'elle comprenne dans ces mots, c'est qu'il ne voulait pas qu'elle se batte par plaisir simple. Il se doutait qu'en tant qu'adepte des arts martiaux, qui plus que n'importe quels autres styles de combats se basaient sur le respect, elle respectait déjà cette règle. Mais combien avaient-ils été à s'égarer et oublier leurs principes, en venant ici et se perdant dans l'anarchie d'une Pseudo City sans lois ?
Puis Morgan fit une nouvelle remarque qui fit rire le Sinewyer. "Coincé à l'âge bête [...] moins stupide que les autres garçons."


- Attention, gamine, si tu me fais trop de compliments je vais t'avoir à la bonne et on va encore t'accuser de faire de la lèche !
...
Quoique, cette fois, ce serait presque légitime...


Il pris un air faussement songeur et amusé, puis afficha un nouveau sourire taquin. Au fond de lui ,il espérait ne pas lui inspirer de l'ennui et du dégoût. Peut-être qu'au fond elle n'aimait pas tant qu'il la taquine ainsi... Mais quelle importance... Le mal était déjà fait de toute façon.
Il l'avisa encore un instant, songeur, avant de finalement décider qu'il était grand temps d'arrêter de se prendre la tête pour des idioties pareilles.

Finalement, la discussion dériva sur les adultes. D'une certaine façon, Taylor se sentait visé quand elle parlait d'eux... Car légalement, lui, il était adulte, et quand bien même il ne faisait pas partie de ceux qui l'avait jeté ici, il savait au fond que le simple fait de l'être en âge le guidait sur la même voie que ses aînés... Et quand bien même il voulait l'éviter, il savait que c'était impossible.


- Comme tu dis... A partir d'un certain âge, c'est trop tard.

Et on s'approche inlassablement et inexorablement de cet âge limite, de ce point de non retour que Taylor, et Morgan aussi apparemment, redoutaient tant. De toute manière, lorsqu'il aurait atteint de point, il ne s'en rendrait certainement même pas compte. Les choses étaient ainsi faites.
La jeune eurasienne donna pa rla suite son avis concernant Pseudo City. A l'entendre, elle ne voulait pas rester ici indéfiniment... Et elle n'avait sans doute pas tort.
Pourtant, Taylor lui n'était pas sûr de véritablement vouloir partir. Comment ferait-il, de retour à Mighan, pour affronter ses démons sans avoir à faire à la justice, maintenant qu'il était adulte ? Les choses redeviendraient tout simplement comme elles l'étaient avant qu'il ne parte... Et au final, cette boucle infinie lui faisait plus peur que les libertés nouvelles de l'âge adulte. Ainsi se contenta-t'il de hôcher vaguement la tête lorsqu'elle eut ces propos.


- Avec de la chance, tu trouveras ton bonheur.

C'était une réponse assez vague, mais ça lui convenait tout à fait. De toute manière, l'heure n'était pas à l'exposition sentimentale.
Et Morgan était encore d'humeur taquine. Alors pourquoi tout gâcher ? D'une seconde à l'autre il était passé de songeur à souriant. Il se releva avec empressement, plongea ses mains dans ses poches puis remonta les quelques marches qui restaient avant le dernier palier des escaliers de secours.


- Amène-toi, gamine. On va se battre.

Et sans l'aviser, sans lui prouver sa sincérité ou son amusement, il passa sous l'échelle qui menait au toit et la fit glisser le long de son rail pour la rendre accessible. Là, il grimpa, se préoccupant peu qu'elle soit trempe ou glissante, et, il monta au toit.
Une fois en haut, il avisa les lieux, puis avisa Morgan, un léger sourire taquin sur les lèvres...
Revenir en haut
Morgan Livingston
Sinewyer

Hors ligne

Inscrit le: 17 Jan 2010
Messages: 642
Localisation: Sur les toits
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 鷄 Coq
Point(s) de réputation: 209

MessagePosté le: Dim 11 Avr 2010 - 21:51    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

- Tant que tu te bats pas ou tues pas sans raison, je t'autorise à tabasser qui tu veux, quand tu veux, et de la manière qui te convient le mieux.

L'eurasienne ne put empêcher un léger sourire ironique malgré tout le sérieux de cette "autorisation". Personne n'avait besoin de l'autorisation de personne à Pseudo City pour cogner et le chef qu'on soupçonnait de meurtres barbares et d'actes de tortures lui semblait mal placé pour lui faire cette remarque. De plus ce n'était pas dans les principes de Morgan de frapper par pure impulsion et quand bien même il lui arrivait de tabasser, elle s'arrangeait toujours pour le faire discrètement. Même si elle demeurait loin de son père, elle essayait de respecter au maximum les rares règles de conduite qu'il lui avait imposées. Aussi ne fit-elle aucun commentaire.
Mais elle finit tout de même par s'exclamer l'air faussement remonté quant à la deuxième remarque de son chef :

- Héééééé. Estime-toi plutôt heureux que je te fasse des compliments, c'est pas dans mes habitudes !


Elle croisa les bras et tourna la tête jouant les enfants vexés :

- En fait je crois que je vais retirer ce que j'ai dis. Tu es comme les autres garçons Taylor. Comme ça peut-être qu'on m'accusera un peu moins de faire de la lèche.


En vérité elle s'en fichait totalement, elle jouait le jeu c'était tout. Ce qu'on disait d'elle, ce qu'on pensait d'elle, tout ça lui était égal. Si elle devait s'encombrer de ce que les autres pouvaient bien ressentir à son égard, elle ne s'en sortirait probablement pas. Elle avait déjà bien à faire de son côté. Et puis Morgan avait bien compris que si on ragotait autant à son sujet c'était que quelque part on l'enviait. Contrairement à beaucoup d'autres filles elle était totalement indépendante, elle n'avait jamais eu besoin de coucher à droite, à gauche pour obtenir ce qu'elle voulait. Et de surcroît elle se battait aussi bien qu'un homme.
Elle sentit Taylor quelque peu songeur vis-à-vis de ses propos sur Mighan et les adultes. Peut-être se s'incluait-il aussi dans le lot des adultes ? Après tout il avait passé les 18 ans et on pouvait donc le considérer comme adulte, pourtant dans l'esprit de Morgan la véritable majorité venait après le départ de Pseudo City. Elle ne rajouta rien, ne souhaitant plus parler de choses aussi grave dans ce moment censé être consacré à la détente. Et apparemment Taylor non plus puisqu'il lui proposa un combat amical. Une excellente idée car il n'avait rien de mieux qu'on bon vieux combat amical pour se changer les idées.
Sans hésiter une seconde, elle posa son sac contre le mur de l'immeuble et balança sa veste dessus avant de sauter sur l'échelle. Une fois en haut, l'ado jeta un rapide coup d'œil aux alentours, avisant le terrain. Le toit était plutôt désert et vide d'objets ou d'obstacles à utiliser. Peu importe, elle trouverait toujours des moyens de ruser. Puis elle avisa à son tour le chef avec le même regard taquin, une étincelle de fougue dans ses yeux.

- Oh je peux donc tabasser qui je veux même si c'est mon chef ?
Lança-t-elle amusée en se craquant les doigts et en se mettant en position de combat, poings serrés à la hauteur du menton.
Peut-être était-ce un test ? Peut-être était-ce une ruse ? Il cherchait peut-être encore à la tester ou à voir si elle serait capable de frapper son propre leader. La réponse était oui. En cas de combat même amical, elle était prête à frapper et elle espérait qu'il en était de même pour son adversaire. Enfin si Morgan avait l'air décontractée elle n'avait pas pour autant totalement abaissé sa garde et avait déjà repéré plusieurs passages où elle pourrait aisément fuir.
Mais elle attendit cependant pas de signal de la part de Taylor et s'élança rapidement vers lui mais alors qu'il allait être à sa portée elle se baissa soudainement et se laissa glissa sur le sol mouillé pour lui faucher les jambes.
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Alexander Taylor
Chef des Sinewyers

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2009
Messages: 252
Point(s) de réputation: 205

MessagePosté le: Ven 16 Avr 2010 - 19:07    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !! Répondre en citant

- Héééééé. Estime-toi plutôt heureux que je te fasse des compliments, c'est pas dans mes habitudes !

Des compliments, c'était vide dit... Pour l'instant, elle avait juste sous-entendu qu'il n'était pas complètement idiot. Certes, à côté de ce qu'il recevait d'habitude, c'était beaucoup... Mais tout de même ! Il estimait qu'elle pourrait très certainement faire mieux.
Puis finalement, elle arbora une mine boudeuse, jouant les enfants. A cette image, Alex esquissa un sourire. C'était presque mignon.


- Eh bien, eh bien, moi qui pensait que l'opinion des autres tu t'en fichais royalement ! Tu me déçois, gamine, tu me déçois...

Bien entendu, il n'en était rien. Il savait aussi bien qu'elle qu'ils plaisantaient encore sur des sujets anodins. C'était une manière sympathique et agréable de décompresser.
D'ailleurs, le fait qu'il monte sur le toit en invitant Morgan à se battre, c'était aussi une manière de décompresser. Il savait qu'elle se ferait une joie de botter le cul à celui qui se disait chef. Elle n'imaginait sans doute même pas ce que serait prêt à donner certains pour pouvoir le tabasser librement à sa place.


- Je t'en prie, gamine ! Appr...

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase, que déjà elle se jetait sur lui. Il n'y était pas préparé, oh ça non, et comme il estimait n'avoir pas à craindre pour sa vie face à Morgan - non pas qu'il doutait de ses capacités au combat, loin de là, il avait simplement un tant soit peu d'estime et de confiance en elle - il avait relâché son attention, alors qu'au contraire, c'était la chose à ne pas faire avec elle.
Aussi, lorsqu'au dernier moment elle se laissa glisser au sol pour lui faucher les pattes, il ne put qu'exprimer sa surprise et tenter presque vainement d'esquiver sa vitesse qu'il savait impressionnante. Et s'il n'esquiva pas complètement, il s'entrava tout de même dans les pattes de la soi-disant gamine, et manqua de peu de s'étaler sur le sol glissant.
Il avait été surpris, ça oui, c'était indéniable. Et pourtant, il riait. Il savait que ce n'était pas le moment pour ça car elle en profiterait très certainement pour s'en prendre à nouveau à lui, mais il ne pouvait pas réprimer ce sentiment à la fois amusant et humiliant d'avoir ainsi été presque mis à terre par une gamine.
Aussi, il reprit son équilibre presque immédiatement, un sourire amusé flottant sur son visage. Il l'avisa, sans pour autant se ruer sur elle comme elle l'avait fait.
Il voulait d'abord pouvoir juger par lui-même de ses capacités.
Aussi se contenterait-il d'uniquement parer. Elle s'attendait sans doute à une véritable combat, mais ça n'était pas tout à fait son but.
Qui plus est, il était résistant, et parer ne lui poserait pas trop de problèmes du moment qu'elle ne s'en prenait pas à lui à l'aide d'armes, qu'elles soient blanches ou à feu.
Quoiqu'il en soit, elle était rapide, c'était là son atout majeur, et il le savait très bien. Mais que savait-elle faire d'autre ? Parviendrait-elle à lui faire des prises malgré sa force de brute sanguinaire, cette même force qui avait valu à Taylor son rang de chef ?


- Tu me feras pas tomber si facilement, gamine ! Même si ta sournoiserie était bien tentée !

Il espérait qu'elle soit à la hauteur. Mais d'une certaine façon, au fond de lui, il savait déjà qu'elle pouvait l'être.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:16    Sujet du message: [PV Morgan] Après l'effort... Le réconfort !!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Pseudo City Index du Forum -> Quartiers ouest -> Bar "Chez Louis" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  


Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Thème actuel: Decadent city (v2.0)
Thème original: Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com